La Roche Ecrite depuis Grand Ilet

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h
Distance 8.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2276 - 1037 m
Dénivelé positif 1280 m
Dernière mise à jour 15/04/2019

Merci, le câble pour le coup de main

Cette randonnée vers la Roche Ecrite est la plus courte proposée pour cette destination sur le site (voir la région Nord pour les autres circuits). Elle s'adresse donc particulièrement aux marcheurs pressés d'admirer les cirques de Mafate et Salazie sans avoir à parcourir les grandes étendues séparant Saint Denis ou Dos d'Ane du sommet. Elle nécessite un très bon entraînement car il ne faut pas regarder la distance à parcourir dans ce cas mais plutôt prendre en compte le pourcentage de la pente qui sépare la Mare à Martin du sommet du rempart, considérée comme une des plus difficiles de l'île. Elle permet de superbes points de vue sur Grand Ilet et la Mare à Martin durant l'ascension et de magnifiques panoramas sur le Nord du Cirque de Mafate à l'arrivée au sommet de la Roche Ecrite. Le sentier est toujours en bon état mais la pente, l'étroitesse et la présence de gros cailloux imposent de bien regarder où l'on pose les pieds. Une plaque, fixée sur la roche tous les 100 m d'altitude peuvent décourager mais quel plaisir de photographier la dernière. Il est à noter qu'on n'effectue pas cette ascension pour étudier des œuvres peintes au sol mais pour admirer les paysages grandioses depuis le sommet à 2276 m. D'ailleurs, pas une peinture n'a disparu depuis des années alors qu'aucun système de surveillance n'y a été installé !
Il est également possible de poursuivre vers le Gîte de la Plaine des Chicots et pourquoi pas vers Saint-Denis sur un itinéraire tout en descente contrairement à ce trajet qui effectue la même distance en sens inverse.

La randonnée débute à deux pas du parking de l'aire de détente de la Ravine Blanche et de la boucle Fartlek. Y laisser le véhicule permettra même d'en faire le tour après la longue descente depuis la Roche Ecrite ou d'y pique-niquer si on a pensé à partir tôt. La pointe sud de la boucle passe à quelques mètres seulement du sentier de la Roche Ecrite. Le départ du sentier se situe à 75 mètres du pont de la Ravine Blanche, vers Grand Îlet. La montée est agréable au début et on peut penser que ce sera ainsi jusqu'au sommet. La pente devient rapidement de plus en plus difficile et on imagine aisément la suite en jetant un œil à la pente devant soi (Photo 2). Les marches font leur apparition ; qu'elles soient taillées dans la terre, en pierre, en béton ou soutenues de rondins de bois, elles sont toujours hautes. L'avantage à tout cela est de monter rapidement pour faire apparaître des panoramas sur Salazie de plus en plus larges et de plus en plus beaux (Photo 1). Les parties plates sont rares et courtes et ne permettent pas de se reposer. Heureusement, l'excuse de regarder le paysage ou de prendre une photo permet de souffler et reposer les muscles qui chauffent (Photo 3). Tous les 100 mètres de montée, un petit panneau fixé à une roche indique ce qui vient d'être grimpé et on rêve déjà de repérer le dernier à 1000 m. Inutile pourtant de trop se reposer car le plus dur reste à faire, beaucoup plus haut. Les goyaviers et les bois de couleurs disparaissent petit à petit pour laisser place aux branles verts (Photo 5). Au départ, on a de magnifiques points de vue sur la Mare Martin, la Mare à Vieille Place et Grand Îlet (Photo 7). Les lacets deviennent de plus en plus nombreux. Certains passages sont très pentus sur un sentier étroit et des câbles aident à la sécurité (Photo 8). Il faut franchir de petites ravines qui tombent du rempart. Elles sont étroites mais ont rendu le sol rocheux et lisse, glissant s'il a plu récemment (Photo 11). Le Gros Morne, qu'on distingue depuis le début dans les trouées devient omniprésent et imposant (Photo 12). L'horizon s'élargit de plus en plus et l'on distingue bientôt l'Est de l'Île, le cirque vers Bélouve et le Piton d'Anchaing au centre (Photo 13). On domine, tel un hélicoptère, le Piton Bénoune qui paraît minuscule malgré ses 1406 m (Photo 14). Certaines marches semblent de plus en plus hautes. De nouveaux câbles d'acier ou échelle permettent, en fin de montée, de passer plus facilement certains passages rocheux abrupts, étroits et vertigineux ou très caillouteux. C'est avec soulagement qu'on arrive enfin au bord du rempart près d'une pancarte indiquant une descente difficile (Photo 16). Pourtant, Il va falloir encore monter mais on sait que ce sera beaucoup plus doux. La durée de la montée varie du simple au double d'un marcheur à l'autre. Si certains arrivent en moins d'une heure, d'autres s'approchent des trois heures pour effectuer cette montée verticale. Une fois le rempart franchi, le sentier ne part pas vers la Roche Ecrite. Il chemine à plat dans les brandes en direction du Gîte de la Plaine des Chicots et de la Caverne Soldats (Photo 17). Il domine au début la Grande Ravine (Photo 18) et le Piton Bénoune avant de s'en éloigner (Photo 20). Après plus de 500 mètres presque à plat, tourner à gauche au premier croisement ou descendre vers la caverne. Mais il est préférable de remonter à la Roche Ecrite en premier car c'est un endroit de l'île qui est très rapidement envahi par les nuages. La pente est très raisonnable sur un sentier facile au milieu d'une végétation assez fournie (Photo 21). Plus haut, la végétation a presque totalement disparu par endroits et on chemine sur de larges coulées anciennes, presque plates comportant de nombreuses traces de peinture (Photo 22). Les 1000 m de trajet s'effectuent rapidement et on parvient au pays de graffitis. De là, il ne reste plus qu'à s'asseoir sur un des innombrables rochers couverts d'inscriptions pour admirer les deux cirques. Sur la gauche, le cirque de Salazie s'admire en totalité (Photo 23). Le massif du Piton des Neiges et du Gros Morne domine au centre du panorama à 360° (Photo 25). Côté Mafate, c'est également le spectacle assuré, du Cimendef jusqu'à Dos d'Ane en suivant d es yeux la vallée de la Rivière des Galets (Photo 26). Après avoir admiré les paysages de toutes parts, chercher (vainement) l'œuvre d'art peinte sur les roches dénudées du sommet (Photo 27). Cette courte sortie peut au retour se combiner avec une ascension de la Fenêtre pour avoir une autre vue sur les deux cirques, à condition évidemment de ne pas avoir trop souffert de la descente qui s'avère aussi éprouvante que la montée. Sinon, partir en direction de la Plaine des Chicots pour effectuer quelques visites classiques comme la Mare aux Cerfs, la Caverne Soldats, la Caverne Dufour ou boire un verre au gîte.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Salazie puis à Grand Ilet - Tourner à droite à l'église Saint Martin de Grand Îlet et suivre la route de la Mare à Martin - Garer le véhicule au petit parking longeant la Ravine Blanche - Débuter les 1000 m d'ascension (D+) pour rejoindre le plateau de la Plaine des Chicots - Prendre à gauche au premier embranchement rencontré et gagner le sommet de la Roche Ecrite - Le retour s'effectue par le même itinéraire.

L'échelle et les balises d'altitude

Merci à Sophie pour ces photos de la nouvelle longue échelle qui facilite un passage rocheux particulièrement délicat. Les photos de droite montrent les balises d'altitude qui permettent de bien se situer dans ce kilomètre s'ascension sportive. C'est propre, c'est clair et moins stressant que les pourcentages de la montée du Maïdo.
La page de Sophie montre des photos magnifiques de cette montée pour compléter la quinzaine affichée ci-dessous et donne envie d'y remonter au plus vite.


Commentaires sur cette randonnée (17)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Mariealine, 17/03/2019 14:47

Rando tout juste terminé. Une vue superbe tout au long du chemin même si le brouillard sai installer à notre arrivée au sommet .Ça pique un eu les jambes dans la montée. Montée effectuée en 2h20 et descente 1h50.chemin très bien entretenue .à ma montre GPS 7km100

veronique, 16/03/2019 15:30
Randonnée complétée

je rentre juste - super rando, super temps, 2h30 de montée et 2h de descente - 1h de pause en haut, vue dégagée à 10h - un beau moment

Freretuk, 04/11/2018 21:02
Randonnée complétée le 04/11/2018 en 3h30

Rando effectuée ce matin ! Piouu ! ca pique ! 1h06 pour le KV et 25 mn de plus jusqu'à la roche écrite mais le gros Morne était plutôt masqué par les nuages :-( Passage à la caverne soldat pour recharger la flasque et belle chute au retour dans la descente du retour qui aurait pu mal finir et à été interminable en mode boiteux !!

Zoreil973, 17/05/2018 21:52
Randonnée complétée le 16/05/2018 en 1h30

Rando effectuée par très beau temps en mode traversée grâce aux transports en commun ....1h30 d'efforts intenses pour arriver à la borne + 1000 depuis les escaliers en béton du départ, sur la route de la Mare à Martin (20 à 25 mn à pied depuis Grand Ilet), en mode sportif mais sans courir pour autant. Prévoir une petite demie heure supplémentaire pour atteindre la renommée Roche Ecrite. Retour plus classique vers Mamode Camps avec petite marche de 2.5 km supplémentaires pour atteindre l'arrêt de bus "Aux Bancs" d'où partent à intervalle régulier les taxi bus 12A qui assurent la liaison avec les bus 12 pour redescendre sur le centre ville de Saint Denis.

GUIRAUD, 08/05/2018 13:38

Fait le 07 05 2018 : distance GPS Suunto - 9,10 km AR ( au lieu de 8,3 km indiqué ) 3 km jusqu' au haut falaise ( 1 000 mètres den pos soit montée sup à 30% de moyenne )

Arriba Bundesband, 29/04/2018 08:43
Randonnée complétée

compliqué quand on a pas la caisse, comme moi ce jour là ! on se lance pas dans cette montée innocemment !

saphyr, 19/04/2018 11:21
Randonnée complétée le 29/10/2017 en 4h30

Montée marche rapide en 2h20 avec un sportif en faisant des pauses boisson tout de même. On est arrivés un peu tard et la vue était partielle mais belle. Descente en 2h00, c'est un peu raide, si c'est humide gare aux chutes.

Le Ché, 26/11/2017 06:37
Randonnée complétée le 25/11/2017 en 5h00

Une montée physique, il faut les faire les 1000 m, merci les câbles comme il est dit dans le titre, surtout pour la descente La plaine et la roche écrite font excursion après le mur. On a eu de la chance d'avoir une fenêtre de 3' d'éclaircie juste avant que le brouillard ne revienne et la pluie s'installe Je n'ai pas apprécié la descente très glissante et peu agréable pour les genoux et les chevilles La prochaine fois que remonte à la Roche écrite par le KV, je rentrerai par Mamode Camp et l'ONF Bravo pour le site et pour les commentaires

CMRougailSaucisse, 24/07/2017 09:30
Randonnée complétée le 23/07/2017 en 4h00

Attention au cable situé vers 1980m d'altitude (3eme ou 4eme en montant), il y a quelques belles échardes métalliques sur le premier mètre de longueur. Il est facile de s'en planter une dans la main en saisissant le cable, je parle d'expérience... Belles conditions, plutôt sèches. En cette saison rien ne sert de trop se presser le matin : départ de rando à 12h30 et vue dégagée au sommet.

Renaldo, 07/05/2017 22:51
Randonnée complétée le 06/05/2017 en 2h50

Rando faite en mode trail, montée en 1h45 et descente en 1h00 avec une bonne pause au sommet. Rando très très technique et très glissante le jour où nous l'avons faite, ne pas trop regarder les petits écriteaux indiquant le dénivelé grimpé, c'est démoralisant... Pas de chance pour nous, il y avait beaucoup de nuage au sommet.

Randonnée ajoutée le : 01/07/2016