Une boucle par les Sentiers Lebreton, Cresson et de Cambour

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h30
Distance 10.1 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1769 - 1310 m
Dénivelé positif 480 m
Dernière mise à jour 12/01/2023

Voyage au pays des longoses

La boucle, dans le Bois de Sans Souci et la réserve Biologique des Hauts de Bois de Nèfles, emprunte certains sentiers déjà publiés sur le site. Cette boucle, à l'initiative de Marc, présente dans sa partie sud l'Ancien Sentier Lebreton, une piste connue des vététistes ainsi qu'un sentier étroit mais bien commode pour couper les longs lacets de la Route Forestière Oméga. Le cheminement s'effectue à moins de 200 m du Sentier Françoise Francia mais la forêt, le sol et l'attrait en général sont très différents. La boucle perd un cœur en raison de cette piste qui, heureusement s'effectue en début de boucle. La sommière Cresson a depuis longtemps disparu mais un sentier demeure entre les lacets ou le rempart pour grimper de manière rectiligne vers les superbes points de vue sur Mafate à la verticale des îlets des Orangers. Une manière de varier les façons de rejoindre l'Îlet Alcipe non prévu sur cette fiche. La montée effectuée, ce n'est que pur plaisir de marcher en bordure de rempart pour bénéficier de splendides panoramas si l'on a pris soin de partir assez tôt. Plus bas, ce seront d'immenses étendues de forêts de bois de couleurs, hélas totalement envahies de longoses. Quelques spécimens d'arbres (bois maigres, tans rouges, mahots, change écorce et bien évidemment tamarins des hauts) méritent fréquemment une petite halte pour les admirer. Comme la randonnée ne fait qu'une dizaine de km, ne pas hésiter à effectuer la courte boucle vers l'Îlet Alcipe qui prendra moins d'une heure et permettra de profiter de nouveaux points de vue sur Dos d'Ane et le Cap Noir.

La randonnée débute au parking situé à la fin de la RF des Cryptomerias d'où partent de nombreux circuits vers les forêts, rempart ou Îlet Alcipe. Revenir vers la route du Maïdo pour emprunter l'ancien sentier Lebreton ou le raccourci que l'on peut emprunter dans un virage de la route, en face d'un tamarin esseulé (Photo 1). Les deux premiers kilomètres sont très faciles à décrire : piste en pente régulière, glissante, marquée en deux parties par les milliers de passages de pneus de VTT (Photo 2). Les 300 m de montée s'effectuent en cherchant toujours le meilleur passage le moins glissant. Les abords du large passage sont couverts de longoses et parfois de vigne marronne. Les derniers hectomètres sont plus agréables avec un sol moins creusé et recouvert d'herbe rase (Photo 3). On parvient en moins de 40 minutes à des travaux pour la construction d'une réserve d'eau. La fin de la route Oméga, d'ordinaire agréable, est désormais bordée de tous les monticules de terre ayant permis le creusement de la réserve. En quelques mois, ces talus artificiels seront heureusement recouverts de verdure. Dans le premier lacet rencontré, à la fin du Sentier de Cambour, chercher à quelques pas du panneau de l'ONF la trace discrète remontant vers l'est dans les longoses et bringeliers (Photo 4). La sente est peu fréquentée mais se perd difficilement des yeux malgré quelques fougères (Photo 5). La pente y est parfois forte mais il en est ainsi des sentiers de raccourci qui font gagner des hectomètres mais peuvent faire monter le palpitant (Photo 6). Le parcours s'éloigne d'une petite ravine profonde et arrive bientôt au lacet suivant de la route forestière. L'emprunter sur 200 m et repérer, à deux pas du poteau du Parc National, le nouveau sentier en direction du rempart qui pénètre sous les tamarins des hauts (Photo 7). Il est plus large, plus facile, moins envahi que le précédent et accueille de beaux arbres (Photo 8). Il se termine au sentier du Rempart de Mafate en direction du Maïdo ou de l'Îlet Alcipe, à une vingtaine de mètres du rempart. La végétation cache les points de vue sur le cirque. Partir à gauche sur ce très agréable sentier bordé de tamarins (Photo 9). Il se rapproche du vide pour de premières vues en direction du Grand Bénare (Photo 10). Il n'est pas totalement plat et effectue parfois des montées et descentes sans grande difficulté à travers une végétation constituée essentiellement de tamarins (Photo 11). Beaucoup ont souffert du passage de Batsirai en 2022 mais rares sont ceux qui ne survivront pas (Photo 12). Le sentier se poursuit dans les herbes et sous les tamarins à quelques mètres du vide (Photo 13). Les points de vue se multiplient sur l'ensemble du cirque pour des panoramas n'ayant rien à envier à ceux du Piton des Orangers ou du Maïdo (Photo 14). On domine les trois îlets des Orangers qu'on peut observer à loisir. Puis le sentier s'éloigne petit à petit du bord et pénètre dans la Réserve Biologique des Hauts de Bois de Nèfles. C'est une réserve biologique dont le but n'est pas de préserver les longoses qui recouvrent la totalité du sol (Photo 15). Heureusement, on rencontre à tout instant de magnifiques arbres méritant le respect et même une halte (Photo 16). La marche est toujours aisée, en légère descente (Photo 18). On bénéficie de nouveaux panoramas en direction du Cap Noir, de Dos d'Ane et de la côte près d'un majestueux tamarin (Photo 19). Le sentier domine le plateau de l'Îlet Alcipe. On distingue très bien l'emplacement de l'îlet envahi par la végétation et tous les pitons alentour (Photo 20). Prendre à gauche le sentier de Cambour, également fréquenté et en très bon état (Photo 21). Il effectue constamment des montées et descentes qui ne suffisent pas à couper les jambes (Photo 22). Délaisser ce sentier pour partir à la première bifurcation vers la RF des Cryptomerias. Le sentier est identique au précédent, peut-être un peu plus envahi de racines. On ne tarde pas à frôler le Roi des Tamarins qui, malgré une branche cassée, résiste plus facilement aux cyclones que ses congénères en bord de rempart (Photo 23). Le sentier, large et propre, passe au milieu de superbes bois de couleurs (Photo 24). Aucun espace n'est délaissé par les longoses qu'on ne quittera plus jusqu'au véhicule (Photo 25). Il faut encore franchir de nombreuses ravines plus ou moins encaissées pour de nouvelles montées et descentes. Certaines ont le fond plus rocheux que d'autres et peuvent même être glissantes (Photo 26). Après avoir franchi la plus importante d'entre elles, la Ravine la Plaine, la descente se poursuit avec les mêmes paysages de beaux arbres et de longoses (Photo 27). On ne tarde pas à rejoindre une table de pique-nique et le départ de nouveaux sentiers à la fin de la Route Forestière des Cryptomerias. Poursuivre à gauche sous les grands conifères puis rejoindre le rond-point servant de parking, fin de cette boucle de 10 km (Photo 28).

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Paul puis au Guillaume et remonter vers le Maïdo par la Route du Maïdo - Tourner à gauche à la Route Forestière des Crypromerias puis rouler jusqu'au parking à la fin de la route - Emprunter un court tronçon de route pour rejoindre le début de la piste Lebreton - Remonter la totalité de la piste puis emprunter le raccourci entre deux lacets de la Piste Oméga - Emprunter un court tronçon de la piste - Trouver le sentier empruntant la Sommière Cresson jusqu'au rempart de Mafate - Partir à gauche en direction de l'Îlet Alcipe puis à gauche sur le Sentier de Cambour - Tourner à droite vers la RF des Crypromerias en passant devant le Roi des Tamarins et terminer par la piste sous les cryptomerias.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 12/01/2023 07:28
Randonnée complétée le 09/01/2023 en 4h30

Bonjour. Grâce à Marc et à Jean-Paul, j'ai pu étrenner cette nouvelle balade en forêt.

Le Sentier Lebreton n'est probablement pas le plus beau de la région, mais j'ai trouvé intéressant de connaître son existence. Il est bien large (vu son statut d'ancienne piste) mais favorable aux glissades actuellement ! Nous avons pu le constater chacun à notre tour !😁😂😂

Mis à part cela, toute la randonnée est très jolie, le point fort étant bien sûr les vues panoramiques et plongeantes sur Mafate depuis le sentier de bord (PHOTOS 1 à 4).
Que c'est beau ! Les photos sont différentes selon les heures de prise (la lumière est changeante), les reliefs observés sont captivants !
Il faut naturellement partir TÔT pour obtenir ces vues, pensez-y dans votre préparation (j'enfonce les portes ouvertes, je sais).

Le parcours lui-même est charmant et plaira aux amateurs (dont je fais partie )de forêt de bois de couleurs : des arches végétales apparaissent fréquemment sur des sentes ombragées et marquées, en plus on emprunte une portion du Sentier Cambour ❤ avant de revoir le Roi des Tamarins ❤

Une belle sortie que je recommande.

Merci à Marc pour cette très bonne proposition et merci à Jean-Paul pour l'invitation, et spécialement pour la leçon de botanique (j'ai encore du travail 😅😆).

Randonnée ajoutée le : 11/01/2023