La montée au Piton Charpentier depuis Terrain Elisa

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 8.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 991 - 502 m
Dénivelé positif 540 m
Dernière mise à jour 22/12/2018

Une grande croix rouillée qui voit peu de pèlerins !

S'il y a quelque part une chapelle, une grotte fleurie ou une croix, il y a aussi une route, un chemin ou un sentier pour atteindre ces lieux. C'est le cas de la croix du Piton Charpentier installée dans les Hauts de Terrain Elisa. Inutile de chercher sur la carte car aucune trace ne peut guider vers le sommet. C'est donc en compagnie de Marc qui parcourt souvent les sentiers des forêts de la région que nous avons entrepris ce "pèlerinage". Le sentier, difficile à situer dans les champs de cannes est surprenant par sa qualité, du moins dans la boucle du début de parcours. Plus loin, il est beaucoup moins fréquenté et donc plus étroit mais toujours visible. La première partie peut être parcourue par tous dans le cadre d'une sortie familiale alors que l'aller-retour est plus sportif et demande un peu plus de motivation. Il faut voir absolument cette forêt à deux pas du chef-lieu avant que les goyaviers n'aient terminé leur colonisation. On y rencontre des arbres centenaires de toutes espèces qui inspirent le respect par leur taille ou leurs formes biscornues.

La randonnée débute à la fin du Chemin Central de Flacourt constitué sur le dernier kilomètre de deux bandes de roulement vieillissantes. Pour ménager le véhicule, on peut partir plus bas au croisement de la route vers la Maison d'Hôtes des Citronnelles (panneau). Après une maison jaune sur la gauche, une piste part sur la droite et traverse tout d'abord des serres fleuries et des plantations de rosiers (Photo 1) et longe un champ de canne. Profiter du panorama sur la mer avant d'entrer en forêt car il n'y en aura plus avant la croix. Après les cannes, on parvient à un bassin et une petite chute d'eau (Photo 2). Prendre à droite la piste qui se rétrécit rapidement pour être remplacée par un beau sentier sous les jamrosats (Photo 5). On rencontre très vite les premiers gros spécimens d'arbres qui poussent entourés de milliers de bois Noël et de plus en plus de goyaviers. Partout, des vestiges de fascines de goyaviers, passerelles en bois, tables délabrées de pique-nique indiquent que ce sentier a connu son heure de gloire. La boucle, fréquentée des sportifs de la région, est encore en très bon état. Le sentier serpente en pente douce dans la forêt qui domine la Rivière Sainte-Marie qu'on entend sur la droite. On rencontre dans la montée une intersection sur la droite qui permet de rejoindre le bassin en amont du Bassin Bleu. On poursuit en laissant les intersections suivantes qui vont presque toutes à des anciens lieux de repos installés en sous-bois. A l'altitude de 810 mètres, un croisement se remarque sur la gauche. Le sentier le plus large file tout droit vers un kiosque bétonné perdu dans les bois de couleurs et de goyaviers. Rien n'empêche de visiter cet écart à 15 minutes du croisement pour rechercher d'autres arbres remarquables. C'est ce sentier que le regard accroche mais il faut le délaisser pour partir vers la gauche. Ce croisement sera la seule hésitation de la montée. En arrivant à une vieille passerelle vermoulue surmontée d'une tuyauterie, les randonneurs du dimanche partiront sur la gauche pour terminer la boucle. Les autres poursuivront en direction du Piton Charpentier sur un sentier de plus en plus étroit et envahi de végétation griffue. Plusieurs sentiers discrets partent dans tous les sens dont un à la côte 903 qui semble filer vers la Rivière Sainte-Suzanne dans les bois touffus (on ira un jour voir de plus près où il aboutit !). Après quelques passages de racines, de vigne envahissante, de longoses ou de petites ravines et une forte montée technique de 50 m, on se retrouve face à une grande croix métallique. Son état explique certainement le manque de dévotion dont elle fait l'objet. Même les panoramas sur Ste-Suzanne sont en partie cachés par la végétation. Faire demi-tour et rejoindre les passerelles. Prendre à droite le sentier Canal (Photo 22). Au début, il est souvent creusé dans la terre et se poursuit plus loin en descente faible dans la même végétation qu'en montée (grands arbres, goyaviers, bois Noël puis jamrosats). Oser quelques incartades sur les autres sentiers pour retrouver d'autres vestiges d'emplacements de pique-nique, bancs de repos ou fascines pourrissantes. C'est par un très large sentier, voire une piste abandonnée, qu'on rejoint les cannes et les rosiers en fin de parcours. Il ne faudrait pas des centaines de milliers d'euros pour réhabiliter cet endroit verdoyant qui verrait affluer chaque week-end des dizaines de familles.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Depuis Saint-Denis, rouler en direction de Saint-André – Passer l'échangeur de Gillot, celui de Duparc et sortir à celui du Verger et de Sainte-Marie – Prendre à droite et rouler sur le Chemin Tabur – Au premier croisement, tourner à gauche en direction de Terrain Elisa – Au stop, au panneau Ecole Terrain Elisa, prendre à gauche et rouler jusqu'au départ du Chemin Central de Flacourt, sur la droite – Suivre ce chemin goudronné jusqu'au croisement vers le Gîte les Citronnelles et bifurquer à gauche – En fonction du véhicule, chercher un emplacement et débuter la randonnée par la route ou rouler jusqu'aux serres de culture de fleurs à la fin de piste constituée de deux bandes de roulement – Traverser les serres, champs de roses ou de canne jusqu'à un bassin et une petite cascade – Bifurquer à droite sur une piste en sous-bois puis le sentier qui la prolonge et monter en direction du Piton Charpentier – Tourner à gauche a une première intersection - A une passerelle en bois, prendre à gauche pour la randonnée familiale ou à droite pour la randonnée sportive vers la croix - Franchir des zones de végétation touffue et piquante et quelques ravines dont la Ravine Charpentier - Au piton, faire demi-tour et marcher jusqu'aux passerelles en bois – Emprunter à droite la fin de la boucle par le Sentier Canal et rejoindre le point de départ.

Le croisement dans la montée

A l'altitude de 810 mètres, on rencontre un sentier partant discrètement vers la gauche alors que le sentier suivi est très bien marqué. La boîte de jus de fruits actuellement en place ne restera pas des années. En revanche, les deux arbres situés à la jonction et semblant de rencontrer à 6 mètres de hauteur vont poursuivre leur poussée vers le haut et garder leur position penchée. Au croisement, si hésitation, repérer ces deux arbres. Prendre à gauche vers le Piton Charpentier ou poursuivre tout droit pour aller voir le kiosque.

Le film de Martial Bertrix

Clic sur l'image pour voir le film de Martial qui a effectué la boucle avec ses amis et a recherché d'autres issues possibles aux multiples sentiers rencontrés. Circuit effectué le 11 juillet 2015.


Commentaires sur cette randonnée (13)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Pipanguaye, 17/06/2019 15:17
Randonnée complétée

Sentier fait ce jour 17032019 Pas de balises , beaucoup de petits sentiers vers la gauche en montant. Le mieux aller jusqu'au kiosque puis faire demi tour sur 15 min et sentier à droite. Puis plus de pont, traverser la rivière où passe la canalisation. Sentier de l autre côté, à gauche boucle, à droite piton charpentier. On nous a déconseillé de prendre vers le piton car sentier pas entretenu beaucoup de vegetations, beaucoup de sentiers, risque de se perdre élevé. Ensuite aller jusqu'au banc et descendre vers la droite et traversé la rivière. Puis continuer jusqu'aux voitures. Bonne marche. Sentier famille.

Christian Léautier, 22/12/2018 16:00
Randonnée complétée le 25/06/2016 en 5h00

Petite question pour Marc David: si je veux aller au piton Charpentier depuis la route des Hauts à partir du pont sur la rivière Ste Suzanne (point ign 722) trouverais je facilement le départ ? Merci de me préciser si ce sentier marron peut être facilement suivi depuis le pont. Sinon , comment le rejoindre ? Combien de temps environ me faudra t il pour un aller retour car je suppose que le rêve d'une boucle restera une utopie!!

Marc DAVID, 20/12/2018 19:12
Randonnée complétée le 20/12/2018 en 3h40

Suite de mon message du 03/12. J’ai poursuivi ce matin l’exploration du sentier partant vers l’est 50 mètres avant la plateforme du Piton. C’est un sentier marron que j’ai pris plaisir à suivre un 20 décembre ! Il est étroit mais bien tracé et pas très difficile malgré plusieurs franchissements de ravines. A la fin, pour éviter de déboucher dans une propriété privée, on doit descendre abruptement dans la rivière Sainte-Suzanne que l’on rejoint peu en amont du pont de la route des Hauts reliant Bagatelle à Bras-Pistolet. Cf. trace en photo.

Marc DAVID, 03/12/2018 15:40
Randonnée complétée le 20/12/2018 en 3h40

Réponse à Christian : le sentier qui part du Piton vers le nord-est mène au pied du Piton à des prairies et plus bas à des champs de cannes ; cette vaste zone est parcourue de nombreux chemins d'exploitation que l'on peut emprunter pour descendre vers Beaufond, la Ravine des Chèvres ou Bagatelle, mais elle est constituée de propriétés privées sur lesquelles les randonneurs ne sont pas les bienvenus (expérience faite !). En revanche, 50 mètres environ avant d'arriver au Piton, un autre sentier part sur la droite vers l'est. Faute de temps, je ne l'ai emprunté que sur une quinzaine de minutes : il semble se poursuivre en restant dans la forêt et en se dirigeant vers la Route des Hauts qui relie Bagatelle à Bras Pistolet. Exploration à poursuivre...

Christian Léautier, 02/12/2018 17:04
Randonnée complétée le 25/06/2016 en 5h00

L'occasion du commentaire de Marc DAVID de compléter (il n'est jamais trop tard!!) par quelques lignes cette rando faite le 25/06/16 -comme le temps passe!!!-avec Thierry. Il m'avait fallu plusieurs tentatives pour arriver à la croix. Toutes les précisions données par Marc me semblent donc à prendre en considération. Nous avions remarqué que depuis la croix, à droite, un sentier semblait se profiler en descente vers le nord-est. Le rêve: l'emprunter pour essayer de descendre vers Ravine des Chèvres et faire une boucle?? Encore un défi à relever pour voir si c'est une utopie.... Comme Martial: très bons souvenirs avec des photos ,juché sur les haubans de la croix ce qui maintenant ne sera, hélas, plus possible. Belle rando qui reste à conseiller.

Martial, 01/12/2018 19:06
Randonnée complétée

J'avais effectué cette sortie en 2015, j'en garde de très bon souvenirs, un parcours agréable et atypique dont nous avions augmenté la distance en partant de Terrain Élisa, pour éviter de laisser la voiture dans les chemins de canne, et en passant par le bassin bleu et le captage de la rivière Ste Marie; ce qui avait doublé la distance et le dénivelé. Quel dommage que la croix soit tombé.

Marc DAVID, 01/12/2018 17:26
Randonnée complétée le 20/12/2018 en 3h40

Rando effectuée hier sans problème particulier. Certains franchissement de ravines sont sportifs et quelques portions de sentiers sont étroites (on se mouille et se "graffinne") et/ou encombrées par des troncs d'arbres (on se contorsionne), mais on passe partout sans avoir besoin de jouer du sabre. Pour éviter les égarements, voici quelques indications supplémentaires : - 25 m avant le kiosque en béton, un discret sentier sur la gauche constitue un raccourci : il franchit une petite ravine et rejoint en 5 min le sentier qui monte vers la Plaine des Fougères ; pour aller au Piton Charpentier, prendre à gauche, puis aussitôt à droite à l'intersection du ciré jaune (qui ne fait aucun blocage !) ; - au franchissement de la Ravine Charpentier, le sentier ne redémarre pas en face, mais une quinzaine de mètres en amont (il est au départ peu visible et très raide, mais redevient ensuite plus civilisé) ; - à deux reprises au moins, la trace semble partir tout droit alors que le sentier fait un coude à droite ou à gauche. Deux conseils : - si on perd toute trace sur plus de 10 m, c'est que l'on s'est trompé ; revenir sur ses pas sans s'obstiner et chercher l'erreur ! - bien mémoriser le sentier à l'aller pour ne pas s'égarer au retour ! Une confirmation enfin : les câbles qui haubanaient la croix n'ont pas résisté aux assauts de Fakir ; la croix s'est couchée en direction du point de vue et gît en position parfaitement horizontale, offrant un belvédère vers un panorama dégagé (voir les photos).

Yen, 09/11/2018 19:57
Randonnée complétée le 11/11/2018 en 5h00

Nous avons pour la troisième fois parti à la découverte du piton Charpentier. La première fois nous avons atteint le kiosque. La deuxième fois nous avons fait une partie jusqu'à une ravine où il faut mouiller les pieds pour traverser et demi tour à cause de la pluie. Nous avons rencontrer un jeune couple sympa. Dimanche dernier enfin le temps était mitigé mais nous avons réussi in extremis découvert le piton Charpentier. il n'y a plus de croix qu'on aurait pu voir de loin pour nous guider, la croix est tombée dans les broussailles, il y a juste une petite plateforme. Mais il faut vraiment s'aventurer il y a quelques bouts de plastiques sur les arbres qui permettent de vérifier qu'on est bien sur la bon sentier mais ça reste une vrai aventure. bon courage pour ceux qui veulent essayer.

CC, 01/06/2018 11:57

Plus on s'approche du Piton Charpentier et plus la végétation a envahi ce sentier certainement très très peu fréquenté. Randonnée complète (après ce qu'il reste des passerelles) à réserver aux amateurs de combat végétal intense. Protections bras et jambes indispensables sauf à aimer les griffures. Dommage les goyaviers y sont un régal.

danielrun, 01/05/2017 10:16

boucle Nord de cette Rando effectuée le 30/04/17 sans problême Une boite de Yop marque le sentier par contre la passerelle en bois à 50m (pointe Sud de la boucle) pour traverser la ravine est totalement détruite mais on passe facilement par le fond

Randonnée ajoutée le : 01/04/2015