La montée des Pitons Argamasse et de Caille depuis le Nez de Bœuf

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h30
Distance 11.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2187 - 2017 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 19/09/2022

Entre rando marmailles et début d'aventure

Circuit refait en septembre 2022 pour aller repérer les difficultés signalées dans les commentaires. Il a été modifié pour débuter la boucle par le Nez de Bœuf.

Cette randonnée au-dessus de 2000 m comporte quelques hors sentiers qui peuvent rebuter les randonneurs peu habitués à quitter les balises sur les bords de sentiers. Pourtant les enfants pourraient l'effectuer et croire, pour un moment, courir un semblant d'aventure tout en laissant sereins leurs parents. Les traces laissées depuis la première parution de la fiche sont d'ailleurs suffisamment visibles pour ne jamais inquiéter en cas d'hésitation. La boucle plate est assez courte pour en faire un bon sentier Marmailles. Les écarts proposés ne sont pas obligatoires mais c'est en arrivant au sommet de ces quatre pitons qu'on oublie ses hésitations. Beaucoup de plaisir à débuter cette boucle par le point le plus haut de la randonnée par une montée facile sur un sentier étroit jusqu'au point de vue du Nez de Bœuf. Depuis le sommet, on est certainement parmi les plus beaux panoramas de l'île. Il est même conseillé d'utiliser le haut du trépied de la balise géodésique pour poser la caméra et la faire tourner pour un cercle complet. Attention, cet endroit est le seul de la boucle où il faudra surveiller les enfants car même si le sentier ne comporte pas de grandes difficultés, il n'en demeure pas moins que de vertigineux à-pics peuvent impressionner, soit durant les 30 derniers mètres, soit sur la plateforme elle-même qui ne peut accueillir que 3 ou 4 personnes. Le Piton Argamasse donne également un superbe 360° sur toute la région et permet de découvrir le lac d'une autre manière, s'il a de l'eau évidemment. Le Piton de Caille possède une petite réserve d'eau ou une prairie en cas de sécheresse et c'est en prenant de l'altitude qu'on l'apprécie le mieux. Les panoramas depuis son sommet n'ont rien à envier aux précédents. C'est la partie la plus aventureuse de la boucle qui peut s'éviter en rejoignant la piste du Piton de l'Eau en quittant le Textor. Le Piton de Sable possède les mêmes caractéristiques mais a souffert des incendies qui lui ont ôté beaucoup de charme.
Cette page ne doit en aucune manière être considérée comme une incitation à grimper tous les pitons de la région, surtout si l'on n'a pas l'habitude des hors sentiers, même courts. On peut très bien réaliser cette superbe boucle sans effectuer les écarts vers le sommet des petits pitons. Elle gardera tout son charme et proposera d'aussi beaux panoramas.

La randonnée débute à l'aire de repos très connue du Nez de Bœuf où les emplacements sont nombreux. Il est préférable de grimper immédiatement au sommet de Nez de Bœuf tant que la météo est clémente. Le sentier débute au plus près de la route par une courte mais forte montée. Il suit la crête séparant la route du volcan et l'aire de pique-nique. Plus loin, en arrivant sous les petits tamarins, on coupe le sentier se dirigeant vers les Trous Blancs. Poursuivre jusqu'au sommet du Nez de Bœuf par une pente moyenne comportant quand même quelques courts raidillons. Seuls les 30 derniers mètres méritent un peu d'attention à cause du vide et du sol glissant (Photo 1). Une fois sur la plateforme cimentée du sommet, il est difficile de songer à la descente car les paysages alentour sont à couper le souffle. Les plus impressionnants donnent vers la Vallée des Remparts et Roche Plate (Photo 2), les plus champêtres vers les prairies de la Plaine des Cafres (Photo 3), les plus sauvages sur la plaine qui entoure le Nez de Bœuf (Photo 4). On peut même profiter de cette halte pour imaginer la randonnée que l'on va effectuer en devinant le nom des petits sommets. Entreprendre la descente sans glisser jusqu'au croisement du sentier des Trous Blancs. Bifurquer à droite, descendre par le GRR2 vers la petite plaine accueillant l'aire de repos. La traverser avant de franchir la route du Volcan et d'emprunter le sentier qui mène au Lac Argamasse (Photo 5). Que l'on prenne le sentier ou la piste récemment rénovée, il faudra rapidement prendre à droite dans les branles verts puis poursuivre sur un sol creusé le plus souvent par les nombreux passages. Le sentier est soit étroit dans les branles et ambavilles, soit creusé dans le sol, soit large et sableux (Photo 6). Il traverse plus loin un joli bois de petits tamarins et de branles blancs pour une agréable marche à l'ombre (Photo 7). Les points de vue sont omniprésents et il faut s'habituer à ne pas quitter des yeux le Piton des Neiges et les autres plus grands sommets de l'île. On traverse quelques clairières au sol herbeux ou rocheux. Laisser une bifurcation de sentiers puis poursuivre jusqu'à une courte portion rocheuse. Ne pas manquer le discret sentier partant sur la gauche dans les branles verts au pied des roches recouvrant une partie du sentier (Photo 8). Si on le manque, ce n'est pas grave puisque le sentier principal mène également au lac. Il comporte quelques marches par endroits en grimpant sur le flanc sud du cratère entourant le lac (Photo 9). Il rejoint un peu plus loin le sentier venant du Chalet des Pâtres par le Piton Rouge et le Piton des Herbes Blanches. Partir à droite et entamer la descente vers le Lac Argamasse, tari en cette période de sécheresse (Photo 10). Longer le sentier entre le lac et la végétation. Trouver un des trois sentiers étroits montant vers le sommet à travers la végétation touffue, la trace se distingue encore bien (Photo 11). On bénéficie des plus beaux panoramas sur la Plaine des Palmistes (Photo 12) et sur le lac lui-même. Les amateurs poursuivront sur la trace qui longe la ligne de crête, sinon, faire demi-tour puis descendre vers le lac. Il est possible d'en faire le tour en prenant garde de ne pas glisser ou s'embourber dans le marécage qui entoure la petite étendue d'eau (Photo 13). Reprendre vers l'Est en direction du Piton Textor, impossible à manquer avec ses grandes antennes installées à son sommet (Photo 14). Quelques parties terreuses, rocheuses et des lacets courts permettent d'atteindre sans difficulté le sommet couvert d'antennes. Rejoindre la piste, prendre à gauche puis suivre le grillage de clôture pour arriver à la zone de décollage des parapentes et aux superbes vues sur la Plaine des Palmistes. L'itinéraire contourne le grillage et le petit mur d'enceinte puis pénètre dans une végétation facile à passer. Il rejoint plus bas la large plaine herbeuse entre les Pitons Textor et de Caille. Franchir la ravine et marcher en direction du Piton Doré sur un sentier très agréable dans les petites herbes. On longe les flancs du Piton de Caille qui baissent au fur et à mesure de la progression. On a encore les antennes comme repère en marchant sous quelques petits tamarins (Photo 15). Quand le terrain est presque plat, trouver sur la droite un sentier discret débutant dans la végétation. Il est parfois très bien marqué, parfois difficile à suivre mais on distingue devant soi les première pentes descendant vers la prairie qui en occupe le fond. Prendre à droite dans la végétation, traverser un petit bois de tamarins puis trouver le meilleur passage pour atteindre le sommet (Photo 16). Les randonneurs peu habitués aux hors sentiers devront toujours chercher les passages créés par les bovins même s'ils ne viennent plus sur le piton, mais une grande partie de la montée s'effectue sur une trace très visible. On passe au plus près de grands tamarins qui n'ont pas résisté aux incendies de 2013 mais créent de belles natures mortes (Photo 17). On peut sans danger parcourir l'ensemble de la crête et se régaler des nouveaux panoramas offerts depuis les 2184 mètres du sommet et des vues sur le centre du cratère recouvert d'herbe (Photo 18). Après avoir effectué un long demi-cercle à suivre l'arête, repérer au pied du Piton de Caille la route passant au sud (Photo 19). Redescendre à l'instinct en visant cette route forestière qui relie les prairies du Piton de l'Eau. On peut passer n'importe où sans danger, que le sol soit dénudé ou recouvert de courte végétation (Photo 20). On arrive près d'une ancienne carrière d'extraction ou le long d'une petite ravine avant de rejoindre la piste. Marcher sur le sol poussiéreux sans crainte de voir passer un véhicule (Photo 21). Rejoindre la route du volcan ou traverser la prairie pour rejoindre le petit sentier qu'on devine dans la montée au Piton de Sable. La trace est d'abord très facile à suivre sur de larges portions sableuses ou couvertes de lapilli (Photo 22). La montée utilise un étroit sentier puis longe ensuite toute la ligne de crête entre les arbres calcinés ne cachant pas la vue sur le lac de cratère (Photo 23). Le piton n'est pas très haut mais on domine la région avec de belles vues sur la route du volcan, le Cratère Commerson (Photo 24) ou le Nez de Bœuf marquant la fin proche de la boucle (Photo 25). On peut redescendre facilement en visant le poteau électrique proche de la route qu'on rejoint en quelques minutes. La marche est haute pour atteindre le fossé. On ne restera sur la route que 250 mètres en cherchant sur la gauche un petit sentier qui plonge dans les brandes et rejoint le sentier officiel. La portion qui arrive est un vrai plaisir car totalement à plat entre les arbustes poussant à 2000 m (Photo 27). Faire attention de ne pas glisser si l'on s'approche de trop près pour voir le fond de la Rivières des Remparts. Après avoir passé le sentier de Roche Plate et le belvédère protégé de barrières (Photo 28), on parvient au Nez de Bœuf sur un agréable sentier sous de magnifiques petits tamarins. Prendre à droite au pied du Nez de Bœuf pour rejoindre le début de la boucle commencée 4 heures avant.

Balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la Plaine des Cafres puis rouler en direction du Volcan - Se garer à l'aire de pique-nique du Nez de Bœuf - Traverser la route et prendre le sentier qui débute juste en face de l'entrée de l'aire – Emprunter le sentier du Nez de Bœuf - Au col, filer tout droit pour suivre le sentier qui permet d'atteindre le sommet du Nez de Bœuf - Profiter des panoramas 3 étoiles sur la région puis redescendre jusqu'au col – Prendre à droite et rejoindre la petite ravine qui traverse l'aire de pique-nique - Traverser la route, suivre piste ou sentier pour se diriger vers le Lac Argamasse – Ne pas manquer le sentier plus discret se dirigeant vers la gauche et rejoindre celui venant du Piton des Herbes Blanches - Tourner à droite pour rejoindre le Lac Argamasse et emprunter ou non le sentier qui monte au sommet - Redescendre et prendre la direction du Piton Textor par le sentier le plus au Nord - Aux antennes, prendre le long du grillage à gauche, contourner l'édifice par un sentier qui redescend vers l'Est et rejoint le sentier du Piton Doré vers la Plaine des Palmistes - Se diriger vers le Piton Doré, tourner à droite pour entamer l'ascension du Piton de Caille en hors sentier - Redescendre de l'autre côté pour rejoindre la route du Piton de l'Eau - Marcher en direction du Piton de Sable - Après avoir traversé la Route Forestière du Volcan, trouver le meilleur itinéraire pour rejoindre le haut du Piton de Sable puis suivre sa ligne de crête pour retrouver la route proche d'un poteau électrique - Marcher sur la route jusqu'au lacet puis prendre à gauche le sentier qui démarre discrètement dans les branles pour rejoindre le sentier officiel – Retrouver le Nez de Bœuf et rejoindre le véhicule en longeant à nouveau la petite ravine.

Les lacs lorsqu'ils ont de l'eau

Les lacs de scories n'ont de l'eau qu'en période humide. L'évaporation se charge de les vider durant les périodes plus sèches (Ci-contre, le Piton de Sable au lever du soleil).
Quant au Lac Argamasse (Photo du bas), il est très rarement vide. Cela n'arrive que lorsque les périodes de sécheresse sont plus importantes que la moyenne, ce qui semble être le cas de plus en plus fréquemment.
S'il a autant d'eau que sur l'image de gauche, ne pas hésiter, monter au sommet du Piton Argamasse pour une photo originale et moins commune. La comparaison avec la photo 10 se passe de commentaire.

Visiter l'endroit autrement grâce au spectacle vivant

Le site BALADES CREATIVES propose une manière bien différente de visiter ce lieu. Des légendes réunionnaises avec des histoires de Ti Jean , Gran Diab et Gran Mer Kalle.


Commentaires sur cette randonnée (98)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 18/09/2022 21:36
Randonnée complétée le 07/09/2022 en 4h30

Bonjour, cette randonnée a été revue en compagnie de l'auteur en ce mois de septembre.
Jean-Paul a tenu compte des remarques des derniers commentaires relatant quelques difficultés ; j'en veux pour exemple le début de la boucle par la montée du Nez au Boeuf qui évite l'ennuagement du ciel survenant souvent en fin de parcours. Mieux encore, la fiche renouvelée avertit bien dans son préambule que cette randonnée peut se simplifier et s'effectuer sans passer par le sommet des petits pitons (Piton Argamasse, Piton de Caille, Piton de Sable) .
On esquivera ainsi la partie "hors sentier" qui s'avère cauchemardesque pour certains marcheurs.
Pour ma part, cette seconde foulée de la boucle et du Piton de Caille confirme mes commentaires précédents : cette magnifique randonnée se veut à la fois circuit familial et aimable initiation au hors sentier. Je l'ai beaucoup appréciée dès la première visite, le hors sentier est court et léger et les paysages depuis le Piton de Caille sont bien agréables.

Merci Jean-Paul.

Family Trip, 23/08/2022 13:31
Randonnée complétée le 24/08/2022 en 3h30

Belle randonnée qui nécessite d'avoir l'application randopiton avec un portable chargé en batterie car plusieurs passages hors des sentiers. Carte très utile pour se repérer. Je deconseille en revanche avec des enfants car plusieurs zones à risque (notamment nez de boeuf).

Walking Dog 974, 13/08/2022 20:38
Randonnée complétée le 07/09/2022 en 4h30

A Juju974bla : cette randonnée familiale se veut être une initiation légère au hors sentier. Vous avez raison sur un point , les parents non habitués devraient d'abord faire seuls cette boucle avant d'y emmener leurs enfants. Ainsi des parents confiants et déjà au fait du circuit se montreront rassurants devant leurs enfants qui eux prendront plaisir à cette sortie, comme Christian L ( voir son commentaire plus bas). Moi j'ai pris plaisir à chercher un chemin sur le Piton de Caille, et cet exercice développe justement l'intuition et l'observation. J 'y emmènerai sans problème ma filleule ! Après il y a une autre solution, c'est de ne faire qu'une partie de la boucle et de faire une croix sur les beaux panoramas depuis les sommets des pitons....bonnes randonnées à vous.

Juju974bla, 08/08/2022 21:11

Randonnée faite le 06.08.2022, par 2 adultes ; on marche de façon reguliere. Les paysages sont beaux, attention cependant, je dois dire que j'étais un peu surprise du contraste entre la description et la réalité concernant l'aspect "familial" : pour moi, ce n'est clairement pas une rando à entreprendre avec des enfants !! La 1ère heure fait marcher dans le sentier bien tracé, mais la suite devient confuse, hors sentier, on ne sait plus où on va, le tracé mène au sommet d'un piton qui serait dangereux avec des enfants en bas âge, sans compter les branchages où il faut se frayer un passage ! On ne comprenait plus comment contourner ni retrouver le sentier, on a donc suivi aveuglement le GPS, téléphone branché à une batterie externe. En plusieurs fois, on a du retourner sur nos pas car le tracé bifurque à des endroits non intuitifs, au point de vraiment devoir vérifier le tel toutes les deux minutes. Bref belle rando malgré tt car on adore venir à la plaine des cafres, mais je ne la conseillerai pas aux parents non habitués.. Et prévoyez d'avoir GPS et batterie ;)

JolanKerrien, 30/07/2022 07:48

Rando faite ce 29/07. Les différents points de vue proposés valent l'effort. L'effort qui peut ne pas en être un en fonction du profil de randonneurs. En effet, 10-20% de hors sentiers avec de temps à autre un chemin qu'on retrouve puis perd 2 secondes après. Avec le GPS, ce n'est pas un grand soucis et la dangerosité ou la difficulté n'en sont pas pour autant augmentée, rajoutant un côté decouverte exploration. Pour ceux qui n'aiment pas ce genre de parcours qui passe parfois dans les branles, des alternatives de parcours peuvent être trouvés sur la carte à casiment tous les endroits.

Guik1369, 29/07/2022 21:14

Rando faite ce jour 28/07 avec 2 enfants 8 et 11 ans. Temps dégagé en partant à 9h du parking. Nous sommes montés au nez de bœuf tout de suite pour la vue (superbe). Ensuite la boucle telle que décrite. Pas mal de passages aléatoires, merci le GPS mais on ne se sent jamais loin de la civilisation. Attention avant de rejoindre la route du volcan après la dernière descente, la trace vous mène vers un passage un peu difficile pour passer le fossé.

Walking Dog 974, 06/07/2022 19:20
Randonnée complétée le 07/09/2022 en 4h30

A Ktz : Pour ma part je maintiens que cette randonnée est facile et familiale, en prenant en compte les mises en garde et les précisions trouvées dès le début dans l'introduction de la fiche.
Le hors sentier est bien indiqué dans les "Particularités" de la randonnée.

Je peux entendre que le sentier du Piton de Caille n'est pas facile, mais de là à dire qu'il n'existe pas, .... moi je l'ai trouvé et j'ai atteint son sommet, en utilisant l'application Randopitons et en m'adaptant au terrain (arbres couchés, changements de direction, observation etc.. ) donc en tâtonnant forcément un peu.
Sentier pas facile et pour cause : c'est du hors sentier....chacun trouvera "son" passage, qui ne sera pas forcément celui d'un autre...
Et je précise, je ne suis pas un marcheur de première force !
Pour redonder sur ce que disait Christian L, il existe des randonnées bien plus compliquées et aventureuses que celle-ci.
Bonnes randonnées à vous.

Christian L, 06/07/2022 08:27
Randonnée complétée le 20/06/2021 en 4h00

@Ktz : Bien sûr tout est relatif ! car j ai eu fait sans problème cette rando avec mes petits enfants de 6 et 12 ans … et on est loin de l’aventure que l’on peut trouver dans des centaines de randos du site. Cette rando est classée « facile «  ce qui me semble logique.

Ktz, 05/07/2022 17:13
Randonnée complétée le 05/07/2022 en 4h30

Randonnée effectuée ce jour, beau temps, beau panorama, légèrement boueux.
Parcours nécessairement réalisé avec la trace GPS.
Le piton Caille n’a ABSOLUMENT PAS de traces de sentiers (probablement pas mal d’arbres qui sont tombés sur le chemin): passage du « sentiers des vaches » à contourner/fuir.
Honnêtement ce n’est pas une randonnée familiale.
Bon courage aux plus aventuriers !

Jojolebreizhouneg, 30/06/2022 09:00
Randonnée complétée le 29/06/2022 en 2h30

Randonnée superbe mais certaines portions sont peu praticables.

Randonnée ajoutée le : 18/09/2022