De Saint Bernard à l'Ilet à Guillaume

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 12 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 768 - 450 m
Dénivelé positif 800 m
Dernière mise à jour 11/02/2019

Pousser jusqu'au cimetière, en meilleur état que la case

C'est à l'îlet à Guillaume que fut construit un pénitencier en 1863, dirigé par les Pères du Saint-Esprit. Peu de temps après, en 1879, ce pénitencier était abandonné et les prisonniers hébergés ailleurs. Les traces de l'emplacement des bâtiments subsistent mais ces derniers sont devenus difficiles à visiter en raison de l'importance de la végétation. De l'endroit, utilisé plus tard comme les autres îlets de la Réunion, seule subsiste une case de plus en plus délabrée qui ne mérite pas qu'on organise une expédition spéciale comme c'était encore le cas il y a une dizaine d'années. Quelques vestiges sont pourtant visibles si on se donne le temps de chercher comme ce puits large et profond un peu au-dessus du cimetière et qui comporte de belles pierres taillées (Photo 28).
Le sentier qui permettait de rejoindre la Redoute de Saint-Denis à la Roche Ecrite en passant par cet îlet n'est entretenu qu'épisodiquement. La végétation y repousse très lentement et ne risque pas de l'obstruer en des temps record comme c'est le cas dans d'autres zones de l'Ile, surtout le long du rempart. C'est différent aux alentours de la passerelle ou les jouvences et autres pestes végétales peuvent parfois masquer les bords du sentier. Dans la descente, les petits cailloux qui viennent joncher le sol en percutant la canalisation sont fréquents. Comme la canalisation transporte assez d'eau vers le chef-lieu, l'ONF ou le service des eaux entreprennent parfois des travaux de réhabilitation.
Les paysages sur la vallée de la Rivière Saint-Denis, de la ville jusqu'à la source sont assez impressionnants, surtout quand on les admire depuis le haut de certaines falaises verticales sans protection. On a également de belles vues sur la forêt de camphriers et l'îlet à Guillaume depuis le sentier.

Le départ du sentier est facile à trouver à Saint-Bernard, sur la gauche de la route lorsqu'on roule en direction de la Possession, un peu avant la route de Saint-Bernard et à deux pas de la Grande Ravine. Il monte tout d'abord sous des futaies très ombragées en longeant la ravine en rive droite (Photo 1). Le cheminement est agréable sur quelques marches, des lacets parfois et de longues parties droites sur un sol souvent humide ou caillouteux (Photo 2). Impossible de voir à plus de 50 mètres par endroits tant les jamrosats y poussent serrés. On y rencontre cependant deux petites clairières. Après un gros quart d'heure pour remonter ces 150 mètres sur un kilomètre de marche, on surgit au soleil au croisement de plusieurs sentiers. Le premier à gauche avant d'arriver à la clairière se dirige vers le Domaine Telmard et le Colorado, l'autre revient également au Colorado mais par le GR. A droite, le premier part vers la Route Forestière de la Plaine d'Affouches et représente une alternative pour relier la Roche Ecrite si le sentier de l'Îlet à Guillaume n'est pas entretenu ou fermé officiellement. Le Sentier de l'Îlet à Guillaume est celui qui s'engage sous les filaos en attaquant le rempart (Photo 3). Profiter, avant le départ, des vues sur la Rivière Saint-Denis ou des remparts du Brûlé en face. Le sentier qui longe ce rempart en passant sous les filaos est large et agréable. On croise un oratoire orné de coquillages avant d'attaquer la descente (Photo 4). On rencontre très vite la grosse canalisation métallique, rendue humide par la différence de température entre l'eau fraîche qui circule et l'air humide de la vallée. La pente est douce et sans difficulté. Le sentier chemine parfois sous la roche creusée pour le passage de la canalisation. C'est d'ailleurs cette roche friable qui pose problème et pourrait être à l'origine de l'incident du caillou qui arrive sans prévenir. La végétation s'épaissit pas moment et ne permet pas de voir la Rivière qu'on entend pourtant couler en-dessous. D'autres fois, il y en a beaucoup moins (Photo 8) et on peut voir jusqu'au Colorado à gauche ou la forêt de camphriers à droite. A un moment, de courts lacets abrupts permettent de descendre plus rapidement pour retrouver la corniche qui se rétrécit sensiblement et crée un peu plus de sensations de vertige. Ces sensations se multiplieront encore jusqu'à la zone boisée et les longs lacets qui amèneront à la passerelle qu'on a déjà aperçue dans la descente depuis une aire large ayant servi à déposer du matériel. On ne peut plus franchir cette passerelle sur le Bras Guillaume et il faut emprunter la déviation qui part sur la gauche, remonte un peu la rivière avant de retrouver le sentier de l'îlet. De l'autre côté, on attaque quelques lacets où les jouvences et autre plantes couvrent parfois le sentier. Attention donc de ne pas marcher trop vite pour éviter le trou qui ferait mal à la cheville. Le sentier s'élargit, fait un long lacet avant de revenir en direction de l'îlet pour y retrouver la canalisation. Les premiers cryptomerias font leur apparition à l'approche de l'ancien pénitencier et d'un chemin empierré. Un panneau de l'ONF annonce l'îlet (Photo 21) et la case se présente bientôt (Photo 23). Elle tient encore debout, a été vandalisée et peut à peine servir d'abri à cause des planchers arrachés pour faire du feu ou des détritus. En fonction de la saison, des fruits peuvent être cueillis sur les arbres qui tiennent encore debout dans ce qui devait être les jardins. Ne pas manquer, avant de faire demi-tour la longue allée bordée de conifères qui mène au vieux cimetière de tombes discrètes bordées de cailloux (Photo 27). Le sentier qui remonte vers la Roche Ecrite est toujours en très bon état. Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Denis puis à la Montagne et continuer vers la Possession - Se garer au parking 10 mètres avant de tourner à droite vers Saint-Bernard - Retourner sur ses pas de 40 mètres et débuter le sentier dans le virage - Grimper dans la belle forêt sombre du Domaine Telmard jusqu'au rempart de la Rivière Saint-Denis - Laisser les nombreux sentiers et tourner à droite sur celui qui descend par le rempart - Suivre la canalisation jusqu'à la passerelle qui franchit le Bras Guillaume - La contourner par le sentier qui part sur la gauche - Attaquer la montée vers l'Ilet dont il ne reste pas grand chose - Pousser de 4 ou 500 mètres vers la Roche Ecrite pour profiter de la bonne odeur des camphriers et visiter le cimetière - Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Le sentier de contournement de la passerelle

En arrivant à la passerelle (depuis St Bernard), prendre le sentier qui descend à gauche avant la cuve, passer sous le tuyau blanc et longer l'ouvrage en pierre sèche qui soutient la passerelle. Suivre un sentier en lacets qui rejoint le Bras Guillaume. Remonter le Bras jusqu'à un petit bassin puis retrouver le sentier officiel. Prendre à droite vers l'Îlet à Guillaume.
En venant de l'îlet, plonger vers la rivière avant de parvenir à la passerelle et descendre le bras Guillaume jusqu'au gué. Emprunter le sentier qui remonte en lacets vers l'ouvrage en pierre sèche de maintien de la passerelle puis poursuivre sur le sentier de la canalisation.


Commentaires sur cette randonnée (20)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
JPG, 11/02/2019 18:56

Merci John pour ces renseignements d'importance. Espérons que l'ONF pourra effectuer la réparation ou ne fermera pas trop longtemps ce beau sentier.

JohnMacKinnon, 11/02/2019 18:38
Randonnée complétée le 11/02/2019 en 2h00

Information !!!!! Le chemin est coupé par un énorme éboulis situé a environ 300 m de la Fenêtre de l’îlet a Guillaume ( En direction de L'ilet ) Impossible a traverser ( fleche en rouge montre le chemin en face ) il y avait des petite pierres qui roulaient ! je ne sais pas quand cet éboulis a eux lieu ! Du coup nous avons pris le chemin juste avant qui mène jusqu’à la route forestière de La Plaine d'Affouche

Pimpin62, 15/12/2018 15:59
Randonnée complétée le 15/12/2018 en 3h20

Sentier praticable sans problème. Il est dommage que l îlet ne soit pas davantage préservé. Je pense à la case. Aussi à la végétation qui devient envahissante. L allée est belle et beaucoup de tristesse ressentie dans le cimetière où les enfants reposent. 3h20 et 13,4 km. En passant par la passerelle. A ses risques et périls.

annesophie, 14/12/2018 21:09
Randonnée complétée

Très belle randonnée effectuée le 12 décembre. Nous sommes passés sous la passerelle à l'aller mais la descente et le passage dans la rivière sont glissants. Il faut aussi compter près de 30 minutes de plus. Au retour, nous sommes passés par la passerelle. Des ouvriers travaillaient dessus et nous ont conseillé de passer par le coté droit (il faut donc passer par le coté gauche à l'aller). Le parcours ne monte pas énormément, l'effort est réparti sur toute la randonnée.

JP Tang-Taye, 23/07/2018 10:51
Randonnée complétée le 22/07/2018 en 3h30

Départ de St Bernard pour montée à la fenêtre dans sentier très agréable mais toujours humide à cause de l'ombre permanent, la fenêtre est très éclairée, descente sur Bras Guillaume très agréable avec de belles arrosées à travers le tuyau percé en plusieurs endroits, la passerelle est barrée avec un panneau "risque d'effondrement", à vous de voir si vous prenez le risque ou non, remontée rapide ensuite et arrivée à l'Ilet avec cette émotion d'histoire palpable. Cet endroit devrait définitivement être restauré car une page (sombre) de notre histoire y est à jamais écrite et tous les enfants du pénitencier le méritent. Retour pareil, sans problème particulier mais il faut quand même bien regarder où on marche.

veronique, 03/06/2018 08:39
Randonnée complétée le 02/06/2018 en 3h00

Rando très agréable effectuée hier en 3h en passant par la passerelle

lafleche974, 25/02/2018 11:45
Randonnée complétée le 20/01/2017 en 4h00

C'est un plaisir de marcher sur ce sentier surtout quand il fait beau. Toujours autant de frissons à l'arrivée dans l’îlet. Au niveau du cimetière les quelques outils laissés permettent de faire un petit entretien. Par contre j'ai toujours utilisés la passerelle, à la prochaine sortie je descend dans la ravine pour en admirer les lieux.

JPG, 09/12/2017 14:13

Circuit refait le 6/12/17 pour monter au captage du Bras Citron. Très bon état général de l'ensemble du sentier. L'îlet est nettoyé et la fiche retrouve donc sa deuxième étoile. Merci Orando

orando974, 01/11/2017 18:07
Randonnée complétée le 01/11/2017

Belle rando avec en guise de récompense l'Ilet à Guillaume qui mérite bien un détour ! De beaux panoramas au programme. Quelques portions pouvant affecter les personnes sujettes au vertige mais c'est rare ! Mérite à mon gout 2 étoiles pour l'intérêt général. Préférer plutôt le passage par la rivière plutôt que par la passerelle. C'est bien plus intéressant bien que sa rallonge le parcours.

LE DAUPHIN, 02/08/2017 19:45
Randonnée complétée le 02/08/2017 en 4h00

Hello, randonnée faite ce jour avec environ 2h00 à l'aller et 1H50 au retour en passant par le fond de la rivière à chaque fois. Sentier très bien entretenu. Quelques passages délicats du fait effectivement de la proximité du vide, de l’étroitesse du sentier et du sol un peu glissant à certains endroits. Très belle randonnée qui mérite le détour avec en plus une dimension historique et culturelle relative à la présence d'un ancien pénitencier pour enfants au 19 éme siècle.

Randonnée ajoutée le : 01/05/2013