La cascade de Trois Roches par le Taïbit et Marla

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 19 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2081 - 1223 m
Dénivelé positif 1800 m
Dernière mise à jour 17/07/2018

Effort important pour baignade agréable

La cascade de Trois Roches est un endroit unique. La Rivière des Galets se jette dans un profond précipice dont on a beaucoup de mal à apercevoir le fond. Seuls les randonneurs courageux peuvent se régaler de ce spectacle après des efforts souvent soutenus. Un itinéraire partant du Maïdo permet de rejoindre la chute avec à peu près la même longueur et le même temps de marche. Le circuit proposé ici présente l'avantage de partir de Cilaos, plus facile d'accès que le Maïdo lorsque l'on vient du Sud. Dès la sortie du véhicule on débute par la forte montée vers l'Îlet des Salazes et il ne faut pas se précipiter sans avoir au préalable chauffé un peu les muscles. Une fois le col atteint, les vues sur Cilaos, Marla et le Cirque de Mafate sont magnifiques. La traversée du vaste îlet de Marla est toujours aussi agréable entre les cases colorées, les gites ou les snacks entourés de quelques cultures. La région autour de la Rivière des Galets est quasi lunaire par endroits et peut être surchauffée lorsque le soleil est au plus haut. Sur tout le parcours, quelques sources d'eau fraîche permettent de se ravitailler. Le plaisir est au bout des 9 premiers kilomètres pour un repos bien mérité sur les larges plaques basaltiques de la rivière ou à l'ombre d'un des trois rochers qui ont donné le nom au lieu.
D'autres images et explications sur le site de Ludovic.

La randonnée débute à la Route de l'Îlet à Cordes où quelques emplacements permettent de laisser le véhicule pour la journée. Les randonneurs partant dans les cirques pour plusieurs jours peuvent aussi emprunter le bus. La montée est immédiate et presque constante, seulement coupée par trois faux plats de courte durée ; l'un à l'îlet des Salazes, l'autre aux alentours du départ du sentier vers le Cap Bouteille et le troisième, plus long, traverse la Plaine des Fraises. Le sentier est souvent caillouteux ou constitué d'escaliers avec des marches en bois (Photo 1). Plus on monte, plus les panoramas sur le Cirque de Cilaos s'élargissent et plus le Nez de Bœuf grossit (Photo 2). La végétation est changeante mais constamment recouverte de barbe de Jupiter quelles que soient les essences rencontrées. La traversée de la Plaine des Fraises s'effectue sur un sentier plat et de bonne qualité (Photo 3). La fraicheur est au rendez-vous à 2081 m lorsque le vent du petit matin franchit le col près de l'oratoire vieillissant (Photo 6) d'où l'on profite des derniers panoramas vers le Dimitile (Photo 4) ou Cilaos (Photo 5). La descente vers Marla se divise en trois parties, deux bien végétalisées et une dénudée où les escaliers taillés dans la pierre peuvent être rendus glissants par le sable qui recouvre les marches. Plusieurs points de vue permettent de se régaler des nouveaux panoramas sur Marla (Photo 8) ou le Cirque de Mafate dominé par le Morne de Fourche (Photo 10). La descente est rapide, la pente constante et les parties plates rares et courtes. Il faut une demi-heure pour arriver à la première case de Marla qu'on domine depuis le petit snack à l'entrée. On peut flâner à loisir dans l'îlet avant d'attaquer les dents de scie sableuses des rives de la Rivière des Galets. De là, le Nez de Bœuf, qui ressemble plus à une tête de chien, a le museau plus pointu (Photo 11). Toute la zone est dénudée et les cultures des décennies précédentes ont été abandonnées. Les habitants s'occupent désormais de tourisme. Seule une vaste étendue verte au bas du village abrite un élevage de cerfs et biches. Le sentier bifurque à gauche en face de l'école et d'un deuxième snack. Il est très agréable et sans difficulté jusqu'au point de vue sur la Rivière des Galets (Photo 13). Ce point de vue, bien indiqué est surtout masqué par les arbustes mais pas d’inquiétude, il y en aura bien d'autres avant d'arriver. Plus loin, on traverse un petite forêt de filaos qui procure un peu d'ombre. Sans transition, le sol agréable recouvert d'aiguilles est remplacé par un très long pierrier aux cailloux instables dans une descente raide et périlleuse (Photo 17). La verdure disparaît presque totalement. Elle est remplacée par des hectares de terre, graviers, cailloux et zones désertiques (Photo 18). On devine sur la gauche le sentier qui longe la rivière en direction des Trois Roches (Photo 19). Il faut descendre sur des escaliers terreux et poussiéreux comportant de nombreux lacets serrés (Photo 20). La pente est forte mais les marches récentes facilitent la descente (Photo 21). C'est au retour que ces marches seront le plus utiles. Le gué permettant de franchir la Rivière des Galets est sans danger, les pieds au sec en montant sur les rochers (Photo 22). A partir du gué, la randonnée se transforme en promenade en rive droite de la rivière qu'on peut voir très souvent et qu'on entend constamment. Le sentier est presque plat et bordé de nombreux petits bois de rempart (Photo 24) qui sont remplacés plus loin par les premiers filaos de la zone des Trois Roches. Plus on s'approche de la cascade, plus ils grandissent. La première chose que l'on remarque en arrivant sur les larges plaques basaltiques, ce sont les trois gros rochers posés là, sans doute détachés depuis des millénaires des flancs de la montagne (Photo 25). Quand le temps est sec, il y a peu de danger de marcher près de la cascade pour en étudier l'aspect inhabituel. S'il a plu, rester très prudent car cette eau s'engouffre bruyamment dans un très étroit canyon dans lequel il serait fatal de chuter (Photo 28). Profiter de ce lieu magique (Photo 26) avant de faire demi-tour et affronter les montées parfois désagréables dans les portions caillouteuses. Compter le même temps pour le retour que pour atteindre la cascade.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Cilaos en partant de Saint-Louis et la Rivière - Rejoindre Cilaos et partir vers l'Îlet à Cordes - Stationner après le pont du Bras Rouge au départ du sentier vers le Col du Taïbit - Monter vers le col et redescendre vers Marla - Traverser l'îlet et partir à gauche vers Roche Plate - Descendre à la Rivière des Galets et rejoindre le site de Trois Roches - Faire demi-tour par le même itinéraire ou poursuivre dans le cirque en fonction du programme.

Dilemme avec les chats

Plusieurs chats vivent près d'un des plus beaux site de Mafate, abandonnés jeunes ils ignorent certainement que l'on peut vivre dans une maison. Si les chiens croisés par dizaines lors des randonnées ont du mal à se nourrir, il en est autrement des chats. Lorsque l'on s'assoit près de la cascade pour y puiser de la sérénité, le dilemme est grand quand ils viennent miauler pour réclamer de la nourriture. Leur donner une partie du sandwich, c'est peut être les encourager à rester là pour être nourris par les randonneurs, nombreux en ce lieu. Les ignorer est aussi la manière la plus radicale de les diriger vers les nidifications de tectecs ou zoizos la vierge, qu'on remarque d'ailleurs assez peu en ce lieu. Ce dilemme serait moindre si l'on avait la certitude que la privation d'un casse-croûte les oriente illico vers les rats qui ont envahi l'île jusqu'au fond des cirques.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
cytena, 17/07/2018 13:32

parcours magnifique par ses paysages, le sentier est très bien entretenu et bien balisé,impossible de se perdre, cependant cela demande pas mal d'efforts pour contempler cette partie de l'île

Christian Léautier, 28/06/2018 12:18
Randonnée complétée le 27/06/2018 en 9h00

Bus 60 Alternéo à 5h30 St Louis puis bus 62 "Terre Fine" pour rejoindre l'arrêt "sentier Marla" Pile 4h 15 pour rejoindre 3 Roches. Retour 4h15 pour rejoindre le bus= 8h30 exactement ce que prévoit randopitons.... si je n'avais pas à rajouter 30mn pour les crampessssss! Que dire de plus: Mafate est pour moi le "must" pour les randos à la Réunion et rejoindre 3 Roches par le Taibit est un régal: des panoramas à couper le souffle, des paysages grandioses. J'ai largement préféré arriver par le Taïbit que par le Maïdo-fait "un peu plus jeune" en 8h 30, le même temps-, ma "bête noire" même si la remontée dans les pierriers de la Rivière des Galets et celle du Taïbit m'ont posé problème. J'étais super prêt dans ma tête mais pas dans mes jambes! L'idée de Martial de faire une boucle par la plaine aux Sables me semble intéressante-mais que faut -il rajouter en temps et difficulté, peut- être pas d'ailleurs ?- je n'ai pas osé le faire...afin de pouvoir prendre le bus pour rentrer à ma kaz , il vrai, de toute façon que je commençais à en avoir "plein les pattes". Arrivée à l'arrêt de bus à 16H38 (pauses surtout photos ,comprises) 3mn avant de repartir !!! Epreuve contre la montre de bout en bout....Gestion du temps parfaite!! ce qui n'est pas bien sûr toujours le cas.Il y a des jours comme ça où l'on fier de ce que l'on a fait!!!!! Rando 4 coeurs à vivement conseiller.

Martial, 26/06/2018 20:58
Randonnée complétée

Parcouru de nombreuses fois dans un sens où dans l'autre, c'est une belle manière de découvrir ce magnifique site des trois roches en partant de Cilaos. Toutefois, pour ceux qui veulent en profiter pour découvrir un peu plus Mafate si c'est une première, je trouve dommage de revenir par le même itinéraire ; préférer le retour sur Marla par la plaine aux sables, le gr et/ou la passerelle éthève, maison Laclos, ce qui permettra de relier Marla en boucle et de découvrir d'autres horizons sur un itinéraire qui ne sera pas plus difficile. Le retour sur Cilaos par le col du Taïbit ne peut être modifiée.

Randonnée ajoutée le : 20/06/2018