Randonnées par région
Publicité
Statistique en temps réel
Vous êtes 6 randopitonneurs connectés.
  • Réunion: 6
S'informer des sentiers fermés
Les bons numéros à connaître
Secours depuis un GSM 112
Maison de la Montagne 02 62 90 78 78
Météo Réunion 08 36 68 00 00
Sentiers fermés 02 62 37 38 39
Point Cyclone 08 97 65 01 01
PGHM 02 62 930 930
Randopitons en chiffres
  • 43780 membres
  • 9848 commentaires
  • 681 randonnées
  • 214 randonnées familiales
  • 3765 heures de marche
  • 7603 km cumulés
  • 396 km de dénivelé positif
  • 474 panoramas
  • 460 cascades
  • 117 grottes
  • 24 étangs
  • 93 arches
  • 95 bassins
Sentiers fermés : arrêté récent

L'arrêté préfectoral n°2020-3380 du 23 novembre 2020 règlementant l'accès du public à certains sentiers de randonnée.

Lire l'arrêté - Voir les autres arrêtés

Nouvelles
21 oct.
2020
RANDONNEE DANS LES GORGES DU BRAS DE LA PLAINE

Les travaux seront bientôt terminés mais il est toujours interdit d'y randonner (Plus...)

17 août
2020
CONSEQUENCES DU CHANGEMENT DE CARTES IGN

IMPORTANT : Les cartes IGN version 2020 diffèrent de la version de 2010 (Plus...)

26 juin
2020
DE SAINT-PIERRE A SAINT-BENOIT PAR LE RAIL

Retour sur les randonnées empruntant le tracé du chemin de fer de La Réunion (Plus...)

Les randonneurs s'expriment

Christian L, 28/11/2020 16:33 - Le sentier littoral de Saint Philippe au Tremblet

@AnneRun, personnellement je trouve bien dommage de ne pas avoir effectué la totalité de cette rando. Oui elle est longue mais pourquoi ne pas s'organiser pour ne faire que l'aller et faire le retour en bus (soit Car Jaune ligne S1 soit Carsud ligne STD) . Si vous perdez le tracé il est très agréable de partir chaque fois vers la droite pour rejoindre rapidement la côte au plus près des flots (ce que j'ai eu fait avec bonheur). Pour ce qui est de la balade en forêt, dire qu'elle est sans grand intérêt me semble extrêmement exagéré, ce qu'apparemment penseraient par leurs commentaires tous ceux qui l'ont pratiquée auparavant. Bien sûr si on est pressé, l'idéal est de rentrer par la route...

Sophie M, 28/11/2020 13:19 - Une courte boucle par le cratère du Piton Doré

Ce n'était pas gagné, entre la brume et la pluie fine, je n'étais pas sûre de pouvoir faire toute la boucle car le sol était déjà bien trempé. Je me suis dit qu'il serait toujours temps de faire demi-tour... Au final, la météo s'améliorant au fur et à mesure (sans aller jusqu'à avoir un franc soleil non plus !), j'ai pu tout faire et je me suis régalée !
Le cratère du piton Doré est du plus bel effet avec ses arums et azalées qui amènent des touches de couleur dans le gris ambiant. Le petit sentier non balisé est plutôt facile à suivre, il y a parfois des petites variantes sur quelques mètres (par ex. je n'ai pas vu le "saut de cabri" mentionné dans la fiche !). Les mousses sont omniprésentes, ça fait du bien de voir tant de verts. Mon seul regret : que ce circuit soit aussi court !

Cherry, 28/11/2020 10:41 - La boucle des Bassins de la Mer et des Aigrettes depuis la Rivière du Mât

Glissant en période de pluie. Ne pas faire avec les enfants.
Deuxième partie difficilement praticable élagage du terrain d’à côté tous les arbres sont sur le sentier qui en plus est glissant!

AnneRun, 28/11/2020 09:48 - Le sentier littoral de Saint Philippe au Tremblet

Déçue par cette balade: sentier mal tracé, on s'éloigne souvent de l'océan, ça se transforme en balade en forêt, sans grand intérêt.
Du coup je suis rentrée par la route pour aller plus vite.

CNoël, 27/11/2020 21:09 - Les cascades et la canalisation du Pic Adam

Randonnée facile et agréable mais terrain humide et glissant.

yhelson, 27/11/2020 18:06 - De Peter Both à la Cascade du Cap Noir

Fait aujourd’hui, ballade courte et très sympathique malgré les quelques griffures dues au fait que le sentier est fermé et donc peu entretenu. Ne pas espérer avoir un point de vue dégagé sur la cascade la nature a repris ses droits ;) j’ai dégagé comme j’ai pu les passages complexe, bonne rando !


Jean Paul Goursaud, le papi randonneur

Arrivé en 2005 à La Réunion, mon statut de retraité m'a permis de trouver du temps pour assouvir un de mes sports favoris : la randonnée. Attiré par les beautés de l'île, j'ai d'abord parcouru les grands classiques notés en rouge sur les cartes touristiques. Quelques mois plus tard, je suis passé aux cartes IGN au 25000ème pour découvrir de nouvelles idées de sorties marquées de discrets pointillés noirs. Ensuite, ce sont de très vieilles cartes dénichées ça et là qui m'ont servi de guide pour retrouver des traces disparues sur les nouvelles éditions. Désormais, c'est la découverte fortuite d'un sentier étroit et envahi de végétation qui attire mon attention ou les mails de randonneurs qui me parlent d'un itinéraire perdu.

Aider d'autres randonneurs dans leurs recherches, leur faire partager le fruit de ma passion a donné naissance, en 2009, au modeste site randopitons.free.fr, remplacé en 2011 par randopitons.re. Enfin, 2016 voit la naissance de ces pages grâce au professionnalisme de Hugues Normandin.

C'est souvent en solitaire que j'ai parcouru une grande partie de La Réunion. Lors de recherches plus délicates, sportives, aléatoires voire dangereuses, je sais pouvoir compter sur un noyau d'irréductibles copains randonneurs animés de la même passion !


Jean Paul Goursaud, créateur du site

Hugues Normandin, le mordu de l'informatique

Hugues est un vrai passionné de l'informatique. Venu du Canada, c'est en 2013 qu'il atterrit à Mayotte et découvre l'océan Indien. Non loin de l'île de La Réunion, il y fait un premier voyage et découvre une île aux mille et une randonnées. Sa première recherche lui fait découvrir le site de Randopitons où il prend un plaisir fou à voyager de page en page pour trouver sa randonnée du week-end. Il n'a alors qu'une idée en tête, aider le papi randonneur Jean Paul à refaire son site web pour améliorer la navigation. 1 an plus tard, la nouvelle mouture voit le jour. Hugues est spécialisé dans les technologies de l'information et un adepte de la randonnée.


Hugues Normandin, développeur du site

Le site

Ce site, construit jour après jour au retour des randonnées est avant tout un site souvenirs de randos, ce qui explique parfois que certains circuits se terminent en pleine campagne ou que d'autres sont effectués en aller-retour alors qu'ils constituaient l'étape d'une sortie plus longue. Il peut permettre au visiteur de trouver la randonnée qu’il recherche en lui prodiguant conseils, renseignements utiles, extraits de cartes, de photographies de lieux remarquables ou pittoresques.

Il n’a pas la prétention d’être exhaustif ni de se substituer aux excellents ouvrages et sites parus sur ce sujet. Il peut cependant compléter ou présenter différemment certains renseignements sur les randonnées.

L'île de La Réunion

L’île de la Réunion, avec une superficie de 2500 km², offre au visiteur des paysages magnifiques et contrastés qu’on peut rencontrer ailleurs, excepté, dit-on, la banquise. Les plages de sable fin côtoient les falaises abruptes en bordure de route. D’anciens cônes volcaniques réduits par l’érosion à l’état de collines bordent des failles, remparts ou pitons déchiquetés. Ravines encaissées et cascades permettent de trouver un peu de fraîcheur.

Des centaines de kilomètres de sentiers, chemins, routes forestières sillonnent le département et permettent à tous les marcheurs, quel que soit leur niveau, de trouver sans difficulté la randonnée qui leur permettra de découvrir cette île intense, paradis des randonneurs.

Les pitons

La Réunion, surgie des eaux il a 3 millions d'années, est la minuscule pointe d'un cône de 250 km de diamètre reposant sur les fonds marins à 4000 m de profondeur. Le Piton des Neiges, éteint depuis 12 000 ans, est le point culminant de l'île ; il fascine par sa présence majestueuse au centre de l'île. Un effondrement de sa structure a donné naissance aux cirques (Cilaos, Mafate, Salazie) bien connus de la Réunion. Le Piton de la Fournaise, toujours en activité atteint tranquillement 2631 m d'altitude.

L'érosion, depuis plusieurs dizaines de milliers d'années a transformé les pics acérés en montagnes plus ou moins accessibles nommées "pitons". Ce sont ces pitons, traversés de sentiers de randonnée, qui ont donné le nom à ce site.