Le Piton de Grande Anse et le point de vue sur la petite île

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h30
Distance 5.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 107 - 1 m
Dénivelé positif 25 m
Dernière mise à jour 17/03/2020

La toute petite sœur de La Réunion

La fiche a été refondue en excluant le point de vue sur la petite île depuis les champs de canne car nombre de randonneurs se plaignaient de la trop longue portion de route qui séparait le piton du point de vue.

Cette courte mais agréable randonnée dans un lieu très fréquenté du Sud de l'île permettra de découvrir la plage de Grande Anse, le piton du même nom et la seule véritable "île de l'Ile de La Réunion". Ce gros rocher qui émerge à quelques dizaines de mètres de la côte ne dépasse guère les 200 m de long pour une hauteur de 32 m. Seuls quelques maigres filaos avaient réussi à coloniser cet endroit protégé qui sert aussi de lieu de nidification pour quelques espèces d'oiseaux. Les cyclones et les embruns auront eu raison d'eux. C'est du parking situé dans la descente vers la plage qu'on peut l'apercevoir. Pour s'en approcher, il faut effectuer une autre petite boucle dans les champs de canne à sucre en longeant la Ravine de Petite Île. Le Piton de Grande Anse est un endroit facilement accessible de l'île où l'on peut surplomber l'océan de plus de 80 m et il faut prendre son temps pour parcourir tous ses sentiers. L'arrière-plage, très connue et souvent surpeuplée, est en travaux d'aménagement : plus d' accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, de nouvelles structures pour les pique-niques, une végétation replantée... Durant la courte boucle que les sportifs accomplissent deux ou trois fois de suite, on peut admirer tour à tour la plage de Grande Anse, Saint Pierre au loin, les Caps Auguste, Rond, la Loi ou Jaune et le cratère du piton de Grande Anse. Le spectacle des vagues y est grandiose lors des épisodes venteux. On voit souvent les pailles en queue volant au ras des eaux ainsi que les pigeons qui ont pris possession des petites cavités dans la falaise. Durant l'hiver hivernal, le Cap Auguste, qui se rejoint par trois sentiers est l'endroit idéal pour dominer l'océan et guetter les baleines pendant la saison.

Pour rallonger en longueur et en difficulté, la randonnée débute ici au rond-point de Grande Anse, à deux pas de l'hôtel Palm et Spa. Après avoir stationné près du rond-point, suivre la petite route parallèle à la nationale qui longe les quelques cases du Verger Emery. A la fin de la route, rejoindre la RN puis la longer une dizaine de mètres pour prendre à gauche entre les cocotiers. On rejoint une piste herbeuse qui se dirige vers le bord du rempart. La délaisser pour plonger sur un sentier caillouteux constitué de courts lacets sur une descente assez forte vers la plage (Photo 1). Ce sentier se termine rapidement aux parkings par quelques passages rocheux (Photo 2).
C'est là que commenceront les marcheurs ne désirant pas emprunter ce sentier et traverser le Verger Emery. La première chose à faire avant d'entamer la boucle par la piste est de s'approcher de la plage de sable clair interdite à la baignade (Photo 3). Le cadre, entouré de cocotiers, est agréable (Photo 4). Les pelouses accueillent plusieurs aires de cuisson pour des dimanches en famille. Deux pistes parallèles longent la plage. Emprunter l'une au départ et l'autre en fin de boucle. Elles sont bien délimitées et recouvertes de tuf rouge (Photo 5). Plus loin, le bassin de baignade, entouré de grosses roches qui le protègent des assauts des vagues et des prédateurs peut participer à la détente en fin de parcours (Photo 6). Un ancien four à chaux, bientôt remis en état, trône entre les deux pistes (Photo 7). Poursuivre en direction du piton rocheux qu'on aperçoit devant. Franchir le petit pont sur la Ravine des Français, toujours à sec (Photo 8). La piste, bordée de vacoas (pandanus) devient plus cendreuse (Photo 9). Après une courte descente, on rencontre le sentier qui remonte au Piton de Grande Anse (Photo 10). La montée est raide au départ sur de nombreuses marches terreuses. Un ancien cratère se devine sur la droite (Photo 11). La montée reprend sur les marches en rondins (Photo 12). Les lacets évitent les efforts importants à travers une végétation d'acacias et de chocas (Photo 13). Laisser les sentiers de gauche et arriver au point de vue sur la plage. On aperçoit la plage, la piscine, le parc arboré, le village de Grands Bois et même le Grand Bénare au loin (Photo 14). Poursuivre en descente vers le Cap Auguste sur un sentier plus étroit que pour la montée (Photo 15). Il est bordé de filaos et de raisiniers puis, plus bas, de pruniers de Madagascar. Profiter du spectacle en arrivant au col. Les vagues se brisent de tous côtés sur les falaises. Marcher en direction du sommet rocheux du Cap Auguste. Repérer sur la droite une sente plus discrète empruntée par les pêcheurs. Les aventuriers ne manqueront pas de descendre vers la mer pour voir de petits bassins (Photo 16). Surtout éviter cet aller-retour par forte houle. Le Cap Auguste est une succession de rochers dominant la mer (Photo 17). On peut rejoindre le plus caractéristique d'entre eux en longeant le petit sentier ou en marchant en bordure de falaise à condition de prendre garde. Le rocher esseulé est un excellent point d'observation en direction des falaises volcaniques ou plus bas, vers les vagues, pour guetter les tortues remontant respirer (Photo 18). On peut rester ici longuement pour profiter du spectacle de la mer, des pailles en queue ou des pigeons et pourquoi pas des baleines à la saison. Reprendre le même sentier jusqu'au col puis partir à droite vers un nouveau point de vue par un agréable sentier sous les filaos (Photo 19). Au petit belvédère, nouveau spectacle des oiseaux et des vagues sur le Cap Auguste (Photo 20). Sur la gauche, on distingue très bien l'importante cavité du cratère rongé par les vagues (Photo 21). Le plus impressionnant ici est de voir les pêcheurs à 5 mètres des flots. Ils ont dû descendre la falaise le plus souvent en savates deux doigts ! Poursuivre par le sentier en lacets bordé de pierres volcaniques (Photo 23). La fin de la descente s'effectue sur le petit parking. Partir sur la droite vers un kiosque délabré pour un point de vue sur la Petite île au loin (Photo 24). Le Cap Jaune, constitué d'hyaloclastites, porte bien son nom (voir § ci-dessous). La fin de la boucle est une promenade sur une large piste qui redescend en pente douce vers la Ravine des Français. Bordée de cocotiers, palmiers lataniers et avocatiers marrons, on est assuré de terminer à l'ombre (Photo 25). Passer la rivière par le pont ou le radier constitué de marches et retrouver les pistes rouges du départ (Photo 2626). On peut rallonger de quelques dizaines de mètres en prenant à droite le parcours sportif après avoir passé le four à chaux. L'endroit est tout aussi ombragé (Photo 27). Une fois revenu sur la piste, le sentier qui remonte au Verger Emery est très facile à trouver dans le virage.

Balises

Balises : quelques traces blanches au Piton sinon rien.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Gagner le Sud de l'Ile dans la commune de Petite Ile - Quitter la nationale au rond-point vers Grande Anse - Se garer au rond-point sur un emplacement près des cannes - Débuter la randonnée par la petite route qui longe la nationale en direction de Saint-Pierre - Marcher jusqu'à la fin du hameau de Verger Emery puis un peu sur la RN avant de prendre à gauche le sentier qui descend vers Grande Anse - Rejoindre la plage après quelques lacets - Suivre le large chemin en passant devant la piscine artificielle et les ruines du vieux four jusqu'à la fin de la zone de baignade puis grimper au sommet du Piton de Grande Anse – Continuer vers le Cap Auguste avant de poursuivre jusqu'au belvédère - Redescendre en direction du parking et du kiosque proches du panorama sur la petite île à 1500 m de là – Partir vers la gauche en empruntant la piste qui redescend vers la plage – Rejoindre le parking puis le sentier pris à l'aller pour regagner l'hôtel.

Formation de la terre ocre des falaises de Grande Anse (photo 9)

Depuis le promontoire du Piton d'où l'on aperçoit la côte vers l'Est (photo 9) on peut observer deux types de formations volcaniques : à la base, des strates de roches de couleur jaune-orange correspondent à des hyaloclastites qui doivent leur origine à un dynamisme éruptif particulier. Elles sont recouvertes par un empilement de coulées de lave de couleur grise. Les hyaloclastites sont constituées de débris de magma vitrifié et de blocs rocheux, arrachés aux terrains pré-existants lors d'une éruption explosive hydromagmatique.
Ce type d'éruption se produit lorsqu'un magma montant vers la surface rencontre des eaux souterraines : l'eau se vaporise sous l'effet de la chaleur du magma, augmentant considérablement le degré d'explosibilité de l'éruption, ce qui a comme effet la fragmentation et la projection du magma juvénile et des roches encaissantes. Par ailleurs, le magma réagit chimiquement avec l'eau et il y a hydrolyse du verre volcanique avec formation de palagonite jaune, un type particulier d'argile. Source Wikipedia

Un meublé de tourisme au cœur de Petite Île

Vous êtes de passage à la Petite Île pour randonner, visiter ou participer au Grand Raid ? Stéphane et Claudine vous attendent à Ambalaba Villa, un meublé de tourisme 4 étoiles pour 6 à 8 personnes. Un studio, un appartement, une piscine, un spa et un grand jardin avec terrasse couverte attendent les amateurs de calme avec vue sur mer. Plus de renseignements sur cette page.


Commentaires sur cette randonnée (22)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Cooper11, 05/07/2020 15:29
Randonnée complétée hier

Faite et vraiment superbe 😍😍🌊 merci

Cooper11, 12/06/2020 12:49
Randonnée complétée hier

Merci pour votre réponse JPG 😉👍

JPG, 09/06/2020 19:53

Cooper11 : Pas de problème pour amener Médor. En laisse, c'est mieux, surtout si vous passez au niveau de la case entourée de carcasses de voitures car il y a parfois 4 ou 5 chiens.

Cooper11, 09/06/2020 12:26
Randonnée complétée hier

Bonjour à tous, j’espère que tout le monde se porte bien.
J’ai juste une petite question concernant cette rando.
Est-ce possible de la faire avec son ami canin en laisse évidemment ?
Merci à tous et bonne continuation.

JPG, 30/12/2019 16:37

Martial : une fiche spéciale sur 5 points de vue sur la Petite Île est en cours de rédaction et sortira incessamment ! Patience. Il ne restera, une fois éditée, qu'à relier les deux boucles à pied ou en véhicule.

Martial, 30/12/2019 14:58
Randonnée complétée le 17/02/2016 en 4h30

Si maintenant, ce sont les pseudos randonneurs qui font rectifier les fiches en se plaignant de la longueur, on n'est pas sorti de l'auberge.
C'est bien dommage, le point de vue sur la petite île et la possibilité de descendre l'observer en face est quand même un must. On y trouve des vestiges intéressants, voir mon commentaire du 24/12/2017.
C'est vrai que les quelques kilomètres supplémentaires, qui permettaient aussi de visiter le village de Grande Anse pesaient lourd dans les baskets; je suggérerais bien à certains de ne randonner que dans leurs jardins.

Sidibé autour du monde, 07/12/2019 08:53

De beaux paysages mais une balade qui pert de son intérêt avec une loooongue partie sur la route ...

M/Sophie, 30/05/2019 15:42
Randonnée complétée le 30/05/2019 en 3h00

Balade très agréable au Piton Grande anse avec de très beaux points de vue 😊 la partie de l itinéraire sur la route et le sentier au cap petite ile sont 1 peu moins agréables mais la vue sur le petit ilot reste sympa !

Plein Sud, 15/02/2019 18:14



Le Piton de Grande Anse et le Cap Auguste n'ont rien perdu de leur intérêt, c'est toujours aussi plaisant et agréable d'en faire la visite. L'endroit idéal pour observer les paille-en-queues très nombreux autour du piton (personnellement , je n'ai pas trouvé mieux). Le chantier sur le site de Grande Anse est bien en cours (amateurs de rubalises, vous serez servis !!),ouvert au public, effectivement, malgré la présence (au moins en semaine) d'engins de terrassement .Espaces protégés par rubalises, allées en réfection et une bonne moitié des places de parking non-disponibles actuellement.Pour les inconditionnels et ceux que ça ne dérange pas trop, il reste tout de même de larges espaces pour le pique-nique et le farniente. La "carte postale" en prend un coup, mais le site va certainement rester très fréquenté.

Marinelab, 17/12/2018 09:50

Facile d'accès, agréable, point de vue superbe à l'arrivée sur le piton!

Randonnée ajoutée le : 30/12/2019