De la Grande Cascade au Bassin Pilon sur la Rivière Sainte-Suzanne

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 3.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 586 - 445 m
Dénivelé positif 280 m
Dernière mise à jour 28/03/2021

Balade sportive pour quatre belles chutes

Fiche refaite début 2020 pour tenir compte de certains commentaires et en profiter pour revoir les noms de bassins erronés sur la carte IGN.

Voici une courte randonnée très aquatique dans les Hauts de Sainte Marie qui permettra de découvrir 4 grandes cascades et leur bassin dans un paysage sauvage et tumultueux de la Rivière Sainte-Suzanne. On y découvre également de très belles zones rocheuses et une multitude de petites chutes d'eau. L'emplacement de stationnement de 2 ou 3 véhicules est facile à trouver quand on a roulé et dépassé le Bassin Bœuf d'un bon km. La sortie, très courte, est pourtant sportive car le sentier monte et descend constamment au gré du relief. De plus, de nombreuses sentes descendent à pic vers la rivière pour rejoindre tantôt le bassin tantôt le haut de la cascade. Ces courts raidillons peuvent être glissants à la descente et coupent les jambes à la remontée. Trois des quatre cascades sont parmi les plus belles de la région. Il faut donc prendre son temps pour les apprécier. Une fois atteint le haut de la cascade Pilon, le sentier se poursuit vers l'amont mais est très envahi de plantes et de goyaviers. Les aventuriers n'hésiteront pourtant pas afin de découvrir d'autres bassins ou chutes plus modestes avant de reprendre le chemin inverse.

La randonnée débute en bordure de la route venant de Bagatelle Pointe Canal. Suivre tout d'abord la piste, bordée de fougères, qui débute dans le grand virage de la route. Cette piste fait un angle aigu pour passer un semblant de ravine et revenir sur la gauche. Elle est étroite et herbeuse et se dirige vers les lignes à haute tension que l'on aperçoit de temps en temps (photo 1). Au moment où on s'approche le plus possible de la verticale du câble électrique, on devine le sentier qui part sur la gauche en direction des bassins Bois et Grondin, puis plus bas du Bassin Bœuf. A partir de ce sentier, garder la piste et marcher une trentaine de mètres puis repérer sur la gauche, si les cannes sont coupées, le large passage menant à la lisière du bois, moins de 10 mètres plus loin. Si la canne est haute, c'est un discret sentier à peine marqué qu'il faut dégoter. En cas, peu probable, de recherche infructueuse, prendre le sentier sous la ligne électrique, rejoindre la lisière du bois et remonter sur la droite entre le bord du rempart et les cannes un peu coupantes. Le nouveau sentier débute dans les goyaviers qui poussent dru (photo 2). Il devient rapidement parallèle à la rivière qu'on entend parfois mais qu'on ne peut voir en raison de cette végétation touffue. Plus bas, quand une canalisation dépasse du sol, prendre à gauche et entamer un long parcours dans les goyaviers puis les bois de couleurs en direction du pied de la Grande Cascade. Ce sentier encombré de racines, de roches, d'arbres couchés comporte des portions étroites et de hautes marches (photo 3). On parvient en quelques minutes au pied de la Grande Cascade. C'est la plus haute de la région et son bassin est large et profond (photo 4). De gros rochers bordent le bassin et sont très utiles pour se reposer en admirant la belle chute. Reprendre le chemin inverse et regagner la canalisation (photo 6). Bifurquer à gauche, passer des ouvrages bétonnés après une belle montée (photo 7) et commencer à chercher le sentier repartant rejoindre le haut de la Grande Cascade. Comme tous les autres il est étroit et en très forte pente par endroits. De là haut, le bassin paraît tout petit car la cascade est assez haute. Remonter à nouveau pour retrouver le sentier et admirer au passage quelques magnifiques spécimens de bois de couleurs en équilibre instable sur les flancs du rempart (photo 8). Le sentier oblique sur la droite pour franchir la Ravine Creuse en utilisant une passerelle étroite et rouillée destinée à maintenir la canalisation en fonte. Plus loin, sur la gauche, un nouveau sentier descend vers la rivière et se termine au Bassin de la Ravine Creuse. La chute, assez courte, est massive et bruyante (photo 9). La rivière qui serpente entre les roches et sous les grands arbres offre un bien meilleur spectacle aux amateurs de photos (photo 10). Remonter puis traverser une grande plantation de palmistes (photo 12). Le sentier qui part sur la droite est celui créé par le propriétaire des arbres ; il mène à sa propriété. Plus loin, on franchit à nouveau une petite ravine sur une passerelle encore plus rouillée que la précédente. Cinq minutes plus tard, on parvient sans effort au clou de la balade en rejoignant le Bassin Carrosse. Ce bassin d'où émergent de nombreux rochers arrondis est alimenté par une magnifique cascade qui se prête à la halte (photo 13). Plus haut, après avoir rejoint le sentier, on parvient à une passerelle à flanc de falaise prolongée par une échelle verticale destinée à atteindre le haut de la chute. Attention pour les personnes souffrant de vertige car l'échelle est courte mais vraiment verticale (photo 14). Une fois le dernier barreau franchi, ce sont des câbles qui prennent le relais puis des marches en fer à béton. Ne surtout pas poursuivre sans admirer la cascade vue du haut (photo 15) mais surtout les bassins, marmites, gouffres sans fond, toboggans tumultueux ou petites cascades qui font de cet endroit un lieu sauvage où l'on voudrait rester des heures (photo 16, 17 et 18). Repérer en rive gauche une nouvelle canalisation qui longe la berge sur des roches glissantes abritées par les jamrosas (photo 19). La rejoindre et la suivre jusqu'à un sentier étroit et discret doublé d'un ancien canal à sec. On rejoint ainsi le Bassin Pilon reconnaissable à sa chute en trois parties (photo 21). Le bassin, comme le précédent est superbe dans son écrin de basaltes rongés par l'érosion (photo 23). Rejoindre le bas de la chute et une partie des installations de récupération des eaux (photo 24). Le sentier remonte de façon vertigineuse en employant échelles et sentier sécurisé de câbles d'acier grimpant en lacets pour atteindre le haut de la cascade (photo 25). On se retrouve près d'un large bassin artificiel chargé de récupérer l'eau pour les canalisations aperçues depuis le départ (photo 26). Le trajet jusqu'à la cascade, à partir d'un petit barrage, est assez technique et peut être abandonné (photo 27). C'est la fin officielle de cette fiche mais les curieux repèreront le prolongement du dernier sentier, totalement envahi de goyaviers, qui mène plus haut au Bassin Jacob et pourquoi pas à d'autres pour les plus aventuriers. Le retour s'effectue par le même itinéraire sans descentes chaque fois à la rivière.

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Denis et prendre la RN2 en direction de Saint-André - Sortir à l'échangeur de Sainte-Marie et suivre la direction de Bagatelle - Dans le village de Bagatelle, après l'église, tourner à droite en direction de Bagatelle Pointe Canal et traverser le village en suivant les pancartes "Bassin Bœuf " - Passer devant le parking de Bassin Bœuf et poursuivre sur cette même route sur 1500 m jusqu'à un très grand virage en U filant à droite vers les Hauts de la Perrière - Se garer sur le parking à gauche dans le virage - Redescendre la route et prendre le deuxième chemin qui pénètre plus loin dans les cannes à sucre - Suivre ce chemin qui effectue une boucle à gauche pour éviter une petite ravine – Repérer et délaisser sur la gauche le sentier qui redescend la rivière en rive gauche – Poursuivre sur la piste une trentaine de mètres et trouver le très discret sentier qui rejoint la lisière du bois - Suivre ce sentier qui plonge immédiatement dans le rempart - Chaque fois que le bruit d'une cascade se fait entendre plus fort, chercher le sentier qui mène, soit au pied, soit au haut de la cascade et ainsi jusqu'à la dernière chute importante de Bassin Pilon - Suivre ensuite le sentier, l'escalier puis les échelles qui contournent le Bassin Pilon pour rejoindre le captage – Le retour s'effectue par le même itinéraire, sans les descentes et remontées aux bassins.
Il est possible de poursuivre vers l'amont.


Commentaires sur cette randonnée (59)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Samuel Hoareau, 16/02/2022 15:30
Randonnée complétée le 10/03/2021 en 0h50

@jpg oui celle ci je la connais en fait on parlait de celles beaucoup plus haut

JPG, 16/02/2022 07:36

@Samuel : difficile de la manquer, voir photo 14 prise du dessus et celle-ci prise du bas.

Samuel Hoareau, 15/02/2022 22:06
Randonnée complétée le 10/03/2021 en 0h50

@ousarsiph2 tu parles de l'échelle verticale ?
Christian m'a parlé de ça mais j'ai jamais du faire attention

Ousarsiph2, 12/02/2022 14:36

Sortie faite ce jour jusqu'au bassin Jacob (après le bassin Pilon). Ça passe sans souci. Le sentier en pointillé sur la carte IGN, qui n'est pas celui décrit par la fiche, passe en hauteur et est marqué de points oranges. Il s'emprunte en montant à droite 40 m avant l'echelle du bassin Carosse, permet de contourner les passages d'échelles des bassins Carosse et Pilon, et atterrit juste en face de la retenue de la photo 27. Des passages permettent toutefois de descendre aux bassins, ou de rejoindre les pistes au dessus par lesquelles nous sommes rentrés.

Samuel Hoareau, 07/02/2022 18:05
Randonnée complétée le 10/03/2021 en 0h50

@meline87
Vous n'êtes pas au sentier mercure , ni au pic adam , ça nécessite ici un minimum d'observation ,il n'y a pas un chemin qui longe tous les cascade et bassins a 2metres il faut regarder et bien suivre les indications de la fiche surtout avant d'y aller
Si cela est trop complexe oui comme dis martial il vaut mieux rester sur des sentiers type gr et bien balises

Jacques974, 23/11/2021 17:44
Randonnée complétée le 21/11/2021 en 5h00

Fait à nouveau ce dimanche avec mon fils ! Il a adoré ! Cette fois-ci en prenant plus de temps à admirer notre belle mère nature, ce qui nous a permis de découvrir de belles surprises quand on est attentif. Comme cette limace de Maillard endémique ou ces grenouilles des Mascareignes. Si on suit les consignes de la fiche, on trouve sans difficulté son chemin, il faut cependant être intuitif et être habitué à faire du hors piste.

Samizi974, 20/11/2021 08:04
Randonnée complétée le 15/11/2021 en 2h00

Fais le 14 novembre 2021. Le tracé gps parfait. Mais en cette période très sèche les cascades n'était pas trop alimentées en eau.

Martial, 18/11/2021 18:59

@meline87, vous n'êtes pas sur un gr, il faut y mettre un peu du votre sur ce genre de sortie, le travail vous est déjà mâché grâce à la fiche. Avez vous préparé comme il se doit votre sortie ? étude précise de la fiche, des commentaires, etc
Parfois, en fonction des lieux, certains appareils gps peuvent se révéler imprécis; êtes vous des spécialistes de l'ign pour remettre en question une trace maintes fois étudiées avant de la proposer ? J'ai effectué cette sortie plusieurs fois et je peux vous assurer que la trace gps colle au plus proche de la réalité.
Mon conseil, rester sur du classique, vous allez trouver votre bonheur.

meline87, 18/11/2021 18:10

Trace gps absolument pas fiable, complètement perdu, pas du tout indiqué. Nous avons croisé plusieurs touristes qui n’ont pas trouvé aussi. 1h a chercher malgré tout… nous sommes finalement partis à bassin bœuf

Jacques974, 13/11/2021 13:47
Randonnée complétée le 21/11/2021 en 5h00

Petite ballade matinale. Le niveau de l'eau est très bas. On peut voir que le niveau du bassin Carosse a baissé de 2 m par rapport aux traces visibles tout autour. Un pêcheur habitué des lieux estimait cette baisse en à peine 1 mois et demi. Quand on est au bassin ravine Creuse, il n'est pas nécessaire de reprendre le chemin en sens inverse pour visiter les autres bassins en amont. Il suffit de rescendre un peu et prendre un sentier en rive droite pour contourner la petite chute. La remontée vers bassin Pilon nécessite un passage d'échelle assez raid. Je confirme que les gros chiens ne pourront pas passer. J'ai du porter le mien d'environ 15 kg à bout de bras, c'était pas évident. De belles marmites, parfois isolées, parfois débordantes en forme de baignoire à découvrir en cette période sèche. Pour finir la rando, au lieu de revenir vers le parking en mode aller-retour, on peut également prendre un sentier au-dessus de Bassin Pilon, qui remonte en rive gauche et qui bifurque en milieu de rempart vers la gauche. Il mène au-dessus du rempart tout en le longeant vers l'amont en suivant les points oranges. Mais les traces se perdent ensuite vers des propriétés privées. Après quelques tâtonnements et après avoir essayé toutes les issues on débouche enfin sur une piste qui ramène sur le chemin béton 1 ou 2 km au-dessus du parking initial.

Randonnée ajoutée le : 05/01/2020