Marc DAVID

8 mentions

Sainte-Marie, Réunion, membre depuis 01/02/2016

Dernière activité: il y a 1 jour

Marc DAVID n'a pas complété son profil.
Les commentaires sont ordonnés du plus récent au plus ancien.

Boucle effectuée le 15/06/22 en partant de l'aire de pique-nique de Stella et en faisant un détour pour aller jusqu'à la Pointe au Sel. Toute la partie en bord de mer est vraiment agréable, surtout si on s'écarte un peu (avec prudence) du sentier-pêcheur pour mieux observer les curiosités du littoral. Petit désagrément dans les chemins de canne rendus boueux par l'arrosage : un comble avec cette sécheresse !

Randonnée effectuée dans le sens horaire le 30/03/2022 en partant du PK14 du CD41. Cela rajoute un aller-retour de moins d'une heure de marche entre la route et La Fenêtre, ce qui est plus court que d'emprunter en voiture la piste forestière souvent en mauvais état.
Quelques arbres ou lianes encombrent des parties de sentiers et obligent à passer au dessus ou en dessous, ce qui ralentit la progression. La plupart d'entre nous a pris le risque d'utiliser la passerelle, le sentier pour l'éviter obligeant à se mouiller les pieds dans le Bras Guillaume. Et tous ont pris le risque de rester sur la piste forestière dans la zone des éboulis. Ceux-ci sont actuellement nombreux, avec de gros blocs tombés de la falaise ; c'est un peu impressionnant et invite à presser le pas ! Le Sentier des Goyaviers est boueux et glissant comme souvent, mais sans excès grâce à un tapis de feuilles le recouvrant en partie.
Au total, tout le circuit est praticable, mais des travaux d'entretien seraient les bienvenus sur les sentiers, sur la piste et au niveau de l'Ilet qui est de nouveau à l'abandon depuis les travaux de repérages archéologiques.

Nous avons effectué une boucle moins longue et moins difficile en court-circuitant la partie basse de cette randonnée et en partant de la zone de loisir du Piton Patates. Comme le dit Sophie M., celle-ci a été bien nettoyée mais n'est pas encore officiellement rouverte ; on peut y pénétrer à pied et y pique-niquer sous un des nombreux plus ou moins grands kiosques. Nous avons aussi emprunté la belle variante indiquée par Ousarsiph2 qui permet d'éviter beaucoup de bitume.
Notre trace en photo jointe.

@jarovals. Seul le dernier kilomètre de la piste est dégradé, à la fin de la partie bétonnée où on peut stationner. Il est aussi possible d’accéder au site à partir de Montée Sano (cf. la randonnée 1352).

La montée le long de la Ravine des Colimaçons est en ce moment (après les pluies récentes) un pur régal. Il ne faut pas hésiter à s'écarter un peu du sentier pour observer les cassés, les défilés et les nombreux bassins aux eaux claires. A mi-parcours, il faut bien négocier une rupture de pente en empruntant un passage abrupt dans une trouée, mais c'est bien le seul endroit demandant un peu d'attention. La trace est le plus souvent nette. Des cairns et même quelques balises mauves sont là en cas de doute. A hauteur du Piton Rouge, il est possible de continuer en longeant la ravine pour rejoindre le sentier de La Glacière sans s'approcher du Piton.
Nous n'avons fait que le début de la descente par le Fond Simambry car des doutes subsistent sur la possibilité de ressortir sur la route forestière en fin de parcours en raison d'un végétation trop dense. C'est dommage car cette ravine est très agréable à suivre avec des bassins et marmites dont on peut s'approcher. Nous avons terminé notre randonnée en rejoignant une piste DFCI (caillouteuse, longue et pénible) qui débouche à 500 mètres du gîte des Tamarins. Nous avions heureusement laissé une voiture à cet endroit car il y a 5 kilomètres de route entre les points de départ et d'arrivée de notre marche.
Notre trace en photo jointe : 5h15 de marche avec beaucoup de pauses-photos.

A LeMu : comme déjà écrit (cf. commentaire du 25/05/21), pour relier la RF des Tamarins à la Piste des 1800, il convient maintenant d'emprunter la Sommière Bernica et non la Sommière Eperon ; avant d'entreprendre une randonnée, bien lire la fiche, mais aussi les derniers commentaires.

Je recommande de commencer par le Nez de Boeuf afin de bénéficier de ce superbe point de vue (un des rares vraiment à 360° de La Réunion). En ce début janvier, les mares du Piton Argamasse et du Piton de Sable commencent à se remplir...
Nous avons mis 4h, mais en zappant cette fois-ci le Piton de Caille (réservé à ceux qui ont trace et GPS).

Pour les amateurs de "sentiers oubliés", celui reliant la Mare d'Affouches à Trou Blanc, bien que non entretenu, est toujours praticable sans coupe-coupe ni GPS, au prix quand même de quelques graffinages. Cependant, côté Mare d'Affouches, il a été volontairement obstrué par des branchages et l'indication vers Trou Blanc a été recouverte d'un scotch orange sur le panneau. Dans tout ce secteur où cultures et élevage se développent, il y a clairement des conflits entre agriculteurs, chasseurs et randonneurs.

Boucle effectuée le 24/11/21 avec d'importantes variantes.
1- Nous sommes montés par l'Ancien Sentier Lebreton (au lieu du bien connu Françoise Francia). Non seulement ce sentier existe toujours, mais il est en très bon état : c'est presque une piste, un peu ravinée mais agréable.
2- Nous avons rejoint le Sentier du Rempart de Mafate en empruntant d'abord le raccourci qui permet d'éviter le long lacet de la Piste Forestière Oméga, puis la Sommière Cresson : ces deux sentiers, bien que ne figurant pas sur les cartes (ni sur le site), sont maintenant bien tracés et plaisants en immersion dans la forêt.
3- Nous avons suivi le Sentier du Rempart jusqu'à l'Ilet Alcipe (sans y descendre), puis terminé la boucle en saluant au passage le Roi des Tamarins.
Au total, une marche bien rallongée (4h30 au lieu de 2h30) mais permettant de profiter des points de vue sur Mafate (dont deux panoramiques) et d'éviter le Sentier de Cambour (qui présente quelques passages dégradés).
Tous les sentiers empruntés sont dégagés et encore secs (cela ne va sans doute pas durer !).
Notre trace en photo.

A sam974. Effectivement, le raccourci pour faire la petite boucle est plus facile à trouver dans l'autre sens : il est bien visible à gauche juste avant d'entamer la raide descente vers une ravine ; et on rejoint bien le sentier principal en traversant une forêt de goyaviers.

Aucune annonce publiée
Aucune participation
Aucune randonnée en favoris
Date complétée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
15/06/2022
Facile
3h 10 km
30/03/2022
Difficile
5h15 16.3 km
26/01/2022
Difficile
4h45 12 km
05/01/2022
Facile
4h15 11 km
24/11/2021
Moyen
2h30 6.3 km
18/08/2021
Difficile
4h45 14 km
04/08/2021
Moyen
6h 16 km
23/07/2021
Moyen
4h 8.9 km
23/07/2021
Difficile
8h30 18.9 km
07/07/2021
Moyen
4h 7.5 km
12/05/2021
Moyen
4h30 13 km
10/03/2021
Moyen
2h45 10.6 km
24/02/2021
Moyen
2h45 6.2 km
10/02/2021
Moyen
2h15 5.4 km
03/02/2021
Moyen
4h 8.9 km
27/01/2021
Moyen
2h30 7.5 km
04/11/2020
Moyen
2h30 6.2 km
28/10/2020
Moyen
6h30 19.5 km
10/01/2020
Moyen
6h 16 km
27/12/2019
Difficile
6h 18.1 km
28/03/2019
Moyen
2h30 9.5 km
30/01/2019
Difficile
3h15 11.8 km
20/12/2018
Moyen
4h 8.9 km
12/12/2018
Moyen
5h 10.2 km
01/12/2018
Moyen
4h 8.9 km
28/11/2017
Très difficile
10h 26.4 km