Le Sentier de la Chapelle depuis Cilaos

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h30
Distance 8 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1160 - 770 m
Dénivelé positif 800 m
Dernière mise à jour 23/02/2021

Une chapelle aquatique aux airs de cathédrale

Cette courte randonnée très connue et proche de Cilaos permet d'admirer cette curiosité géologique qu'est le court canyon de la Chapelle sur le Bras Rouge, constitué de roches volcaniques riches en feldspath alcalins, les trachytes. Prévoir un maillot de bain et des sandales qui permettront de visiter l'intérieur de la Chapelle, fermée par une petite retenue d'eau au niveau variable comme l'indiquent les différentes marques de boue sur les parois. Pour admirer les jeux de lumière venus du plafond qui se reflètent sur les magnifiques roches striées, l'idéal est d'arriver en fin de matinée. On peut pénétrer dans le tunnel formé par les Blocs rocheux de près de 100 m de haut mais attention au sol rendu glissant par les crottes de salanganes ou de chauve-souris. On peut également s'approcher de la cascade qui coule au fond si le niveau n'est pas trop haut. Cette cascade est visible du haut en effectuant la dangereuse sortie depuis le bas de la Cascade de Bras Rouge. Après cette exploration sans danger, profiter des toboggans et retenues d'eau nombreuses en aval du sentier qui remonte vers Cilaos.

La randonnée peut débuter au plus près du sentier ou plus loin en ville. Pour s'échauffer un peu, il est conseillé de débuter au cimetière où les solutions de stationnement ne posent pas de problème (Photo 1). Il faudra marcher un peu plus mais on n'aura moins de surprises, surtout un dimanche où les randonneurs sont plus nombreux et que tous les emplacements sont pris. La route du Bras des Etangs est facile, étroite et donne de belles vues sur le Piton des Neiges et le Grand Bénare (Photo 2). La randonnée débute par une piste bétonnée, très pentue et chaude au soleil, bordée au départ par quelques cases puis, plus loin, par des champs de lentilles. Le sentier de la Chapelle débute sur la gauche près d'un poteau de l'ONF. On profite également de superbes panoramas avant d'entamer la plongée le long de la Ravine Henri Dijoux. On distingue très bien le Grand Bénare sur la droite et le Dimitile plus à gauche (Photo 3). A l'avant, ce sont les cases de l'Îlet à Cordes qui dominent (Photo 4). Quitter les champs de lentilles et entamer la descente vers le fond de la vallée du Bras Rouge. Le sentier en pente constante dès le départ comporte de gros cailloux et des marches, passe près de petits précipices sans grand danger et serpente sous les grands filaos (Photo 5). Une partie de la descente s'effectue le long de la Ravine Henri Dijoux qu'on franchit aisément de nombreuses fois, abrité du soleil par les filaos (Photo 6). On profite de quelques panoramas sur l'Îlet à Cordes dans les trouées de la végétation. Des petites chutes d'eau mêlées du rouge des racines de filaos ou des bassins viennent rajouter une première touche aquatique à cette balade en descente constante. Après une demi-heure de descente, on traverse une partie plus plate sous les filaos puis on rencontre une bifurcation et le sentier continue vers l'Îlet à Cordes ; prendre à droite la direction de la Chapelle. La montée vers la Chapelle est relativement courte mais assez forte sur des lacets serrés et sableux (Photo 7). Certaines portions en zones d'éboulis sont plus glissantes (Photo 8). La végétation n'est jamais très importante et les bois d'olive l'emportent sur les autres bois de couleurs avant de rencontrer quelques eucalyptus avant la fin de la montée. Plus bas ce seront les chocasAgavacée (cadère) Furcraea foetida - Importé pour en faire de la corde,
on ne sait désormais plus comment s'en débarrasser
qui viendront border le sentier. On domine la vallée profonde du Bras Rouge et on distingue très bien la faille de la Chapelle entre les immenses blocs constitués de syénite, une roche volcanique constituée en grande partie de feldspath (Photo 9). Bien profiter du point de vue sur les pitons classiques, du Pain de Sucre ou de la Chapelle avant de poursuivre. La descente est plus raide mais sans danger. Quelques nouveaux emplacements permettent d'avoir de jolis panoramas sur la Chapelle (Photo 10) et les blocs rocheux qui l'entourent le long du Bras Rouge jusqu'au Piton de Sucre. Le sentier, usé par les milliers de passages ne pose pas de problème particulier (Photo 11). Après une série de courts lacets sableux et caillouteux (Photo 12), le sentier arrive enfin dans le lit du Bras Rouge, juste après un coude de la rivière encombré de grosses roches (Photo 14). On distingue mieux les roches plus grises de syénite sur les falaises environnantes (Photo 15). Prendre à droite vers l'amont en marchant sur des parties sableuses ou des galets moyens en cherchant toujours le meilleur passage car aucune balise ne vient aider dans la progression. Seuls quelques cairns donnent des indications sur les meilleurs passages. La remontée est agréable et sans grand danger jusqu'aux gros blocs rocheux qui semblent boucher totalement le passage (Photo 17). Il faut parfois escalader les plus gros blocs tout en franchissant le cours d'eau. Certains sont assez hauts mais sans danger. On aperçoit de plus en plus l'étroit canyon de 120 m de hauteur (Photo 18). En arrivant près de la faille, le mieux consiste à poser le sac et prendre le minimum sur soi (maillot de bain) pour pénétrer au plus loin dans la cavité. Bien évaluer le niveau de l'eau avant de pénétrer sans danger (Photo 19). Ne jamais s'élancer dans le tunnel lors de forts épisodes pluvieux qui peuvent faire monter l'eau rapidement. Attention aux glissades possibles sur les déjections de la faune locale (Photo 21). La lumière a du mal à pénétrer le canyon et il ne faut pas se précipiter au risque de chuter. Profiter d'être aussi près pour comparer la pierre à celle qu'on est habitué de rencontrer en randonnée. Si on avance assez, on se retrouve devant un grand bassin dont le niveau dépend du débit du Bras Rouge et peut imposer de nager (Photo 24). Après une visite à la cascade souterraine puis un bain forcé dans le bassin à la sortie de la Chapelle (Photo 25), reprendre le chemin inverse. Marcher le long du Bras Rouge jusqu'au sentier pris à l'aller, le dépasser et profiter de quelques petits toboggans (Photo 26) ou tenter une baignade dans un des bassins qui attirent le regard et donnent l'envie de pique-niquer sur une berge rocheuse (Photo 27). On peut, sans trop de danger, poursuivre vers l'aval et marcher le long de la rivière et de l'Îlet du Bras Rouge jusqu'à la jonction du Bras Rouge et de la Ravine Henry Dijoux puis du Sentier de l'Îlet à Cordes, qu'on empruntera sur la gauche pour rejoindre Cilaos. Faire demi-tour, emprunter le sentier et entamer la remontée à Cilaos qui paraîtra plus longue car elle comporte plus de pentes positives.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Avant d'arriver à Cilaos, prendre à Gauche le Chemin du Bras des Etangs puis le Chemin de la Chapelle et se garer à 100 m de la route sur un petit parking - Une pancarte indique le début du sentier - Emprunter les escaliers bétonnés, la route goudronnée puis la route bétonnée qui descend entre quelques cases et champs - Prendre à gauche le sentier de la Chapelle et le suivre jusqu'à l'embranchement du sentier de l'Ilet à Cordes - Franchir une montée courte et raide puis une longue descente en lacets vers le Bras Rouge - Suivre la rivière et la franchir pour gagner l'entrée de la Chapelle - Après la visite, la baignade ou l'exploration, profiter des nombreux lieux de baignade en aval du départ du sentier de retour - La remontée vers Cilaos s'effectue par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (125)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
BILLAC, 19/05/2022 19:48

Circuit effectué hier. Splendide !!! Faute de maillots de bain nous avons admiré La Chapelle à bonne distance. Nous appréhendions la montée du retour cpdt en adoptant un rythme adapté et régulier ça se fait bien. A noter au niveau de la rivière la nécessité de mettre les pieds à l’eau à plusieurs reprises. Soit prévoir des sandales aquatiques, soit accepter de mettre les pieds à l’eau avec ou sans chaussures rando. Chacun fera son choix.

leaparo, 08/05/2022 14:58
Randonnée complétée le 07/05/2022 en 4h30

Randonnée faire hier avec notre petite en porte bébé.

Plusieurs passages à guet durant la randonnée. Très agréable balade à souvent ombragée, ce qui est appréciable.
Seule "difficulté" rencontrée, a l'approche de la Chapelle, beaucoup d'eau et nous avons du mal à trouver par ou passer pour y accéder. Beaucoup de personnes traversaient la rivière, assez haute donc sommes restés un petit peu plus bas, en face de la Chapelle pour profiter d'une baignade rafraîchissante. Retour sportif surtout sur la première et dernière partie du sentier mais une très belle balade!

Maxime Lenclen, 12/04/2022 10:54
Randonnée complétée le 13/11/2021 en 2h20

Endroit magique ! Eau froide !

tusaisqui, 10/04/2022 21:11

Randonnée effectuée aujourd'hui. Praticable, quelques éboulements sur le chemin mais franchissable facilement.
Accès à la grotte possible moyennant nage contre courant.

Leo124, 10/04/2022 12:38

Randonnee effectuée le 07/04, chemin de nouveau praticable, mais accès à la grotte impossible à cause du niveau d'eau

krari, 04/04/2022 09:43

Randonnée Infranchissable ce jour à 1km du départ, éboulement conséquent.
Patience, cette randonnée vaut le coup mais plus tard dans la saison.

Paulopavel, 08/03/2022 20:15

Rando fermée et bien sûr je l'ai faite aujourd"huk 8 mars et je ne suis pas fier de moi. J'ai pris conscience de ma bêtise et cela me servira de leçon Je déconseille vivement car une fois arrivé à la rivière celle-ci est devenue infranchissable avec la montée des eaux et le courant très fort. Je l'ai franchi à l'aller en suivant l'itinéraire indiqué avec de l'eau jusqu'au genoux puis 30 min plus tard avec la pluie et la montée des eaux tout était compliqué. J'ai pas failli revenir. Une dose d'adrénaline dont je me serai bien passé. Soit dit en passant je n'ai pas pu aller jusqu'à la chapelle ( trop d'eau et chemin inaccessible).

lbfh, 12/02/2022 18:59
Randonnée complétée le 12/02/2022 en 3h10

Rando sympathique, la descente offre quelques points de vue jolies. L'arrivée sur la Chappelle est splendide ! Préparez-vous à mouiller vos chaussures ou prévoyez le matériel nécessaire pour traverser la rivière et vous baignez. On a pu accéder à l'entrée du canyon en escaladant les blocs et nager jusqu'au fond pour observer la cascade : un spectacle incroyable.

Samuel Hoareau, 28/01/2022 19:17
Randonnée complétée le 28/01/2022 en 2h30

Bonjour
Faite aujourd'hui en mode rando trail photo et pas que jusque la chapelle mais aussi en descente plus bas comme sur la trace de la fiche.
Temps un peu couvert , mais de beaux panoramas
Chaussures d'eau pour faire quoi car ça passe très bien en chaussures de trail , bien sûr pas avec des grosses chaussures de marche
Quoiqu'il arrive à droite ou à gauche de la rivière on peut passer sans trop se mouiller
Très beaux paysages en tout cas

patouf, 25/01/2022 17:47
Randonnée complétée le 25/01/2022 en 4h00

Une rando magnifique ! L’effort en vaut la peine. Le top c’est d’avoir des chaussures d’eau dans le sac à dos pour le final dans la rivière. Le spectacle de la cascade dans La Chapelle est à couper le souffle. La remontée s’effectue tranquillement avec des petits points d’eau pour se rafraîchir de temps en temps.

Randonnée ajoutée le : 01/04/2015