Les Sources du Bras Long par le Sentier du Zèbre

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h30
Distance 11.6 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1030 - 445 m
Dénivelé positif 750 m
Dernière mise à jour 06/06/2022

Randonnée à faire entre 5h et 18 h

Fiche refaite en raison de la fermeture du sentier Cheval par la municipalité de l'Entre Deux. Le parcours du Bras Long est actuellement en très bon état.

Cette randonnée en boucle très originale permet de découvrir de magnifiques cases de l'Entre Deux, ses zones de jardins et de cultures, les Sources du Bras Long et d'emprunter des sentiers plus ou moins connus. Le Sentier Rosélie et celui du Zèbre sont souvent empruntés pour débuter une montée vers le Dimitile. Celui du Bras Long permet aux équipes d'entretien de surveiller les captages et canalisations installés au pied de la modeste chute. Le clou de la sortie se situe entre le Sentier du Zèbre et celui du Bras Long sur un sentier "lontan" encore en très bon état, étroit, vertigineux mais de plus en plus emprunté. La pente est extrêmement forte (voir profil) et il faut choisir le sens de la randonnée en fonction de ses habitudes de randonnée. Les grimpeurs préfèreront monter à quatre pattes en s'aidant des mains alors que ceux qui préfèrent descendre (la randonnée proposée ici) s'accrocheront de racines en arbustes pour ralentir la descente et les effets des lois de la pesanteur.
Effectué dans le sens de la montée, le passage est plus délicat à trouver. Cinquante mètres en amont de la station de chlorage, la canalisation possède un siphon bruyant qui éclabousse la terre du talus. La trace débute juste en face entre les roches et troncs de jamrosats. Partir légèrement à gauche dans le lit du Bras long avant d'entamer une forte pente en rive gauche qui se terminera au sentier du Zèbre.
Attention : La piste débutant à l'oratoire rouge situé en fin du Chemin du Bras Long est fermée par le propriétaire entre 18 h et 5 h.

La randonnée débute à l'école ou à l'Ehpad de Bras long où il est possible de stationner sur le bord de la route. Emprunter le Chemin du Château d'Eau qui est en réalité un escalier reliant deux rues du village (Photo 1). Poursuivre par la Rue Laurent Lauret à travers cultures, élevages de volailles et même de bovins avant de s'approcher du Sentier Rosélie. Très rocheux et en forte pente, il relie en quelques enjambées assez raides le sentier du Zèbre (Photo 2). Il est classé en sentier familial mais il faut alors choisir le sens de marche avant d'y amener la famille car les hautes marches, les roches parfois instables le rendent assez difficile, heureusement il est assez court (Photo 3). La grimpette d'une grosse centaine de mètres se termine au sentier du Zèbre qu'on emprunte, essoufflé, vers la gauche jusqu'au réservoir d'eau. Un point de vue permet de dominer le village et de repérer le trajet à effectuer en regardant vers la droite la crête du Zèbre et au loin les dents de scie du Dimitile (Photo 4). Rejoindre le réservoir, passer quelques mètres de route puis poursuivre sur le sentier du Zèbre en escaladant quelques marches. La montée par la suite est très agréable après cette pente assez forte sur un large sentier bien tracé (Photo 5). On longe presque tout le temps le rempart sur un sentier verdoyant bordé de bois de couleurs un peu envahis de végétation (Photo 6). Les paysages, depuis cette crête, sont magnifiques le matin s'il n'y a pas de nuage (Photo 7). Le sentier se poursuit longuement sur la ligne de crête pour une randonnée facile presque rectiligne (Photo 8). Plus on monte et plus les panoramas s'élargissent, portant le regard jusqu'aux Makes et au Petit Bénare (Photo 9). La deuxième partie du trajet sur le Zèbre traverse une forêt de goyaviers formant par endroits de sombres tunnels (Photo 10) puis rejoint plus haut la Ravine des Citrons qu'on longe jusqu'à sa source. Le sentier part d'ailleurs vers la droite pour contourner les premiers mètres de cette ravine. Arrivé à ce premier grand coude vers la droite, le sentier marron qui permet de redescendre dans la vallée du Bras Long est facile à trouver, juste au moment où le circuit principal file en direction de la Grande Jument. La plongée est immédiate et très impressionnante, surtout les 20 premiers mètres ; il faut constamment faire attention où poser les pieds et où s'accrocher avec les mains. Il comporte quelques portions plates mais étroites dans les sabres (Photo 12). Plus bas, ce sentier difficile à perdre des yeux longe une petite crête flanquée de deux ravines (Photo 13). Les précipices sont fréquents mais la végétation atténue l'impression de vertige. Les goyaviers sont nombreux par endroits et facilitent la descente (Photo 14). Une vraie partie de plaisir pour qui aime sortir des sentiers battus. Certaines portions dans les bois de couleurs et les fougères empruntent des parties rocheuses en forte pente où le tapis de feuilles peut être glissant (Photo 15). On arrive enfin au Bras Long, à sec, qu'on traverse sur de gosses roches moussues en marchant une quinzaine de mètres vers l'aval (Photo 16). Terminer sur la piste caillouteuse assombrie par le plafond des branches de jamrosats, juste en face du siphon placé sur une tuyauterie. Partir vers la droite sur la piste qui devient herbeuse. Elle permet aux équipes de collecte des eaux d'entretenir les captages et les canalisations (Photo 17). On aperçoit au loin la haute cascade du Bras Long ou on la devine plutôt car elle est rarement en eau. Il n'y a plus guère de questions à se poser sur la direction car il suffit de suivre le ou les tuyaux menant aux captages. Lorsqu'il est correctement entretenu, le sentier ombragé est un vrai plaisir en sous-bois et pour de courtes traversées de la ravine du Bras Long (Photo 18). On perd souvent le sentier lorsqu'il faut remonter la ravine où la marche s'effectue sur de gros galets humides et glissants. Quelques pentes courtes coupent un peu le souffle (Photo 19). Les fougères et les jouvences ne demandent qu'à envahir le sentier. On rencontre de nombreuses touffes de jacobinias qui créent de belles touches de rose dans la verdure (Photo 20). Quelques ouvrages vieillissants et moussus servent à collecter les eaux venues de plusieurs sources (Photo 21). On parvient d'ailleurs rapidement à un premier captage sommaire mais efficace (Photo 22). Avant de poursuivre, marcher sur quelques mètres vers une des sources surgissant d'un talus vertical marquant la fin d'une petite ravine. Une cavité très originale dont on ne voit pas le fond se remarque près d'une petite grotte. Cela semble être un tunnel de résurgence (Photo 23). Reprendre le sentier normal puis contourner en rive droite une petite cascade et son bassin (Photo 24). Le sentier étroit, glissant, grimpe fort et comporte des fers à béton dépassant du sol pour prendre appui. Un autre passage un peu plus haut demandera la même acrobatie. En cas de doute, de pluie, de vertige, arrêter la remontée du Bras Long à la première cascade. Sinon, rejoindre assez rapidement la haute falaise verticale. Pratiquement à sec, seuls quelques ruissellements éclaboussent le minuscule bassin (Photo 25). Des Vierges ont été installées dans une grotte proche de la muraille ; il faut escalader le mur glissant et couvert de jouvences pour y prier ou y déposer fleurs et offrandes. Le trajet s'arrête à cette haute muraille qu'il vaut mieux visiter après la pluie pour y admirer une véritable cascade. Reprendre le même chemin pour revenir vers la station de chlorage. Poursuivre sur près d'un kilomètre sur la large piste passant près d'un stand de tir de Flash-Ball (Photo 26). Elle se finit à la route près d'une grande aire de pique-nique (Photo 27) et d'un oratoire rouge dédié à Saint-Expedit (Photo 28). Terminer par la route bordée de fleurs jusqu'au parking.

Balises

Quelques balises rouges sur le Zèbre, sinon rien sur le reste du circuit.

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à l'Entre-Deux et prendre la direction de Bras Long après l'Hôtel de Ville - Rouler jusqu'à l'EHPAD et à l'école de Bras Long puis garer le véhicule sur un des parkings longeant la route - Marcher en direction du Nord et bifurquer à droite dans le Chemin du Château d'Eau qui monte en escalier vers la Rue Jean Lauret - Suivre cette rue jusqu'au début du Sentier Rosélie - Rejoindre le Sentier du Zèbre par le Sentier Rosélie - Prendre à gauche, suivre le Sentier du Zèbre jusqu'au grand virage à droite qui marque le début de la jonction avec le Sentier de la Grande Jument - Trouver le sentier qui débute juste à l'angle droit du Zèbre et plonge de manière vertigineuse vers le Bras Long - Rejoindre le Bras Long, le traverser puis prendre la piste qui remonte vers la source située à droite - A la fin de la piste, suivre le sentier qui rejoint beaucoup plus haut la falaise, les sources et la grotte des Vierges - Faire demi-tour et descendre vers l'Entre-Deux en passant devant l'aire de pique-nique et le Saint-Expédit - Terminer par la rue du Bras Long jusqu'au parking.

Précisions sur le début du sentier

Pour redonder sur la manière de récupérer le sentier marron du Zèbre, le film de Martial, datant de 2015, a été laissé sur cette page. En revanche, ne plus tenir compte des explications sur les goyaviers au sol, les tâches de peinture rouge et les cairns. A l'époque, le siphon n'existait pas et le lit était envahi de végétation. Désormais, le passage est assez visible. Seule contrainte : remonter la ravine sur une quinzaine de mètres tout en la traversant pour parvenir au départ abrupt du sentier en rive gauche.


Commentaires sur cette randonnée (24)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
micgtr974, 23/08/2022 14:16
Randonnée complétée le 21/08/2022 en 3h30

bonjour aux randonneurs le départ du sentier qui mène au captage et en très bonne état un peu humide après la traversé de la ravine, il faut dire que j'ai débuté la piste à 07h30, le début du sentier lontan et relativement facile à trouver contrairement en 2015 ou j'avais du revenir par deux fois pour en découvrir le passage et il est bien nette jusqu'à la jonction avec le Zèbre et la grimpette est très physique, la descente jusqu'à Rosélie a été très rapide je compte bien essayé dans l'autre sens pour des sensations différentes

Sophie M, 10/07/2022 16:32

Fait ce jour dans le sens inverse, car même si je préfère 100 fois les descentes aux montées, quand la pente est aussi raide je sais qu'il est plus prudent de monter, même si c'est à 4 pattes !
Nous avons donc commencé par les sources du Bras long, c'était assez humide mais pas d'eau dans la ravine, par contre les rochers sont bien glissants. Filet d'eau très mince au bout.
Puis montée du sentier marron, quelle pente (jusqu'à 40 %) ! Mais que la nature est bien faite avec toutes ces racines et branches bien placées. Il faut juste vérifier, avant de se hisser, qu'elles sont bien accrochées...
Franchement on n'aurait pas aimé le faire dans l'autre sens, il y aurait eu de la désescalade un peu limite, du genre avec 5 cm pour poser son pied, sans voir où sont ces 5 cm, en prenant appui sur un terrain toujours pentu et des gravillons ou de la terre qui glissent.
En montée c'est bien plus gérable. Avec ce genre de dénivelé, on se colle à la paroi, on abaisse le centre de gravité, on voit vraiment le sol de près 😁
Mais on a beaucoup aimé. Ensuite pique-nique sur le Zèbre là où il a une vue vertigineuse sur le début de la piste empruntée plus tôt.
La descente se fait classiquement, pourtant des personnes croisées nous ont dit que le sentier était indiqué "fermé" en bas... On a fini par le Rosélie en parfait état puis un peu de route jusqu'aux voitures.
Une très belle boucle !

JP Goursaud, 25/06/2022 19:57

@Christian : je me suis renseigné lors de la refonte de la fiche. La fermeture est plus liée aux litiges opposant propriétaire et mairie qu'aux travaux de la Rue des Ananas. On verra donc bientôt si tu avais raison. A suivre. Quant à la piste, elle sera toujours fermée mais les randonneurs passent sans difficulté.

Christian L, 25/06/2022 18:53
Randonnée complétée le 25/06/2022 en 4h30

Deux objectifs principaux 1/refaire le sentier marron mais cette fois ci en descente. Apparemment de plus en plus emprunté car la trace est nette de bout en bout, un régal pour les amateurs du genre (presque vertical, vertigineux et dangereux mais toujours des branches et des racines bien placées pour s’agripper et plonger vers le Bras Long). J’adore ! 2/ retrouver l’oratoire tellement surprenant au bout du Bras Long. J’adore ! Pour le reste, le sentier Rosélie est toujours aussi éprouvant même s’il reste court et le sentier du Zébré toujours aussi agréable, ombragé et plutôt plat (très relatif bien sûr). Un peu longuet quand même.Deux remarques pour finir: le sentier Cheval devrait rouvrir prochainement à la fin des travaux sur la rue des ananas; la piste depuis l’oratoire rouge était encore fermée et bien barrée à 11h ce samedi et donc personne aux kiosques mais pour randonner je ne vois pas où est le problème ? Au final, même en connaissant déjà toutes les portions de la boucle, je me suis encore régalé. Ah l’Entre-Deux …

twister, 11/10/2021 19:57
Randonnée complétée le 06/10/2021 en 5h00

Début en montée, accessible, très belle vue, puis sentier très technique pour redescendre vers le bras long… je déconseille de le faire par temps de pluie (très glissant, beaucoup de racines ) soyez vigilant !

Crisclairelea, 26/09/2021 17:17
Randonnée complétée le 26/09/2021 en 4h40

Bonjour
Fait ce jour, le sentier qui remonte jusqu'à la source de bras long est très facile sauf sur les derniers 150 mètres ou il faut franchir sur la gauche quelques passages glissants ( pour accéder au pied de la cascade)
Nous sommes descendus et remontés par le sentier marron : un vrai plaisir de sente raide ou les arbres et racines sont nos amis.....

djeproust, 11/08/2021 12:55

Bonjour,
le sentier cheval est passé en "propriété privé" après la première montée.
Ce sentier est bien celui indiqué à gauche en montant sur la route de l'air de pique nique de bras long?

markus, 24/06/2021 20:31
Randonnée complétée le 24/06/2021 en 5h00

Le sentier qui remonte jusqu'à la source du Bras Long est maintenant une promenade facile et sans danger, grâce au beau travail de l'association Jades! Seuls les derniers mètres qui mènent à la cascade restent périlleux, surtout en ces temps pluvieux (rochers très glissants!), avec, en prime, une profusion de vignes marronnes...

Lizan, 13/07/2020 23:09

Bonjour à tous. Je suis allé jusqu’a La source du Bras Long, j’ai trouvé cela très intéressant , notamment les conduites d’eau, surtout les anciennes a mesure qu’ont s’approche De la source. J’ai bien vu l’endroit avec les vierges, en revanche je n’ai pas trouvé la grotte évoquée dans les commentaire...

Christian Léautier, 06/07/2020 14:45
Randonnée complétée le 04/07/2020 en 3h00

Personnellement la rando vers la source et cascade de Bras Long mérite à elle seule le détour ("sentier marron" +Zèbre+Cheval à part) Pour cela compter 3h ar environ .Pas de problème au départ avec une piste large et propre. Puis, plus on avance plus le sentier se rétrécit, les jouvences sont de plus en plus envahissantes , mais "ça passe" largement même si la difficulté devient de plus en plus grande , sans être insurmontable :un premier passage délicat avant le premier bassin: ça glisse, il y a bien 2 ou 3 ferrailles pour s'accrocher mais il en faudrait un peu plus. Arrivé au premier bassin , chercher à gauche dans la falaise le passage pour grimper plus haut, souvent masqué par les jouvences; là aussi 2 ferrailles mais ce n'est assez pour être complètement rassuré. L'arrivée au pied de la grande cascade-très peu d'eau en ce moment- est un délice et nous avons pris la peine d'ouvrir un passage plus net avec un coupe coupe vers l'oratoire de "ND de Bras Long" qui ne doit , hélas pas voir grand monde ! (photo 21); Rando agréable, rafraichissante à vite faire avant que la végétation ne reprenne ses droits. Ps: la montée du "sentier marron" pour rejoindre le Zèbre est maintenant indiquée par des cairns, ce qui complète les nombreuses indications notées sur la fiche randopitons. (mais les cairns résisteront ils aux intempéries?)

Randonnée ajoutée le : 06/06/2022