Le Cap Noir et Roche Verre Bouteille depuis Dos d'Ane

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h30
Distance 3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1295 - 1087 m
Dénivelé positif 320 m
Dernière mise à jour 18/02/2020

Le cirque de Mafate en quelques mètres

Parcours refait début février 2019 et fiche mise à jour. La difficulté est passée de Facile à Moyen en raison de la courte mais forte pente en début de boucle. Une grande partie des randonneurs préfèrent effectuer cette boucle dans l'autre sens pour profiter du plat au début, admirer au plus tôt les paysages à partir du kiosque et grimper les 5 échelles plutôt que de les descendre. Le dénivelé positif étant le même d'un côté comme de l'autre, chacun choisira donc en fonction de la météo, de son humeur ou de ses capacités à entamer une montée sans échauffement.
Attention : cette très courte boucle est classée en familiale mais certains passages s'effectuent sur des échelles qui pourront incommoder les personnes souffrant de vertige sévère. Il n'est pas recommandé d'y amener de très jeunes enfants qui courent plus de risque de chute que les autres sur ces passages presque verticaux.

Cette courte sortie est une excellente manière de voir le sud du Cirque de Mafate sans grands efforts. C'est un classique conseillé aux touristes qui restent peu de temps et n'ont guère l'habitude de randonner. Le trajet est court ; quelques raidillons demandent des efforts mais sur de courtes distances. Des échelles évitent des escalades glissantes mais certaines personnes sont impressionnées par quelques passages vertigineux. Outre les panoramas grandioses observés en plusieurs points, le sentier frôle la curieuse aiguille de la Roche Verre Bouteille. Comme la sortie s'effectue en moins de deux heures, profiter de la journée pour pique-niquer au kiosque de Cap Noir. Un panneau permet également de connaître l'histoire du peuplement du cirque. Le texte de la pancarte est reproduit au bas de cette page. Deux tables d'orientation vieillissantes permettent aussi de situer les lieux que l'on a sous les yeux. Cette sortie est idéale pour qui veut voir Mafate, sans trop marcher. Elle peut être complétée efficacement par une montée au belvédère du Maïdo pour voir l'autre côté du cirque.

L'origine du terme Roche Verre Bouteille : (Texte de Jack Grosset) : Anciennement, pour protéger les maisons, on scellait dans du ciment, sur les murs d'enceintes, des tessons de bouteilles. En créole le tesson de bouteille se dit "verre bouteille". On parlait alors des fameux "murs verre bouteille". Ce rocher, point de repère visible dans tout Mafate nord, avait pour avantage d'indiquer la position de Dos d'Ane. Les inclusions pierreuses faisaient penser à des "verre bouteille" et, en créole, un rocher s'appelle une "roche". Les anciens ont désigné ce point de repère : "la roche verre bouteille". Certains l'appelaient aussi "la roche tête zoizo".

La randonnée débute à la fin du Chemin du Cap Noir où un parking accueille les nombreux visiteurs. Dans le sens proposé, la randonnée est plus difficile au début et facile par la suite. Il est conseillé de partir tout d'abord au belvédère situé près du parking pour profiter des premiers panoramas sur la vallée de la Rivière des Galets (Photo 1). Deux panneaux bleus indiquent la bonne direction du sentier qui débute par une série de marches (Photo 2). Ce sentier mène en deux minutes à un croisement. Celui de droite file directement vers le Cap Noir et sera utilisé pour le retour. Les personnes peu habituées à randonner et qui veulent surtout profiter des panoramas partiront dans le tunnel végétal sur la droite. L'autre démarre par une assez forte montée, parfois difficile en raison des hautes marches en pierre. Sur la gauche, on aperçoit de mieux en mieux le petit cirque de Dos d'Ane complètement occupé par les habitations et cultures maraîchères (Photo 3). En se retournant, le regard porte jusqu'au Port et l'on distingue très bien Pichète et l'estuaire de la Rivière des Galets (Photo 4). Les plus beaux paysages sont sur la droite même si l'on ne distingue pas encore la totalité du Cirque de Mafate (Photo 5). Le sentier, tantôt terreux, tantôt rocheux ou fait de marches en bois grimpe de plus en plus fort (Photo 6). Deux petites échelles ont même été installées pour le franchissement de plus hauts rochers. De courts lacets permettent de remonter quelques barres rocheuses (Photo 7). A force de monter, on parvient au sommet de ce petit piton sur un sentier de plus en plus agréable entre quelques bois de couleurs (Photo 8). On domine sans le voir le Cap Noir et son kiosque et les vues sur le cirque s'élargissent de plus en plus (Photo 9). Un coup d'œil vers l'arrière donne une idée de la pente qu'on vient de monter (Photo 10). Les gros efforts sont terminés ; tout le reste de la boucle s'effectuant en descente. Il faut parfois emprunter de courts passages en forte descente (Photo 11) mais le principal s'effectue presqu'à plat sur le haut de la crête à la végétation basse qui ne gêne pas les points de vue nombreux (Photo 12). On se rapproche facilement de Grand Coin qu'on domine (Photo 13). Sur la droite, on a désormais l'ensemble du cirque pour admirer les deux imposantes crêtes de la Marianne et d'Aurère avec le Gros Morne à l'horizon (Photo 14). Tourner le regard vers Grand Coin avant de descendre vers la Roche Verre Bouteille pour mieux comprendre pourquoi ce village approvisionne la région en salades et autres légumes verts (Photo 15). La pente se met alors à descendre assez fortement vers la dent principale de la Roche Verre Bouteille. On aperçoit facilement les traces de pas laissés par les randonneurs allant immortaliser leur venue en haut de la grande aiguille (Photo 16). On distingue également très bien le plateau de l'Îlet à Déjeuner entouré du Bras de Sainte-Suzanne et du Bras des Merles. On peut facilement faire le tour des quelques roches empilées ou adossées (Photo 17). Effectuer une petite halte à l'ombre du monolithe et repérer le sentier qui remonte vers le Piton des Fougères, l'autre à gauche qui redescend vers Grand Coin et enfin celui de droite qu'on prendra après le petit repos. On quitte donc la crête pour marcher sur le flanc du haut rempart vertical qui sépare de la Rivière des Galets qu'on aperçoit de temps en temps. Il est étroit par moments et longe souvent des barres rocheuses (Photo 18). Certaines portions en courts lacets demandent un peu d'attention pour ne pas chuter sur les hautes marches. Cinq échelles régulièrement réparties permettent de franchir plus facilement les petites murailles plus verticales (Photo 19). La plus haute se passe très difficilement avec des chiens pour les randonneurs marchant avec leur animal favori (vignette 3). Après les échelles, on domine l'Îlet Nourry qui semble totalement abandonné (Photo 20). On ne distingue même plus le sentier qui permettait d'y descendre. Les difficultés ne sont pourtant pas totalement finies. Il faut encore passer quelques lacets pierreux protégés du vide par quelques câbles (Photo 21). Rares sont les tronçons en bordure de rempart pouvant faire flageoler les jambes des marcheurs sensibles (Photo 22). Partout ailleurs, la végétation ne cache pas totalement les points de vue mais rassure sur le vide tout proche (Photo 23). On atteint facilement et rapidement les tables d'orientation et le kiosque du Cap Noir pour une nouvelle halte pour les touristes qui viennent ici en aller-retour à partir du croisement du départ (Photo 24). C'est un des plus agréables points de vue, accessibles à tous, entourant le cirque de Mafate. Au pied du rempart coule le Bras de Sainte-Suzanne et la Rivière des Galets qui se rencontrent à Deux Bras. On aperçoit, dans le fond, l'Îlet Flamand qui tend à s'agrandir d'année en année (Photo 26). La fin du parcours n'est qu'une formalité. Le sentier longe à nouveau le rempart en obliquant vers le nord. Quelques rambardes protègent d'un vide peu impressionnant en raison de la végétation assez dense de goyaviers, mahots, bois de couleurs, chocas ou bibasses (photo 25). Donner un dernier coup d'œil au Cirque de Mafate qu'on perd de vue à partir des rambardes (Photo 27). Le dernier tronçon s'effectue sans difficulté sur un sentier en pente très douce dans une végétation assez importante qui procure une ombre agréable (photo 28). On retrouve sans effort le croisement du début. Laisser le sentier pris au départ vers la droite et poursuivre jusqu'à la route et au parking, tout près après une courte descente.

Balises


Rares traces blanches

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Gagner Dos d'Ane depuis la Rivière des Galets - Traverser le village et suivre la route forestière du Cap et les panneaux indiquant le Cap Noir - Garer le véhicule sur l'un des parkings au départ du sentier – Entamer la boucle à partir de l'escalier et partir plus haut sur la gauche jusqu'à la Roche Verre Bouteille - Après avoir passé le rocher, tourner à droite en direction du belvédère du Cap Noir - Quelques échelles facilitent les passages délicats - Après avoir profité des panoramas sur la Rivière des Galets et Mafate, poursuivre jusqu'au parking en terminant la boucle.

Histoire du peuplement de Mafate

Mafate fut peuplé bien après les autres cirques. Les premiers habitants furent des noirs marrons en quête de liberté qui s'y réfugièrent à une époque où seul le littoral était habité.
D'après la légende, Mafate, qui signifie "qui tue" en malgache, était un esclave marron sorcier. Il avait élu domicile au pied du Bronchard, près des sources sulfureuses où un établissement thermal fut édifié en 1864. Le village de Mafate qui donna son nom au cirque, se forma à cet endroit.
D'autres laissèrent leur nom à deux crêtes voisines. Cimendef, "celui qui ne peut être esclave" et sa femme Marianne. Cimendef avait choisi de vivre dans ce lieu inaccessible pour échapper aux chasseurs d'esclaves.
Pour survivre, ces rebelles menaient des raids sanglants sur la côte et ils furent poursuivis par les colons blancs.
Le peuplement blanc commença en 1785 avec Pierre olive Lemarchand, natif de Saint Malo. S'installant le premier à Orère ("bonne terre" en malgache), il y acclimata plusieurs espèces d'arbres fruitiers.
Au début du XIXe siècle, des "petits blancs", issus de la société créole blanche, mais ruinés par les crises économiques et dont les terres se réduisaient à chaque partage entre héritiers, remontèrent la Rivière des Galets et s'installèrent. D'autres arrivèrent par Saint André, Salazie et Cilaos, peuplant la partie haute du cirque.
Pratiquant la culture sur brûlis, ces colons engagèrent une déforestation, cause d'une érosion intense menaçant le cirque. Les Eaux et Forêts menèrent alors une politique de reboisement forcée et cherchèrent à faire évacuer totalement le cirque.
Depuis les années cinquante, l'administration forestière aide au développement du cirque, en association avec les habitants.
Texte issu de la pancarte près du kiosque


Commentaires sur cette randonnée (122)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Jack_974, 14/10/2020 14:14
Randonnée complétée en 2h30

Très belle randonnée, qui permet de voir de magnifiques paysages.pas beaucoup d’ombre sur le parcours donc faire attention à la chaleur.

kelliot777, 29/09/2020 16:27
Randonnée complétée le 29/09/2020 en 2h00

Super parcours avec des paysages à couper le souffle, l’ONF a mis quelques bancs sur la crête du sentier lorsqu’on fait la boucle et même une table avec un banc de pique-nique pour manger avant la fin du parcours donc super 👏🏼
Nous aurions dû le faire avec nos filles de 7 ans mais heureusement qu’on l’a fait seuls car quelques peu dangereux à mon avis pour enfants de -10 ans.
Voilà en tout cas, un de mes plus beaux sentier sur La Possession- Dos d’âne.

Antoineremy, 26/09/2020 18:30
Randonnée complétée le 22/08/2020 en 1h30

Très jolie rando, difficulté moyenne. Décors magnifiques. Attention avec les enfants car les sentiers sont souvent à flanc de montagne, la végétation pouvant cacher le précipice.
Des points de vue tout au long du sentier.
Petit parking, donc de nombreuses voitures le long de la route.

Francisbulls, 25/09/2020 12:53
Randonnée complétée le 25/09/2020 en 1h30

Randonnée effectuée en 1h15 sans compter les arrêts boissons et photos. Juste magnifique. A faire. Réalisée avec porte bébé sans trop de difficulté. Je conseille de passer par le chemin de droite, je pense que c'est mieux niveau paysage dans le sens de la marche ;-)

Julie Dx, 25/09/2020 08:15

Randonnée très agreable, paysages magnifiques entre terre et mer. Côté original des échelles pour de jolies photos. Je recommande vivement 😊

Ragnar974, 20/09/2020 12:32
Randonnée complétée le 20/09/2020 en 1h00

Rando très sympathique. Terrain légèrement accidenté par moments mais reste praticable avec des enfants.
Ne pas hésiter.

Skyline, 08/09/2020 07:35

randonnée effectuée le 05-09-2020 en famille, au regard de certains commentaires déconseillant de faire cette ballade avec de jeunes enfants, si l'on prend le temps de consulter le site ou que l'on se donne la peine de se renseigner avant de se rendre sur un sentier, on dispose alors de bons conseils et des outils nécessaires à une bonne randonnée, hormis cela, cette petite ballade reste très ludique, de beaux panoramas sur le cirque de Mafate et sur la Rivière-des-Galets ainsi que la côte Ouest (en partie), elle n'est pas longue et il est vrai qu'il faut demeurer très prudents aux abords des échelles, pour notre part, nous avons adoré et nos enfants (09 et 12 ans) sont aguerris en matière de randonnées, prenez le plaisir de façon intense dans la nature

Claire 57, 04/09/2020 08:39

Bonjour à tous. J'ai effectué cette randonnée le 3 septembre. Super conditions météorologiques. Paysages magnifiques. Randonnée plutôt facile mais je j'emmènerais pas d'enfants turbulents. Un seul point noir. J'ai un petit problème de profondeur de champ visuel. J'ai failli continuer tout droit à la roche vert bouteille,le chemin tourne à
droite et je suis allée droit vers la falaise. Heureusement je n'étais pas seule. Peut être signaler cette falaise ?
Merci

MIKA97417, 01/09/2020 14:14

super rando...les 3 klm en 1h avec des pauses pour admiré la vue...je déconseille les enfants : echelle et certain passage délicat en falaise.
c'est la rando la plus facile pour avoir une telle vue sur mafate.

kafrinelili, 30/08/2020 13:37
Randonnée complétée le 30/08/2020 en 2h14

Belle rando
Sentier bien entretien

Randonnée ajoutée le : 18/02/2020