De la Nouvelle à la Nouvelle par Roche Plate et la Cascade de Trois Roches

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h30
Distance 15 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1486 - 746 m
Dénivelé positif 1400 m
Dernière mise à jour 23/08/2020

Une boucle au coeur de Mafate

On a l’habitude de traverser Mafate dans tous les sens mais on pense rarement à y effectuer des boucles qui présentent au moins l’avantage de revenir dormir dans le même lit. Le circuit présenté ici peut s’effectuer en une seule journée depuis le Col des Bœufs mais il faut être bien entraîné. C’est donc à partir de la Nouvelle qu’il a été effectué mais on peut tout aussi bien commencer à Roche Plate située sur l’itinéraire. Le sens importe peu puisqu’il faudra dans les deux cas descendre sur les berges de la Rivière des Galets puis remonter à la Nouvelle. Quelques portions sont difficiles comme la remontée du Bronchard ou le dernier raidillon vers la Nouvelle ; d’autres sont plus agréables comme la traversée de la Plaine aux Sables ou l’approche de Roche Plate ; enfin la partie reliant Roche Plate à Trois Roches est fastidieuse sur de nombreuses petites montées et descentes. Une halte s’impose à la Cascade de Trois Roches en fonction du temps de marche déjà effectué. Comme toujours dans Mafate, les paysages sont grandioses quelle que soit la direction du regard.

La randonnée débute à la Nouvelle, traverse ce grand îlet du Cœur du cirque et s’approche rapidement du rempart duquel on aperçoit le Bronchard qu’on remontera dans une heure. La descente est abrupte par moments sur un sentier d’assez bonne qualité qui comporte des parties glissantes. D’autres portions étroites sont équipées de longues mains courantes qui renforcent l’impression de sécurité. Il faut passer de longues échelles avant de franchir la Rivière des Galets qui a été un peu chamboulée par le passage de Béjisa en début d’année 2014 et peut nécessiter de passer dans l’eau (si le niveau est trop haut). Comme il n’y aura plus d’occasion de se mouiller, le mieux consiste à traverser en ôtant les chaussures. On retrouve presque en montée le pourcentage qu’on vient de franchir en descente. Ce sérieux effort se termine au col du Bronchard à deux pas du sentier qui fait le tour du sommet. Le sentier qui relie Roche Plate est une vraie partie de plaisir sous l’ombre des filaos. L’arrivée à l’école de Roche Plate permet de se désaltérer ou faire le plein d’eau au robinet. Suivre les indications qui montrent la direction de Trois Roches et débuter la partie la moins agréable du parcours en direction du gué sur la Rivière des Galets. La végétation comporte plus de pestes que sur le reste du parcours et la chaleur y est forte puisque le sentier longe au plus près le rempart qui piège l'air chaud. On distingue bien la Rivière des Galets qui coule dans un plus ou moins large canyon en aval de la Cascade de Trois Roches. On aperçoit bientôt les filaos qui entourent la chute et on peut enfin distinguer l’eau qui se précipite entre les falaises qui se touchent presque (photo 15 & photo 17). Un promontoire rocheux permet de s’en approcher sans trop de danger. On rejoint en quelques mètres le haut de la cascade et ses trois gros rochers (Photo 16) qui ont donné leur nom au lieu. Certains semblent prêts de tomber mais il faudrait pousser fortement pour les ébranler. L’approche pour la photo est ici beaucoup plus incertaine et il vaut mieux éviter de glisser. Si le débit est faible, on peut faire trempette dans la Rivière des Galets entre la cascade et le sentier qui remonte à la Nouvelle. On arrive après une bonne remontée à la Plaine aux Sables où paissent parfois quelques petites vaches (Photo 21). De là, on a de très belles vues sur le Gros Morne et le Morne de Fourche. La traversée est rapide et reposante avant d’attaquer la pente, parfois forte vers la Nouvelle. Elle n’est pas très longue mais paraît interminable et c’est avec plaisir qu’on arrive au col d’où l’on aperçoit les premières cases annonçant la fin de la boucle et le gîte où sont restées quelques affaires. Il est possible, pour les plus courageux de poursuivre vers la Plaine des Tamarins et remonter au Col des Bœufs mais rien de tel qu’une nouvelle nuit au frais après un bon rougail de saucisses.
Le circuit peut se rallonger en effectuant le détour par l'Îlet Cerneau au départ de la Nouvelle ou se raccourcir en passant par la chapelle de Roche Plate. A étudier avant de partir pour ne pas suivre le présent circuit à la lettre (Trait mauve sur la carte de la photo 23).

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la Nouvelle (nombreuses solutions ; la plus simple étant de partir du Col des Bœufs) – Partir en direction de l’Ouest pour récupérer le sentier qui rejoint la Rivière des Galets par une forte descente – Traverser la Rivière et prendre en face la montée au Bronchard – Au col, laisser à droite le sentier du tour du sommet puis le Sentier de la Roche Ancrée pour gagner l’Îlet de Roche Plate – Traverser l’îlet et marcher jusqu’à l’école – Bifurquer à gauche pour rejoindre la Cascade de Trois Roches puis poursuivre le long de la Rivière jusqu’au croisement des sentiers de la Nouvelle et de Marla – Prendre à gauche vers la Plaine aux Sables – Traverser l’espace dénudé et remonter vers la Nouvelle, fin de la boucle.