La remontée de la Rivière Saint-Denis à partir du Pont Vinh San

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 6.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 100 - 29 m
Dénivelé positif 85 m
Dernière mise à jour 11/02/2019

Sous le regard bienveillant des statues rouges

Sentier et remontée de rivière effectués le 8 février 2019 pour une randonnée aventure vers l'amont de la rivière et pour rejoindre le Bassin du Diable. Le parcours, aléatoire à l'époque de la création de la fiche est vraiment facile, a été reclassé et inscrit sur la liste des randonnées familiales. C'est une balade pour tous jusqu'au barrage.

Il y a plusieurs manières de remonter la Rivière Saint-Denis : pieds secs ou pieds mouillés. La longer jusqu'au premier passage de rivière et faire demi-tour pour rester les pieds secs ; passer la rivière les pieds dans l'eau jusqu'à la fin du minuscule sentier qui disparaît petit à petit dans la végétation ou poursuivre dans le lit de la rivière en faisant très attention aux glissades sur les cailloux immergés très glissants pour revenir les pieds mouillés. On peut rallonger la sortie en partant de l'église et la passerelle de la Petite Île en longeant la Rue de la Digue ou la raccourcir en partant de la passerelle du Bas de la Rivière, près du temple tamoul. La randonnée ne comporte pas de difficulté jusqu'au barrage et au premier gué car la zone est habitée et on peut remarquer çà et là des petites cases très modestes autour desquelles vaquent des poules ou des chats à la recherche de nourriture. Plus haut, le sentier sur les rives est assez bien marqué ou les cailloux usés pour suivre sans hésitation le fond de la rivière. Enfin, dès que le sentier devient trop difficile à suivre dans les grandes herbes ou les pestes, il faut se résigner à faire demi-tour. On peut admirer tout le long de magnifiques falaises déchiquetées ou des sculptures dans la pierre rouge en début de parcours. Quelques cascades viennent rajouter des bruits d'eau à celui de la rivière et il ne faut surtout pas manquer la belle grotte aquatique qui semble dangereuse à la baignade mais peut comporter de magnifiques couleurs en fonction de la position du soleil.

La randonnée débute n'importe où sur la Rue de la Digue où plusieurs emplacements de stationnement sont proposés (Photo 1). Sauter la murette et marcher entre la route et la rivière pour gagner en sécurité et déjà se donner l'impression de randonner plutôt que de marcher en ville (Photo 1). L'eau est beaucoup plus calme qu'en amont du village du Bas de la Rivière. De nombreuses touffes de papyrus rajoutent une touche de vert (Photo 2). On voit déjà le pont Vinh san au loin et on le rattrape rapidement (Photo 3). On devine sur la droite, sur la colline, les eucalyptus qui bordent le sentier du Colorado, très fréquenté toute la semaine (Photo 4). Plus loin on aperçoit la passerelle destinée aux véhicules qui enjambe la rivière. Il vaut mieux éviter de traverser lorsqu'un véhicule s'engage car les rétroviseurs effleurent les deux rambardes grillagées. S'il n'y a pas trop d'eau, préférer le radier car, de toute façon, il faudra mouiller les pieds dès le village terminé. Des galets instables le bordent et permettent de traverser les pieds au sec (Photo 5). On arrive près du temple Pandialé aux couleurs rouges et orange, bordé de bananiers (Photo 6). Suivre la route en repérant le calvaire, les jardins ou cases modestes et le poteau indiquant le niveau d'eau en 2006. Plus loin, un autre gué peut être évité par la passerelle qui le surmonte (Photo 8). L'ouvrage est assez impressionnant quand on sait qu'il ne sert qu'aux piétons et quand on le compare à la passerelle des véhicules. A la fin de la route il faut repérer le départ du sentier sur l'autre rive, en face d'une des dernières cases près du terrain de basket. Descendre dans le fond de la rivière et passer un premier gué sur des galets parfois instables. On se retrouve dans une partie plate de la rive gauche traversée par un sentier constitué essentiellement de galets (Photo 10). Après les galets, c'est un sentier herbeux qu'on suit à quelques mètres de la rivière (Photo 11). Guetter les œuvres naïves représentant des visages sculptés en bas-relief dans de la pierre rouge très friable (Photo 13). Il y en a ainsi plusieurs disséminées dans cette zone dont un plus gros que les autres en rive droite (Photo 14). Après cette dernière sculpture, on reste en rive droite sur un sentier large bordé par des cases et petits élevages ou basses-cours cachés derrières des murs de tôle ondulée. Plus loin, sur la gauche, une clôture protège une plantation d'arbres endémiques. Ils sont petits et dans cette région assez sèche il faut espérer qu'ils grandiront et qu'on y verra un jour des petits panneaux où les noms gravés resteront plus longtemps que l'écriture au feutre. Il faut saluer cette initiative, surtout quand on voit la liane papillon envahir toute la région nord. Sur la droite, le panneau d'une association de pêcheurs demande de respecter le Bassin Bleu qu'on peut déjà repérer pour une trempette au retour (Photo 18). D'autres bassins, plus ou moins larges ou profonds pourront remplir cet office si le Bassin Bleu est trop fréquenté (Photo 21). La vallée se rétrécit un peu mais il y a suffisamment de place pour un sentier de galets qui vieillit un peu (Photo 22). Sur la gauche, de petites cascades coulent le long du rempart. Il y en a un peu partout mais les plus belles sont plus loin en direction du Grand Bras (Photo 23). De plus elles ne sont pas toujours en eau en fonction de la saison. Après avoir franchi une nouvelle fois la rivière, se diriger vers la droite pour rejoindre le coude et y découvrir une grotte-bassin très originale où la lumière crée de belles couleurs turquoise (Photo 25). Dommage qu'un tuyau plastique placé au-dessus en gâche un peu le charme. Le barrage n'est qu'à une centaine de mètres et se rejoint sans problème. L'ouvrage, récemment réhabilité cache désormais l'entrée du tunnel de transport de l'eau (Photo 28). Remarquer, sur le côté gauche, l'ascenseur à poissons qui permet aux cabots, anguilles et truites de remonter vers l'amont sans avoir à sauter l'écluse métallique. En famille, la randonnée peut cesser ici. Le retour s'effectue par le même itinéraire.
En fonction de l'heure, de l'entraînement ou de la motivation, il est possible de remonter vers les belles cascades de la Ravine Jamrose. Les aventuriers partis très tôt, ne manqueront pas l'expédition pour rejoindre le Bassin du Diable.

Balises

Pas de balises. Très rares traces de peinture

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Denis puis à l'église de Petite Île et longer la rivière en rive droite par la Rue de la Digue - Se garer n'importe où sur le trajet routier ou comme ici près l'école Julien Reydelet - Longer la rivière en rive droite entre la rue et le cours d'eau - Passer sous le pont Vinh San et rejoindre la passerelle du Bas de la Rivière - Traverser le village et un premier gué qui s'évite par une deuxième passerelle et repérer en fin de route le sentier qui débute à droite et descend dans le fond de la rivière - Longer la rivière en suivant le sentier e rive gauche - Franchir quelques passages de gués et rejoindre le barrage - Faire demi-tour par le même itinéraire pour la balade familiale ou poursuivre un peu pour apprécier la vallée et la rivière.
La sortie peut se poursuivre très loin vers l'amont mais demande un bon entraînement.


Commentaires sur cette randonnée (34)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Anthos, 07/08/2022 15:35
Randonnée complétée le 12/08/2022 en 2h00

Effectué debut juillet.
On longe la ravine avec quelques petits passage à gué, les deux flanc de montagne de chaque coté.

Nous avons perdu la trace du sentier peu après le bassin bleu/entrée dans le parc naturel, qui nous força a faire demi tour..

vlgm44, 16/07/2022 15:28
Randonnée complétée le 18/04/2022 en 3h00

Superbe petite rando marmaille. Avec une petite baignade au bout!!

Matthieu, 21/03/2022 23:50

Très chouette sortie le long de la rivière St-Denis, jusqu'au barrage. Le niveau de l'eau est relativement haut en ce moment, les passages à gué se font avec prudence !

Samuel Hoareau, 19/01/2022 19:26
Randonnée complétée le 19/01/2022 en 2h30

Bonjour
Alors j'ai pas bien compris j'ai fais l'aller retour et bon je suis à près du double en kilométrage et je suis allé au bout de la trace même dépassée et j'ai pu m'approcher de ces 2 cascades est ce quelqu'un connait leur nom?
Jpg ou martial ?

Walking Dog 974, 20/11/2021 21:51
Randonnée complétée le 20/11/2021 en 2h20

Bonjour, j’ai effectué cet aller-retour le 20/11/21. Superbe balade !
Elle est belle de bout en bout, j’ai tout aimé !
Dès le début, la rivière coule calmement au milieu des habitations (un riverain m’expliqua que naguère le niveau était bien plus important et vigoureux, ce qui correspond à mes souvenirs d’enfance d’un cours d’eau toujours actif, assez profond et non envahi d’herbes jusqu’à son embouchure !) et le sentier est facile, bien marqué, sous un ciel changeant…. déjà c'est une invitation à la détente..
La rivière est belle à écouter, reposante , certains y trouvent toujours leur bonheur (« ils » sont heureux comme des…. canards dans l’eau lol), aussi belle à voir avec ses eaux transparentes et fraîches, cependant j’ai aussi goûté au spectacle des falaises et des orgues basaltiques...les sculptures rouges (photo 1) m’ont évoqué Tintin (Vol 714 pour Sidney, pour les connaisseurs), tandis que certains passages créaient de belles « aquarelles » (photo 2).

Mais c’est bien sûr la grotte aquatique , non loin du barrage, qui m’ a le plus régalé avec ses eaux turquoises captivantes (photo 3, prise ici au retour pour bénéficier d’une bonne lumière comme conseillé par JPG- merci à lui), malgré cet horrible tuyau défigurant cette cavité.

Arrivé au barrage puis au bassin d’eau potable, j’ai constaté que la trace de Randopitons se poursuivait au-delà, ainsi que la fiche le suggérait.

J’ai continué, c’était amusant ! Et pas vraiment à faire pour une famille avec enfants en bas âge (mais tout à fait faisable par un groupe d’adultes et d’adolescents) : le sentier devenait moins évident à trouver, il fallut régulièrement marcher dans l’eau (pas plus haut que les genoux….), changer de rive, passer dans de grandes herbes en marchant sur des rochers immergés en partie par de petits rus. Le tout sans glisser et faire de plouf ! dans l’eau (le smartphone n’aimerait pas).
Il fallait aussi distinguer le cheminement du sentier qui avait changé d’aspect, devenant plus étroit, bordé de longoses (!) et parfois d’autres plantes inattendues, comme ces bananiers (photo 4).
Un bon exercice d’observation pour moi, avec quelques égratignures superficielles. Mais largement faisable.
La « récompense » était au bout : un beau bassin peu profond reflétant une échancrure rocheuse s’ouvrant sur un ciel enfin bleu à cet instant (photo 5)
…...ce point complétant la trace de Randopitons n’étant lui-même qu’une autre invitation à poursuivre, car il est visible que l’on peut marcher dans ce bassin et continuer la remontée (voir plus bas commentaires de Martial et Ousarship2 notamment)

Au retour, cédant à la tentation, je profitai d’une bonne baignade rafraîchissante dans un bassin repéré à l’aller avec ses deux pierres rouges .
Cela me fit beaucoup de bien.
Déjà la chaleur arrivait, et avec elle plusieurs familles ou couples montaient à leur tour apprécier les bienfaits de ce site.
Je dégustai une poignée de cerises à côtes, à la saveur particulière, et je franchis plus loin le premier gué pour conclure une balade fort agréable.
Voilà une belle manière de commencer son samedi ! Super !

MERCI Randopitons !

PS : gardez vos éventuels chiens en laisse (présence de volailles et chats qui peuvent les rendre indociles)

Belle isa, 11/11/2021 12:38
Randonnée complétée le 23/05/2021

Sympa, attention aux chutes de pierres au niveau di bassin! Il y en avait lorsque j'y étais!

freddy86, 10/10/2021 18:33
Randonnée complétée le 10/10/2021 en 2h00

Randonnée sympathique
Paysage joli au plus proche de St denis
Facile malgré les petites traversées

DCLA, 15/09/2021 12:04
Randonnée complétée le 15/09/2021 en 2h00

Première partie du parcours sans grand intérêt. Autant se garer directement au bout de la route. Le cadre est joli. Je suis allé jusqu'au barrage, seul et ne connaissant pas je n'ai pas osé m'aventurer plus haut. L'eau est rafraîchissante, possibilité de se baigner.

Elena34974, 15/08/2021 13:02
Randonnée complétée le 15/08/2021 en 2h00

Très belle randonnée, plate et calme, facile, j’ai adoré!

Sabine05, 09/05/2021 13:37
Randonnée complétée le 09/05/2021 en 2h30

Très sympa, c'est à faire ! Le temps était sec et les traversées de gué sans difficultés.

Randonnée ajoutée le : 15/01/2019