jerome 83

2 mentions

Membre depuis 23/03/2016

Dernière activité: il y a 41 semaines

jerome 83 n'a pas complété son profil.
Les commentaires sont ordonnés du plus récent au plus ancien.

Quelques écarts entre piste GPS et le descriptif. En particulier la montée par le sentier depuis la RF vers la ligne des 1900 se fait simplement en suivant la trace GPS. Pas de franchissements de clôture. On côtoie quelques cryptomérias bien incongrus dans cette forêt de tamarins. Vigilance pour la descente de la ligne des 1900m : on voit mieux ce sentier bien envahi, genets et branchages, quand on est dessus! Raté la bifurcation plus bas dans la descente. J'ai poursuivi entre deux rangées de barbelés jusqu'à la RF. En passant devant le débouché de la sommière Eperon il ne m'a pas fait envie.

En effet des vues extraordinaires, d'une côte à l'autre. De très nombreux sentiers à croiser ou à suivre! La trace GPS est bien utile. Sur la fin j'ai raté la descente du piton des sables vers la route (oubli du repère, le poteau électrique), débouché sur la RF pas vraiment marmailles et pris sur la gauche sur la RF dans le virage un petit sentier bien incertain. En me rapprochant du rempart tout est rentré dans l'ordre.

N'ayant pas lu de commentaires récents j'avais pris le sabre que je n'ai sorti que pour la satisfaction de contribuer à l'oeuvre collective de nettoyage. En ce mois de septembre bien sec le sentier (en temps : 50% de la rando) est très agréable et bien roulant. Les courts raidillons sont espacés on peut reprendre son souffle. Si un randonneur trouve ma paire de lunettes de soleil tombé d'une boucle il peut me contacter jusqu'au 26 septembre. Pour rejoindre le départ j'ai pris camp du Gol, Bellevue, cela amène directement à la route de dame Jeanne.
La photo est à comparer au passage sous couvert signalé par JPG

Une bonne randonnée pour mesurer la forme physique en arrivant. Le plus difficile est le sentier Roullin humide et un peu glissant le matin.
Trois observations : le sentier Roullin ne traverse pas directement la route qui mène à la casse sauvage, on le retrouve en partant quelques mètres sur la gauche ; la grande réserve d'eau est un grand réservoir d'eau potable fermé, de couleur rose. Je n'ai pas vu l'indication du nom de la rue au départ mais seulement au débouché sur le RD3 (HD). Sur les cartes IGN l'indication municipale chemin des Cryptomérias correspond pour l'ONF à la route Vaudeville, bien connue des amateurs de ce coin.

Quelle tristesse l'envahissement par ces murs de longoses et les vignes maronnes qui montent le long des tamarins. Pas vu de papangues. Attention à la bifurcation, on peut rester plus longtemps sur sentier des ouvriers : vigilance au dessus de 1400m pour ne pas rater la RF des longoses.
Dernière rando pour ce trop court séjour.

Je confirme l'information de Marc David : avec ses indications ce sentier est facile à trouver, les feuilles de tamarin au sol ne trompent pas.

En fonction des commentaires et de la MTO ce matin je me suis contenté d'un AR sur le sentier des remparts, sans chercher à atteindre l'ilet Alcide en raison de l'incendie du 13. Magnifiques tamarins, souvent couchés. Les nombreuses ravines de l'aller, sur un parcours en descente se font bien sentir au retour.

Effectuée le 13/09, départ sous la pluie jusqu'à la cascade. Transition brutale entre la descente paisible et la montée qui suit après la cascade. Les planches sont en place pour une future rénovation de cette première montée. Sinon des vues magnifiques sur le piton de sucre et l'amont de Bras Rouge.

Fait le 10/09/2016, pour le marquage on suit camp 2000 jusqu'à trouver l'embranchement dans la descente après le sommet du petit Mapou. A partir de là c'est simple : tous les doutes qu'on peut avoir sont levés par l'implantation en bonne place de ruban plastique rouge et blanc (désolé je ne connais pas le nom). Merci qui , merci JPG?
A la deuxième citerne, inutile d'aller voir en face (nombreuses traces!) : c'est pas là ; descendez la piste : on vous a dit un sentier bien entretenu! Le troisième segment est un peu long, les freins chauffent : à mon âge on ne les descend pas en courant.

Réalisée aujourd'hui pour m'étalonner tant sur les explications que sur les temps de parcours. RAS.
De très nombreux raccourcis dans la montée en raison des coupes de canne, non utilisés ce n'était pas l'objectif. On voit toujours les lacets amont du chemin de terre et les nouvelles installations d'irrigation. Un petit doute pour la bifurcation cap Lelièvre car je n'avais pas la trace GPS. Une enseigne bien connue de gîte confirmera que c'est bien là.

Aucune annonce publiée
Aucune participation
Aucune randonnée en favoris
Date complétée Nom de la randonnée Difficulté Dur. Dst. Profil
26/09/2018
Moyen
3h 12 km
24/09/2018
Moyen
4h30 13 km
21/09/2018
Facile
4h15 11 km
18/09/2018
Moyen
4h 12 km
11/09/2018
Moyen
4h 13.8 km
21/09/2016
Moyen
3h 11.5 km
15/09/2016
Moyen
6h30 19 km
13/09/2016
Moyen
5h30 14.5 km
10/09/2016
Moyen
4h 11.3 km
06/09/2016
Moyen
4h 16.1 km
04/09/2016
Moyen
3h15 10.6 km
23/05/2014
Difficile
6h30 16.5 km
15/05/2014
Moyen
9h 22.5 km
17/05/2012
Difficile
5h30 14.5 km
25/11/2011
Moyen
4h 9.5 km