LeTropikVosgpat

1 mention

St-Denis, Réunion, 40-45 ans, membre depuis 29/12/2019

Dernière activité: il y a 5 semaines


La quarantaine approchant, je sillonne l'océan Indien depuis bientôt 10 ans. Inutile de préciser que j'ai trouvé ici à La Réunion, le terrain de jeu idéal en matière de randonnée, goût hérité de ma jeunesse passée dans les Vosges.


La communion avec la nature.


Je suis résident


La participation et le plaisir


Bonne


2 à 5 randonnées

Les commentaires sont ordonnés du plus récent au plus ancien.

⚠️ DANGER ⚠️ : A mon sens, la partie "randonnée pour aventuriers" doit désormais être supprimée de cette fiche.
Tentée sur le retour ce samedi 21 mai 2022, elle aurait pu très mal finir : il aura fallu, après une nuit glaciale sous un abris de fortune construit pour l'occasion, une sortie du PGHM pour me sortir de ce très mauvais pas !
Ce sentier qui pourtant à son début est de très bonne qualité, se dégrade graduellement sans que l'on s'en rende vraiment compte (les 2 derniers cyclones ont sans doute accéléré cette dégradation). Une fois passée la première ravine (après avoir viré brusquement à gauche), le sentier devient très confus entre goyaviers, fougères et autres pestes végétales.
C'est sans doute ici que j'ai perdu définitivement le sentier (malgré quelques rubalises vraiment très abimées).
Au prix d'effort considérables et d'innombrables griffures sur les cuisses et les bras, j'ai finalement atteint la ravine Canot avec la ferme intention de retrouver le "chemin des orangers". Seulement ce "chemin" n'en est pas un et suivre la trace devient réellement mission impossible tant les fougères ont envahi les lieux.
C'est donc ici que j'ai fait demi-tour mais sans jamais retrouver le sentier.
Un peu paniqué, fortement diminué du fait des efforts et des griffures et ayant épuisé ma réserve d'eau, j'ai heureusement eu le réflexe d'envoyer une position GPS (trop) approximative à mes proches avant que mon téléphone ne s'éteigne définitivement.
La nuit fut très dure mais fort heureusement mes coups de sifflets incessants auront alerté un habitant d'une de ces petites cases en tôle située à quelques ravines de là. Venu à ma rencontre avec le gendarme de la PGHM et surtout avec des coupe-coupe indispensables pour se frayer un chemin, celui-ci m'a d'ailleurs confirmé que ce sentier n'existait plus.
A éviter absolument donc !

Aucune annonce publiée
Aucune participation
Aucune randonnée en favoris
Date complétée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
Inconnue
Facile
1h 2.5 km
Inconnue
Moyen
2h30 6.2 km
Inconnue
Moyen
2h30 6.2 km
Inconnue
Très facile
1h 3.6 km
Inconnue
Moyen
2h15 6.8 km
Inconnue
Moyen
3h15 7.5 km
Inconnue
Moyen
5h30 16.5 km
Inconnue
Très difficile
14h 39 km
Inconnue
Moyen
4h30 14.2 km
Inconnue
Difficile
7h 16 km
Inconnue
Difficile
7h30 18.9 km
Inconnue
Très difficile
9h30 21.5 km
Inconnue
Moyen
1h30 3 km
Inconnue
Moyen
9h 22.5 km
Inconnue
Difficile
5h15 16.3 km
Inconnue
Moyen
4h 12 km
Inconnue
Moyen
3h 10.3 km
Inconnue
Facile
2h 6.7 km
Inconnue
Difficile
4h45 14 km
21/05/2022
Difficile
6h30 17.2 km
15/10/2021
Difficile
4h45 14 km