La Boucle et la Cascade du Bras Rouge depuis Cilaos

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 14.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1491 - 913 m
Dénivelé positif 900 m
Dernière mise à jour 18/11/2018

La cascade à angle droit

Cette randonnée dans le Cirque de Cilaos, assez courte, est à réserver aux amateurs de musique aquatique. En effet, toute la sortie est bercée par le bruit de l'eau courante ou des nombreuses cascades rencontrées tout au long du parcours. Attention, pour voir les chutes, il faut parfois se pencher ; la glissade est possible sur les roches basaltiques rendues très lisses par l'érosion de l'eau. Les paysages, comme toujours dans le Cirque de Cilaos, sont magnifiques et les points de vue nombreux. Une curiosité rare dans l'île : la forêt de chênes entre la Ravine Prudent et la Roche Merveilleuse. La remontée du Bras Rouge vers le Bassin Fouquet à partir de la Cascade de Bras Rouge a été rendue difficile suite à des effondrements et les bassins d'eau chaude ont été également recouverts : voir ce circuit qui remonte le bras et rejoint la route de l'îlet à Cordes mais à réserver à des sportifs entraînés. En revanche, on peut s'approcher au plus près du haut de la cascade Fouquet en marchant dans le lit de la rivière ou sous les filaos de la rive gauche sur une bonne centaine de mètres, immédiatement après avoir franchi le bras rouge lors du retour avant de monter vers la route de l'îlet à Cordes. Cette zone étroite fournit plusieurs idées de sortie sans grands efforts comme les toboggans de Fleurs Jaunes, la remontée du Bras des Etangs ou beaucoup plus sportif la descente au pied de la Cascade du Bras Rouge pour descendre jusqu'à la Chapelle.

La randonnée débute au cœur de Cilaos et plonge immédiatement par le Sentier des Porteurs (non dessiné sur la carte) sur le flanc de la Ravine des Etangs. Il descend en lacets et comporte des marches faciles (Photo 1). Plus loin, le sentier vers le Bras Rouge est agréable, jamais difficile et comporte même quelques parties plates (Photo 2). Les panoramas sur le cirque sont possibles un peu partout, principalement l'impressionnant Pain de Sucre (Photo 7). Ne pas manquer, dans cette descente, les petites chutes de la Ravine Ferrière (Photo 8) ou le Pic de la Source Piment (Photo 6). On rejoint en moins d'une heure la cascade de Bras Rouge qui présentait la particularité de se jeter dans le vide en surgissant d'un angle droit créé par les roches basaltiques. Depuis l'effondrement d'une partie de ces rochers, son trajet a été modifié en devenant plus classique mais elle est tout de même impressionnante (Photo 9). Quelques pitons fichés dans la roche indiquent que les canyoneurs ont depuis longtemps investi des lieux. Très près de la cascade, une autre plus fine est la fin de la Ravine Ferrière, traversée un peu plus haut. Ne pas trop s'approcher du bord si les roches lisses sont humides car la chute ne pardonnerait pas. Après avoir franchi le Bras Rouge sur un gué facile et remonté de quelques mètres en rive droite, le sentier grimpe de manière importante en direction de la route de l'Îlet à Cordes. Il alterne les parties en hautes marches de pierre, la terre, les aiguilles de filaos et même un ancien éboulis (Photo 10) et coupe plusieurs ravines présentant des petites cascades (Photo 17). On domine à un moment la belle cascade Fouquet dont on ne peut voir le bassin (Photo 14). Après plusieurs belles montées un peu fatigantes et quelques dents de scie, on parvient au croisement vers le Taïbit et la Route de l'Îlet à Cordes. Plusieurs points de vue donnent vers le Gros Morne et les Sources du Bras Rouge avec, sur la droite, la Tête de Lion (Photo 16). Tourner immédiatement à droite en direction de l'Îlet de Bois Rouge. La descente est forte mais courte sur de nombreux lacets jusqu'au petit gué à deux pas de la cascade (Photo 20). Comme la moitié du parcours est déjà effectuée, on peut décider, en fonction du chrono si on ira au pied de cette petite chute de 10 mètres ou voir de plus près le haut de la Cascade Fouquet. Dans ce cas, descendre la rivière sur les larges plaques et se méfier du profond ravin si on veut distinguer le bassin. Le sentier remonte de plus belle sur de hautes marches devenues classiques depuis le départ (Photo 21), franchit la route et monte de plus belle en frôlant l'Îlet de Bois Rouge. Les lacets sont courts et serrés sur les cailloux innombrables. Après ce dernier coup de rein assez exténuant, le sentier, après avoir passé une zone rocheuse (Photo 24) devient agréable (Photo 25), souvent à plat vers le Plateau des Chênes en suivant la courbe de niveau pour contourner le Bonnet Carré. Après une forte descente, on franchit la Ravine Prudent puis on longe le vertigineux rempart vers la cascade l'Eau Chaude. Prendre à gauche au premier croisement, remonter fortement vers le Plateau des Chênes sur des marches en bois et de la terre. Couper plus haut la route forestière de la Roche Merveilleuse, monter encore un peu avant de marcher à plat sur le plateau et rejoindre la Roche esseulée d'où l'on peut avoir une très belle vue sur la ville (Photo 27). La fin de la boucle est proche. Décider de rentrer à Cilaos par le GRR1, le sentier de découverte ou la petite route de la Roche Merveilleuse. Une petite portion de route sera nécessaire pour rejoindre les thermes à moins de partir depuis la Roche vers la ville par les nombreux sentiers de la région.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Cilaos et stationner aux alentours de l'église ou des thermes - Emprunter la route de l'Ilet à Cordes ou le sentier des Porteurs (conseillé) - Juste après les virages qui descendent en quittant Cilaos et 200 m après avoir franchi le canal des Thermes, tourner à gauche sur le sentier qui descend vers la Cascade de Bras Rouge - Franchir, plus loin, le Bras Rouge (la cascade est à gauche) et monter vers la route de L'Ilet à Cordes - Redescendre vers le Bras Rouge en prenant le sentier de droite - Franchir à nouveau le Bras Rouge près d'une petite cascade Remonter et franchir la route de l'Ilet à Cordes - Reprendre le sentier légèrement sur la gauche et monter vers l'Ilet du Bois Rouge - Contourner par le sud le Bonnet Carré et continuer jusqu'au prochain carrefour - Prendre à gauche en direction de la Roche Merveilleuse - Profiter du point de vue depuis la Roche Merveilleuse puis poursuivre sur le GRR1 jusqu'au début de la route de la Roche Merveilleuse – regagner Cilaos.


Commentaires sur cette randonnée (38)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
stephkaty63, 14/10/2019 22:15
Randonnée complétée il y a 4 jours en 5h45

Randonnée effectuée en octobre 2019.
Départ depuis le parking sous l’église.
Première partie descendante jusqu’à la première cascade. On remonte la montagne en face avec une vue exceptionnelle, puis on longe la montagne avant de redescendre vers la deuxième cascade.
C’est sur ce site que la plupart dés randonneurs pique nique. Car il faut reprendre des forces pour remonter, on traverse la route et ça monte toujours !!. Vous aurez une vue sur Cilaos que l’on domine. Enfin arrivée aux termes et retour parking. Nous avons mis 5h45 sans enfants en comptant le pique-nique et les pauses.

Matthieu, 20/08/2019 08:15
Randonnée complétée

Plusieurs tronçons de cette boucle effectués par beau temps. Je n'avais jamais pris le temps d'aller voir de plus près la cascade Fouquet qui vaut le détour (mais jamais de trop près !).

JPG, 19/08/2019 16:32

Gabi974 : Un petit détail. Pour les papangues, c'est l’inverse: le mal est blanc et noir et la femelle marron. Comme dit ma femme avec humour " Pour les oiseaux, la nature a créé les mâles plus beaux que les femelles, et tout le contraire chez les humains ! ..."

Gabi974, 19/08/2019 15:26
Randonnée complétée le 17/08/2019

Randonnée agréable pour se déconnecter avec le chant de l'eau qui ruisselle et des cascades en marchant sur le parcours. A chaque marche il y a un magnifique point de vue ce qui peut faire perdre beaucoup de temps. Les bassins et ruisseaux sont nombreux et ça "ressource" de pouvoir se prélasser, déjeuner et casser la croute à leurs abords. On entend beaucoup d'autres chants d'oiseaux. Le Tec-Tec qu'on croise dans les sentiers ne semble pas farouche du tout. On peut aussi entendre le chant d'un papangue (blanc et noir pour les femelles et marrons pour les mâles). Attention à la cascade de bras rouge, si vous voulez descendre un peu pour suivre le lit de la rivière, il faut pouvoir remonter les hauts rochers pour rejoindre le sentier. J'ai bien failli ne plus pouvoir ! Aussi il faut parfois traverser le lit de rivières sans glisser sinon Plouf ou Aïe ! Il y a des passages que j'ai trouvés très vertigineux et ce sont les petits cailloux sur lesquels on marche qui peuvent nous faire glisser et qui sont dangereux (en bas il y a 300 mètres de falaise). Mais c'était faisable ! Ce samedi 17 août, le ciel était bleu sans nuage : mettre de la crème solaire pour les quelques passages au soleil, pas de boue sauf là où coule l'eau. Ce que je n'ai pas apprécié c'est d'entendre les hélicoptères traversés le cirque à partir de 8 ou 9h.
Sur la route de l'Ilet à cordes. Il y a un arrêt de bus, il passe toutes les heures pour rejoindre la ville de Cilaos du lundi au vendredi, même le dimanche et les jours fériés (autres horaires). Sur le sentier, en milieu de parcours, vous pouvez rejoindre le col du Taïbit. Super randonnée pour les yeux, le coeur, le corps et l'esprit. Bonne marche à tous.

valou974, 11/07/2019 14:02

Rando faite le 10/07/2019, en famille, magnifique, période et temps idéals, car pas de pluie et donc moins de risque de glissade. Superbes points de vue. Prévoir eau et un petit ravitaillement type barres céréales...
Parcours bien indiqué.

mariemxm, 05/07/2019 18:25
Randonnée complétée

rando faite le 05/07/19 : magnifique
je recomande.

ticabri57, 17/06/2019 11:35
Randonnée complétée le 30/12/2018

Super randonnée que l'on peut faire aux périodes les plus chaudes grâce aux différents bassins. Je recommande

Totodunord, 23/04/2019 11:08
Randonnée complétée le 21/04/2019 en 4h30

Faite le 21/04/18 super sentier temps nuageux jusqu'au plateau des chênes vu la pluie la rando pas totalement complété. Il y avait bien certaines lignes de vie le passage au bassin bleu sous la pluie est très glissant faire attention.

Tiff45, 24/03/2019 22:21
Randonnée complétée le 16/01/2019 en 5h20

Faite en janvier. Temps magnifique et des panoramas à couper le souffle, quand ce n’est pas le dénivelé positif ! Quelques passages délicats mais en janvier, il y avait encore des lignes de vie.

micgtr974, 20/02/2019 19:09
Randonnée complétée le 20/02/2019 en 3h50

déjà fait plusieurs fois mais dans les deux sens et toujours autant de plaisir, j' ai poussé jusqu' aux toboggans de fleurs jaunes , sentier très praticable seul bémol il n' y a plus aucune cordes de sécurisation pour les parties les plus délicate C bien dommage donc faites attention si vous faite ce sentier

Randonnée ajoutée le : 01/09/2010