L'Ilet des Orangers depuis Sans Souci par la Canalisation des Orangers

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 32 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 977 - 441 m
Dénivelé positif 650 m
Dernière mise à jour 14/02/2019

Circuit long mais presque plat

Cette sortie est un grand classique de la Réunion pour entrer dans le cirque de Mafate. Le circuit est un peu long mais facile, surtout si on évite de se rendre à l'Ilet des Lataniers dont la remontée est très ardue (comme sur ce trajet). Elle permet à un marcheur moyen de se régaler du magnifique spectacle du Cirque de Mafate accessible depuis de nombreux points de vue naturels tout au long du parcours. C'est une très belle leçon de géographie durant le trajet et la meilleure façon de pénétrer dans le cirque sans efforts avec des panoramas plus grandioses que ceux offerts par une entrée par la Rivière des Galets, plusieurs dizaines de mètres en-dessous. La forte montée après sans Souci, heureusement courte, est vite oubliée aux premiers regards sur le rempart en face vers Dos d'Ane. Au fur et à mesure du cheminement sur un sentier très agréable, assimilable à une piste, on découvre petit à petit le Cirque jusqu'à y pénétrer totalement. C'est constamment un régal pour les yeux et on peut y vider une batterie d'appareil photo tellement on a envie d'immortaliser tous ces panoramas. Très rares sont ceux qui effectuent l'aller-retour en une journée sur ce même circuit comme indiqué ici. Quand on est à Mafate, on ne voudrait plus en sortir et les idées de randonnée ne manquent pas à partir du premier croisement vers le Lataniers puis du second aux Orangers.

La randonnée débute à Sans Souci à partir de la fameuse citerne rouge qui sert de point de repère (Photo 1). Elle est connue de tous les habitants de Sans Souci d'autant qu'une station de bus "Citerne Rouge" est implantée là. Une pancarte discrète indique le départ à gauche de la citerne alors que les points jaunes observés sur le bord de la route dans la montée se poursuivent sur la droite. Pas de crainte, les deux directions sont bonnes. On monte facilement et longuement en direction du second château d'eau par la piste en partant vers la gauche. On grimpe de manière abrupte par un raccourci qui effleure les lacets de la piste en traversant les champs des dernières cases de Sans Souci. Sachant que la sortie est longue, il faut donc choisir dès le départ de marcher facilement sur la piste ou escalader le petit sentier. Jusqu'au départ officiel du sentier indiqué par une pancarte classique de l'ONF, on rencontrera plusieurs de ces raccourcis qui évitent de longues portions de piste mais cassent un peu les jambes et coupent parfois le souffle. Comme les 10 km qui suivent sont quasiment à plat, on peut tenter ces petits écarts. Aucune crainte de s'égarer ou de finir dans un champ ; ils ont tous été testés pour s'assurer qu'ils rejoignent la piste. Cette piste est empruntée par les 4x4 des agriculteurs des Hauts ou des habitants de quelques cases modestes ; elle est terreuse et caillouteuse mais on remarque les traces laissées par les dizaines de randonneurs qui y passent chaque semaine. Un dernier long raccourci amène à une case entourée de petits champs d'où on bénéficie d'un splendide panorama sur l'Océan de Saint-Paul jusqu'à la Possession. On voit très bien la route des Tamarins et la chaussée couverte de Saint-Paul ou les grues du Port. En quelques mètres, les panoramas sur la mer sont remplacés par ceux vers Mafate, Dos d'Ane ou la Rivière des Galets car on rencontre enfin l'assez large fissure creusée à flanc de rempart au-dessus de la Rivière des Galets pour accueillir la longue canalisation humide et glissante (Photo 2). Le chemin est large, presque plat, peu abrité du soleil par les branches (Photo 4). Il domine la vallée de la Rivière des Galets de plusieurs centaines de mètres et il vaut mieux ne pas trop se pencher à certains endroits abrupts (Photo 6). On distingue bien Dos d'Ane et le sentier qui descend vers la rivière pour rejoindre Deux Bras et Cayenne. Plus loin on domine encore le sentier et la passerelle du Bras d'Oussy qui mènent au même endroit (Photo 11). On effectue ensuite une petite boucle pour passer sous la fine cascade "Ilet Flamand" (Photo 8). En période de forte chaleur, un petit rafraîchissement ne peut pas faire de mal. Une main courante sécurise la traversée glissante. Plus loin c'est un tunnel un peu long qu'il faudra franchir (Photo 14). On voit "le bout du tunnel" mais une lampe peut faciliter la traversée des claustrophobes; il est assez haut pour ne pas se cogner. A la sortie, on tombe face à un rempart constitué du rein qui se termine au point de vue sur Mafate depuis le sentier vers l'Îlet Alcide (Photo 15). A quelques dizaines de mètres, depuis le virage serré, on peut apercevoir la Rivière des Galets du côté de la Porte où des tunnels permettent d'accéder au transport de l'eau vers Saint-paul (Photo 16). Ce n'en est pas fini des vues impressionnantes sur la vallée de la rivière où cascades, bassins et canyons étroits créent un paysage très sauvage (Photo 17 & 18). La traversée continue le long de la tuyauterie et finit par dominer la Ravine Grand-mère. On distingue de mieux en mieux le sentier qui descend vers l'îlet des Lataniers (Photo 20). On parvient enfin au croisement vers les Lataniers ou les Orangers (Photo 21). Les plus courageux effectueront une visite aux Lataniers tout en sachant que le forte descente sera une forte pente au retour ; cet écart n'a donc rien d'obligatoire sauf à poursuivre en direction de Grand Place. Il faudra ensuite affronter les pentes du sentier construit à même le lit ou les falaises du torrent en direction des Orangers (Photo 24). On frôle un beau bassin dans l'étroit passage (Photo 25). La montée est assez difficile sur un sentier étroit, en fortes pentes parfois qui longent des cultures ou des zones totalement envahies de lantanas (galaberts) (Photo 26). On bénéficie de très belle vue sur le Maïdo depuis l'Ilet des Orangers. Il ne faut surtout pas repartir sans être allé au plus près de l'îlet des Orangers numéro 3 situé en amont de la Ravine des Orangers pour profiter de nouveaux panoramas, moins connus. L'idéal est de passer une nuit au gîte puis de continuer le lendemain sur Roche Plate qu'on atteint en moins de deux heures.
Attention de ne pas marcher sur la canalisation lorsqu'elle est mouillée, donc très glissante. Il faut également éviter de laisser un véhicule à Sans Souci. Ils sont parfois dévalisés durant la journée et on imagine fort bien ce qu'il adviendra une fois le soleil couché. Après 9 heures de marche, les formalités à la gendarmerie paraissent bien longues et la douche encore très loin : expérience vécue !

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

En venant de Saint-Denis, rouler vers Saint-Paul et franchir la Rivière des Galets après la Possession - A la bretelle suivante, tourner à droite puis à nouveau à droite pour aller faire le tour complet du prochain rond point - Reprendre en sens inverse, passer au-dessus de la voie rapide et poursuivre vers Sans Souci - Traverser complètement le bourg tout en longueur en laissant à droite la route qui file vers la Plaine - Rouler jusqu'à une pancarte indiquant sur la gauche la Forêt de Sans Souci - Emprunter plusieurs lacets serrés et rouler jusqu'à la citerne rouge taguée et à l'arrêt de bus du même nom où quelques emplacements permettent de se garer - Attaquer la montée par la piste ou son raccourci pour rejoindre plus haut une autre citerne en béton - De là, alterner piste ou sentiers qui coupent les lacets pour rejoindre la pancarte officielle de l'ONF - Attaquer ensuite le sentier de la canalisation - Bien plus loin, passer une cascade large mais sans beaucoup d'eau puis un tunnel - Au carrefour des Lataniers, prendre à gauche jusqu'à l'Ilet puis remonter vers les Orangers par le même sentier - Prendre à gauche au croisement des Lataniers puis continuer sur le sentier qui chemine dans les petites gorges et a parfois été creusé à même la roche - A la bifurcation, les deux sentiers mènent chacun à une partie de l'Ilet des Orangers séparés en trois zones d'habitation - A droite on accède à la boutique - A gauche on accède au village principal (gîte, chapelle, école) - Le retour se fait en traversant l'Ilet vers le nord, en rejoignant le sentier de la canalisation puis retour par le chemin emprunté à l'aller.

Les raccourcis du départ

Le circuit mauve est le sentier officiel, le bleu est le raccourci. Le parking est le même pour les deux circuits, près de la citerne rouge et de l'arrêt de bus. Le circuit mauve emprunte les lacets et fait de longs détours alors que le bleu file droit et fort vers le haut en effleurant les lacets de la piste. Plus haut, deux autres raccourcis évitent des lacets. Le deuxième est raide et finit près de la case en tôle au milieu du champ. Photo : la route et les maisons des Filaos durant la forte montée dans le champ de manioc.

Le film de Seb 974

Randonnée effectuée le 8 décembre 2016 en 9 heures. Manière inhabituelle et très originale de présenter cette belle randonnée sur un film dynamique.


Commentaires sur cette randonnée (183)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
itope, 26/05/2024 09:05

Bonjour avez vous des bons plans pour un circuit qui débute à sans souci direction, orangers, lataniers ou Cayenne. Chercher hébergement.

Antoine63, 23/05/2024 21:12
Randonnée complétée le 23/05/2024 en 8h30

Aller/retour en 8h30, arrivée à l’îlet les orangers en 4h15, la boutik permet de se restaurer au calme

Frankix, 03/05/2024 20:59

Bonjour,
Rando effectuée avec un enfant de 6ans et demie avec une nuit au gîte de bellevue. 6h30 aller avec pause et 5h45 pour le retour.
Ne pas négliger les 3/4 km de montée depuis la citerne avant le début de la canalisation et la dernière portion pour monter aux orangers.
Sinon point de vue exceptionnel et randonnée accessible pour beaucoup de monde même si un minimum de conditions physiques sont nécessaires.
Attention à certains passage sur la canalisation suite éboulis et végétation importante

Christian L, 16/04/2024 17:21

@BriceG974 ...Si vous voulez vraiment être de retour à midi il faudra partir au lever du soleil et l'aller retour risque d'être plutôt monotone sinon je ne vois pas de problême particulier !

BriceG974, 16/04/2024 15:20

Bonjour , si je fais l’aller retour dans la matinée ou journée niveau parking cela ne pose pas de problème d’après vous ?

Christian L, 03/04/2024 17:39

@Cuzko oui c'est jouable en se méfiant du soleil souvent assez pénible le long du trajet, en ayant suffisamment prévu de la boisson...et surtout si l'enfant est motivé et a quand même l'habitude de marcher. Déjà testé avec enfant du même âge très volontaire, en partant tôt le matin et en emportant 3 litres d'eau pour 2 personnes. Attention aux précipices ! Bonne rando en attendant votre commentaire au retour.

Cuzko, 03/04/2024 17:14

Bonjour, Pensez-vous possible de faire avec nuitée à l'îlet des orangers (2 jours) avec un enfant de 7 ans? Merci

Martial, 19/03/2024 10:52

@Ariane7, stationnez vous à l'école de Sans Soucis, vous êtes à 1,4 kilomètres de la citerne rouge, et même si rien n'est assuré à cent pour cent, l'auto risque bien moins qu'a la citerne, ne laissez rien dans le véhicule.

Ariiane7, 19/03/2024 09:29

Bonjour, nous souhaitons faire l’aller retour cette semaine, et dormir une nuit en bivouac ? Mais est-ce possible? Car je vois qu’il y a uniquement des gîtes à l’ilet des orangers. Existe-t-il un endroit où nous pouvons poser tranquille notre tante ?
De plus, j’ai pu voir qu’il était risqué de laisser la voiture une nuit garée à la citerne rouge ?
Où pouvons-nous la garer ? En sachant que nous avons un chien, et que ce dernier est refusé dans les bus…

Christian L, 18/03/2024 17:37

Bonjour Anna et Léa …Vous demandez des conseils ! Voici les miens. Oui très faisable avec une fille de 12 ans, un peu entraînée, qui aime marcher…et qui ne râle pas. Ça existe encore ! Personnellement ( testé) je ferais le 1er jour la descente aux Orangers depuis le Maîdo en prenant auparavant le bus Karouest depuis la gare de St Paul. Je dormirais aux Orangers et le 2eme jour tranquillement je reviendrais par la canalisation des Orangers jusqu’à Sans Souci prendre le bus Karouest depuis l’arrêt « Citerne Rouge » jusqu’ à la gare routière de Saint Paul . Dans l’autre sens la montée du Maïdo est éprouvante et donc le 2eme jour serait beaucoup plus difficile. Les sentiers de la Réunion sont très sûrs mais pour me contredire un randopitonneur a signalé ce jour même une agression au couteau (voir son commentaire), mais ceci est heureusement très très exceptionnel. Bonne rando.

Randonnée ajoutée le : 01/10/2016