La remontée de la Rivière Saint-Denis à partir du Pont Vinh San

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 6.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 100 - 29 m
Dénivelé positif 85 m
Dernière mise à jour 11/02/2019

Sous le regard bienveillant des statues rouges

Sentier et remontée de rivière effectués le 8 février 2019 pour une randonnée aventure vers l'amont de la rivière et pour rejoindre le Bassin du Diable. Le parcours, aléatoire à l'époque de la création de la fiche est vraiment facile, a été reclassé et inscrit sur la liste des randonnées familiales. C'est une balade pour tous jusqu'au barrage.

Il y a plusieurs manières de remonter la Rivière Saint-Denis : pieds secs ou pieds mouillés. La longer jusqu'au premier passage de rivière et faire demi-tour pour rester les pieds secs ; passer la rivière les pieds dans l'eau jusqu'à la fin du minuscule sentier qui disparaît petit à petit dans la végétation ou poursuivre dans le lit de la rivière en faisant très attention aux glissades sur les cailloux immergés très glissants pour revenir les pieds mouillés. On peut rallonger la sortie en partant de l'église et la passerelle de la Petite Île en longeant la Rue de la Digue ou la raccourcir en partant de la passerelle du Bas de la Rivière, près du temple tamoul. La randonnée ne comporte pas de difficulté jusqu'au barrage et au premier gué car la zone est habitée et on peut remarquer çà et là des petites cases très modestes autour desquelles vaquent des poules ou des chats à la recherche de nourriture. Plus haut, le sentier sur les rives est assez bien marqué ou les cailloux usés pour suivre sans hésitation le fond de la rivière. Enfin, dès que le sentier devient trop difficile à suivre dans les grandes herbes ou les pestes, il faut se résigner à faire demi-tour. On peut admirer tout le long de magnifiques falaises déchiquetées ou des sculptures dans la pierre rouge en début de parcours. Quelques cascades viennent rajouter des bruits d'eau à celui de la rivière et il ne faut surtout pas manquer la belle grotte aquatique qui semble dangereuse à la baignade mais peut comporter de magnifiques couleurs en fonction de la position du soleil.

La randonnée débute n'importe où sur la Rue de la Digue où plusieurs emplacements de stationnement sont proposés (Photo 1). Sauter la murette et marcher entre la route et la rivière pour gagner en sécurité et déjà se donner l'impression de randonner plutôt que de marcher en ville (Photo 1). L'eau est beaucoup plus calme qu'en amont du village du Bas de la Rivière. De nombreuses touffes de papyrus rajoutent une touche de vert (Photo 2). On voit déjà le pont Vinh san au loin et on le rattrape rapidement (Photo 3). On devine sur la droite, sur la colline, les eucalyptus qui bordent le sentier du Colorado, très fréquenté toute la semaine (Photo 4). Plus loin on aperçoit la passerelle destinée aux véhicules qui enjambe la rivière. Il vaut mieux éviter de traverser lorsqu'un véhicule s'engage car les rétroviseurs effleurent les deux rambardes grillagées. S'il n'y a pas trop d'eau, préférer le radier car, de toute façon, il faudra mouiller les pieds dès le village terminé. Des galets instables le bordent et permettent de traverser les pieds au sec (Photo 5). On arrive près du temple Pandialé aux couleurs rouges et orange, bordé de bananiers (Photo 6). Suivre la route en repérant le calvaire, les jardins ou cases modestes et le poteau indiquant le niveau d'eau en 2006. Plus loin, un autre gué peut être évité par la passerelle qui le surmonte (Photo 8). L'ouvrage est assez impressionnant quand on sait qu'il ne sert qu'aux piétons et quand on le compare à la passerelle des véhicules. A la fin de la route il faut repérer le départ du sentier sur l'autre rive, en face d'une des dernières cases près du terrain de basket. Descendre dans le fond de la rivière et passer un premier gué sur des galets parfois instables. On se retrouve dans une partie plate de la rive gauche traversée par un sentier constitué essentiellement de galets (Photo 10). Après les galets, c'est un sentier herbeux qu'on suit à quelques mètres de la rivière (Photo 11). Guetter les œuvres naïves représentant des visages sculptés en bas-relief dans de la pierre rouge très friable (Photo 13). Il y en a ainsi plusieurs disséminées dans cette zone dont un plus gros que les autres en rive droite (Photo 14). Après cette dernière sculpture, on reste en rive droite sur un sentier large bordé par des cases et petits élevages ou basses-cours cachés derrières des murs de tôle ondulée. Plus loin, sur la gauche, une clôture protège une plantation d'arbres endémiques. Ils sont petits et dans cette région assez sèche il faut espérer qu'ils grandiront et qu'on y verra un jour des petits panneaux où les noms gravés resteront plus longtemps que l'écriture au feutre. Il faut saluer cette initiative, surtout quand on voit la liane papillon envahir toute la région nord. Sur la droite, le panneau d'une association de pêcheurs demande de respecter le Bassin Bleu qu'on peut déjà repérer pour une trempette au retour (Photo 18). D'autres bassins, plus ou moins larges ou profonds pourront remplir cet office si le Bassin Bleu est trop fréquenté (Photo 21). La vallée se rétrécit un peu mais il y a suffisamment de place pour un sentier de galets qui vieillit un peu (Photo 22). Sur la gauche, de petites cascades coulent le long du rempart. Il y en a un peu partout mais les plus belles sont plus loin en direction du Grand Bras (Photo 23). De plus elles ne sont pas toujours en eau en fonction de la saison. Après avoir franchi une nouvelle fois la rivière, se diriger vers la droite pour rejoindre le coude et y découvrir une grotte-bassin très originale où la lumière crée de belles couleurs turquoise (Photo 25). Dommage qu'un tuyau plastique placé au-dessus en gâche un peu le charme. Le barrage n'est qu'à une centaine de mètres et se rejoint sans problème. L'ouvrage, récemment réhabilité cache désormais l'entrée du tunnel de transport de l'eau (Photo 28). Remarquer, sur le côté gauche, l'ascenseur à poissons qui permet aux cabots, anguilles et truites de remonter vers l'amont sans avoir à sauter l'écluse métallique. En famille, la randonnée peut cesser ici. Le retour s'effectue par le même itinéraire.
En fonction de l'heure, de l'entraînement ou de la motivation, il est possible de remonter vers les belles cascades de la Ravine Jamrose. Les aventuriers partis très tôt, ne manqueront pas l'expédition pour rejoindre le Bassin du Diable.

Balises

Pas de balises. Très rares traces de peinture

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Denis puis à l'église de Petite Île et longer la rivière en rive droite par la Rue de la Digue - Se garer n'importe où sur le trajet routier ou comme ici près l'école Julien Reydelet - Longer la rivière en rive droite entre la rue et le cours d'eau - Passer sous le pont Vinh San et rejoindre la passerelle du Bas de la Rivière - Traverser le village et un premier gué qui s'évite par une deuxième passerelle et repérer en fin de route le sentier qui débute à droite et descend dans le fond de la rivière - Longer la rivière en suivant le sentier e rive gauche - Franchir quelques passages de gués et rejoindre le barrage - Faire demi-tour par le même itinéraire pour la balade familiale ou poursuivre un peu pour apprécier la vallée et la rivière.
La sortie peut se poursuivre très loin vers l'amont mais demande un bon entraînement.


Commentaires sur cette randonnée (16)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 11/02/2019 16:32
Randonnée complétée le 08/02/2019

Facile jusqu'au barrage, un peu plus difficile de se rendre aux cascades de la source Rubinais c'est à dire au bout de la trace de la fiche; une autre histoire pour ceux qui changerons de fiche et tenterons de rejoindre le bassin du diable.

binette, 10/02/2019 17:18
Randonnée complétée le 10/02/2019 en 3h00

Magnifique ballade avec un chemin bien balisée. Rien de difficile à part les passages à gué.

nussbaum, 01/01/2019 16:15
Randonnée complétée le 01/01/2019 en 2h00

Belle petite balade rafraîchissante

Ousarsiph2, 09/12/2018 18:18
Randonnée complétée

Remontée jusqu'au Grand Bras ce jour puis ascension du sentier très raide et aérien qui rejoint le sentier du bassin du Diable. Merci JP974 qui l'a évoqué le premier dans ses commentaires sur la fiche du Sentier du Bassin du Diable. Retour par l'aire de loisir du Brûlé et la longue descente de Bellepierre... Pour revenir au sentier, c'est raide, difficile, on s'accroche aux arbres et racines mais ça passe sans trop de difficultés et on ne peut se perdre.

lafleche974, 02/11/2018 18:57
Randonnée complétée le 04/08/2018 en 2h00

Depuis le nouveau barrage la balade est devenu agréable et très rapide sur un sentier bien aménager on fait aller-retour pratiquement sans se mouiller :). Pourquoi la placer en difficile par une possible montée des eaux ??? Niveau moyen voir marmaille serait au top car il y a vraiment rien de difficile.

Plein Sud, 13/10/2018 20:44

Endroit assez étonnant, à découvrir. Conditions idéales ce samedi matin: soleil, niveau d'eau bas qui permet de rejoindre le barrage en gardant les pieds au sec (gués solides). Le sentier est parfaitement tracé, alternativement terreux ou très rocailleux .En l'état, jusqu'au barrage, l'itinéraire devient facile. La rivière est très agréable et s'écoule paisiblement; eaux limpides et beaux bassins. Peu de monde ce matin, je serais assez curieux de voir ce que cela donne le dimanche. A en croire les poubelles et le nombre d'ordures qui traînent, il doit y avoir du passage. Heureusement plus on s'enfonce dans les gorges, plus c'est propre, tranquille et dépaysant.

saphyr, 22/07/2018 18:14
Randonnée complétée le 08/06/2017

Randonnée sympatique et facile jusqu'au barrage où nous avons fait demi-tour.

Ousarsiph2, 14/07/2018 22:30
Randonnée complétée

Aller retour au barrage ce jour sans se mouiller les pieds sur le sentier balisé de rouge et les gués solides. Il y a des cases en bois et tole ou des enclos plus ou moins bien entretenus quasiment jusqu'au bout. Le barrage est tout neuf (photos) et la piste de chantier totalement disparue.

You974, 26/04/2018 11:32
Randonnée complétée le 21/04/2018 en 2h30

Randonnée faite le 21/4/18. Se garer devant le temple après le pont très étroit. Pas trop d'eau donc les franchissements sont faciles : 3 jusqu'au barrage. Nous sommes remontés 200/300 en amont du barrage mais après il y avait encore trop d'eau. le sentier est facile et balisé jusqu'au barrage. Mais attention en cas de pluie, les franchissements peuvent devenir impossible. A/R du temple au barrage : 2h30 très tranquille

Moumoute 59, 19/02/2018 05:16
Randonnée complétée le 11/02/2018 en 2h00

Le chemin vient d’être refait et des plantations endémiques réalisées. Randonnée très agréable, la seule difficulté c’ est Les passages successifs jusqu’au cuisses de la rivière mais c’est très amusant ! Le chemin est très bien balisé par des traces de peinture. Nous nous sommes baignés dans le bassin du fond et avons pique niqué sur place. Nous avons randonnée avec nos chaussures aquatiques :) seul point noir les déchets qui sont nombreux. Ramassez vos déchets svp ! En tout cas bravo au département pour cette remise en état ! Dernier détail chèvres sur le parcours. Le niveau difficile est à revoir du fait de l’aménagement récent du chemin.

Randonnée ajoutée le : 15/01/2019