Le Sentier des Petits Tamponnais Ruraux depuis Notre Dame de la Paix

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h45
Distance 6.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1546 - 1185 m
Dénivelé positif 530 m
Dernière mise à jour 31/08/2018

Merci Monsieur Hoareau pour les arbres magnifiques

Circuit à ne pas entreprendre pour le moment. Eboulis, végétation, abandon du sentier. Il peut même s'avérer dangereux. Lire les commentaires de Martial qui a tenté de refaire la boucle devenue trop aléatoire pour envisager d'y prendre du plaisir. Sans la renaissance de l'association des Petits Tamponnais ruraux (ou d'une autre), il faut oublier ce sympathique circuit sportif et le classer pour le moment parmi les souvenirs.

Une portion familiale a été présentée au parcours sportif de Bel Air, une autre, également familiale, permet de visiter le Bassin Samuel ; le troisième, plus difficile remontait cette rivière en direction de Notre Dame de la Paix. Il manquait peu de travaux pour rejoindre la portion proposée sur cette fiche. Les trois fiches précédentes présentent toutes un intérêt dans cette région (passerelles en bois dans les rochers, bassins, grottes, arches naturelles). Celle-ci donne une idée de quelques arbres rencontrés tout au long de ce parcours assez sportif qui s'adresse en premier aux photographes passionnés de nature. C'est un festival de racines tortueuses ou moussues, de grands tamarins, tans rouges, mahots, mapous, bois maigres qui ne laisseront personne indifférent. On dirait, comme sur certains sentiers botaniques, que le sentier est spécialement tortueux pour se rapprocher de ces arbres remarquables. Ce court trajet vaut à lui seul un déplacement qui pourra facilement se combiner avec la boucle botanique dans la forêt de Notre Dame, celui de la Ravine Blanche ou la piste des Hauts de Mont Vert : quatre itinéraires pour remplir des cartes mémoires entières des plus beaux arbres de la région.

La randonnée débute en rive droite de la Rivière d'Abord en partant du radier sur la route de Notre Dame de la Paix. On circule sur une partie étroite entre la rivière et une barre rocheuse où poussent déjà de beaux tamarins qui ne resteront pas des siècles à cause de l'équilibre instable. Remarquer plus loin les racines sur les roches qui se sont recouvertes de terre afin de se nourrir et se protéger. On traverse la rivière sur de gros galets et les premiers escaliers de hautes marches en rondin apparaissent. Les montées et les descentes vont se succéder sur tout le trajet, jamais très longues mais parfois assez raides. Les marches de plus de 50 cm sont très fréquentes et impliquent un entraînement correct ; rien à voir avec la portion du Bassin Samuel, presque plate. On passe parfois au plus près de la gorge verticale de la Rivière d'Abord. On aperçoit à travers la végétation les bassins d'eau noire qui accueilleraient les randonneurs maladroits qui auraient glissé du sentier (totalement déconseillé !). Heureusement, les plantes de toutes sortes créent une barrière naturelle. Les falaises abruptes des cascades à sec laissent imaginer le spectacle lors des forts épisodes pluvieux. On a la chance, en haut des dents de scie de profiter de beaux panoramas sur la région de la Petite Ferme et des pitons érodés qui l'entourent. D'autres trouées permettent d'apercevoir le Piton des Neiges ou la Région de Bois Court. On serpente horizontalement au gré de la rivière et verticalement au gré du relief. S'arrêter à chaque arbre significatif implique de prévoir une bonne heure supplémentaire pour effectuer ce trajet mais il faut en profiter car la concentration de belles racines est exceptionnelle. Certains arbres sont à demi-couchés, d'autres forment des arches et en cherchant bien, on voit des espèces différentes qui ont soudé leurs branches après des années de vie en commun. On traverse plus loin une végétation plus serrée où le sac s'accroche facilement. On rencontre un vieil alambic en zinc et des murettes où l'on devait distiller il y a quelques décennies le géranium qui poussait dans ce qui est désormais une zone de prairies vouée à l'élevage. Cet alambic est suivi d'une courte mais sérieuse portion recouverte de fougères qui se passe pourtant sans encombre.
Il est désormais possible de descendre jusqu'à Terrain Fleury. Les marcheurs qui veulent faire demi-tour pourront le faire à partir de la zone recouverte de fougères.

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Tampon et prendre la direction de Notre Dame de la Paix (2 itinéraires possibles par le D36) - Rouler jusqu'au radier que franchit la Rivière d'Abord et se garer au plus près - Débuter la randonnée en rive droite le long des rochers - Marcher en rive droite, puis en rive gauche jusqu'à une zone couverte de fougères près des vestiges d'un alambic - Faire demi-tour par le même sentier.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 19/06/2018 11:26
Randonnée complétée le 21/03/2017 en 3h00

Tristesse de vous annoncer la mort du sentier des petits tamponnais! La photo 2 du site randopitons devient collector! Panneau enlevé et remplacé par un autre écrit, comme dit créole, "gros doigt" : "sentier fermé danger" ! Vrai ou faux ? (où en est le passage au niveau de l'éboulis? )car déjà dans l'autre sens, des branchages avaient été mis pour dissuader les randonneurs...et cela malgré le voeu pieux de Martial qui pense que" ce sont les randonneurs qui vont entretenir le sentier"-voir nos commentaires précédents- Tout est politique et l'imbécilité de certains n'ajoutent rien à leur gloire. Sentier magnifique né il y a seulement quelques années, grâce à l'association de Mr J.B Hoarau...Pourtant financé par la Région et l'Etat...mais qui ont en ce moment d'autres priorités....Dommage!!!!!!!!!!!!!

Martial, 19/04/2017 16:54
Randonnée complétée

Refait ce matin en partant de la route de notre dame de la paix, j'ai continué après les vestiges d'alambic jusqu’à l'éboulis, ce qui me prendra 3h40 avec un retour sous la pluie. Le sentier, notamment au passage des ravines est effectivement envahi de jouvence, malgré cela et quelques branches en travers le sentier est toujours bien visible en forêt; bien penser que lorsque le sentier nous mène dans la ravine, c'est pour retrouver un passage de l'autre coté, donc la traverser et retrouver le sentier visible en scrutant quelques mètres de rive. Toujours avoir à l'esprit que ce sentier en forêt peut être éprouvant à certains endroits, la difficulté ne venant pas toujours du terrain mais également de l'orientation. Après l'alambic, cela devient très difficile mais reste faisable jusqu’à l'éboulis; après l'éboulis c'est une autre histoire, impossible de passer dans la végétation; ayant atteins le point que je m'étais fixé, j'ai fait demi tour. Je retournerai dans l'autre sens pour voir si le passage est encore possible ou voir si on peut contourner sans passer par les propriétés privés. Pour moi, l'indice de confiance est plutôt moyen que bon. La photo est l'endroit ou je suis arrivé ce matin. Bien sur, maintenant que l'association des petits tamponnais ruraux n'existe plus, ce sont les randonneurs qui vont entretenir eux mêmes le sentier.

Christian Léautier, 22/03/2017 05:51
Randonnée complétée le 21/03/2017 en 3h00

Urgence: laisserons nous mourir le sentier réanimé ces 2-3 dernières années par l'association de J.B Hoarau? Je viens de faire un tour une nouvelle fois sur la portion depuis ND de la Paix: végétation de plus en plus dense, arbres couchés....jouvences jusqu'aux genoux... Lamentable. Que tous les randonneurs du sud - St Pierre, le Tampon sont à proximité!- se mobilisent pour sauver ce bijou en le parcourant le plus possible et même jusqu'à Terrain Fleury lorsqu'on en a les capacités (car pas facile!!: beaucoup de "montagnes russes"). Nous ne pouvons quand même pas laisser mourir une 2è fois le "joli bébé" de Mr Hoarau ...Si je puis me permettre cette expression....car le sentier est déjà sous perfusion dans un état critique si nous ne faisons rien.....Bassins de la rivière d'Abord, arbres et forêt remarquables; sentier très bien réhabilité en respectant la nature.....Parfait!!!

Randonnée ajoutée le : 01/09/2014