De la Plaine des Sables au Piton de Bert

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h30
Distance 13 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2347 - 2233 m
Dénivelé positif 140 m
Dernière mise à jour 28/10/2018

Point d'observation des éruptions de la Fournaise

Randonnée effectuée le 28 avril 2018 pour voir la belle éruption du 27 avril, située près des cratères Rivals. Les visiteurs se suivent sans interruption sur le sentier ou sur la piste. Peu d'obstacles pour ralentir même si l'on voit parfois passer le camion rouge des pompiers toutes lumières bleues allumées. Une chance en ce début d'année 2018 car l'observation peut très bien se faire au plus près du Piton Rouge, soit la moitié de la distance indiquée ici.
Attention : toute l'année, la fraîcheur ou le froid sont les compagnons des observateurs de coulées. Ce froid est plus intense durant l'hiver austral et le vent accentue la sensation de froid. Toujours prévoir plus de vêtements chauds que nécessaire, de la nourriture et de la boisson pour effectuer ces 13 km.

A chaque phénomène ou presque, les autorités recommandent de se rendre au Piton de Bert, ou Piton de Bois Vert pour observer les coulés des éruptions du Piton de la Fournaise dans l'Enclos Fouqué. Parallèlement, les visites sur ce site à la recherche d'informations sur le sujet augmentent de plus de 50% sur les trois premiers jours. C'est pour cette raison que j'ai décidé de créer cette courte fiche à l'intention de ceux qui veulent se rendre sur place et qui sont souvent confrontés à des informations contradictoires sur les durées de marche ou les dénivelés à affronter.
Toutes les éruptions volcaniques de la Fournaise ne se produisent pas sur le flanc sud de l'Enclos Fouqué mais les statistiques en recensent une majorité. Dès que la nouvelle est annoncée à la radio par l'expression amusante "Volcan la pété", c'est la ruée de jour comme de nuit et il faut souvent plus de temps pour effectuer le voyage aller-retour et se garer que la visite aux coulées. Il faut dire que ce circuit est facile et à la portée de tous, ce qui encourage tout le monde à affronter la fraîcheur ou le froid de la nuit pour apercevoir les lueurs rouges et orange. La distance est moyenne avec près de 7 kilomètres, le sentier de bonne qualité, le cheminement tout en descente et la remontée peut prendre n'importe quelle durée à partir du moment où on a passé un bon moment à observer le phénomène si impressionnant d'une éruption volcanique.

La randonnée débute au parking de Foc Foc qui peut accueillir plusieurs centaines de véhicules. En cas de forte affluence, la gendarmerie est chargée du filtrage et du stationnement des véhicules. Il faut attendre parfois plus d'une heure avant d'atteindre ce précieux lieu de parking et le stationnement est interdit sur les bas-côtés. Une fois le plus difficile effectué, c'est-à-dire trouver sa place, l'aller-retour peut débuter.

Par la piste : La piste débute immédiatement à la fin du parking et ondule sur la trace de l'ancienne en effectuant quelques petites montées et descentes très faciles. Cette option est plus longue que par le sentier mais plus facile pour les pieds. Le sentier, balisé de rouge et blanc passe parfois très près de cette piste. On arrive ainsi sans problème au Piton Rouge en se rapprochant du rempart au-dessus de l'Enclos Fouqué pour les premières vues imprenables sur le Piton de la Fournaise. A partir de ce point, le trajet ne s'éloigne jamais du bord et le rempart peut s'approcher sans difficulté en raison de la raréfaction de la végétation. On aperçoit au loin une cassure dans le rempart : c'est le point d'observation du Piton de Bert situé au sommet d'un rein partant de l'Enclos Fouqué. Le Piton de Bert est à une dizaine de mètres de là, de l'autre côté du sentier. La descente est régulière et ne comporte jamais de grosse difficulté. On parvient en 90 minutes à l'emplacement usé par les semelles et les diverses observations des années précédentes.

Par le GRR2 : Il débute également au parking et enjambe quelques coulées lisses en vieille peau d'éléphant (Photo 3). Du sable ou des petits lapilli comblent les intervalles entre ces plaques. Puis ce sont les premières pierres qui jonchent le sol et imposent de regarder où on pause les pieds (Photo 5). Des tunnels de lave à demi effondrés bordent le sentier (Photo 4). Le sentier passe au plus près de la Caverne du Chisny puis plus loin d'une chapelle rustique constituée d'un empilement de plaques de basalte (Photo 7). Il monte et descend au gré du relief sans jamais être difficile. Le Piton Rouge sur la droite grossit de plus en plus et le sentier rencontre quelques fois la piste. Les vues sur le sommet de la Fournaise sont fréquentes et on arrive au bord du rempart pour profiter le l'ensemble du panorama (Photo 9) ou des petits cratères rougeoyants dans l'enclos (Photo 10). Après le Piton Rouge (Photo 12) le sentier descend mais sans qu'on remarque trop cette faible pente. La végétation est de plus en plus rase (Photo 11) et les cailloux du sol alternent avec les parties terreuses, sableuses et parfois boueuses (Photo 15). Il frôle de plus en plus l'enclos (Photo 16) et il est déjà très agréable de profiter de la vue sur la fournaise ou des fumées de l'éruption en cours si c'est le cas. Après quelques portions de sentier agréables et droites (Photo 18) on arrive enfin, également en 90 minutes, au point d'observation. Certains marcheurs grimpent à droite sur le Piton de Bert, d'autres se mettent au plus près du bord de la falaise (Photo 22).

Observation de nuit : Comme la nuit empêche toute observation, qu'on emprunte la piste ou le sentier, il n'y a qu'une seule chose à faire : allumer sa lampe frontale et regarder où poser les pieds car les aspérités créées par les roches qui dépassent sont à l'origine de quelques chutes douloureuses. Le plus important, surtout avec des enfants ou des animaux, est de se méfier absolument du vide au rempart.

Particularités

Balises


Balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Emprunter la RN3 entre Saint-Pierre et Saint-Benoît et rejoindre Bourg Murat – Tourner à la maison du Volcan en direction de la Fournaise – Rouler jusqu'au Pas des Sables et poursuivre sur la piste vers le Piton Chisny puis vers le parking situé à droite – Débuter par le GRR2 ou la piste en direction du Piton de Bert – Faire demi-tour par le même itinéraire.

Les éruptions

Photo 1 : en fin de journée. Photo 2 : à la nuit. Les éruptions sont rarement situées au pied du Piton de Bert mais ce dernier est un bon point de vue avec un 180° sur l'Enclos Fouqué. De jour, on voit peu les coulées ou projections. De nuit c'est un spectacle inoubliable malgré la distance qui sépare souvent le point de vue de l'éruption.
Ne pas manquer également le bruit de la lave en fusion. Les photos sont meilleures avec un pied, un téléobjectif et des pauses assez longues mais pas trop. La descente vers le nez Coupé du Tremblet est plus sportive et plus aléatoire de nuit.


Commentaires sur cette randonnée (25)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Mimikachu, 28/10/2018 14:05

Merci, merci.
Nous avons beaucoup aimé cette rando. Elle nous a permis de voir le Volcan de près alors que l'Enclos est actuellement interdit. Une belle alternative.
Les explications sont très claires et la trace parfaite !

xavier C, 27/10/2018 11:25
Randonnée complétée le 25/10/2018

Encore merci pour ce site! très belle randonnée sous le soleil ;-)

OceaneLePoisson, 02/10/2018 17:23
Randonnée complétée le 22/09/2018 en 3h00

Allé de jour et retour de nuit pour admirer l’éruption du 15 septembre 2018. La randonnée est facile et accessible à tous à condition d'être équipé de bonnes chaussures et contre le froid !

JPG, 29/04/2018 08:32

Eruption du 27 avril 2018 : Quelques photos prises au Piton Rouge. Les coulées étant visibles depuis le sentier qui rejoint le rempart près du Piton Rouge, il est inutile d'avoir une condition physique de raideur pour aller admirer cette belle coulée comprenant trois puits ce soir là. (photos du 28 avril à 23 h). Marche facile mais fraîcheur importante.

Kalou, 18/10/2017 19:38
Randonnée complétée le 18/10/2017 en 4h40

Une petite marche de plus jusqu'au piton de l'eau, 500m plus loin, pour voir son bassin d'eau. Hélas, pas d'eruption pendant mon séjour...

Scuby, 18/09/2017 22:34

somptueuse randonnée pour voir le piton autrement qu'en marchant dessus. côté difficulté je la trouve facile. Dommage que la pelleteuse qui installe les 2 retenues d'eau casse un peu le doux chant des oiseaux. Les 4 heures comprennent la pause pique-nique

Mathieu Bocquené, 11/08/2017 19:06
Randonnée complétée le 09/08/2017 en 3h50

Super randonnée effectuée avec les enfants (5 et 8 ans qui marchent bien)
L'aller par le GRR2 et le retour par la piste.
Aucune difficultée, il faut être bien couvert car il fait froid et il y a du vent.
Pas de coulées visible mais encore des fumées,
Petits et grands en ont pris plein les yeux !

Carla, 03/08/2017 18:17
Randonnée complétée le 03/08/2017 en 3h50

Expérience intense et dépaysante, le froid (3° à 3h), la nuit, le vent, le brouillard ... Mais nous avons été très déçus de ne rien voir du tout une fois sur place. La rumeur circulait que "c'était fini" parmi quelques autres randonneurs et de toutes façons tout l'enclos était dans le brouillard.
Nous avons suivi les balises du GRR2 (bien visibles même dans le brouillard avec une lampe torche) et nous avons croisé des personnes qui avaient cru s'être égarées parce qu'elles avaient perdu les balises momentanément. Parfois le GRR2 s'écarte de la piste ce qui peut créer la confusion de nuit.
Merci pour les conseils en tout cas, nous n'avons pas regretté de nous être vraiment bien couverts.

laurent et nadine, 31/07/2017 22:29
Randonnée complétée le 16/07/2017 en 3h30

faites deux fois une fois en debut d apres midi et repartis en debut de soiree et la deuxieme fois de nuits attention au froid,mais la vue vaut le detour

Chamsou, 31/07/2017 18:12
Randonnée complétée le 13/07/2017 en 3h00

Premiers arrivés sur place le soir du début d’éruption donc zéro embouteillage, ralentissement ou tracas. Comme déjà dit dans les autres commentaires mieux vaut avoir un 4x4 ou une bonne voiture pour s'y rendre car la route est horrible. Le sentier en lui même est très facile et n'a que le froid comme seul difficulté. Perso en tshirt savate tout s'est bien passer pour moi, mais j'ai croiser beaucoup de monde totalement congeler malgré leurs tenus adapter. Donc mieux vaut être bien couvert de partout surtout au niveau de la tete et des mains.

Randonnée ajoutée le : 01/05/2015