La boucle de Terre Plate et les Sources Manouilh

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 9.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1464 - 892 m
Dénivelé positif 850 m
Dernière mise à jour 19/09/2019

Vers les sources tièdes et ferrugineuses

Cette randonnée-promenade, courte et agréable, allie forêt de bois de couleurs, sentiers abrupts, racines et cascades avec hélas quelques parties recouvertes de pestes végétales. Elle permet de visiter les sources tièdes calcaires ou ferrugineuses découvertes par un jeune homme de la région, un peu braconnier à ses heures, dont le surnom était Manouilh. De nombreux points de vue permettent à la montée (ou dans la descente au retour) d'apercevoir Hell-Bourg et plus loin les modestes cascades de la Rivière du Mât, moins impressionnantes qu'à Salazie, quelques kilomètres plus bas. L'immense forêt de cryptomerias, traversée à l'aller comme au retour vers l'Ilet à Vidot, est bien dégagée, envahie seulement de longoses et d'arbustes ras permettant des vues profondes. La descente vers les sources est assez sportive et glissante mais le spectacle de l'eau, des cascades et de la rivière font oublier les efforts fournis mais pas l'idée qu'il faudra remonter. Les sources s'approchent facilement en traversant la rivière sur les gros galets. Le retour est plus aisé et emprunte un classique de la ville avec une visite des thermes en ruine.

La randonnée débute en ville, sur la rue principale par exemple, et remonte vers l'ancienne caserne du RSMA, abandonnée en 2013. Le bâtiment, racheté par la mairie, fait l'objet d'études sérieuses pour y installer associations diverses, logements sociaux, hôtel pour randonneurs et même une maison de retraite. Il faut dire que les bâtiments sont vastes, les paysages grandioses et le calme assuré à près de 1000 m d'altitude. Au croisement de la Route de l'Îlet à Vidot et de le Rue Lacaussade, les panneaux indicateurs sont si nombreux qu'on ne sait plus quelle direction prendre (Photo 1). Poursuivre tout droit et trouver facilement le sentier du Gymnase qui débute entre quelques cases fleuries (Photo 3). Si on le manque, on retrouve aussitôt le sentier des Trois Cascades après la ravine couverte de chouchous. Le sentier bétonné remonte doucement vers des touffes de bambous avant de se transformer en escaliers qui rapprochent du premier gymnase (Photo 4). La pente s'affaiblit en passant devant d'autres bâtiments sportifs puis rejoint le stade de la ville. Profiter du point de vue sur le Pic des Chèvres qui dominera le sentier toute la première partie (Photo 6). Le départ du sentier de Terre Plate est impossible à manquer sur la droite du stade en raison des grillages et tôles qui servent de clôture et des murettes des cases sur l'autre côté (Photo 7). On débute par un escalier dévoré par les jouvences avant de suivre le sentier bien marqué sous les filaos, bois de couleurs avec les longoses et les jouvences auxquelles il va falloir s'habituer rapidement (Photo 8). La pente est faible et les premiers lacets, très longs se remarquent à peine. Bien profiter des portions plates qui vont totalement disparaître (Photo 9). Débute alors une longue série d'une trentaine de lacets beaucoup plus serrés sur une pente de plus en plus forte. On parvient enfin sur le bord du plateau à deux pas du monte-charge dont les installations se trouvent à Bé Mahot. Un kiosque sur la droite permet une pause pour admirer les paysages vers la ville ou le Piton d'Anchaing. Le terrain devient de plus en plus plat comme l'indique d'ailleurs sont nom. Il faut franchir quelques petites ravines qui sont parfois en eau. Ce sont les cryptomerias qui sont les plus nombreux. Des fougères, des mousses et quelques arbustes de bois de couleurs poussent entre les troncs (Photo 10). On rencontre ça et là quelques pistes bordées de longoses. Poursuivre sur le sentier toujours bien marqué. Le sol est constitué souvent de terre boueuse, de pierres et de beaucoup de racines qui s'avèrent très glissantes après la pluie (Photo 11). Plus loin, ne pas poursuivre vers le Cap Anglais mais tourner à droite pour rejoindre en une dizaine de minutes un sentier qui part sur la gauche de manière abrupte en direction des Sources Manouilh. On passe un petit pont de bois avant de poursuivre vers les sources (Photo 12). Les racines de cryptomerias peuvent être très glissantes si elles sont moussues, surtout que la pente reprend. Le sentier se poursuit sous les bois de couleurs puis plonge en direction de la Rivière du Mât qu'on peut admirer presque jusqu'à sa source par les traces blanches laissées par les nombreuses cascades (Photo 13). En arrivant à la rivière, on ne peut pas manquer les sources qui se repèrent très bien grâce aux trainées ou concrétions ocre, jaunes ou rouilles qu'elles ont laissées de l'autre côté de la rivière (Photo 14, 15, 18 & 19) qui se passe à gué facilement. On remarque que l'eau est tiède par endroits. On voit également de nombreuses petites chutes dans toutes les directions et même du côté des sources. Si le chrono le permet, il est possible, au prix de quelques acrobaties sur les rochers de remonter la rivière jusqu'à la prochaine chute qui bloque le passage. L'histoire de la source, découverte par Manouilh n'est pas toujours facile à trouver ou à lire et elle vieillit chaque année un peu plus (Photo 21). Le retour s'effectue par le même parcours jusque sous les cryptomerias. Le sentier, souvent étroit, qu'on trouvait difficile à la descente, comporte des passages rocheux et boueux au milieu des bois de couleurs qui le rendent assez difficile à la remontée. Au croisement, il faut alors bifurquer à gauche et poursuivre sous les conifères (Photo 23). Continuer en direction de l'Îlet à Vidot jusqu'à un nouveau kiosque offrant également un panorama sur la ville (Photo 25). La pente est identique à celle de la montée mais plus courte car dès qu'on traverse le Bras Fontaine, on parvient déjà à quelques cases édifiées sur des terrains plus plats. Le sentier, rectiligne sur près de 500 mètres se termine tout naturellement au Chemin Manouilh. Trois itinéraires par la rue, une ruelle ou un sentier permettent de rejoindre la route de l'Îlet à Vidot (Photo 27). Prendre à droite et marcher en direction de Hell Bourg. Très vite, après le prochain virage, prendre à gauche le sentier de raccourci qui traverse les ruines des Anciens Thermes après avoir franchi le gué du Bras Sec. Des thermes, il ne reste que quelques murettes, des bâtiments impossible à définir, des ustensiles ou récipients (Photo 28). La visite est intéressante au moins pour montrer que l'endroit devait être charmant à l'époque des bains. La remontée se fait essentiellement par des marches faciles vers la gendarmerie et le petit pont sur le Bras d'Amales à quelques pas de la ville.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Hell-Bourg dans le Cirque de Salazie - Traverser le village et stationner n'importe où dans la ville ou sur la Rue du Général de Gaulle - Prendre la Rue Manès, passer devant l'ancienne caserne et trouver le départ fleuri du sentier - Remonter jusqu'au stade et débuter la montée par les escaliers - L'ascension se termine avant un kiosque permettant un point de vue sur Hell-Bourg - Continuer sur le sentier dans les cryptomerias jusqu'à l'embranchement, à droite, vers l'Ilet à Vidot - Effectuer 500 m sur ce nouveau sentier avant de bifurquer à gauche, vers les Sources Manouilh - Poursuivre sur ce dernier jusqu'à la Rivière du Mât que l'on traverse pour découvrir les sources visibles depuis la rive droite - Rebrousser chemin jusqu'à l'embranchement précédent - Prendre alors à gauche vers l'Ilet à Vidot - Descendre vers l'Îlet à Vidot à partir d'un kiosque et franchir une série de lacets - Prendre le Chemin Manouilh puis rejoindre la route (GRR1) par deux possibilités de sentiers - Terminer par le sentier des anciens thermes qui arrive directement à la Rue du Général de Gaulle.


Commentaires sur cette randonnée (29)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
ClaireTB, 06/09/2019 17:38
Randonnée complétée le 04/09/2019 en 4h10

Randonnée faite en 4h mais en sens inverse. Nous n’avons pas subit les conditions des précédents commentaires. sur la route forestière, des travaux sont en cours qui permettent d’éviter la gadoue. Agréable randonnée, la partie en forêt est un peu longue mais jolie. La source permet de faire une bonne pause avec vue sur le piton mais c’est loin! Je recommande
Début de la rando pas très bien indiqué

pleo, 30/07/2019 10:24
Randonnée complétée le 02/06/2019 en 4h30

Réalisé en bonne partie sous la pluie.
La route forestière empruntée n'est pas agréable : trop de boue faisant effet ventouse aux chaussures.
Intérêt limité dans ces conditions sauf pour la cueillette des goyaviers fraises dont nous nous sommes empiffrés et qui nous ont permis de faire de savoureuses glaces !

Skyline, 26/06/2019 13:22

Boucle effectuée le 15-06-2019 sens Hell-Bourg/Source Manouilh/Ilet-à-Vidot, cela faisait bien des années que nous n'avions pas refait cet itinéraire, pour l'occasion, ce dernier était bien entretenu à part une végétation un peu trop envahissante sur la partie qui monte vers le kiosque de Terre Plate, ensuite, à partir de la piste, on patauge dans une bonne gadoue (travaux dans le secteur ?), attention ! à un croisement sur cette même piste, il est indiqué Cap Anglais sur deux bornes, bien prendre à droite, puis un plus loin, il est clairement indiqué Source Manouilh (toujours à droite), à partir du croisement vers Ilet-àVidot prendre à gauche, le sentier monte et on se dirige vers les fameuses sources sans risque de se tromper, personnellement, je trouve la marche d'approche assez longue et un peu physique, mais très agréable, en revanche, ces sources chaudes ne sont plus visibles, probablement à cause de la configuration des lieux qui entre temps a changé, le retour par Ilet-à-Vidot offre aussi de beaux points de vues, on peut prendre chemin Dauphin ou Cottin pour éviter la route, ensuite anciens thermes et arrivée derrière la gendarmerie de Hell-Bourg. Belle boucle dans l'ensemble

TYKA, 15/06/2019 19:43
Randonnée complétée

Boucle faite le 15/06/19,début agréables avec les goyaviers en prime,mais arriver à la route forestière c est 1 calvaire,la route est défoncé et boueuse,on a pas de choix que de patoger dans la gadoue.heureusement que le reste de la balade est plus sèche
Comme dans le commentaire précédent descendre par le sentier dauphin qui est plus agréable que la route puis reprendre les anciens thermes.

Sianaca, 18/11/2018 11:51
Randonnée complétée le 17/11/2018

Randonnée agréable, les sources sont magnifiques. Certains passages peuvent être glissants en temps de pluie. Par contre quelques difficultés pour trouver l'itinéraire retour (plus de balisage) : une fois aux 1ères maisons de l'Ilet à Vidot emprunter le sentier Dauphin, marcher quelques mètres sur la route (en descente) puis suivre le chemin menant aux anciens termes.

Olivier GROS, 22/09/2018 17:30
Randonnée complétée le 22/09/2018 en 3h30

Boucle faite le 22/09/18. Parcours agréable ne présentant pas de difficulté, beau point de vue tout au long du parcours. Pas de problème concernant le balisage. A faire.

Marc DAVID, 12/09/2018 17:38

Les sources sont toujours là, modestes mais tièdes sinon chaudes. Pour y accéder, il faut remonter un peu la rivière avant de la traverser.

Gaelton, 30/07/2018 09:36
Randonnée complétée le 28/07/2018

Fait le 28/04/2018, ma femme étant enceinte nous avons raccourci la randonnée en effectuant un A/R en partant du côté d'ilet à Vidot. Nous avons garé la voiture tout au bout de la petite route de départ (il y a de quoi stationner). Cela permet de réduire un peu la randonnée et surtout d'éviter la partie route. Magnifique randonnée, très beau point de vue puis magnifique ballade dans la forêt de cryptomerias !
Arrivée à la source, nous n'avons pas non plus trouvé d'eau chaude (un habitant nous a dit que suite à un éboulis il n'y avait plus la source d'eau chaude, à confirmer ?!).

Luis de GonZague, 19/07/2018 21:00
Randonnée complétée le 19/07/2018 en 8h30

Belle randonnée. Montée à partir du stade et fin de randonnée au thermes. Pas de problèmes de balisage. Par contre une fois aux sources, point d'eau chaude mais plutôt eau glacée.

klooug, 14/04/2018 12:45
Randonnée complétée le 12/04/2018 en 5h00

Superbe randonnée. Nous l'avons fait à l'envers en partant des anciens thermes. Bonne montée au départ et bonne descente à la fin mais un bon moment.

Randonnée ajoutée le : 01/01/2013