Le Piton Plaine des Fougères depuis la Maison Martin

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 16.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1800 - 1146 m
Dénivelé positif 850 m
Dernière mise à jour 03/04/2019

La randonnée aux cent arches végétales

Boucle refaite début 2019 afin de remettre à jour la fiche mais également pour tenter de comprendre pourquoi la trace GPS est différente de celle en rouge sur la carte. Merci de rajouter un commentaire qui confirmera ou infirmera que la nouvelle trace, téléchargeable ici, est bien correcte.

Cette boucle, de difficulté moyenne, permet de traverser par deux itinéraires la Plaine des Fougères et de visiter une magnifique forêt qui expose sans doute les plus beaux tamarins de l'île (mais pas les plus gros), même si, hélas, beaucoup ont été couchés par quelques cyclones. On rencontre également d'immenses eucalyptus aux troncs monstrueux couverts d'une écorce dépassant parfois les 20 cm d'épaisseur qui sont de véritables merveilles de la nature. La Plaine des Fougères porte bien son nom car on peut rencontrer sur de petites distances la presque totalité des fougères présentes à La Réunion. D'originaux panneaux mobiles permettent de connaître le nom des plus courantes. On remarque de plus en plus de touffes de longoses qui auront vite fait de couvrir le terrain dans quelques années. On distingue également des clairières artificielles où l'on devine que l'ONF tente d'éradiquer quelques pestes végétales. Mais comme la terre peut garder des graines durant un siècle, on sait que ces travaux sont hélas voués à l'échec comme pour la destruction de l'ajonc d'Europe au Maïdo. Pire, si on coupe en quatre un rhizome de longose, on obtient quatre pieds. Mais ce sont surtout les arches naturelles constituées par des dizaines de tamarins tombés ou non au sol qui représentent les plus agréables rencontres.
La première partie de la randonnée se fait en montant, jamais fortement ; la deuxième s'effectue totalement en descente. Le terrain peut s'avérer parfois glissant en période pluvieuse mais le sentier est toujours en bon état. Les racines qu'il faut enjamber sont nombreuses pour la montée au Piton Plaine des Fougères mais la portion est courte et compensée à la fin par des panoramas extraordinaires sur le Cirque de Salazie. Les randonneurs qui ont déjà visité les parages du Bé Massoune en venant de Grand Ilet ou du Dioré pourront s'affranchir de ce court détour.

La randonnée débute sur la piste aux dernières habitations de Maison Martin près de quelques kiosques de pique-nique. Possibilité parfois de rejoindre la fin de la piste en voiture. Marcher 1100 mètres avant de trouver le sentier qui débute à droite et rencontre rapidement la Ravine Mère Canal près d'un bassin alimenté par une petite chute (Photo 1). Un sentier de près de deux kilomètres en pente légère serpente entre les goyaviers, arbres moussus et tamarins sur un sol terreux, boueux ou recouvert de rondins (Photo 2). On rencontre des eucalyptus de plus de deux mètres de diamètre noyés dans les longoses (Photo 3). Leurs rameaux sont aussi impressionnants que leur tronc (Photo 4). Ça et là de petits panneaux indiquent aux curieux le nom des fougères sur une face et les explications scientifiques sur l'autre (Photo 5). Attention, au croisement du sentier, de ne pas prendre l'étroite sente qui descend La fiche qui présentait ce sentier dans la randonnée n° 1355 a été supprimée à la demande de la famille De Palmas qui retrouvait trop souvent des randonneurs au milieu de leur élevage de cerfs ! vers l'Espérance les Hauts mais partir plutôt sur la gauche. On se retrouve sur le même type de sentier en direction du rempart qui domine la Rivière des Pluies. Le sentier humide ou boueux grimpe parfois un peu, passe sous des arches de tamarins ou sur de grosses racines (Photo 1) et franchit près d'une demi-douzaine de ravines qu'on traverse sans difficulté avant de rejoindre le rempart. La végétation est très dense et même si la trace GPS ne correspond pas exactement au trait de la carte, il est impossible de s'égarer (Photo 7). On bénéficie dans les rares trouées de panoramas sur la vallée de la Rivière des Pluies en direction de sa source provenant de montagnes déchiquetées (Photo 8). On distingue également le grand effondrement, plus haut les panoramas s'élargiront. La forêt est toujours aussi dense et moussue au milieu des tamarins et troncs biscornus (Photos 9). Le belvédère qui permet de voir toute la région jusqu'à Saint-Denis (Photo 10) est un peu bouché mais en montant sur les souches qui le bordent on peut admirer le paysage vers le Grand Figuier ou la Roche Ecrite. Quelques portions particulièrement boueuses ont été aménagées sur un plancher grillagé (Photo 11). Un peu plus haut, près de beaux tamarins et de touffes de calumets, on rencontre sur la gauche le sentier qui traverse la forêt pour rejoindre le sentier de descente (Photo 13). Ce sentier, en très bon état, traverse quelques ravines et peut servir en cas de fatigue pour rejoindre plus rapidement la piste. On retrouve des calumets, des ponts naturels de tamarins qui arrachent parfois le cuir chevelu et des marches en bois glissantes (Photo 14). Au rempart, ce sont de magnifiques vues sur Salazie qui attendent les marcheurs partis tôt car le brouillard peut survenir rapidement. Par beau temps, on voit tous les îlets du cirque ou presque, le Gros Morne qui domine le tout (Photo 15) ou le Piton d'Anchaing qui en occupe le centre (Photo 16). Le sentier de retour part sur la gauche mais le sentier qui monte au Piton de la Plaine Fougères se découvre sur la droite, près de la table d'orientation. Il serpente en pente très douce dans les herbes et les fougères, sur des racines de branles centenaires ou dans un fouillis inextricable des trois (Photo 19). Le sommet s'atteint donc rapidement pour profiter de nouveaux panoramas sur le Cirque de Salazie et la Mare à Martin à nos pieds (Photo 20). Faire demi-tour jusqu'à la table d'orientation et viser le tunnel végétal, départ du sentier de descente (Photo 22). On se retrouve dans une forêt de calumets qui entourent de gros tamarins des Hauts (Photo 23) sur un sentier qui va descendre de plus en plus jusqu'au croisement du sentier de Bé Cabot. On peut filer tout droit vers le Dioré ou à droite pour pénétrer dans le cirque par une forte descente vers la Mare à Martin. La vierge sous son tamarin souffre des ans mais attire toujours quelques fidèles qui viennent y déposer des fleurs (Photo 25). C'est le point de départ d'une longue descente, plus boueuse que lors de la montée mais dans le même type de végétation (Photo 26). On domine un nième Bras Sec sans le voir en raison des hautes plantes. La marche est rapide car les seuls obstacles sont encore des arches de tamarins. Qui pensera à les compter pour en inscrire le nombre en commentaire ci-dessous car il n'y a pas que ces neuf là. Il ne faut pas plus d'une heure dans ces conditions pour rejoindre la piste menant à la Mare à Martin. S'il fait encore beau, prendre à gauche et emprunter le sentier pour rejoindre le croisement trouvé à l'aller avant de repartir vers le bassin de la Ravine Mère Canal. Si la brume s'installe, préférer la piste qui ondule en pente douce jusqu'au village en frôlant quelques coins pique-nique délaissés en semaine. Les quatre kilomètres de la piste herbeuse et caillouteuse ne sont qu'une formalité (Photo 28)

Particularités

Balises


Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Sainte-Marie, dans le nord du département - A l'échangeur du Verger, prendre le Chemin Tabur en direction de la Ressource - Poursuivre sur la route, passer Beaumont, puis Beaumont les Hauts avant d'arriver à la Maison Martin - Se garer au bout de la route près des kiosques - Emprunter la piste, passer la barrière qui en limite l'accès puis prendre plus loin le sentier qui débute sur la droite - Le suivre jusqu'au prochain croisement puis jusqu'au rempart de la Rivière des Pluies et obliquer sur la gauche pour suivre le rempart jusqu'au point de vue aménagé sur le Grand Eboulis et l'Ilet Quinquina - Poursuivre jusqu'à la table d'orientation du rempart du Cirque de Salazie - Au rempart, bifurquer à droite pour atteindre le Piton Plaine des Fougères – Au nouveau point de vue, faire demi-tour et revenir à la table d'orientation - Continuer le long du rempart de Salazie en direction du Piton Bé Massoune - Prendre le sentier qui démarre à gauche en direction de la route forestière et suit longuement le Grand Bras Sec - Prendre à droite sur la piste forestière et rejoindre le véhicule après de nombreux virages.
Si l'on part à gauche en arrivant à la piste, on retrouve le sentier en direction du rempart de la Rivière des Pluies puis le sentier emprunté au départ.


Commentaires sur cette randonnée (29)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sophie M, 11/11/2019 20:59
Randonnée complétée

J'ai (pour une fois !) suivi exactement la fiche, sans changer le sens ni faire de variante :o)
Très belle rando pour marcher encore au frais et se réhabituer doucement à un terrain un peu gras... Les premières mini-orchidées violet/blanc sont bien là, et même des micro-orchidées vert-jaune..
Météo parfaite, les deux premiers points de vue mériteraient un petit coup de cisaille mais on est récompensé par les suivants. La montée est soit sèche, soit avec un peu de boue "pâteuse", cela ne ralentit pas. Tout le long du rempart entre piton Plaine Fougères et le croisement Bé cabot, c'est sec (même les mousses et sphaignes !). La dernière descente est un peu plus grasse (surtout le dernier tronçon avant la route forestière) mais on arrive toujours à enjamber ou contourner. L'avantage de finir par la piste forestière, c'est que cela nettoie les semelles tout seul !
Et pour répondre à JPG, j'ai compté 53 arches rien que dans cette descente !!

SBLAH, 25/10/2019 14:32

Intérêt botanique , pas fréquentée d’où certains passages qui pourraient mériter la venue de l’ONF :). Sinon la vue vaut vraiment le coup même si par temps pluvieux faut avouer que c pire que trou de fer niveau boue :). J’avais d’ailleurs jamais vu ça on marche sur des mètres d’humus et de mousse, et les bâtons s’enfoncent d’au moins un mètre la plupart du temps... ce qui laisse place à quelques gags !
Je la referai. Vue sur la rivière des pluie donc à faire même si on a déjà fait roche écrite.

P.S : ok peut s’avancer en voiture et faire une boucle plus courte mais faut pas avoir peur de laisser un pare-chocs !

JP Tang-Taye, 08/10/2019 22:32
Randonnée complétée le 28/09/2019 en 3h00

Forêt primaire, tamarins et atmosphère extraordinaires, et beaucoup de boue... Il faut absolument aller jusqu'au point de vue sur tout le cirque de Salazie, l'un des plus beaux aussi sur le Piton des Neiges

membractif, 12/09/2019 23:31
Randonnée complétée le 12/09/2019 en 5h30

Effectué aujourd'hui, malheureusement pour moi le temps était couvert et il pleuvioté, du coup les points de vue son sur les nuages et surtout, j'ai bouffé de la boue à en plus pouvoir. Sinon si vous aimez la végétation luxuriante et envahissante sur le sentier, cette sortie est faite pour vous. Un véritable écrin de verdure. Merci, pour vos précieuses indications, je ne suis pas de la Réunion, mais j'ai trouvé très facilement.

Samuel Hoareau, 11/09/2019 14:08
Randonnée complétée le 04/09/2019 en 2h20

en mode rando trail d'ou le temps.
Superbes paysages mais plus de batterie pour des photos au niveau des points de vue

Christian Léautier, 18/05/2019 09:58
Randonnée complétée le 17/05/2019 en 7h00

Titre de la boucle:" la rando aux 100 arches végétales". Mon but: le vérifier, les photographier et en faire un album, tellement cette forêt est superbe: tamarins bien sûr, mais aussi eucalyptus époustouflants sans compter les calumets, les branles ou les goyaviers....Pas assez de batterie pour photographier 204 ponts naturels ou arches végétales si vous préférez qui me font une haie d'honneur sur une dizaine de kilomètres. Les plus belles sont surtout dans la descente de la 2è partie de la boucle...là où justement la batterie me lâche!! (faudra t- il y retourner pour "fabriquer "un album un peu plus au top !!) Des petits ponts bas, des frêles, des grandioses, des arches doubles,des hauts et larges, des sombres, des lumineux, certains couverts d épiphytes, de lianes, de fougères, d'orchidées, d'autres moussus,certains étroits, d'autres majestueux....204 arrêts qui expliquent les 7h effectuées et qui font oublier la boue une bonne partie du parcours (et pourtant j'avais cru bien calculer la sortie en fonction d'une belle météo!). On en oublierai aussi les superbes points de vue sur Salazie , la magnificence des dizaines de variétés de fougères, la cueillette des goyaviers en pleine saison. J'ai cru apercevoir tout à la fois Venise et le Rialto, le pont du Gard, l'arche de Vallon Pont d'Arc...Rando évidemment vivement recommandée d'autant plus que les dénivelés ne sont jamais importants et que les sentiers sont nets et bien fléchés.

Lau Gwalo, 01/04/2019 16:57
Randonnée complétée le 01/04/2019 en 5h30

Les arches végétales sont majestueuses et certaines sont très impressionnantes. On ne s'en lasse pas ! Rando effectuée aujourd'hui par temps couvert mais avec de belles éclaircies au niveau des points de vue. Nous avons eu de la chance au niveau météo (pluie annoncée dans l'aprèm). Temps total 5h30 mais en faisant des pauses de 2-3 minutes à chaque panneau expliquant les différentes fougères (très intéressants d'ailleurs) dans la montée et la pause repas au Piton lui-même.

Martial, 29/03/2019 19:04
Randonnée complétée le 27/03/2019

La forêt est magnifique et se donne en spectacle tout au long de ce sentier; il faut en profiter, les sentiers sont en excellent état et non boueux.
Une belle sortie dont les points de vue offert et la végétation exubérante vaut le déplacement.
Le sentier du milieu est lui aussi très bon. Pour ceux qui veulent trouver la vierge marquée sur les cartes ign; arrivée à la croisée de Bé Cabot, et lorsqu'on reprend le sentier de retour qui longe le bras sec, elle se trouve juste la, dans votre dos si vous êtes en direction de ste Marie; en tout cas, à moins de 50 mètres de la croisée.
Photos jointes

CNoël, 23/03/2019 13:48
Randonnée complétée le 23/02/2019 en 3h40

Belle randonnée, facile, sur un terrain sec. Passages parfois acrobatiques (à genoux sous les arbres), Belle vue sur Salazie.

Olivier GROS, 19/03/2019 18:22
Randonnée complétée le 16/03/2019 en 6h30

Belle boucle avec un sublime paysage sur le cirque de Salazie, dommage pour nous la vue était bouchée sur la Rivière des Pluies .....

Randonnée ajoutée le : 03/04/2019