Le Piton d'Anchain par l'Îlet à Vidot depuis Hell Bourg

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 14 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1356 - 688 m
Dénivelé positif 1000 m
Dernière mise à jour 25/10/2020

Au pays d'Anchaine et de Héva

Cette courte randonnée est la meilleure façon de découvrir le Cirque de Salazie. En effet, depuis le plateau  situé au sommet du piton, entouré d'un sentier traversant une belle forêt, on bénéficie de nombreux points de vue sur l'ensemble du Cirque. C'est un peu la même chose que pour la montée au Bronchard pour voir tout Mafate ou la courte mais sérieuse grimpée au Piton Morel pour un panorama de 360° sur le Cirque de Cilaos.
Seule la montée au piton est assez sportive mais courte. Attention en revanche à la descente ou même des crampons n'empêchent pas quelques glissades sur la terre friable, les graviers, pierres lisses ou les jouvences.
Si l'on dispose de moins de temps, il est possible de se garer près de la passerelle, ce qui raccourcit grandement cette randonnée mais diminue les splendides panoramas sur les pitons à l'horizon.
Sortie émouvante si l'on se prend à méditer sur les 25 années passées par Anchaine et Héva en ces lieux. Mais les légendes dépassent bien souvent la triste vie qu'ils ont sans doute dû supporter.
Certaines cartes de l'IGN écrivaient Enchaing, d'autres précisent Anchaing et désormais Anchain. Comme l'esclave s'appelait Anchaine, le A s'impose logiquement.

La randonnée débute ici à Hell Bourg afin de visiter la région et de rallonger un peu la distance. Elle peut très bien commencer au dernier parking, quelques dizaines de mètres avant la passerelle comme le font beaucoup de randonneurs. Le GRR1 emprunte la route depuis la Rue du Général de Gaulle jusqu'à la Rivière du Mât. Quitter la rue et partir en face vers la gendarmerie en suivant une petite route traversant le Bras d'Amales bordé de chouchous (Photo 1). La descente est rapide en suivant les panneaux installés tous les 100 m le long des escaliers en pierre (Photo 2). La visite des thermes peut se garder pour la fin même s'il y a assez peu à visiter et que les bâtiments sont en ruine (Photo 3). Poursuivre vers le Bras Sec, le traverser à gué et poursuivre par quelques lacets pour rejoindre la route de l'Îlet à Vidot (Photo 4). De la route, on bénéficie déjà de superbes panoramas sur le Cimendef, la Roche Ecrite et le Piton d'Anchain (Photos 5 et 6). Ce cheminement en descente douce permet de chauffer un peu les muscles pour les préparer à la montée raide qui se présentera un peu plus tard. L'habitat est isolé et on ne souffre nullement de cette marche sur route en descente. La circulation est faible, les jardins sont fleuris et quelques chiens aboient de temps en temps. Après avoir descendu la route départementale on se retrouve à la piste bétonnée du Chemin de Bras Marron qui descend tout d'abord entre de grosses touffes de bambous (Photo 7). Ces bambous se retrouvent d'ailleurs assez nombreux autour des cases qu'on aperçoit ça et là. La route est pentue, comporte plusieurs lacets serrés d'où l'on aperçoit encore les pitons du côté de Grand Îlet (Photo 8). Après avoir franchi le petit pont du Bras Marron, on longe des filaos puis on parvient à une bifurcation avec la route venant de Trou Blanc. Laisser le parking et marcher en direction de la passerelle sur un sentier assez rocheux et parfois en pente forte. Traverser sur la passerelle métallique grillagée qui laisse voir la rivière coulant en-dessous sans pour cela donner le vertige (Photo10). Poursuivre par les escaliers, laisser à gauche des cultures plus ou moins en friche et grimper par la piste au début du sentier du Piton d'Anchain reconnaissable à la culture de chouchou située au croisement. Du croisement, on a de belles vues sur le piton qu'on va pouvoir atteindre rapidement (Photo 11). Bifurquer alors sur la droite pour traverser quelques cultures et vergers d'agrumes avant de cheminer sous les filaos envahis de chouchous sur un sentier sans difficulté (Photo 12). Il est bordé le plus souvent de pestes et de goyaviers et propose déjà quelques grimpettes pour mettre dans l'ambiance (Photo 13). Les points de vue diminuent avec la végétation mais on peut tout de même profiter de vues sur le Gros Morne. Il faut traverser la Ravine Olivette avant de la longer en rive gauche. Le sentier, parfois creusé dans la terre, monte faiblement entre chocas, troènes et fougères (Photo 14). Plus haut, quelques bois de couleurs ont résisté à l'invasion des chocas et autres pestes (Photo 15). On rencontre quelques cultures sur la droite près d'une petite case. Le calvaire a beaucoup souffert des intempéries à la bifurcation vers Grand Îlet. Cet oratoire marque le début de l'ascension du Piton. Elle débute par de larges marches faciles dans les jouvences et longoses (Photo 16). La pente est forte et ne faiblit jamais. Certains tronçons sont étroits et glissants sur de la terre humide ou des roches moussues qui dépassent (Photo 17). De nombreux lacets courts, aux marches hautes encombrées de racines de bois de couleurs imposent parfois d'utiliser les mains (Photo 18). Il faut compter environ 45 minutes pour atteindre le bord du plateau qui occupe le sommet du piton. La végétation est dense mais quelques trouées permettent d'admirer de nouveaux panoramas sur le Gros Morne (Photo 19). Le haut de cette pyramide est plat, dénudé par endroits et un sentier en fait le tour permettant plusieurs points de vue. Certains sont en partie cachés par les branches, d'autres, aménagés avec barrière en bois près d'une grande clairière (Photo 21). On peut, tout à loisir, profiter de ces magnifiques panoramas, différents en fonction des points d'observation. C'est bien évidemment le Gros Morne qui dépasse le plus et se remarque le mieux côté sud (Photo 22). De la clairière, ce sont tous les villages du cirque ou presque qu'on essaye de situer car il n'y a pas de table d'orientation (Photos 23 et 24). Plus loin, au nord, en montant sur un promontoire rocheux, on profite des villages de Mare à Martin ou de Grand Îlet au pied du Cimendef (Photos 25 et 26). Tous ces lieux d'observation se rejoignent par un sentier de bord traversant une belle forêt de bois de couleurs (Photo 27). Il faut descendre dans cette magnifique forêt puis remonter un peu pour terminer la boucle et retrouver le sentier emprunté pour l'ascension (Photo 2). Entamer la descente en gardant en mémoire les passages délicats rencontrés en montant. Il peut être prudent de s'appuyer au bâton pour ralentir les glissades fréquentes. La descente est rapide et l'on parvient à l'oratoire puis à la passerelle en moins de temps que lors de la montée. En fonction de l'heure, une balade sur les berges de la Rivière du Mât peut représenter un moment agréable. Les bus sont rares pour ceux qui ne voudraient plus affronter les kilomètres de goudron et de piste bétonnée ; voilà pourquoi le départ est les plus souvent donné au parking.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Hell-Bourg, dans le Cirque de Salazie - Se garer dans la bourgade - Suivre la route de l'îlet à Vidot ou, plus agréable, emprunter le sentier des Anciens Thermes qui rejoint la route de l'Ilet à Vidot en partant de la fin de la Rue du Général de Gaulle, artère principale de Hell Bourg – Traverser le Bras Sec et rejoindre la route – La suivre jusqu'à la fin de l'Îlet à Vidot - A l'arrêt de bus marquant la fin de la route, suivre le chemin du Bras Marron, bétonné et bordé de cases de loin en loin - Au parking situé en fin de piste, prendre le sentier qui descend vers la passerelle franchissant la Rivière du Mât - Remonter la piste jusqu'à l'embranchement suivant puis prendre la direction de Piton d'Anchain - A l'oratoire de la Mare d'Affouches, tourner à droite et attaquer l'ascension - Faire le tour du sommet du Piton pour bénéficier des points de vue et redescendre par le même itinéraire jusqu'au véhicule à Hell-Bourg.

Visiter l'endroit autrement grâce au spectacle vivant

Le site BALADES CREATIVES propose une manière bien différente de visiter ce lieu. Histoires de marronnage écrites par la compagnie Balades Créatives.


Commentaires sur cette randonnée (37)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
micgtr974, 15/10/2020 17:42
Randonnée complétée le 12/10/2019 en 4h30

super sentier partager avec un ami nous avons trouver la brume en arrivant sur le plateau ce qui nous à empêcher d' avoir de joli panorama

Christian Léautier, 09/10/2020 09:43
Randonnée complétée le 08/10/2020 en 4h30

(Re) fait ce jour comme plan B car la pluie et le brouillard ne m'encourageaient pas à faire autre chose...en priant pour que le ciel devienne bleu comme le prétendait la météo. Bonne pioche car au bout d'une ascension glissante et presque froide c'est un panorama époustouflant que l'on découvre au final d'une rando classique et incontournable du cirque de Salazie. Attention, difficile quand même pour les moins aguerris. Bien d'accord avec de nombreux commentaires pour ne pas faire la rando depuis Hell Bourg, ce qui évite les longs rubans de bitume qui n'apportent rien de plus. A mon humble avis, mieux vaut dissocier d' avec la rando facile des Anciens Thermes (à faire alors l'après-midi ou un autre jour...ou jamais) Pourquoi donc ne pas remplacer pour optimiser la journée en faisant un peu plus durer le plaisir par un pique-nique le long de la rivière du Mât : au niveau du parking de Bras Marron, lire le panneau explicatif : compter alors 2h de plus aller-retour, casse croûte non compris!!

Guitamomi, 28/09/2020 21:04
Randonnée complétée le 27/09/2020 en 3h00

A déconseiller avec des enfants et aux personnes qui ont le vertige

Freretuk, 15/06/2020 12:08
Randonnée complétée le 13/06/2020 en 3h30

Ça a piqué la montée finale d'Anchaing de la pancarte 800m au final a 1350m c'est sacrément incliné..et froid ! Superbe point de vue à 270° en haut, les nuages se sont écartés !

Nelly lepleux, 28/05/2020 16:34

Belle randonnée faites avec nos enfants de 8 ans et 10 ans. Ca grimpe beaucoup par contre. Mais le point de vue vaut le coup.

Christian974, 13/02/2020 21:05
Randonnée complétée le 13/02/2020

Belle petite randonnée sans grande difficulté si ce n'est la pente assez raide par moment
Jolis panoramas sur le cirque de Salazie
Très agréable car peu de monde sur cette randonnée au coeur du cirque

daturama, 13/02/2020 14:07
Randonnée complétée le 13/02/2020 en 2h40

Une randonnée sans difficulté mais pentue. L'intérêt une fois là-haut est relatif. Quelques points d'observation sur le cirque alentour et la traversée de vergers sur le parcours.

Palmito, 03/02/2020 20:23
Randonnée complétée le 03/02/2020 en 2h10

Réalisée aujourd’hui depuis le parking de Bras Marron et sous des trombes d’eau. Le sentier, bien entretenu, est très raide et efficace pour le cardio!
J’y reviendrai sous le soleil pour voir les panoramas...

Virginie Cibrario, 22/01/2020 21:18
Randonnée complétée le 22/01/2020 en 6h00

Rando faite aujourd'hui, la végétation a bien poussé heureusement que le sentier est bien balisé, de bonnes montées super panorama très chouette mais pentue !

Luuvia, 14/10/2019 17:40
Randonnée complétée le 14/10/2019 en 3h50

Très belle randonnée ! Sentier bien visible. Etre simplement vigilant après le champs de chouchous,la pancarte avec balisage étant cachée par un oranger. On s'en rend toutefois rapidement compte si l'on s'égare à ce niveau.
Réalisé à partir de la fin du chemin du Bras Marron (il y a un petit parking où il est possible de se garer), afin d'éviter toute la partie goudronnée dudit chemin. Réalisé en 3h50, avec rythme moyen en ascension et rythme lent en descente.

Randonnée ajoutée le : 25/10/2020