Du Pas des Sables au Morne Langevin

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h15
Distance 7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2361 - 2326 m
Dénivelé positif 130 m
Dernière mise à jour 04/01/2020

Panoramas de tous côtés

La Réunion est constellée de pitons. La Martinique est couverte de mornes. Nous avons pourtant un morne dans ce lointain département de l'Océan Indien. C'est d'ailleurs un des plus fréquentés car il est tellement facile que tout le monde peut le parcourir contrairement au Piton des Neiges et à la Fournaise. Un sentier fait le tour du plateau en passant par la Caverne de Cotte mais seule la partie longeant le Rempart de la Plaine des Sables est autorisée. En effet, des fissures et effondrements de la falaise rendent dangereux le reste de l'itinéraire. Le Point de vue du sommet du morne récompense de cette courte marche par de magnifiques panoramas sur Grand Pays, Grand Galet et la côte océanique avec au loin Grand Coude, Grand Galet ou la ville de Saint-Joseph. Tout au long du parcours, les vues sont magnifiques sur la Plaine des Sables, le Piton Chisny ou le Piton de la Fournaise. A combiner avec une petite visite à l'Oratoire Sainte Thérèse ou une balade sur la Plaine des Sables.

La randonnée débute au parking du Pas des Sables juste avant la plongée en lacets de la route vers la Plaine des Sables (Photo 2). On remarque très bien la fin du goudron rouge et le début de la piste défoncée la moitié de l'année qui termine le trajet vers le Pas de Bellecombe. Par temps sec, la poussière dégagée par les véhicules crée de longues trainées. Traverser la route et profiter avant d'effectuer l'aller-retour des points de vue qui ont été aménagés et qui sont bien indiqués par de petites pancartes. Ils dominent la plaine et permettent de bien en apprécier la taille jusqu'au Piton Chisny. Il n'y a pas que sur la gauche qu'on profitera de beaux panoramas. De l'autre côté, le Piton des Neiges qui dépasse sera visible tout au long de la randonnée (Photo 3). Prendre ensuite le sentier large et facile qui longe très souvent le rempart donnant sur la Plaine des Sables (Photo 4). Les montées y sont rares ou très courtes. Le seul danger provient des sables glissants par endroits ou de la proximité du rempart non sécurisé ; bien surveiller les enfants pour ces courts passages. Le sentier alterne des portions sableuses et d'autres beaucoup plus caillouteuses bordées de branles verts rabougris ou des petits tamarins ayant beaucoup de mal à survivre (Photo 6). On s'éloigne sans effort du Pas des Sables qu'on peut distinguer dans son ensemble en se retournant (Photo 7). On a sous les yeux l'ensemble du morne qui se présente sous la forme d'une pente légère recouverte d'une végétation pauvre (Photo 8). De nombreux emplacement en bordure de rempart permettent d'admirer la Plaine des Sables, le Chisny et la Fournaise (Photo 9). La fournaise se détache de plus en plus au fur et à mesure du cheminement (Photo 12). C'est du bord de ce rempart qu'on peut le mieux admirer ces plaques rouges et ocre au cœur de la Plaine des Sables (Photo 14). Les couleurs sont plus ou moins marquées en fonction de la lumière ou de la position du soleil (Photo 15). Les contrastes entre ombre et lumière font bien apparaître des couleurs chaudes du plus bel effet (Photo 16). On rencontre quelques touffes de fleurs jaunes ou des petits tamarins réduits à l'état de bonzaïs où viennent parfois se ravitailler en nectar quelques oiseaux verts reconnaissables à leur paire de lunettes caractéristique (Photo 11). Le sentier frôle une arche et une petite grotte à mi-parcours. Plus loin, juste avant d'arriver aux antennes, une grotte plus profonde demande un petit écart d'une quinzaine de mètres. Elle peut abriter 3 ou 4 personnes pour un casse croûte ou un abri salutaire en cas de pluie. Quelques traces de branchages laissent à penser qu'elle est parfois utilisée pour des bivouacs malgré le manque d'eau. Très bien indiquées sur les cartes IGN, elles sont faciles à découvrir. Le sentier devient de plus en plus caillouteux et impose de garder les yeux au sol (Photo 18). Sur la gauche, après les taches colorées, arrive l'impressionnant cassé en direction de Grand Pays. On remarque très bien la large coulée qui tombait en cascade dans le vide avant de se solidifier (Photo 19). On peut même repérer des cassés creusés par les eaux durant les forts épisodes pluvieux (Photo 20). On a de belles vues sur le Piton Rouge et la Fournaise (Photo 22). Le sentier, toujours aussi facile et agréable mélange comme depuis le début terre, sable et roches (Photo 23). Les arbres qui ont atteint une taille plus importante et l'antenne du poste de secours du PGHM indiquent l'arrivée proche au premier point de vue (Photo 24). Une petite descente amène sans efforts au discret belvédère caillouteux (Photo 25). Les points de vue sur Grand Pays ou vers le Sud sont assez impressionnants et on peut chercher des yeux le sentier partant de la route du volcan vers Grand Galet (Photo 26). Sur la droite, depuis le belvédère ou en marchant un peu sur le sentier qui redescend en longeant le rempart, on bénéficie de nouveaux beaux panoramas de Grand Coude jusqu'à Saint-Pierre (Photo 27). Dans cette région, les vents sont souvent assez forts ou les nuages ont envahi les lieux et bouchent le paysage. Comme la randonnée est facile, ne pas hésiter à partir tôt, même si la glace est présente sur le sentier, certains matins en période hivernale (Photo 1). Le retour s'effectue par le même itinéraire pour environ la même durée de marche.
Juste avant d'arriver au point de vue du Morne Langevin, un panneau de l'ONF donne les indications classiques. C'est ici que débute le sentier qui redescend vers Grand Coude ou repart vers la Caverne de Cotte. Ce dernier étant fermé, voir ce circuit pour les aventuriers qui seraient tentés par des marches un peu plus hasardeuses ou un autre beaucoup plus sportif, voire difficile.

Particularités

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

De Bourg-Murat, prendre la route du Volcan et se garer au Pas des Sables - Emprunter le sentier immédiatement accessible depuis la route et cheminer facilement jusqu'au point culminant permettant d'observer Grand Pays et l'océan - Retourner au Pas des Sables par le même sentier.


Commentaires sur cette randonnée (10)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
samuelletheux23, 19/01/2020 21:03
Randonnée complétée le 19/01/2020 en 3h00

Tranquille et jolie

Pauline 2, 07/07/2019 10:37

Sortie faite le 04/07 par un temps magnifique. Très belle randonnée sans difficulté particulière et pas de dénivelé. Par un ciel bleu et sans nuage, elle offre de très beaux points de vues sur le volcan, la plaine des sables, le piton des Neiges, le Grand Bénare et à l'arrivée sur Saint-Joseph (Grand-Coude, Grand-Galet). En revanche, à cette saison, malgré le soleil, la polaire était appréciable...

Sabine05, 19/02/2019 18:26

Dommage, point de vue du Morne Langevin complètement pris dans la brume et pluie très fine. À refaire... en partant tôt ! Rando facile, bon balisage. Ne pas oublier la crème solaire, chapeau... et l'appareil photo au moins pour la Plaine des Sables qui est magique !

EmmaLouise, 28/10/2018 19:11

Rando effectuée le 26/10 en 2h30 (pauses photo et goûter inclus), très simple, très bien balisée et très beaux points de vue.A faire avant d'aller au Pas de Bellecombe (si l'enclos est fermé). Partir tôt car les nuages arrivent vite (à 9h30 ils étaient déjà là...)

Franz67, 11/08/2018 19:26
Randonnée complétée le 09/08/2018 en 3h00

Par contre comme l'indique le balisage au départ du pas des sables, l'aller-retour peut être fait en 3h. La montre GPS indiquait 8,2 km à l'arrivée.

Franz67, 11/08/2018 17:20
Randonnée complétée le 09/08/2018 en 3h00

Réalisée en famille (2 adultes, 1 enfant de 8 ans et 2 enfants de 5 ans) le 09/08/18: Facile pour les enfants et magnifiques paysages.

michelM, 12/06/2018 11:11
Randonnée complétée le 08/06/2018 en 3h40

rando famille. joli point de vue depuis le morne langevin. nous avons profité pendant 15mn car ensuite brume puis pluie forte.

jeff, 27/11/2016 13:16
Randonnée complétée le 27/11/2016 en 2h30

belle rando famille. beaux points de vue.

Fanch, 06/03/2016 20:38
Randonnée complétée le 06/03/2016 en 3h40

Une rando familiale sympathique, la partie bleue est plus coriace. Nous avons même perdu la sente près des crevasses. Rien de grave, nous avons retrouvé la trace officielle très peu de temps après. Partir tôt pour le point de vue est une nécessité.

Marion, 14/02/2016 22:36
Randonnée complétée le 13/02/2016 en 2h20

Très belle rando avec des points de vue magnifiques. rando facile. nous avons effectivement mis 2h15 a/r. sentier très bien balisé. attention le point de repère au pas des sables avec des pancartes pédagogiques n'existent plus. il y a seulement un parking d'environ 10 places. rando faite le 13/02/16

Randonnée ajoutée le : 01/09/2011