La crête des Trois Salazes depuis la route de l'Ilet à Cordes

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h
Distance 8.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2093 - 1250 m
Dénivelé positif 950 m
Dernière mise à jour 18/12/2017

Vertige garanti !

Cette courte mais difficile randonnée permet de relier la route de l'Ilet à Cordes à l'Arête des Salazes, endroit très escarpé et dangereux qui domine de plusieurs centaines de mètres, d'un côté Cap Bouteille et de l'autre le Plateau de Kerval. Cette arête est surmontée de trois rochers hauts et pointus qui se distinguent de très loin dans les cirques et servent de repère. Les anciens de Cilaos les appelaient "les dents de Mme Desbassyns". La sortie ne s'adresse pas à tous les randonneurs à cause du danger qu'elle représente et surtout des à-pics impressionnants qui indisposeront assurément les personnes sujettes au vertige. Il est bien sûr exclu d'y amener des enfants. Il n'est pas nécessaire d'avoir de notions d'alpinisme car on se contente de suivre l'arête en longeant la partie la plus haute et la plus étroite. La montée aux Trois Salazes ne peut s'envisager sans cordages ni guide spécialisé. C'est donc au pied de ces trois dernières que s'achève cette grandiose sortie qui permet d'admirer d'un seul coup d'oeil la totalité du cirque de Cilaos et celui de Mafate. Salaze signifie "pieu" en malgache. On comprend très bien cette traduction quand on les voit, parfois de très loin dans les cirques, pointer leurs trois doigts de basalte vers les nuages.

La randonnée débute de manière assez sportive par l'escalade du sentier du Col du Taïbit. Des marches régulières, parfois un peu hautes facilitent l'ascension mais fatiguent déjà les cuisses. La pente devient moins forte à partir du kiosque de l'association des Trois Salazes qui sera bien placé au retour pour y prendre une infusion de plantes cueillies dans l'Ilet. Le sentier de Cap Bouteille n'est pas difficile au début. On aperçoit à gauche l'imposante muraille verticale des Salazes et les Trois Salazes qui donnent très vite une idée de la pente qu'il faudra franchir avant de rejoindre l'arête. Le sentier, caillouteux et encombré de racines monte de plus en plus (photo 9) jusqu'au début de l'arête. Les points de vue sont rares mais très beaux (photo 4). On arrive enfin au sommet et on admire immédiatement le Morne de Fourche (photo 6) et le Cirque de Mafate. En dessous, on remarque la mare du Plateau de Kerval et les troupeaux qui y vivent paisiblement (photo 11). Tout le monde peut donc aller jusqu'à ce premier promontoire pour profiter de cette vue unique et déjà extraordinaire. Les choses se compliquent par la suite lorsqu'il faut franchir, sur des cailloux parfois branlants et menaçant de tomber dans le vide (photos 8 et 12), les quelques centaines de mètres qui mèneront au pied du dernier mamelon sur lequel se dressent les trois sœurs. Des pitons sont installés partout et peuvent servir à sécuriser les personnes manquant d'assurance. Certaines portions sont vraiment très étroites (photos 10 et 11) et bordées d'impressionnants précipices ; elles nécessitent l'entière attention du marcheur. Après avoir admiré une dernière fois les deux cirques, il faut hélas songer au retour. Mais que de souvenirs dans la tête pour cette fabuleuse sortie acrobatique ! Comment bien réussir cette sortie sportive
- Se faire accompagner d'un spécialiste si on n'est pas très sûr de soi. Il saura conseiller les meilleurs passages et surtout sécuriser en cas de vertige.
- Ne pas entreprendre la sortie s'il pleut ou par grand vent qui pourrait déstabiliser.
- Partir tôt afin de profiter des paysages et bien sûr éviter le brouillard qui peut s'installer en quelques minutes seulement (photo 23).

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Cilaos puis emprunter la route de l'Ilet à Cordes jusqu'au départ du Col du Taïbit - Se garer au parking et attaquer l'ascension du col - Passer le stand de l'association des Trois Salazes puis bifurquer à droite vers le Cap Bouteille - Suivre le sentier jusqu'au gros rocher fendu pour un panorama sur Cilaos - Poursuivre jusqu'à la source du Cap Bouteille et obliquer à gauche sur le sentier qui monte assez fortement jusqu'au début de l'arête des Salazes - Prendre à gauche et suivre le sommet de la crête très étroite jusqu'au pied des Salazes - Faire demi-tour et rejoindre le point de départ par le même itinéraire - Si le brouillard n'a pas pris possession des lieux, bifurquer à gauche à la Source du Cap Bouteille afin de profiter du panorama sur le coeur du Piton des Neiges et les Sources du Bras Rouge.

Le cairn de l'intersection

Même si le croisement vers l'arête est facile à trouver grâce à la source, aux traces sur le sentier et quelques inscriptions sur un caillou, ce cairn ôtera tout doute. C'est à partir de là que débute la forte montée.

Le film de Martial Bertrix

Superbe journée ensoleillée et 17 minutes de film qui valent tous les commentaires. Merci Martial.


Commentaires sur cette randonnée (12)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Jacques K, 18/12/2017 13:30
Randonnée complétée

Magnifique rando, on ne se lasse jamais!!!

Lolo13800, 23/11/2017 17:27
Randonnée complétée le 23/11/2017 en 5h00

Rando faite ce jour. Effectivement difficile surtout la dernière montée avec tous les rochers après la bifurcation entre les 3 Salazes et Cap bouteilles. Nous sommes pas allés au bout même si je pense que nous étions pas loin du but ( nous avons fait demi tour juste avant le 1er cordage que nous voyons a qq mètres) Car il faut aussi penser à rescendre les rochers parfois glissant. Au final 5h de rando. Si quelqu'un peut dire si nous étions loin de la crète. Dernier mot, des points de vue à couper le souffle.

Sam Roy, 11/08/2017 16:42
Randonnée complétée le 06/08/2017 en 3h30

Ma rando préférée de l'île ! Cela fait 7 fois que j'y vais :-) Ce dimanche, le temps était très ensoleillé et plutôt chaud pour un début août : en short et t-shirt sur la crête à 10H30 (2100 mètres d'altitude). Rando courte mais difficile, mais les points de vue valent vraiment le coup ! ATTENTION, la crête est dangereuse, ne pas y aller en cas de vertige prononcé. Ne surtout pas faire la rando si le temps est humide. Possibilité d'escalader les 3 Salazes mais il faut être équipé bien évidemment. Les points de vue sur les cirques de Mafate et de Cilaos sont à couper le souffle.

RPG, 26/07/2017 20:53
Randonnée complétée

Belle rando avec bivouac sur la crête ( 1 emplacement très très juste pour 2 tentes), malheureusement sous la flotte une bonne partie de la nuit, pas de vue le soir ni le matin dommage, à refaire. Pas si froid que ça la nuit, température plutôt agréable même en cette saison. Poursuivre sur la crête doit se faire sous l'entière responsabilité de chacun, ne pas avoir peur du vide et avoir le pas sûr est essentiel, pas extrême pour autant mais cela peut être dangereux pour certaines personnes. Je suis arrivé au pied de la dernière montée et des salazes, les quelques dizaines de mètres restant ne sont plus à considérer comme de la randonnée et équipement de grimpe obligatoire. Sinon dans l'ensemble un sentier bien visible, en bon état, pour le ravito en eau préférer la source de l'îlet des Salazes au niveau du "futur camping" et pas celle du cap bouteille car débit très faible dans la végétation et eau dans la ravine pas très propre.

orando974, 25/07/2017 19:10
Randonnée complétée le 25/07/2017

Randonnée faite le 24 et le 25 avec RPG dans le cadre d'un bivouac sur la crête. Randonnée superbe malgré les points de vues complètement boucher sur la crête. Bien entendu ceux qui on le vertige s'abstenir de faire la partie sur l'arrête ou comme moi faire demi-tour dès que l'on ne ce sent pas capable d'aller plus loin. Randonnée très sportive surtout avant d'arriver au Col Choupette. Bien entendu rando à éviter absolument par mauvais temps.

Costello, 12/02/2017 08:54
Randonnée complétée le 15/12/2016 en 5h00

J'ai adoré cette rando ! Une fois installé sur la salaze, d'un côté la vue sur Cilaos et l'autre sur Mafate ! Exceptionnel !

Sam974, 20/11/2016 08:59

Rando géniale mais 100 % vertige et dangereuse si l'on poursuit sur la crête en direction des 3 Salazes, je dirais même mortelle car la moindre petite glissade ou faux pas et c'est 250 m de chute "verticale" ! Pour ma part j'ai déjà fait l'ascension des 3 Salazes + tyrolienne + descente en rappel (25 et 35 m), donc je connais l’intégralité du parcours et ses dangers/ difficultés et de nombreux rochers sont délicats/ instables/ branlants...! D'où l'intérêt d'être parfaitement équipé avec cordes, baudriers, mousquetons,... (30 € contre une vie perdue + choc psychologique + audition gendarmerie !) , et accompagné par des gens expérimentés (surtout ne pas être seul). De nombreuses roches sont instables, glissantes, ou se délitent, les brusques rafales de vent peuvent déséquilibrer, et certaines portions sont particulièrement dangereuses, notamment au retour. Je dirais que des notions d'escalades/ alpinisme me semblent indispensables car barres rocheuses et surplombs glissants et certains passages nécessitent de maîtriser les bases de l'escalade (prises inférieures à quelques centimètres, sursauts >2 m). Il me semble important de partir "très" tôt le matin, si possible avant le lever du jour pour ensuite profiter pleinement du panorama et éviter de se retrouver dans le brouillard sur ce sentier dangereux pouvant devenir glissant ! Je déconseille: les gros appareils photos tenus à la main ou pendant autour du cou (prévoir accroche solide), les vestes autour de la taille (accrochages), les sacs trop encombrants/ lourds ainsi que les bâtons de marche. Prévoir 2L d'eau en été. Après les pluies prévoir 2J le temps que le sentier sèche avant toute excursion. En indice de confiance je mettrais plutôt 4/5.

xtr3m3!!!, 22/10/2016 17:26
Randonnée complétée le 15/10/2016 en 5h00

Rando magnifique! Avec beaucoup de sensation jusqu'a l'ascension des salazes! Petit erreur de trajet avant d'arrivé sur les crêtes avec deux choix de chemin un qui part à gauche et l'autre qui continue a monté. Une rando que je pourrais refaire et refaire...

Yarcoval, 22/08/2016 14:04
Randonnée complétée le 21/08/2016

Randonnée magique effectuée le 21/08. Sentier glissant mais en bon état. Le point de vue du belvédère vaut déjà largement l'ascension,mais pour les plus courageux, le parcours sur la crête est époustouflant ! Nous nous sommes arrêtés à la dernière crête avant le socle, la suite étant vraiment étroite.

Phil, Ilet'aventure, 17/08/2016 10:10

L'article décrit très bien la difficulté de l'itinéraire et les précautions à adopter. Par contre la technique de corde utilisée dans la vidéo est pour le moins archaïque et par là même dangereuse.

Randonnée ajoutée le : 01/02/2012