De Cilaos à la Nouvelle par le Taïbit et Marla - GRR1 étape1/3

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 16.6 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2081 - 1018 m
Dénivelé positif 1350 m
Dernière mise à jour 06/06/2020

Première étape du tour du Piton des Neiges par le GRR1

Il faut compter une soixantaine de kilomètres pour effectuer le tour du Piton des Neiges. Certains randonneurs l'effectuent en deux jours de manière sportive. D'autres prennent leur temps en quatre étapes. Ce circuit classique est présenté ici en trois étapes d'une vingtaine de kilomètres chacune, ce qui permet de ne pas trop forcer et profiter du paysage. La boucle a été pratiquée dans le sens des aiguilles d'une montre de Cilaos à la Nouvelle puis de la Nouvelle à Hell Bourg par le Col de Fourche pour terminer par une longue montée de Hell Bourg à Cilaos par le Gîte de la Caverne Dufour.

Il n'y a qu'une véritable difficulté pour cette première étape lors du franchissement du Col du Taïbit. Le début est une longue balade le long de la courbe de niveau avant une forte descente vers le Bras Rouge. Comme les muscles n'ont souffert que de cette descente, il suffit de prendre son temps pour remonter les 1080 mètres en continu jusqu'aux premiers points de vue sur le Cirque de Mafate. La descente vers Marla est étroite et caillouteuse mais la traversée de ce grand îlet est toujours aussi agréable. En fonction de l'heure, il est parfois difficile de trouver un endroit où se désaltérer ou boire un café. Plusieurs sentiers mènent à la Nouvelle mais l'objectif est ici de suivre continuellement le GRR1. Il est pourtant tentant de poursuivre à droite à partir du croisement vers l'Îlet Gravina car le sentier est plus plat et en meilleur état que le GRR1. Ce dernier est de bien plus mauvaise qualité que les autres sentiers rencontrés et il y a fort à parier que le GR disparaîtra progressivement faute de passages fréquents. La Nouvelle s'atteint par quelques montées un peu raides avant de se reposer.

La randonnée débute aux Thermes de Cilaos, à quelques mètres de l'entrée de l'établissement. Le sentier débute par quelques marches sous un gros eucalyptus. La montée est faible sur terre, cailloux ou racines (Photo 1). Délaisser les sentiers partant dans tous les sens en restant toujours sur le GR. On arrive à un point de vue sur le Grand Bénare, le Nez de Bœuf et les petites cascades de la Ravine Prudent (Photo 4). Le sentier est assez plat jusqu'au franchissement de la ravine sur de larges rochers. Il monte ou descend ensuite plusieurs fois sans aucune difficulté. En se retournant, on bénéficie de beaux points de vue sur le Piton des Neiges. Souvent ombragé, le sentier est plutôt humide et longe la courbe de niveau pour contourner le Bonnet Carré (Photo 3). Un passage rocheux est sécurisé par un long câble (Photo 6). Débute alors une longue descente dans les bois de joli cœur ou bois d'arnette parmi les chocas pour rejoindre la route de l'Îlet à Cordes (Photo 9. Les lacets déjà courts de la première partie deviennent encore plus serrés et caillouteux. Les marches sont hautes et la pente forte jusqu'au Bras Rouge qu'on traverse à gué près d'une belle chute d'une dizaine de mètres (Photo 10). Comme il y a peu de chances de mouiller les chaussures sur le circuit, ne pas hésiter à les ôter pour conserver les pieds au sec. La montée peut commencer sur un sentier identique à celui de la descente (Photo 11). Il passe à un moment sous les filaos où poussent également chocas et galaberts. De lacets en lacets, on parvient à la route pour prendre juste en face les escaliers vers le Taïbit. Ces escaliers bien maçonnés ne durent pas et ce sont les lacets courts, rocheux ou maintenus de planches qui prennent le relais (Photo 12). Profiter des panoramas sur la Tête de Lion, les cascades Pitsa, la ville de Cilaos ou le Dimitile à l'horizon. Il faut une bonne demi-heure pour atteindre l'îlet des Salazes et son distributeur de tisanes. On peut se désaltérer s'il n'y a personne ; il est plus sympa de ne pas oublier la boite à donations près des bidons. Plus haut, après avoir passé plusieurs sources domestiquées, le sol se couvre d'énormes rochers tombés des cimes, répartis dans un bois de pins coupés où poussent encore quelques grands cyprès. La pente est toujours la même, terreuse et glissante parfois. Un premier replat dans un cadre de verdure enchanteur (Photo 13) permet de reposer un peu les jambes jusqu'à la Source Ti Louis. Les barbes de Jupiter recouvrent les arbres et les merles jacassent sans arrêt. Un deuxième replat mérite bien son nom de Plaine des Fraises car elles poussent très dru près du sentier qui chemine à plat. L'arrivée au col devient de plus en plus raide et franchit des endroits un peu vertigineux et même un éboulis très bien sécurisé. Au col, les amateurs de larges panoramas ont créé une trace pour grimper au sommet pointu, sur la droite. La descente débute sur un sentier étroit, bordé de jouvences et tout aussi caillouteux avec de magnifiques vues sur le Cirque de Mafate, le Kerval et l'îlet de Marla (Photo 21). Les marches en bois prennent le relais (Photo 22) puis le sentier part sur la droite pour longer la falaise dans une partie très minérale où les glissades sont possibles. Marla se traverse sans difficulté (Photo 23) en cherchant des yeux la plus jolie case. Plus bas, ce sont des prairies jaunes et vertes qui attirent le regard. Près de la chapelle, monter sur le gros rocher et admirer le troupeau de biches (Photo 24) qui vivent ici, sereines, puisqu'elles ne savent pas qu'elles finiront en cari, dévorées par les randonneurs qu'elles ont si souvent regardé passer. On franchit quelques ruisseaux venant du Plateau de Kerval sous les filaos envahis de bringeliers, galaberts ou autres jouvences. Le bruit de la Rivière des Galets se fait de plus en plus entendre mais il faudra la longer longuement avant de rejoindre le magnifique endroit entourant la passerelle Joset Ethève (Photo 26). Grimper une centaine de mètres pour franchir un petit col et partir en direction de la Nouvelle sous les filaos. Au Bord de Mars, laisser le sentier à plat à droite et plonger vers le Gîte Gravina par le GR. Le sentier de l'îlet est en bien meilleur état que le GR trop souvent délaissé. Les jouvences ont envahi les bords et il faut toujours avoir les yeux au sol pour éviter le ravin tout proche (Photo 27). C'est par de nouvelles montées plus ou moins prononcées qu'on rejoint la Nouvelle pour se reposer avant de repartir le lendemain en direction de Hell Bourg.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Cilaos et stationner sur le parking du Sentier des porteurs - Rejoindre l'église et les Thermes de Cilaos - Prendre le sentier avant les thermes et rejoindre le GRR1 - Prendre à gauche vers le Plateau des Chênes - Redescendre vers l'Îlet de Bois Rouge et couper la route de l'Îlet à Cordes pour rejoindre le Bras Rouge - Traverser la rivière et remonter vers le Taïbit en coupant à nouveau la route - Passer le col et redescendre vers Marla - Traverser une partie de l'îlet et poursuivre vers Maison Laclos - Franchir la Ravine Kerval et continuer jusqu'au prochain croisement - Bifurquer à gauche et franchir la passerelle sur la Rivière des Galets - Remonter vers la Nouvelle en frôlant l'Îlet Gravina.

Randonnée ajoutée le : 06/07/2017