Randonnées par région
Publicité
Statistique en temps réel
Vous êtes 31 randopitonneurs connectés.
  • Réunion: 16
  • France: 12
  • États-Unis: 2
  • Suisse: 1
S'informer des sentiers fermés
Les bons numéros à connaître
Secours depuis un GSM 112
Maison de la Montagne 02 62 90 78 78
Météo Réunion 08 36 68 00 00
Inforoutes 02 62 97 27 27
Point Cyclone 08 97 65 01 01
PGHM 02 62 930 930
Randopitons en chiffres
  • 54616 membres
  • 12126 commentaires
  • 715 randonnées
  • 218 randonnées familiales
  • 3139 heures de marche
  • 8008 km cumulés
  • 415 km de dénivelé positif
  • 507 panoramas
  • 509 cascades
  • 119 grottes
  • 25 étangs
  • 106 arches
  • 102 bassins
Nouvelles
06 sept.
2021
SENTIER MAIDO ROCHE PLATE OUVERT

Après des mois de fermeture, le sentier reliant le Maïdo aux Orangers et à Roche Plate est enfin ouvert depuis le 3 septembre (Plus...)

26 août
2021
FERMETURE DU SENTIER DES CASCADES DE SAINT-GILLES

L'interdiction de passage n'a jamais été respectée. Mais là, il faut vraiment la respecter. (Plus...)

13 août
2021
LE SENTIER DU TROU DE FER EST FERME

Suite à un très important glissement de falaise, le sentier du Trou de Fer est interdit à la randonnée (Plus...)

06 août
2021
SENTIERS NETTOYES RECEMMENT

Le sentier Kalla à La Possession, celui de Prévallée et le sentier de la Mare sont nettoyés (Plus...)

Les randonneurs s'expriment

Jaybee, 23/09/2021 12:52 - De Saint-Philippe à La Porte par le sentier des pêcheurs

Magnifique chemin le long du littoral, moins entretenu sur le dernier tier de l'aller au 18/09/21, attention aux feuilles coupantes. Dommage pour les ordures laissées par-ci par là... le paysage est splendide, ne le gâchons pas...

Wild974, 23/09/2021 07:18 - La montée au Piton des Neiges depuis le Bloc à Cilaos

Rando réalisée le 22.09.21. Des travaux pour réaliser de nouvelles marches et sécuriser quelques tronçons du sentier sont en cours après le Plateau du Petit Matarum au niveau des deux escaliers métalliques. Ça devrait être terminé pour le trail de Bourbon.

Suepairpiénu, 22/09/2021 20:41 - Les trois marmites de la Ravine des Trois Bassins

Présence de bœufs "péi" et de chiens (qui les gardent) au niveau de l'ancienne route, juste avant de commencer la remontée de la ravine.
Pour les randonneurs solitaires, la descente dans la 3ème marmite peut-être faite avec une corde pour plus de sécurité.

Walking Dog 974, 22/09/2021 19:57 - L'Ilet à Guillaume par la boucle de la Route Forestière Plaine d'Affouches

Bonjour, j'ai pratiqué cette belle boucle ce 22/09/21. Depuis le temps que je voyais des panneaux ONF m'invitant à me rendre à l'îlet à Guillaume lors de précédentes randonnées ( la1159 et la 1030 notamment) , il était temps !.
Franchement un beau sentier, que j'ai suivi scrupuleusement selon la fiche.
Mais je retiens l'idée de pouvoir commencer par le Sentier des Goyaviers de la 1030, ce qui soulagerait les amortisseurs de ma voiture qui a affronté la RF de la Plaine d'Affouches lol !
Au début la piste laissait voir de beaux paysages et je décidai de rester sur cette piste après le kiosque d'Affouche, histoire d'avoir un zeste d'adrénaline avec les petits éboulis (et d'autres moins petits ! On voit bien que ces roches sont friables et instables).

J'en ai eu un d'ailleurs de "zeste d'adrénaline" car quelques cailloux ont commencé à tomber 5 m devant moi mais j'ai poursuivi (en accélérant je l'avoue ! lol) , surtout qu'ensuite j'ai pu admirer une belle palette de terres rouges (photo 1).
Ainsi le domaine Fleurié s'est-il invité à la fête !
Puis ce fut la descente vers l'îlet en sous-bois avec les courtes et belles échelles, descente qui continue avec le magnifique sentier de crête plutôt sécure (photo 2) mais qui moi m'a incité à ralentir le pas,( histoire de ne pas voir de trop près le Bras Guillaume !).....Que de beaux panoramas tout autour !
Avec en sus quelques goyaviers encore présents , acidulés et sucrés quasiment à la perfection !

Enfin, le lieu que je voulais connaître : l'ancien pénitencier pour enfants.
Difficile de se dire que ça a existé, et pourtant....C'est si étrange.
Le cimetière (photo3) est simple, mais triste et silencieux.
C'est ce silence qui m'a conduit à me recueillir quelques minutes devant cette dizaine de petites tombes gardées par le regard bienveillant de Saint Joseph (corrigez-moi si je me trompe)
Finalement, je décidai de suivre le conseil de Passoar (voir commentaires) : je pris un des outils de jardinage et je nettoyai les tombes de leurs feuilles mortes.
Une façon de ne pas oublier ce lieu historique et ces gosses.

Après avoir visité les alentours, je repris le sentier principal pour me diriger vers le Colorado en passant par le sentier de rempart : là encore de beaux panoramas (photo 4) se présentaient à moi malgré un ciel devenu terne, et même si je ne souffrais pas de vertige ce jour-là, je restais prudent lors de la prise de vues.

La dernière partie, le tunnel dans les goyaviers (photo 5), variait plutôt bien les montées et les descentes.. Il y faisait un peu froid. Belle randonnée !
D'après ce que j'ai vu et éprouvé, Endevours et Randopitons ont raison : cette boucle serait plus sportive prise dans l'autre sens.....

MERCI à Randopitons qui oeuvre de belle façon à la conservation du patrimoine historique de l'île !

Lionel et Danielle, 22/09/2021 19:47 - Roche Plate depuis Saint-Joseph par la Rivière des Remparts

Rando du 16/09/2021
J'ai voulu monter à Roche Plate depuis St Joseph en vtt la piste à été complétement défoncée par les dernières grosses pluies, des travaux sont en cours pour la refaire il y a encore beaucoup de travail j'ai fait demi tour impossible d'avancer dans le sable et les énormes cailloux charriés par l'eau.
Si quelqu'un connait une date de réouverture de cette piste, merci de poster ici.
Sportivement Lionel

Nicolas Kerspern, 22/09/2021 19:09 - Une boucle sur la piste de Bois de Nèfles dans les Hauts de Mon Repos

On redémarre doucement à cause covid, et il y a des passages qui sont un peu entretenu (malgré déjà entretenu) avec le poids de la pluie qui fait tombé les branchages à 50 cm de haut avec un grand de 180 cm... J'en reçois des ronces sur la figure... C'est très calme...


Jean Paul Goursaud, le papi randonneur

Arrivé en 2005 à La Réunion, mon statut de retraité m'a permis de trouver du temps pour assouvir un de mes sports favoris : la randonnée. Attiré par les beautés de l'île, j'ai d'abord parcouru les grands classiques notés en rouge sur les cartes touristiques. Quelques mois plus tard, je suis passé aux cartes IGN au 25000ème pour découvrir de nouvelles idées de sorties marquées de discrets pointillés noirs. Ensuite, ce sont de très vieilles cartes dénichées ça et là qui m'ont servi de guide pour retrouver des traces disparues sur les nouvelles éditions. Désormais, c'est la découverte fortuite d'un sentier étroit et envahi de végétation qui attire mon attention ou les mails de randonneurs qui me parlent d'un itinéraire perdu.

Aider d'autres randonneurs dans leurs recherches, leur faire partager le fruit de ma passion a donné naissance, en 2009, au modeste site randopitons.free.fr, remplacé en 2011 par randopitons.re. Enfin, 2016 voit la naissance de ces pages grâce au professionnalisme de Hugues Normandin.

C'est souvent en solitaire que j'ai parcouru une grande partie de La Réunion. Lors de recherches plus délicates, sportives, aléatoires voire dangereuses, je sais pouvoir compter sur un noyau d'irréductibles copains randonneurs animés de la même passion !


Jean Paul Goursaud, créateur du site

Hugues Normandin, le mordu de l'informatique

Hugues est un vrai passionné de l'informatique. Venu du Canada, c'est en 2013 qu'il atterrit à Mayotte et découvre l'océan Indien. Non loin de l'île de La Réunion, il y fait un premier voyage et découvre une île aux mille et une randonnées. Sa première recherche lui fait découvrir le site de Randopitons où il prend un plaisir fou à voyager de page en page pour trouver sa randonnée du week-end. Il n'a alors qu'une idée en tête, aider le papi randonneur Jean Paul à refaire son site web pour améliorer la navigation. 1 an plus tard, la nouvelle mouture voit le jour. Hugues est spécialisé dans les technologies de l'information et un adepte de la randonnée.


Hugues Normandin, développeur du site

Le site

Ce site, construit jour après jour au retour des randonnées est avant tout un site souvenirs de randos, ce qui explique parfois que certains circuits se terminent en pleine campagne ou que d'autres sont effectués en aller-retour alors qu'ils constituaient l'étape d'une sortie plus longue. Il peut permettre au visiteur de trouver la randonnée qu’il recherche en lui prodiguant conseils, renseignements utiles, extraits de cartes, de photographies de lieux remarquables ou pittoresques.

Il n’a pas la prétention d’être exhaustif ni de se substituer aux excellents ouvrages et sites parus sur ce sujet. Il peut cependant compléter ou présenter différemment certains renseignements sur les randonnées.

L'île de La Réunion

L’île de la Réunion, avec une superficie de 2500 km², offre au visiteur des paysages magnifiques et contrastés qu’on peut rencontrer ailleurs, excepté, dit-on, la banquise. Les plages de sable fin côtoient les falaises abruptes en bordure de route. D’anciens cônes volcaniques réduits par l’érosion à l’état de collines bordent des failles, remparts ou pitons déchiquetés. Ravines encaissées et cascades permettent de trouver un peu de fraîcheur.

Des centaines de kilomètres de sentiers, chemins, routes forestières sillonnent le département et permettent à tous les marcheurs, quel que soit leur niveau, de trouver sans difficulté la randonnée qui leur permettra de découvrir cette île intense, paradis des randonneurs.

Les pitons

La Réunion, surgie des eaux il a 3 millions d'années, est la minuscule pointe d'un cône de 250 km de diamètre reposant sur les fonds marins à 4000 m de profondeur. Le Piton des Neiges, éteint depuis 12 000 ans, est le point culminant de l'île ; il fascine par sa présence majestueuse au centre de l'île. Un effondrement de sa structure a donné naissance aux cirques (Cilaos, Mafate, Salazie) bien connus de la Réunion. Le Piton de la Fournaise, toujours en activité atteint tranquillement 2631 m d'altitude.

L'érosion, depuis plusieurs dizaines de milliers d'années a transformé les pics acérés en montagnes plus ou moins accessibles nommées "pitons". Ce sont ces pitons, traversés de sentiers de randonnée, qui ont donné le nom à ce site.