Olivier BBT

14 mentions

bellemène saint paul, Belgique, membre depuis 26/05/2019

Dernière activité: il y a 2 semaines


Je suis résident


Très bonne


2 à 5 randonnées

Les commentaires sont ordonnés du plus récent au plus ancien.

Un week end de vacances scolaires sans rencontrer personne sur une grande partie de la rando c'est possible avec cette boucle (du monde évidemment à 3 roches et sur la portion remontant de la nouvelle). Alidor en descente après la pluie : ca passe mais dans la retenue (parties avec feuilles ou terre battue ou roches moussues : dans les 3 cas ca glisse), on peut se retenir aux longoses ou fougères. En revanche on s'y perd effectivement un peu dans la plaine des tamarins (chemins des vaches) entre le départ supérieur et là ou cela descend vraiment (sente bien marquée pour le coup et magnifique). Il y a bien des marques rouges à la plaine des tamarins mais pas partout et donc rassurant d'avoir la trace pour trouver le sentier qui plonge vers le bord de mars. .

Début de reconnaissance de cette exploration mais progression seulement sur 400 m vu que départ de dos d'âne vu qu'il n'y a pas de taxi 4x4 pour l'instant; Cela donne bien évidemment envie d'aller pousser plus loin. Le départ est donc bien 3 mètres en aval de la fenetre sur la rivière au milieu des agavacées. Descente sans grande difficulté si ce n'est un arbre qui s'est couché (attention quand meme car cailloux instables donc chute possible sur un membre du groupe). On progresse bien sur les premiers 150 m (rive droite) mais après ca se complique. Gros rochers donc les chiens fatiguent rapidement.

Fait dans le sens inverse, agréable balade facile avec les chiens en bonne partie ombragée. En cette saison des pluies, le petit écart pour aller au bassin vaut le coup vu qu'il y a de l'eau et est une pause désaltérante agréable (pour les chiens) avec plein de libellules. la boucle est très bien balisée, le chemin pour accéder à la zone de production de charbon et au bassin beaucoup moins mais avec la trace GPS ou la lecture d'une simple carte aucun souci. On peut juste rencontrer quelques voitures sur la portion de route bétonnée du tévelave mais ce tronçon est vraiment court.

En mode balade avec notre petit groupe, découverte de chaque sentiers marrons sur les cotés pour voir toutes les petites cascades et se poser pour les photos, il faut bien 4 heures et évidemment la trace GPS pour trouver le départ vers la descente initiale. très bien aménagée par l'association, bravo à eux, sans les marches ca se transformerait en patinoire. Avec un temps variable et en saison des pluies, sentier parfois boueux et tous les passages de ravine ou exploration sont sur des rochers assez lisses et moussus donc glissants (donc technique avec les mains de temps de temps). Etonnant effectivement de rechercher l'arche alors qu'on est dessus sur le sentier marron qui descend vers elle et il faut donc pousser un peu dans la foret sans trace (prudence quand meme si enfants ou chiens sur les sentiers marrons qui s'écartent de la trace mais à faire pour admirer les cascades en cette saison, car une glissade pourrait mener à une chute grave notamment le premier écart vers l'arche. Pour les hésitations aux embranchements, merci la trace GPS mais en gros, c'est toujours à droite quand on hésite.. Les goyaviers sont en fleurs et quelques fruits commencent à se former donc il faudra revenir dans quelques semaines pour la cueillette ....

Effectivement étrange qu'il n'y ait pas plus de commentaires sur cette sortie ludique accessible à tous. Sans indication en passant sur la route nationale difficile de savoir qu'il y a ce tunnel donc merci à randopitons. Il y a un peu de vie (voir photos) quand meme outre les racines qui courent telles des fil d'ariane. Pour explorer les boyaux plus étroits, en plus du casque (que j'estime obligatoire), prévoir genouillères et gants car le sol est plutôt lave en gratons abrasif (surtout sur partie haute) que lisse. Bonne idée de sortie en faisant par la meme occasion une petite visite à la plage du tremblet. En cas de légère pluie, on est meme à l'abri !

Magnifique boucle detox après les excès du réveillon de noel, entre atmosphère humide (temps de saison) et reste éthyliques, on a bien sué pour la montée du piton morel. Sans doute temporaire mais à mi parcours de la montée le père noel vous accueille. Le sentier est bien marqué, en bon état. Il manque peut être un cable dans une portion de descente pour éviter la glissage sur cette pente raide). Il faut vraiment faire ce petit crochet aller retour pour la vue. Descente avec un sentier très encaissé entre 2 murs avant d'arriver aux maisons des hauteurs de palmiste rouge et ensuite descente très bucolique dans la ravine avec quelques bassins pour le plaisir des chiens pour se rafraichir. On monte et on descend sur ce parcours mais c'était le but recherché. Il est toujours possible de reprendre la route à moment donné si on veut écourter la boucle complète ce qui permet de s'adapter selon les personnes avec qui l'on randonne. GPS utile car pas vraiment d'indication pour trouver le départ des sentiers mais une fois dessus ils sont bien tracés (et meme bien entretenus : herbes coupées après ilet calebasse). Ce parcours gagne à être connu.

Merci à Marial et aux bénévoles pour le marquage et le nettoyage. Terrain bien gras ce jour et moulte glissades à la clé (familial je suis pas trop certain .... car même les chiens peinaient dans les grandes pentes et glissaient vu qu'ils ne peuvent pas se servir de leur bras pour se hisser). A préciser pour les chiens, il y a bien une échelle à passer donc à voir faisabilité avec des grands chiens s'il faut les porter. Prudents on a mis étonnement plus de temps pour descendre que pour remonter. Belle balade dans une magnifique foret mais pas de vrais bassins. Souplesse nécessaire sur ce parcours (hauteurs de marches, troncs en travers).

Fait en 3h30 avec la boucle terrasses (à bonne allure sportive) Belle promenade avec les chiens sans devoir les tenir en laisse . Très roulant , pente douce (quelques marches quand meme) , donc on peut adapter sa vitesse en fonction de son niveau. Il faut vraiment faire la petite boucle jusqu'aux terrasses (30 min max de plus). Les sentiers "raccourcis" au départ ne sont pas du tout indiqués pour ceux qui ne connaissent pas donc trace GPS peut être utile mais juste au début (premier quart d'heure). Petite mare avec arums à l'ilet alcide toujours bucolique et depuis quelques mois très belle table de pique-nique toute neuve à l'ilet alcide et aux terrasses.

Très beau sentier dans une magnifique forêt étagée, bravo aux aménageurs Il ne reste plus que les 100 derniers mètres à aménager. Jouez le jeu de passer vos pieds dans les brosses pour éviter d'emmener des graines et répandre les pestes végétales. Il n'y a plus aucune difficulté de trouver le sentier bien entretenu et tracé. Il faut effectivement aimer les marches :) Les quelques échelles sur la fin ne dépassent pas 2 ou 3 m et bien inclinées (je dis cela pour les personne qui ont le vertige, vraiment pas de quoi fouetter un chat).

Effectivement rando à faire (au meme titre que Jacky Inard avec un style différent). De la foret humide, des branles, l'autre planète minérale, la foret de filaos qui fait penser à une pinède et un beau cadre au bord de l'eau de cap blanc pour finir !) Nous étions une petite dizaine tous habitués à la rando et au D+ et dans ces conditions ça se passe bien mais je pense que cela peut être éprouvant pour des personnes non habituées au D+ avec des marches. Une fois sur le bon sentier (après 100 m on avait déjà perdu le sentier dans les champs d'ananas mais il suffit de continuer tout droit meme si des arbustes cachent un peu le passage) Très" ludique" le mur jusque Grand coude où la traversée à plat fait du bien avant la grimpette jusqu'au Morne.Le sentier très bien entretenu et tracé . Il est pratiquement fini (il reste 100 m de marches à poser) et toute les échelles sans difficulté particulière sont en place donc plus aucun risque ou acrobatie . La vue sur la plaine des sables s'est dégagée une fois arrivé au morne. Prudence dans la descente après la traversée de celle-ci pour ne pas s'étaler dans les gratons dans la première partie, ne pas glisser sur les rochers dans la ravine dans la seconde partie si c'est humide (là c'était sec donc on a pu tracer). La descente est longue jusque cap blanc. Le faire dans l'autre sens doit être psychologiquement beaucoup plus éprouvant (longue montée monotone et sans ombre des arbres) . Foncez donc (mais n'oubliez pas la frontale si vous n'assurez pas un certain rythme) 9h30 de marche oui et il faut rajouter les pauses déjeuner, photos, etc donc on est plus sur du 11h30 au total en avançant correctement . Bon évidemment une bonne météo est essentielle.

Aucune annonce publiée
Aucune participation
Date ajoutée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
01/03/2014
Difficile
6h 13.5 km
Date complétée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
Inconnue
Difficile
2h 1.2 km
Inconnue
Moyen
3h 4.9 km
Inconnue
Difficile
5h15 16.3 km
20/03/2021
Difficile
7h30 17.3 km
21/02/2021
Très difficile
9h 11.3 km
14/02/2021
Moyen
3h 8.7 km
13/02/2021
Moyen
2h30 6.2 km
26/12/2020
Difficile
5h 9.7 km
01/11/2020
Moyen
5h30 15 km
18/10/2020
Difficile
7h 16.2 km
18/10/2020
Très difficile
9h30 25.5 km
26/09/2020
Très difficile
11h 22.8 km
29/08/2020
Moyen
2h30 5.6 km
26/07/2020
Facile
2h 7.5 km
19/07/2020
Très difficile
4h 6.4 km
12/07/2020
Moyen
6h 17.7 km
05/07/2020
Difficile
4h45 11.6 km
14/06/2020
Moyen
3h15 10 km
13/06/2020
Difficile
6h30 15.5 km
30/05/2020
Difficile
8h 16.2 km
07/03/2020
Difficile
8h 19.2 km
29/02/2020
Très difficile
10h 23.3 km
07/12/2019
Très difficile
9h 15 km
30/11/2019
Moyen
2h30 5.8 km
24/11/2019
Très difficile
12h 16.4 km
23/11/2019
Difficile
4h30 6.8 km
17/11/2019
Moyen
1h15 3.9 km
16/11/2019
Difficile
4h45 12.3 km
19/10/2019
Difficile
7h 20.5 km
05/10/2019
Difficile
6h 8.3 km
08/09/2019
Moyen
2h45 6.2 km
28/07/2019
Difficile
6h 13.9 km
08/06/2019
Difficile
8h30 32 km
25/05/2019
Difficile
6h 14.5 km
19/05/2019
Difficile
8h 15.5 km