Le Sentier Jacky Inard par le Sentier Bœuf et le Sentier Mal au Ventre

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h
Distance 20.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2330 - 1110 m
Dénivelé positif 1350 m
Dernière mise à jour 16/05/2020

Vue sur Cilaos pour oublier le Mal au Ventre

Boucle et fiche datant de 2012 refaites pour des explications complémentaires et de meilleures photos. Circuit effectué en 6h45 mais le temps a été mis à 7h conformément à certaines demandes dans les commentaires ci-dessous. Cette randonnée conserve sa première place au TOP CINQ des plus belles randonnées du site et sera difficilement détrônable.

La magnifique région de l'Entre-Deux et du Dimitile est parcourue de nombreux sentiers, tous très fréquentés mais dont certains sont plus classiques et plus souvent empruntés comme celui qui monte à la Chapelle. C'est la manière la plus rapide d'atteindre le Dimitile et les premiers splendides points de vue sur Cilaos. Le sentier Jacky Inard, usé par les milliers de passages permet de suivre une très longue portion du rempart des Calumets. Le précipice, à quelques cm du sentier, est parfois impressionnant et même la végétation ne peut empêcher la chute dangereuse si l'on s'approche trop du bord. Le plaisir des randonneurs se situe au-dessus de l'arête qui sépare la vallée de la Rivière des Roches Noires du Cirque de Cilaos. Les paysages rencontrés sont parmi les plus beaux de l'île et le vertige assuré sur les arêtes rocheuses et les échelles qui aident au franchissement. Mais deux autres sentiers sont beaucoup moins fréquentés alors qu'ils sont vraiment très agréables. Il s'agit du sentier Mal au Ventre dont l'étymologie est décrite plus bas et le sentier qui rejoint le rempart. Le premier, recouvert d'herbe, bordé d'hortensias et d'arums, traverse quelques ravines sauvages et moussues et monte en pente très douce ; l'autre est bordé de branles verts recouverts de barbes de Jupiter et comporte quelques raidillons. Cette boucle, peu habituelle, est un véritable plaisir et ne comporte pas de difficulté majeure si ce n'est une montée constante pour atteindre le rempart de Cilaos. Cette sortie, qui demande un peu d'entraînement, ravira même les plus blasés.

La randonnée débute à la barrière qui marque la fin de la route de la Ravine des Citrons où quelques places de stationnement sont mises à la disposition des marcheurs. La montée du sentier Bœuf est assez courte et comporte quelques petits raidillons de marches avec rondins et racines (Photo 1). Le sol, à l'abri du feuillage des grands arbres, laisse le sentier humide et glissant. Des panneaux de l'ONF situés tous les kilomètres indiquent l'altitude. On rencontre plus loin une pierre sculptée à un embranchement et on laisse ici le sentier Bœuf pour prendre la piste sur quelques centaines de mètres (Photo 2). Elle est tortueuse et bétonnée dans une de ses portions, ce qui permet de reposer un peu les jambes. On ne peut pas manquer, sur la droite, le départ du Sentier Mal au Ventre qui débute par quelques marches pour franchir le fossé puis serpente agréablement de ravine en ravine sur un sol le plus souvent plat et herbeux (Photo 4). Après la Ravine Tabac et quelques lacets, le sentier repart sur la droite depuis qu'un important éboulis à bouché le passage vers la gauche. L'ancien sentier, réhabilité pour l'occasion, descend rapidement vers la piste à travers les branles verts. Partir à gauche pour de nouveaux lacets de la piste et délaisser le sentier de la Cape. Ne pas manquer la bifurcation à droite quand on quitte la piste pour emprunter un sentier près d'une case abandonnée (Photo 5). Le sentier est de plus en plus bordé d'acacias noirs qui sont tombés lors des dernières tempêtes (Photo 6). La pente est faible et la marche facile. Laisser également le sentier de droite partant vers le Gîte Emile et poursuivre jusqu'à la piste qu'on retrouve pour la troisième fois. Débute une longue montée souvent glissante sur le sol glaiseux (Photo 8) qui coupera encore la piste (Photo 7). Le sentier traverse plus loin le large coupe-feu de la ligne domaniale qui relie le rempart des Roches Noires à celui de Cilaos (Photo 9). Les plus sportifs pourront l'emprunter car la marche y est possible malgré les roches qui encombrent le passage un peu partout. De plus, les deux-cents derniers mètres seront en pente très forte. Couper la ligne déboisée et poursuivre sur un sentier plus étroit que le précédent et montant plus fortement, surtout au début. On arrive, après un peu plus de deux heures de montée au croisement avec le Sentier Jacky Inard. On ne présente plus ce très bel itinéraire qui relie le Dimitile au Kerveguen et qui comporte de longues portions vertigineuses et assez sportives. Il part en pente bordée de branles verts sur un sol encombré de roches qu'il faut souvent enjamber (Photo 12). Plus haut, il s'assagit et on commence à bénéficier de magnifiques panoramas sur le cirque de Cilaos (Photo 11). Plus loin, il descend pour des vues sur la droite en direction de la vallée des Roches Noires ou de la Plaine des Cafres (Photo 14). Une descente caillouteuse et un peu forte amène à la première échelle, la plus impressionnante car très longue et située presque au-dessus du vide (Photo 16). On a d'ici la plus belle vue sur le bonnet de Prêtre qui semble à quelques encablures (Photo 15). A partir de cette grande échelle métallique, c'est le festival de l'aluminium. Elles ont si nombreuses qu'on en trouve parfois cinq à la suite pour franchir une arête rocheuse particulièrement technique (Photo 19). La montée se poursuit sur de belles pentes rocheuses où des câbles aident au maintien (Photo 21). Quelques replats de courte durée, de nouvelles échelles, d'autres pentes fortes ou caillouteuses et on se retrouve au Sommet de l'Entre Deux, point culminant de la région. Tout près de ce point haut qu'on remarque à peine, le sentier traverse une zone marécageuse très plate (Photo 25). La montée au Sommet de l'Entre Deux est symbolique car il faut repartir en sens inverse mais il est bien sûr possible de poursuivre vers le Piton des Neiges ou Cilaos. Les points de vue de tous côtés sont magnifiques mais guère plus que vers les échelles. Redescendre vers le col situé au-dessus de l'Îlet Malabar, remonter le sentier Jacky Inard en sens inverse de celui pris pour gagner le Sommet de l'Entre Deux et marcher jusqu'au croisement emprunté en début de boucle. Délaisser ce sentier et continuer le long du rempart en profitant de multiples nouveaux panoramas sur le cirque. Le sentier, parfois herbeux et souvent sur les racines, passe très près du vide (Photo 26). Eviter de courir si le sol est glissant. Beaucoup plus loin, après quelques montées et descentes, le sentier passe près de la piste et reprend ses montagnes russes en frôlant deux belvédères. Au deuxième, partir sur la piste en direction de la Chapelle (Photo 27). La large piste passe près de l'édifice religieux. Plus bas, le sentier de la Chapelle débute sous de beaux tamarins et descend régulièrement en longeant la piste qui, elle, effectue de longs lacets. On frôle certains virages ou l'on traverse la piste pour aussitôt reprendre le sentier. Comme toujours, certaines portions sont glissantes. Profiter des derniers panoramas sur la côte et le Tampon en arrivant à la pierre gravée car le sentier pénètre sous le couvert des arbres pour terminer la boucle sur le circuit emprunté à l'aller.

Balises

Rares balises bleues sur le sentier Jacky Inard. Rien ailleurs

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à l'Entre-Deux puis traverser le village et emprunter la route de la Ravine des Citrons dans son intégralité (10 km) - Se garer à la fin de la route et débuter la randonnée sur la piste durant une cinquantaine de mètres - Obliquer sur le Sentier Bœuf, à gauche aussitôt après la ravine - Au croisement du sentier et de la piste marquée par une pierre gravée, suivre alors la piste en partant sur la gauche et marcher jusqu'au début du sentier Mal au Ventre - Suivre ce sentier jusqu'à une nouvelle piste et prendre alors la direction du Gîte Emile en bifurquant également à gauche - Laisser plus loin le sentier qui mène au gîte et suivre sans discontinuer le sentier qui rejoint à 2018 m d'altitude le sentier Jacky Inard - Tourner à droite et suivre le sentier Jacky Inard jusqu'au Sommet de l'Entre-Deux en passant les échelles et contreforts rocheux - Au cassé qui redescend vers le Kerveguen, faire demi-tour et reprendre en sens inverse le Sentier Jacky Inard et le suivre jusqu'à son terminus, au sentier ou à la piste qui mène au sentier de la Chapelle - Après avoir dépassé la chapelle, suivre le sentier Bœuf dans son intégralité en croisant la piste prise en début de boucle et en rejoignant le véhicule en fin de sentier. En haut du Sommet de l'Entre deux, il est possible de poursuivre vers Cilaos, vers Bourg Murat ou le Piton des Neiges.

Etymologie du Sentier Mal au Ventre

Christian Schublin, utilisateur fréquent du site, propose l'explication de ce nom curieux de sentier qu'il tient d'un habitant de l'Entre-Deux.
Il précise : "Lorsque les anciens montaient pour rejoindre leurs lopins de terres en partant de l'Entre Deux, c'était au niveau de ce sentier que l'effort se faisait sentir et les maux de ventre apparaissaient". Merci Christian.
Beaucoup de sentiers de la Réunion auraient ainsi pu prendre ce patronyme ! : JPG


Commentaires sur cette randonnée (53)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
AnneRun, 29/10/2020 18:11

Rando sympa et variée. Le demi-tour dans le sentier Jacky Inard semble arbitraire: on a envie de continuer ;)
Le retour par le Mal au Ventre est sympa, belle forêt, mais prendre la trace GPS car aucune indication.

Antoine Roux, 24/10/2020 21:42
Randonnée complétée

Magnifique randonnée, faite en deux jours avec mon fils de 11 ans et sa soeur de 18 ans, avec nuit au gîte Ti Kaz Gilbert. Accueil chaleureux de François, super repas, très bon rhum! La nuit au gîte permet d'attaquer le Jacky Inard très tôt. Les randonneurs croisés étaient unanimes sur le fait que c'était un des plus beaux de l'île.

dams974, 12/10/2020 10:25
Randonnée complétée le 09/10/2020 en 7h30

Rando effectuée en 7h30, très beau panorama, il faut la faire très tôt car les nuages arrivent très vite.
Pas de grande difficulté hormis la longue montée sur 10kms.
Les échelles sont remarquables. Attention si le climat est humide car beaucoup de pierre et de boue.

Théo Robin, 26/08/2020 12:48
Randonnée complétée le 22/08/2020 en 6h00

Magnifique randonnée, très aérienne et absolument grandiose.
Petit moment de stress quand on est arrivés sur la première échelle (verte), qui est assez impressionnante. Prenez votre temps et faites attention, mais aucune difficulté technique.
Super aller par sentier boeuf, mais retour sans grand intérêt et pas très bien indiqué par le sentier mal au ventre. Pour en avoir discuter avec un autre randonneur, je conseille l'aller retour par le sentier boeuf !

Maloménix, 19/08/2020 19:13

+1
les distances mesurées par les montres GPS sont toujours surestimées. Le pire c’est dans les zones très couvertes ou encaissées, le tracé fait de grands zigzags. À en croire ma montre j’ai battu plusieurs fois le record de 100m d’Usain Bolt dans des fonds de ravine😁. En revanche les altimètres barométriques sont assez corrects, je retrouve les dénivelés annoncés en général.

Martial, 19/08/2020 18:08
Randonnée complétée le 03/07/2018 en 8h00

@M.Nicolas, tu devrais lire ma com adressée à cecelle du 1/08/2020 et qui est valable pour toute les sortes de montre ou de gps.

M.Nicolas, 19/08/2020 11:00

Faite hier avec Franchy un partenaire de rando grâce à randopitons. Itinéraire très précis et vue magnifique sur Cilaos. Erreur dans le dénivelé qui annonce 1350m, ma garmin affiche 20km pour 1500m de d+

Nicolas Préaux, 08/08/2020 19:16
Randonnée complétée le 08/08/2020 en 4h30

Faite ce matin en mode trail. Météo de rêve : ciel bleu et temps sec. Des nuages ont commencé à arriver en fin de matinée. Comme d'autres l'ont signalé, l'idéal est de partir tôt.
La rando est absolument somptueuse, les panoramas sont les plus beaux que j'ai pu avoir à la Réunion. Un grand moment !

Martial, 01/08/2020 12:10
Randonnée complétée le 03/07/2018 en 8h00

@cecelle, attention aux données qui sont fournies par les montres et autre gps, il y à très souvent des écarts important; d'ailleurs, si tu regardes ta trace sur une carte, il y à fort à parier qu'on y observe des dérives importantes.
Les traces figurant sur les fiches sont toujours recalculées pour être le plus juste possible.

cecelle, 31/07/2020 17:24

Faite ce jour , la Garmin Phœnix affiche 24 km et 1753D+. On a fait un léger détour de 200m. C’est sans doute plus chouette de faire la rando en passant par le sentier de La Chapelle pour avoir un point de vue sur Cilaos plus tôt dans la randonnée. Rando difficile sur la fin quand il pleut !!!

Randonnée ajoutée le : 04/07/2018