Une balade autour de la Ravine des Sept Bras depuis Grand Galet

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 6.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 884 - 645 m
Dénivelé positif 270 m
Dernière mise à jour 15/07/2018

Prendre le maillot (ou la tente) par beau temps

Cette courte randonnée dans le sud peut s'envisager dans le but d'une initiation au bivouac pour de jeunes enfants intéressés par la randonnée. La première étape, en montée constante mais faible permet de penser au sport. L'après-midi donne l'occasion de s'initier au montage de la tente, de rechercher les multitudes de truites dans le torrent (attention, il faut une carte pour les pêcher !), de se baigner dans les eaux moins fougueuses que la rivière Langevin ou de se promener dans les bois alentours. Le lendemain, après une grasse matinée à la fraîche, le retour, tout en descente, n'est que pur plaisir. L'aller-retour dans la journée ne prend que deux heures de marche ; tout le reste du temps pouvant se consacrer à la baignade. Les parents, pendant ce temps, pourront repérer le départ très classique vers la Plaine des Sables ou plus difficile celui vers le Bras des Mousses. Plus délicat à repérer, le sentier remontant violemment en rive gauche de la Ravine des Sept Bras pourra laisser songeurs certains qui hésiteront certainement à se lancer dans l'aventure.

La randonnée débute à la citerne située à la fin du village en direction de la Plaine des Sables. Si les places sont toutes occupées, un retour vers le village permettra de dégoter en bordure quelques nouvelles manières de se garer. L'astuce consiste à partir tôt. Le sentier débute à la citerne, traverse des bananeraies et surtout des anciennes cultures de plus en plus dévorées par les cannes fourragères, les longoses (Photo 1) ou les galaberts. Il traverse très vite la Grande Ravine sur de gros cailloux qui peuvent être glissants par temps humide (Photo 2). Il grimpe en pente très douce ou comporte de longues portions plates en longeant de nouveaux petits champs en plus ou moins bon état. L'un d'entre eux, fermé par une haie de bambous séchés est plus propre que les autres (Photo 3). Les aboiements d'un chien indiquent la présence d'une modeste case quelques mètres après un pauvre vieux kiosque qui ne tardera pas à crouler sous les ans. En marchant vers la gauche à la première petite ravine qu'on traverse en longeant le tuyau il est possible d'apercevoir une belle arche naturelle. La descente est trop difficile dans le cadre d'une sortie marmailles mais on peut, du bord, remarquer le lieu sauvage (Photo 4). Le bassin est caché par l'arche mais l'endroit peut donner envie d'y revenir en fonction du circuit en cours. La montée reprend, plus difficile par quelques rares lacets et des roches un peu partout (Photo 5). Au milieu de la montée, un belvédère entouré de clôtures de bois de goyavier permet d'apercevoir la Cascade la Fouillée. Un peu plus loin, sur la gauche, depuis un éboulis ayant arraché la végétation, on se fait une très bonne idée de la taille du bassin. Attention de ne pas se pencher à cet endroit qui mériterait une rubalise ou une barrière de goyavier. Une dernière montée amène sans effort à la dernière partie du sentier bordé de grands filaos. On traverse une petite ravine et on remarque sur la droite la courte passerelle qu'on franchira après une visite des lieux. Poursuivre vers la nouvelle passerelle sur la Grande Ravine (Photo 6) et la traverser tranquillement et sans trop de bruit pour voir les truites qui nagent dans le courant. Il y en a partout mais on voit très peu de beaux spécimens. Repérer le départ vers la Plaine des Sables et le délaisser pour continuer le long de la rivière dans quelques cailloux. Le sentier part un peu sur la gauche et longe la ravine. Il est large et très bien entretenu. Il est souvent bordé de cailloux de bonne taille (Photo 7 & 8), traverse des jouvences (Photo 9) ou des longoses (Photo 10). On rencontre, en longeant la rivière, des embranchements sur la gauche. Ce sont des sentiers qui ont été rajoutés pour marcher en pleine nature ou pour rejoindre des lieux de repos faits de cailloux pour s'asseoir. L'un d'entre eux pénètre dans la forêt de manière plus sportive (Dernière boucle à droite sur la carte) et rejoint le sentier principal au plus près de l'eau. Remarquer les chouchous au sol issus certainement d'anciennes cultures abandonnées ou d'un fruit oublié qui a donné naissance à des lianes qui ont envahi les filaos. A la rivière, reprendre à droite et retrouver l'aire de pique-nique rustique pour une halte casse-croûte. Ce premier endroit est propice à la mise en place d'un bivouac. Poursuivre en descendant la rivière sur le même type de sentier caillouteux. Repérer en face, en rive gauche, le même type d'emplacement avec des galets en guise de sièges (Photo 19). Traverser la rivière (Photo 17) en repérant ci et là les racines rouges de filaos et les truites qui viennent s'y "promener" (Photo 16). Continuer la boucle en longeant la rivière (Photo 21) vers une troisième aire de pique-nique. Les trois emplacements sont très courus et il est fréquent d'y trouver des tentes le matin de bonne heure quand on traverse la région pour grimper au volcan. On rejoint enfin très vite la petite passerelle (Photo 23) avant d'attaquer la longue descente vers le réservoir de Grand Galet.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Langevin, entre Saint-Joseph et Vincendo - Remonter la rivière Langevin jusqu'à Grand Galet et traverser le village - Remonter la route puis la piste jusqu'à la citerne d'eau et se garer à proximité s'il y a de la place- Entamer la montée vers Grand Pays jusqu'à la longue passerelle qui enjambe la Grande Ravine - Bifurquer à droite et longer le sentier le long de la Grande Ravine en rive droite - Effectuer les boucles proposées dans n'importe quel ordre ou sens afin de se balader dans la forêt - Au retour, traverser la rivière et marcher en rive gauche jusqu'à la petite passerelle qui indique le début de la descente vers Grand Galet - Terminer par le sentier pris à l'aller.


Commentaires sur cette randonnée (11)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 13/03/2019 15:58
Randonnée complétée le 11/03/2019 en 2h50

Bien sûr Martial! Le petit bus 76 permet depuis Grand Galet plein d'options:montée vers Grand Coude, vers la Plaine des Sables, redescendre le long de la rivière Langevin etc... Vivement conseillé en laissant un véhicule à St Jo.. Mais aller à Cap Blanc en pique nique avec tout le barda, c'est une autre histoire....

Martial, 12/03/2019 16:27
Randonnée complétée le 16/08/2016

Christian Léautier, et pourquoi pas la ligne de bus casud 76 au départ de st jo

Christian Léautier, 12/03/2019 14:58
Randonnée complétée le 11/03/2019 en 2h50

De plus en plus de monde et ça se comprend car c'est idyllique pour pique niquer ou bivouaquer la nuit. Le plus dur est de trouver une place pour se garer car le chemin bétonné tout défoncé 200m avant le tout petit parking ne permet plus l'accès sauf pour les casse cous. Petits embouteillages à prévoir , rebrousser chemin et éventuellement se garer beaucoup plus bas pour 5 euros sur un parking surveillé! (no comment). Piqure de rappel: ne pas oublier de visiter la superbe arche naturelle en se servant de la fiche "remontée de la ravine des 7 bras depuis Grand Galet". Un bijou!

manuebh, 15/07/2018 18:40
Randonnée complétée le 15/07/2018 en 2h00

Randonnée faite ce jour. La grande passerelle n'est plus. Le franchissement de la rivière se fait toutefois sans problème en passant de roche en roche sans se mouiller (ou presque).

Michel Re, 15/04/2018 12:15
Randonnée complétée le 01/04/2018

La grande passerelle a bien souffert des crues, on peut y passer encore ( jusqu'à quand ?) bien qu'elle soit assez inclinée. La petite passerelle a disparue.

Meltiismey, 04/09/2017 09:58
Randonnée complétée le 03/09/2017 en 3h00

Ce tracé correspond à la randonnée nommée Cap blanc ^^ ... Vraiment sympathique à faire avec des enfants!

Shake, 16/07/2017 12:07
Randonnée complétée le 16/07/2017 en 2h30

Compter une heure pour rejoindre cap blanc en marchant tranquillement et une demi heure de plus pour faire les boucles. Quelques passages humides et glissants. Je n'ai pas pu apercevoir l'arche. A la fin de la boucle il y beaucoup de chouchou au sol. Quelques petites truites dans la ravine. Très bel endroit invitant vraiment à rester camper. Penser à venir très tôt pour avoir de la place pour ce garer à la citerne.

Matthieu, 08/01/2017 19:50
Randonnée complétée le 07/01/2017

Très bel endroit, sauvage comme il faut, eaux claires et poissonneuses, grands filaos, paysages splendides sur les contreforts du Morne Langevin Grand Matin, je confirme que le site est très fréquenté, mais ça permet (souvent !) de faire de belles rencontres. Sinon, la vue sur l'Arche depuis le sentier est très obstrué, on la devine plus qu'on ne la voit, tout comme le bassin.

Plein Sud, 16/10/2016 19:23

On hésite à faire de la pub à cette balade familiale, déjà victime de son succès ( une dizaine de bivouacs ce matin !!). Avec le soleil, c'est pas loin d'être parfait. Sentier excellent, sec et récemment nettoyé. J'ai poussé ensuite jusqu'à Grand Pays: le sentier est toujours impeccable.

Chloe Samier, 31/08/2016 18:03

Cette randonnée est identique à la randonnée "Cap Blanc" indiquée sur les panneaux à la citerne. Très bien entretenu. Très jolie.

Randonnée ajoutée le : 17/08/2016