Le Piton d'Anchaing par l'Îlet à Vidot depuis Hell Bourg

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 14 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1356 - 688 m
Dénivelé positif 1000 m
Dernière mise à jour 29/01/2019

Au pays d'Anchaine et de Héva

Cette courte randonnée est la meilleure façon de découvrir le Cirque de Salazie. En effet, depuis le plateau pratiquement plat situé au sommet du piton, entouré d'un sentier, on bénéficie de nombreux points de vue sur l'ensemble du Cirque. C'est un peu le même principe que pour la montée au Bronchard pour voir tout Mafate ou la courte mais sérieuse grimpée au Piton Morel pour un panorama de 360° sur le Cirque de Cilaos.
Seule la montée au piton est assez sportive mais courte (2 km). Attention en revanche à la descente ou même de bons crampons n'empêchent pas quelques glissades sur la terre friable ou les graviers. La passerelle typique qui franchissait la Rivière du Mât a été remplacée, comme en de nombreux endroits de l'île, par une autre beaucoup plus moderne et plus solide. Dommage pour l’œil et tant mieux pour la sécurité des utilisateurs quotidiens.
Si on dispose de moins de temps, il est possible de se garer près de la passerelle, ce qui raccourcit grandement cette randonnée mais diminue les splendides panoramas sur les pitons à l'horizon.
Emouvante sortie si l'on se prend à méditer sur les 25 années passées par Anchaine et Héva en ces lieux. Mais les légendes dépassent bien souvent la triste vie qu'ils ont certainement du supporter.
Certaines cartes de l'IGN écrivent Enchaing (voir ci-dessous) alors que les nouvelles précisent Anchaing. Comme l'esclave s'appelait Anchaine, le A s'impose logiquement.

La randonnée débute à Hell Bourg afin de la rallonger un peu mais peut très bien commencer au dernier parking, quelques dizaines de mètres avant la passerelle. On peut partir directement par la route qui est le GRR1 mais le sentier qui débute à la bibliothèque municipale, descend aux anciens thermes, traverse le Bras Sec et remonte vers la route de l'Îlet à Vidot est beaucoup plus court (Photo 1). De plus il permet de visiter les ruines si on n'est pas encore venu en ces lieux. On bénéficie déjà de superbes panoramas sur le Cimendef, la Roche Ecrite, le Gros Morne et le Piton d'Anchaing (Photo 2 & 3). Ce cheminement en descente douce permet de chauffer un peu les muscles et les préparer à la montée raide qui se présentera un peu plus tard. L'habitat est isolé et on ne souffre nullement de cette marche sur route. La circulation routière est faible, les jardins sont fleuris et quelques chiens aboient de temps en temps. Après avoir descendu la route départementale on se retrouve à la piste bétonnée du Chemin de Bras Marron qui descend tout d'abord entre de grosses touffes de bambous (Photo 5). Ces bambous se retrouvent d'ailleurs assez nombreux autour des cases qu'on aperçoit ça et là (Photo 4). La route est pentue et comporte plusieurs lacets serrés d'où l'on aperçoit encore les pitons du côté de Grand Îlet (Photo 6). Après avoir franchi le petit pont du Bras Marron, on longe des filaos puis on parvient à une bifurcation (Photo 8). On peut partir à gauche pour se rendre à Trou Blanc, un haut-lieu du canyonisme. Mais la passerelle sur la Rivière du Mât se trouve sur la droite. La petite route prend fin à un assez grand parking d'où part le petit sentier agréable qui descend en lacets jusqu'à la Rivière du Mât. Il est un peu rocheux, étroit, en forte pente mais il est très court. On traverse sur la passerelle métallique grillagée qui laisse bien voir la rivière qui coule en-dessous sans pour cela donner le vertige (Photo10). De l'ouvrage on a de belles vues sur le piton qu'il va falloir atteindre rapidement (Photo 11). Sous les pieds, la rivière, une quinzaine de mètres plus bas, présente un fond basaltique dénudé en raison des crues et des rives bordées de filaos qui pourront procurer de l'ombre au retour pour la baignade dans un des petits bassins (Photo12). On quitte la passerelle par une volée de marches et on rencontre plus loin la piste qui permet aux habitants de la Mare d'Affouches de vivre retirés et un peu isolés de l'autre côté de la rivière. Après une petite montée, un croisement de sentier près d'un champ de chouchous annonce Grand Sable vers la Gauche et le Piton d'Anchaing sur la droite. Bifurquer alors sur la droite pour cheminer sous les filaos sur un sentier correct et sans difficulté. Il est bordé le plus souvent de pestes et de goyaviers et propose déjà quelques grimpettes pour mettre dans l'ambiance. Les points de vue diminuent avec la végétation mais on peut tout de même profiter de vues sur le Gros Morne (Photo14). Il faut traverser la Ravine Olivette avant de la longer en rive gauche. On rencontre quelques cultures puis l'arrivée à un calvaire et une bifurcation vers Grand Îlet marquent le début de l'ascension du Piton. La pente est forte et ne faiblit jamais. Certains tronçons aux nombreux lacets courts, aux marches hautes encombrées de racines de bois de couleurs imposent presque d'utiliser les mains. La végétation est dense mais quelques trouées permettent d'admirer de nouveaux panoramas (Photo17). La montée est lente mais on sait qu'elle ne sera pas trop longue et s'il fait beau, on sait aussi que les panoramas uniques seront là pour faire oublier l'effort. Près de deux heures se sont écoulées depuis la passerelle lorsqu'on parvient enfin au sommet. Le haut de cette pyramide est triangulaire, plat, dénudé par endroits et un sentier en fait le tour en rejoignant plusieurs points de vue. Il est parfois un peu gras mais il est toujours facile. On n'a oublié les efforts en regardant de tous côtés les magnifiques panoramas à 360° qui s'offrent à nous malgré quelques difficultés liées aux inévitables racines. Les filaos cachent un peu le sommet du Gros Morne (Photo18) mais la Roche Ecrite et le Cimendef semblent à portée de main (Photo19). Si on connaît un peu la géographie du cirque, on peut s'amuser à nommer tous les îlets qu'on aperçoit de tous côtés (Photo 21). Le terrain plat, recouvert d'herbe et entouré de bois de couleurs mêlés de fougères et goyaviers permet de se reposer un peu et pourquoi pas d'y pique-niquer (Photo 24). On peut reprendre le chemin inverse et affronter la descente en s'appuyant aux bâtons pour ralentir les glissades fréquentes. La descente est tout de même plus rapide et on parvient à l'oratoire puis à la passerelle en moins de temps que pour la montée. En fonction de l'heure, une balade sur les berges de la Rivière du Mât peut représenter des moments agréables. Les bus sont rares pour ceux qui ne voudraient plus affronter les kilomètres de goudron et de piste bétonnée ; voilà pourquoi le départ est les plus souvent donné au parking.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Hell-Bourg, dans le Cirque de Salazie - Se garer dans la bourgade - Suivre la route de l'îlet à Vidot ou, plus agréable, emprunter le sentier des Anciens Thermes qui rejoint la route de l'Ilet à Vidot en partant de la fin de la rue principale de Hell Bourg - Suivre la route jusqu'à la fin de l'Îlet à Vidot - A l'arrêt de bus marquant la fin de la route, suivre le chemin du Bras Marron, bétonné et bordé de cases de loin en loin - Au parking situé en fin de piste, prendre le sentier qui descend vers la passerelle franchissant la Rivière du Mât - Suivre ce sentier jusqu'à l'embranchement suivant et prendre la direction de Piton d'Anchaing - A l'oratoire de la Plaine d'Affouches, tourner à droite et attaquer l'ascension - Faire le tour du sommet du Piton pour bénéficier des points de vue et redescendre par le même itinéraire jusqu'au véhicule à Hell-Bourg.

Visiter l'endroit autrement grâce au spectacle vivant

Le site BALADES CREATIVES propose une manière bien différente de visiter ce lieu. Histoires de marronnage écrites par la compagnie Balades Créatives.


Commentaires sur cette randonnée (28)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Luuvia, 14/10/2019 17:40
Randonnée complétée le 14/10/2019 en 3h50

Très belle randonnée ! Sentier bien visible. Etre simplement vigilant après le champs de chouchous,la pancarte avec balisage étant cachée par un oranger. On s'en rend toutefois rapidement compte si l'on s'égare à ce niveau.
Réalisé à partir de la fin du chemin du Bras Marron (il y a un petit parking où il est possible de se garer), afin d'éviter toute la partie goudronnée dudit chemin. Réalisé en 3h50, avec rythme moyen en ascension et rythme lent en descente.

Pat@974, 06/09/2019 13:05
Randonnée complétée le 02/09/2019 en 3h40

Superbe randonnée quelle dénivelé vers le sommet du piton, agréable très bien indiquée.

pleo, 30/07/2019 10:31
Randonnée complétée le 08/06/2019

Réalisé dans les temps précisés.
Belles vues d'en haut, mais pas assez nombreuses pour donner une vision panoramique du cirque.
Le balisage fait effectivement un peu défaut à l'aller, lorsque l'on emprunte le gros sentier, si bien que l'on ne prend pas le raccourci. Cela permet néanmoins de faire une belle marche d'approche et de découvrir un ilet avant de monter au piton d'Enchaing.

Pour lme retour , en prenant à droite immédiatement après la descente, le sentiers est très touffu et humide. Un petit éclaircissement ne ferait pas de mal.

Très belle rando

Agathe Feret, 07/07/2019 19:16

Randonnée faite ce jour (07/07/2019). Une balise difficilement visible après le parking, ce qui nous a fait prendre le mauvais chemin. Ascension assez difficile au dénivelé mais heureux d'être arrivés au sommet. Malheureusement sommet dans les nuages à notre arrivée. Rando faite en 5h15 avec un détour au début et débutée de Hell-bourg.

Eraell, 27/06/2019 12:46

Bonjour, est-ce qu'on peut trouver de l'eau et du bois sec au sommet ?

LEGER, 02/06/2019 18:58
Randonnée complétée le 02/06/2019 en 5h30

Randonnée effectuée ce jour, très beau temps, sentier en bon état, 5h30 aller retour,

Marie Davoigneau, 15/05/2019 10:52

Nous nous sommes égarés à plusieurs reprises, les panneaux sont soit cachés par la végétation, soit il n'y en a pas !
Il faut compter 6h avec les détours…
Mais très joli paysage et belle vue… belle randonnée sportive !

Pim Martin, 22/04/2019 16:36
Randonnée complétée le 21/04/2019 en 3h00

randonnée effectuée le 21-04-2019 au départ du parking d'Ilet a Vidot (au bout de la route). Départ sous la petite pluie, et marche sous la pluie... autant dire que ce n'était pas pour la vue que nous montions au sommet. Nous avons fait quelques détours par manque de balisage, soyez vigilants aux petits panneaux cachés dans les intersections!
Les herbes hautes sont légion, j'ai presque regretté de ne pas avoir un pantalon, vigne marron et autres herbes coupantes ont laissé des traces sur les mollets !
En cette saison il y a beaucoup de goyaviers rouges, parfois des blancs et même des goyaves, un régal !
Par temps de pluie les cailloux glissent énormément, de même pour les rondins de bois, ça demande de la concentration.
Belle randonnée sportive, je recommande !

Skyline, 01/04/2019 13:55
Randonnée complétée

Itinéraire effectué le 30-03-2019 au départ du parking (fin de la route), pas de difficultés sur le parcours, passage dans les champs, veiller à bien respecter les lieux et donc à suivre le sentier, herbes hautes, (raisin marron et jouvences) sur une partie de la marche d'approche, ensuite, le sentier est propre et nettoyé du pied de la paroi jusqu'au sommet, la montée est rude et physique ! Nous n'avons pas eu tous les points de vues, sommets déjà sous les nuages mais une belle journée, en outre, la descente est à gérer avec beaucoup de prudence, risques de glissades, personnes ayant le vertige s'abstenir ! Un beau parcours cependant

Ninne, 24/01/2019 16:37

Rando faite le 19/01, pour personne ayant le pied sûr. Je me suis rallongée un peu en loupant l'embranchement après la passerelle, mais rien de grave, le piton est un bon point de repère :-) Superbe randonnée !

Randonnée ajoutée le : 01/04/2009