Le Cap Noir et Roche Verre Bouteille depuis Dos d'Ane

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1295 - 1087 m
Dénivelé positif 320 m
Dernière mise à jour 08/02/2019

Le cirque en quelques mètres

Malgré le classement en familial sur le site de l'ONF ainsi que sur de nombreux autres sites dédiés à la randonnée, j'ai reçu un mot (à la limite de l'incorrection, voire de l'insulte) pour me dire qu'une famille, tétanisée par la peur ne pouvait ni avancer ni reculer. Sauvés d'une mort certaine et atroce (s'ils étaient restés tétanisés plusieurs jours) par cet héroïque randonneur, je préfère donc rajouter que ce circuit comporte des portions pouvant incommoder des personnes sujettes au vertige.

Cette courte sortie est une excellente manière de voir le sud du Cirque de Mafate sans grands efforts. C'est un classique conseillé aux touristes qui restent peu de temps et qui n'ont guère l'habitude de randonner. Le trajet est court ; quelques raidillons demandent des efforts mais ils sont de faible durée. Des échelles évitent des escalades glissantes mais certaines personnes sont impressionnées par quelques passages vertigineux. Comme la sortie s'effectue en deux heures, profiter de la journée pour pique-niquer au kiosque de Cap Noir. Un panneau permet également de connaître l'histoire du peuplement du cirque. Le texte de la pancarte est reproduit au bas de cette page. Egalement, deux tables d'orientation permettent de mieux situer les lieux qu'on a sous les yeux. Cette sortie est idéale pour qui veut voir Mafate, sans trop marcher et sans monter au Maïdo .

L'origine du terme Roche Verre Bouteille (Photo 5 : Texte de Jack Grosset) : Anciennement, pour protéger les maisons, on scellait dans du ciment, sur les murs d'enceintes, des tessons de bouteilles. En créole le tesson de bouteille se dit "verre bouteille". On parlait alors des fameux "murs verre bouteille". Ce rocher, point de repère visible dans tout Mafate nord, avait pour avantage d'indiquer la position de Dos d'Ane. Les inclusions pierreuses faisaient penser à des "verre bouteille" et, en créole, un rocher s'appelle une "roche". Les anciens ont désigné ce point de repère : "la roche verre bouteille". Certains l'appelaient aussi "la roche tête z'oizo".

Dans le sens proposé, la randonnée est plus difficile au début et facile par la suite. Une courte montée à partir du parking amène à un croisement. Celui de droite mène directement au Cap et sera utilisé pour le retour. L'autre démarre par une très belle montée, parfois difficile en raison des hautes marches mais les paysages à droite vers le cirque comme à gauche vers Dos d'Ane permettent de diminuer l'effort pour quelques haltes photos. La végétation de brandes est assez pauvre et permet de très larges panoramas du Port (photo 2) au Cirque de Mafate en passant par Dos d'Ane (photo 1). C'est sur la crête que se termine cette portion en marchant presque à plat avant de redescendre d'une cinquantaine de mètres. On aperçoit de loin la dent de la Roche Verre Bouteille. Ce bloc pointu d'où dépassent des centaines de roches incrustées se grimpe assez facilement pour les courageux qui aiment immortaliser en image les bras levés au ciel de leur exploit. Effectuer une petite halte à l'ombre du monolithe et repérer le sentier qui remonte vers le Piton des Fougères, l'autre à gauche qui redescend vers Grand Coin et enfin celui de droite qu'on prendra après le petit repos. Le sentier repart plein ouest avant d'effectuer quelques lacets d'où l'on peut apercevoir au loin le Cap Noir et son point d'observation (photo 16). Quelques échelles (photo 11) permettent de franchir sans difficulté les passages rocheux. Le sentier en corniche est facile même si quelques petites montées sont inévitables. Les panoramas observés depuis le haut se reproduisent. La canalisation des Orangers est très visible sur le rempart en face. On voit également, plus bas, les rares cultures de l'Îlet Nourry (photo 15) quand les champs sont cultivés. On atteint facilement et rapidement les tables d'orientation et le kiosque du Cap Noir pour une nouvelle halte parmi les touristes qui se contentent de venir ici en aller-retour à partir du croisement du départ. Au pied du rempart coule le Bras de Sainte-Suzanne et la Rivière des Galets qui se rencontrent à deux Bras. Après les séances photos sur les magnifiques panoramas de Mafate, le Piton Cabris (photo 6 ) ou la Crête de la Marianne (photo 5) la fin du parcours n'est qu'une formalité. Le sentier longe à nouveau le rempart en obliquant vers le nord. Quelques rambardes (photo 18) protègent d'un vide peu impressionnant en raison de la végétation assez dense de goyaviers, mahots, bois de couleurs, chocas ou bibasses. On retrouve sans effort le croisement du début. Laisser le sentier pris au départ vers la droite et poursuivre jusqu'à la route et au parking.

Balises


Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Gagner Dos d'Ane depuis la Rivière des Galets - Traverser le village et suivre la route forestière du Cap et les panneaux indiquant le Cap Noir - Garer le véhicule sur l'un des parkings au départ du sentier - Suivre le GRR2 en direction de la Roche Ecrite jusqu'à la Roche Verre Bouteille - Après avoir passé le rocher, tourner à droite sur la variante du GRR2 et gagner le belvédère du Cap Noir - Quelques échelles facilitent les passages délicats (photo 11) - Lire l'histoire du peuplement de Mafate sur le panneau du kiosque puis regagner le véhicule en continuant sur la variante du GR vers Dos d'Ane.

Histoire du peuplement de Mafate

Mafate fut peuplé bien après les autres cirques. Les premiers habitants furent des noirs marrons en quête de liberté qui s'y réfugièrent à une époque où seul le littoral était habité.
D'après la légende, Mafate, qui signifie "qui tue" en malgache, était un esclave marron sorcier. Il avait élu domicile au pied du Bronchard, près des sources sulfureuses où un établissement thermal fut édifié en 1864. Le village de Mafate qui donna son nom au cirque, se forma à cet endroit.
D'autres laissèrent leur nom à deux crêtes voisines. Cimendef, "celui qui ne peut être esclave" et sa femme Marianne. Cimendef avait choisi de vivre dans ce lieu inaccessible pour échapper aux chasseurs d'esclaves.
Pour survivre, ces rebelles menaient des raids sanglants sur la côte et ils furent poursuivis par les colons blancs.
Le peuplement blanc commença en 1785 avec Pierre olive Lemarchand, natif de Saint Malo. S'installant le premier à Orère ("bonne terre" en malgache), il y acclimata plusieurs espèces d'arbres fruitiers.
Au début du XIXe siècle, des "petits blancs", issus de la société créole blanche, mais ruinés par les crises économiques et dont les terres se réduisaient à chaque partage entre héritiers, remontèrent la Rivière des Galets et s'installèrent. D'autres arrivèrent par Saint André, Salazie et Cilaos, peuplant la partie haute du cirque.
Pratiquant la culture sur brûlis, ces colons engagèrent une déforestation, cause d'une érosion intense menaçant le cirque. Les Eaux et Forêts menèrent alors une politique de reboisement forcée et cherchèrent à faire évacuer totalement le cirque.
Depuis les années cinquante, l'administration forestière aide au développement du cirque, en association avec les habitants.
Texte issu de la pancarte près du kiosque


Commentaires sur cette randonnée (85)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
camillereunion, 12/10/2019 20:16
Randonnée complétée il y a 5 jours en 2h00

Nous avons fait la randonnée dans le sens indiquée Sur Randopitons et je trouve que c'était plus simple car on a monté des hautes marches au début et ensuite ce n'était pratiquement que De la descente.
Les échelles se descendent facilement.
Nous étions avec quelqu'un qui a le vertige.

kitty, 01/10/2019 08:32
Randonnée complétée le 30/09/2019

Rando fait le 30/09/2019
Sujette au vertiges on l'a fait dans le sens inverse comme conseiller dans les commentaire merci
Cap noir-->Roche vert bouteille -->parking
Vue à couper le souffle inimaginables magnifique
4h00 ...ouioui quand on a le vertige c'est vraiment impressionnant meme la vue 😂 alors les échelles très pratique mais manque juste de quoi se rattraper en les escaladant 😁 sinon ramper 🤣
Je pense que je ne l'aurai pas fait dans le sens proposer. Merci au commentaires

Gaso, 29/09/2019 11:55
Randonnée complétée le 29/09/2019 en 3h10

Superbe randonnée, parfaitement sécurisée, une très beau parcours abordable. Merci pour ce beau moment.

Marianne34690, 28/09/2019 19:00
Randonnée complétée le 28/09/2019 en 2h30

Bonjour
Je conseille de faire cette randonnée en sens inverse pour éviter les descentes des échelles. Ainsi seulement deux petites échelles à descendre en ce sens. Contre 5 si je me souviens bien à monter.
Je pense qu’il est plus simple de les monter et que cela est moins impressionnant pour les personnes sujettes au vertiges.

mru974, 28/09/2019 16:29
Randonnée complétée le 22/09/2019 en 2h00

Randonnée effectuée avec une petite de 6 ans sans aucun soucis. Il y a certains passages où il faut aider ou surveiller nos marmailles mais rien d’insurmontable. Pour les gens qui pourraient critiquer le travail REMARQUABLE effectué sur ce site d’exception, il faut juste rappeler que si on est sujet au vertige lorsqu’on monte sur une chaise, on ne cherche pas faire des randonnées en altitude..... Encore merci pour votre travail.

Isabelle Zaza, 24/09/2019 18:46

Nous avons effectué cette randonnée aujourd’hui avec bébé de 11 mois dans le porte-bébé. Je ne la qualifierait pas de «facile» mais de «moyenne ». Panorama à couper le souffle mais beaucoup de montées avec effectivement certains passages assez vertigineux. Les échelles sont pratiques.

Nab, 21/09/2019 18:39
Randonnée complétée le 21/09/2019 en 1h30

Rando effectuée aujourd'hui même, bien sympa. On a commencé vers Cap Noir pour faire la boucle ( point de vue a 10 min ) puis monter les échelles vers Roche Verre Bouteille et dans ce sens , peut-être plus facile. On recommande en tout cas , belle marche et beaux points de vues.

MSD1975, 11/09/2019 14:02
Randonnée complétée

Merci pour cet excellent site qui nous a permis de faire cette merveilleuse randonnée ce matin. La vue sur Matafe était époustouflante et toujours dégagée.

Marion LB, 29/07/2019 14:06
Randonnée complétée le 29/07/2019 en 1h40

Randonnée faite ce matin en commençant par Cap Noir. Il faisait un temps splendide et le panorama est à couper le souffle !

Pipanguaye, 10/07/2019 23:48
Randonnée complétée le 10/07/2019 en 3h00

Montée tranquille même avec des enfants qui sont à surveiller bien sûr.
La montagne se dégage vite sous les nuages. A commencer le sentier à droite avec des enfants en bas âge cai c'est mieux de monter les échelles pour eux.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2011