Jacquess

Vallauris, France, 45-50 ans, membre depuis 28/10/2017

Dernière activité: il y a 4 semaines


Je suis touriste

Les commentaires sont ordonnés du plus récent au plus ancien.

Tout à fait d'accord avec Fanch et les précédents. A faire en hiver ! L'érosion montre un "certain courant" et je n'aimerai pas me trouver face à une crue suite à un orage dans les hauts, les échappatoires peuvent être longues à atteindre.
Suite au deuxième cassé au pilier gauche du viaduc je n'ai pas retrouvé la trace pour rejoindre le lit de la ravine. Je me suis senti en danger à essayer de suivre scrupuleusement les points GPS. J'ai retrouvé une trace rejoignant la D9 en me frayant un passage à travers les choucas. Une serpe ou un coupe coupe n'aurait pas été du luxe mais attention danger ! Dans certaines situations ont a besoin des pieds (avec de bonnes semelles adhésives) et des mains.
Je me suis perdu à Saline barrage, suivant le tracé, le chemin s'arrête et le passage devient impossible. Les dépôts sauvages d'ordures calcinés et la fatigue appellent vite au renoncement. Il faudrait trouver un passage par la droite plutôt que la gauche.
La descente dans les villages (plus des casse auto) n'a pas de réels charmes mais il faut bien descendre ! A travers certains "jardins", on ne peut plus passer ou c'est trop sale pour mériter l'effort. Restez sur la route.
A refaire avec des pros de l'équipe pour explorer plus haut !

Belle randonnée avec des paysages qui varient selon l'altitude. On tourne un long moment le dos à la côte (un invariant) mais la nature environnante et ses parfums compensent.
Départ 6h00 de Cayenne, arrivée en souffrance à 13h30 au sommet. Redescente difficile (2h40) vers le Maïdo par le sentier du grand bord. Une alternative moins douloureuse pour les jambes est à privilégier.
La montée vers les 2900 m (environ 10 000 ft) fait perdre 20°C. Il fait donc toujours frais (en hiver) à mesure que l'on monte (même quand le Soleil fait son apparition derrière les sommets) voire froid au sommet.
Aucun point d'eau aperçu en août !

Dans mon sac :
- 4,5 d'eau emportés dont 3,5 L bus
- 5 Balistos (400 kJ/18,5 g, un très bon rapport énergie/masse)
- 1 sandwich coupé en deux (coupé en 4 serait mieux car digestion difficile dans l'effort)
- 1 orange
- 1 coupe vent, 1 chapeau large, lunettes de soleil, crème solaire 50 SPF
- 1 vêtement imperméable ultra léger (haut et bas)
- Un smartphone (en cas de problème) chargé à bloc avec la trace GPS et une batterie de secours.
- de l'argent, une pièce d'identité + carte rhésus

Attention : Il y a un arrêt de bus très bas sur la route (20' du parking du Maïdo), les horaires sont 7h.., 15h05 et 17h40 depuis avril 2018). Il n'y a pas de bus les dimanche et jours fériés. 2 € le trajet ce jour. Si le bus ne passe pas (il paraît que cela arrive) faites du stop avant de mourir de froid.


@ Martial : Merci pour les infos.

Magnifique balade. Cependant il est nécessaire de bien connaître le coin ou d'avoir un bon gps et la trace. 2h10 en se trompant 3 fois de direction et devant faire marche arrière ou traverser la steppe pour rejoindre la trace.
Parfois la trace ne désigne aucun chemin, il faut alors improviser...

Bonjour. Quelle quantité d'eau faut il prévoir au départ de cette montée ? 4,5L avec un remplissage en route ? Merci

Promenade tranquille. La partie pavée est intéressante, le retour par le village l'est beaucoup moins. La ravine est à sec mais la descente est propre est permet d'observer de jolies vasques naturelles.
Si l'ascension ne demande pas d'effort inconsidéré, votre palpitant pourrait être remué par une horde de chiens aboyants qui aiment vous renifler les mollets.
On regrettera les décharges naturelles qui s'étendent sur les bords de ce sentier (hors partie pavée) alors n'hésitez pas à vous munir d'un sac poubelle pour rendre la place plus belle encore.
Deux étoiles suffiront (partie intérêt) pour cette randonnée à mon humble avis.

Rando faite a deux dans le sens proposé avec une personne peu préparée à du 1000 m en D+.
La montée au piton est agréable mais les 100 derniers mètres sont glissants (difficile). Il est préférable de s'accrocher aux chocas (agave non endémique et envahissante) qui peuvent porter votre poids et dont il ne faut pas avoir pitié. Des chaussures de randonnée sont préférables à de simples tennis et un GPS n'est pas un luxe. (Je télécharge les points gps fournis ici et je l'ouvre avec les applications Visorando ou ewalkfree).

Arrivée à la petite cascade (après le réservoir), il est difficile de la suivre. Un bon équilibre est nécessaire pour danser sur les rochers. Les repères à la peinture blanche sont parfois trop rares.

La descente vers la ravine des Calumets n'est pas très fréquentée, un pantalon est préférable à un short !

Le petit pont en bois pour traverser la ravine n'est plus.
La traversée peut être périlleuse par temps de pluie.

Superbe randonnée. Parti de Hell Bourg. 2h30 jusqu'au top. La premiere heure sur le bitume n'est pas la.plus agréable.
En été, c'est très humide et la végétation prend le dessus sur la piste. Il est préférable d'adopter un pantalon pour se protéger des ronces.
Sentier humide sur la.partie basse mais la boue peut être évitée assez facilement. Pour la.partie haute les commentaires précédents sont suffisants. Attention tout de même à la montée qui est raide et souvent glissante. Il faut en haut vraiment faire le.tour pour trouver les brèches dans la végétation et avoir des vues surprenantes sur le cirque.

Bonjour. Randonnées non terminées. Dix minutes après deux bras, c'est un calvaire pour trouver le bon chemin. Les points GPS (qui suivent de manière fausse un câble) sont grossiers et ne permettent pas de trouver le chemin dans le Bras Merle. Après 1h de perdue les pieds dans l'eau dans le lit de la rivière un autoctone vivant là m'indique le bon chemin. L'accès au bras de St Suzanne est vraiment difficile. Peu de passage et un chemin qui disparait dans les herbes et les branches. Avant le bras St Suzanne, des signes verts ne sont pas à suivre. Les nouvelles marques blanches sont encore présentes mais trop rares à mon gout. Après encore une bonne heure de perdue dans le bras de Suzanne et une une progression de à peine 1 km/heure je décidais d'abandonner. Je déconseille de le faire seul. Mais je le referai bien avec un connaisseur :).

Aucune annonce publiée
Aucune participation
Aucune randonnée en favoris
Date complétée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
17/08/2021
Difficile
5h30 18.5 km
13/08/2021
Très difficile
9h 9.5 km
06/08/2021
Moyen
1h30 4.3 km
15/08/2020
Difficile
9h 24 km
14/08/2020
Facile
2h30 8.2 km
10/08/2020
Difficile
7h30 18.9 km
08/08/2020
Moyen
2h 5.9 km
05/08/2020
Facile
1h15 5.3 km
04/08/2020
Facile
2h30 6.7 km
26/02/2020
Difficile
5h 9.7 km
25/02/2020
Moyen
4h 16.4 km
18/02/2020
Facile
1h 2.5 km
03/03/2018
Difficile
5h30 14 km
02/03/2018
Difficile
5h30 14 km
02/03/2018
Difficile
6h30 15.5 km
01/03/2018
Difficile
7h 18 km
28/02/2018
Facile
1h 2.4 km
27/02/2018
Moyen
1h 2.5 km
05/11/2017
Moyen
3h 7.4 km
04/11/2017
Difficile
6h30 15 km
03/11/2017
Moyen
6h30 19 km
03/11/2017
Très difficile
9h30 21.5 km
02/11/2017
Moyen
1h30 3 km