Une boucle au Cap la Houssaye par le Sentier Pavé de la Barrière

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 11.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 254 - 2 m
Dénivelé positif 280 m
Dernière mise à jour 21/12/2020

Une autre boucle où il est interdit de fumer !

Fiche ancienne refaite dans le cadre de la mise à jour des traces parcourant la savane.
Attention : cette sortie propose une option offrant la possibilité de rejoindre la grotte située sous la route du Cap La Houssaye. L'opération est dangereuse et seuls les randonneurs entraînés, responsables et ne craignant pas le vertige pourront la tenter. Prendre ses responsabilités.

Dès le départ de cette boucle, on est frappé par le nombre de sentiers de bonne qualité rencontrés de tous côtés, signe que cette région désertique et surchauffée attire toujours plus de coureurs et de marcheurs. Il est aisé d'y créer une vingtaine de circuits sans avoir à trop passer deux fois au même endroit. Une autre boucle traverse cette savane par un itinéraire différent. Celle-ci quitte les herbes sèches pour effectuer un écart en bord de plage après avoir emprunté le très ancien sentier pavé de la Barrière. Marcher sur le sable quelques centaines de mètres permet de se rapprocher de la mer pour y trouver fraîcheur et paysages totalement différents. Les 1000 m longeant la route bruyante ne sont pas les moments les plus remarquables de la boucle mais le spectacle de la mer compense cet inconvénient. Une demie-douzaine de sentiers relient la plage et la côte rocheuse à la route si la marche sur le sable rebute les moins habitués. Les sportifs tenteront même la remontée des rochers par un sentier de pêcheurs scabreux comportant câbles acier et échelle métallique pour des sensations garanties. Ce sentier permet de rejoindre l'immense grotte située sous la route (voir § ci-dessous). Même s'il y a beaucoup de monde, ne pas hésiter à stationner au Cap La Houssaye et se régaler du spectacle tout en soufflant un peu avant d'entreprendre le chemin de retour. La région est surchauffée toute l'année et il faut prévoir des quantités de boisson conséquentes. De plus, les arbustes piquants ne procurent même pas d'ombre. Les paysages contrastent grandement avec le reste de l'île et il faut au moins y aller une fois pour apprécier la variété des paysages réunionnais.

La randonnée débute au plus près le l'héliport Hélilagon situé en haut d'une petite colline qu'on rejoint par une route chaotique bordée un moment de pierres peintes (Photo 1). De nombreux emplacements permettent de stationner sans encombre. La boucle débute par une piste longeant le grillage de l'héliport puis la piste d'envol située sur la droite (Photo 2). Le matin, dès les premiers rayons du soleil, les engins décollent bruyamment. Un sentier en bon état part sur la droite dans les hautes herbes et descend en direction du talweg situé au Nord où coule la Ravine Fleurimont (Photo 3). Pour voir les grottes et poursuivre vers Plateau Caillou, ne pas continuer jusqu'au gué officiel mais prendre le premier sentier, plus discret, qui part sur la droite et rejoint la ravine en quelques dizaines de mètres. La traversée à gué est aisée ainsi que la remontée vers le sentier suivant. Prendre à droite, suivre la ravine en rive droite et arriver à une clôture de mâts de chocas servant à guider les bovins (Photo 4). Le contournement s'effectue par les roches situées à gauche. Avant d'emprunter le large sentier partant à gauche vers Plateau Caillou, filer à droite sur quelques mètres et rejoindre les grottes situées en bord de ravine. La première est dangereuse à visiter alors que l'autre peut accueillir plusieurs personnes (Photo 5). Après cette visite minérale, entamer la longue sortie dans la savane en partant plein est puis en bifurquant vers le nord pour traverser la Ravine Fleurimont. A partir de la ravine à sec, les chemins et sentiers vont se multiplier. Le but est de trouver le principal qui rejoindra en un kilomètre de descente l'échangeur de Plateau Caillou sur la Route des Tamarins. Les vues sur la baie de Saint-Paul et le Port confirment la bonne direction (Photo 6). On devine le sentier jusqu'à l'horizon. Il traverse de vastes savanes herbeuses recouvertes d'épineux et de quelques aloès (Photo 7). Les arbres dépassant les trois mètres de hauteur sont très rares et ne procurent même pas d'ombre (Photo 8). Hormis quelques zones caillouteuses, le terrain est surtout sableux et la marche facile, en légère descente (Photo 9). Le sentier oblique totalement sur la gauche à la hauteur de l'échangeur. Tôt le matin, des dizaines de véhicules sont bloqués dans les embouteillages. Prendre plein sud et longer le grillage pour se diriger vers les deux viaducs que l'on remarque facilement. Plonger sous le premier viaduc et rejoindre le deuxième en suivant les nombreuses traces créées par les milliers de passages (Photo 10). Ne pas manquer le sentier plus étroit descendant vers la Ravine Fleurimont qu'on traverse sans même la remarquer. Le sentier, également terreux, remonte un peu sans difficulté (Photo 11). La balade est alors agréable malgré la forte chaleur (Photo 12). On domine la profonde vallée de la Ravine Fleurimont et l'on remarque déjà la trace du sentier descendant vers la mer (Photo 13). Au col où plusieurs sentiers partent dans toutes les directions, prendre à droite et entamer la descente vers la Barrière. Des portions pavées, parfois assez longues, permettent de marcher facilement sur une pente encore assez facile. Plus bas, cette pente s'accentue pour franchir la barre rocheuse. Les vues en direction du Cap La Houssaye se multiplient (Photo 15). Quelques tronçons pavés demeurent mais disparaissent quand la pente devient trop forte pour atteindre la ravine (Photo 16). La descente se termine à la ravine au fond rocheux. On peut rejoindre la route pour la traverser ; le danger vient des véhicules. On peut également rejoindre le pont et passer dessous (Photo 17) ; le danger provient alors des cadavres de volailles et offrandes de nourriture laissées près des anfractuosités et rochers peinturlurés ! Après ces quelques kilomètres de savane surchauffée, le bruit des vagues, les éclaboussures des embruns ou l'air frais du large revigorent (Photo 18). La longue plage de sable gris n'est pas la plus belle de l'île mais la longer permet d'éviter la route bruyante de Saint-Paul (Photo 19). On aperçoit au loin les falaises dominant le Cap La Houssaye et l'on peut deviner le sentier emprunté pour la descente (Photo 20). Tout le monde n'aime pas marcher sur le sable ou les galets. Il y a donc la possibilité de remonter sur la route à tout moment par plusieurs sentiers. L'un d'entre eux, partant du platier prisé par les pêcheurs est particulièrement vertigineux et sportif et ne s'adresse pas à tous les marcheurs (voir § ci-dessous). C'est donc par une portion de route plus ou moins longue qu'on rejoint le Cap La Houssaye en profitant des vues sur la baie de Saint-Paul (Photo 21). La falaise est dangereuse mais une large piste cyclable permet de marcher en sécurité (Photo 22). La halte sur cette haute falaise proche d'un grand parking pour touristes et plongeurs est un pur plaisir pour les yeux. Rechercher les vestiges de la construction de la Patent Slip (voir § ci-dessous). Traverser la route et le parking en terre pour rechercher sur la droite un des nombreux sentiers qui remontent la colline de droite. La chaleur et les myriades de pierres rendent cette courte ascension assez fatigante (Photo 23). Une fois au sommet, la trace ci-dessous propose d'emprunter un étroit sentier qui redescend vers les vergers couvrant le terrain en direction de l'océan (Photo 24). Partir sur la gauche en longeant le verger et bifurquer à nouveau à gauche au dernier manguier pour quitter la verdure et retrouver les herbes sèches et épineux. Le sentier est très large et agréable. Il longe la rive gauche de la Ravine Patent Slip d'où émergent parfois de hautes falaises basaltiques (Photo 25). Les pistes et sentiers sont particulièrement nombreux dans cette zone et il faut éviter d'emprunter un itinéraire transversal. Le but consiste à franchir la petite colline creusée pour faire passer la route des Tamarins. La pente est faible sur un sol terreux et caillouteux (Photo 26). Plus haut, on voit très bien la voie rapide pénétrer sous la colline et en sortir un peu plus loin (Photo 27). La fin de la montée s'effectue sur cette piste ou le sentier qui lui est parallèle, beaucoup plus agréable dans une végétation toujours aussi pauvre (Photo 28). Les hélicoptères qui se posent indiquent si besoin l'emplacement du parking.

Balises

Beaucoup de rochers peints de multiples couleurs

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Prendre la Route des Tamarins et sortir à la bretelle vers Saint-Gilles les Hauts - Rouler dans le village de l'Eperon puis tourner à gauche au terrain de football - Suivre la route chaotique jusqu'à Hélilagon et se garer près de l'entrée de leur parking, sur le bord de la route ou de la piste - Emprunter la piste qui rejoint l'aire de décollage et suivre la piste d'envol - A la fin de la piste, prendre le sentier qui descend à la Ravine Florimont – Tourner au premier embranchement et traverser le petit affluent – Attaquer immédiatement le sentier qui remonte à droite sous quelques arbres – Marcher jusqu'à une clôture en mâts de chocas et la contourner - Faire une halte aux grottes puis continuer sur ce sentier en bifurquant sur la gauche vers Plateau Caillou - Traverser le plateau des Combavas et rattraper la Route des Tamarins qu'on domine d'une vingtaine de mètres - Suivre le sentier qui longe l'autoroute et passe sous les deux ponts qui prolongent les deux tunnels - Marcher en direction de Saint-Paul, tourner à gauche pour descendre vers le fond de la Ravine de Petite Anse - Remonter en face et ne pas manquer le sentier pavé venant de droite en allant en direction de la Barrière - Suivre ce sentier jusqu'à la route – Franchir la route sous le pont et gagner la plage des Petits Récifs - Marcher sur cette plage, rejoindre la route en fonction de l'humeur et du chrono - Suivre la route jusqu'au Cap La Houssaye puis remonter le sentier qui débute à droite et monte en droite ligne jusqu'au sommet de la colline - Redescendre en passant près des vergers puis emprunter le sentier qui part à gauche et rejoint Hélilagon en ligne presque droite.

La grande grotte du Cap La Houssaye

La route du Cap La Houssaye repose sur une immense grotte située sous la route (Photo 22). On la remarque peu depuis la piste cyclable. Pour s'y rendre, il faut emprunter un escalier métallique fixé dans le mur ainsi qu'un sentier très étroit en corniche, sécurisé par des câbles en acier (vignette 1). Une fois au pied de la falaise, partir sur la gauche et marcher très prudemment vers cette énorme cavité qui comporte en son centre un énorme pilier destiné à aider la grotte à soutenir le poids des camions qui font trembler la route (vignette 4). Attention de ne jamais tenter cet écart par forte houle car les câbles sont abîmés par le sel et les vagues sont inévitables à un endroit (vignette 2). Si certains passages sont dangereux, d'autres sont ludiques (vignette 3). A réserver à des randonneurs avertis.

La ravine Patent Slip et le Trou du Cuisinier

En observant la carte du Cap La Houssaye, on remarque des noms de lieux pour le moins originaux comme le Trou du Cuisinier, la Pointe Finition, la Pointe Barre à Mine ou la Ravine Patent Slip. En étudiant l'histoire du lieu, on apprend qu'en 1848, Raymond Hodoul et François Fortuné ont tenté de construite ici une cale de halage (patent slip en anglais). De ce projet dont la main d’œuvre était fournie par des condamnés aux travaux forcés, il ne reste rien que les noms donnés à l'époque aux lieux en fonction de leur emplacement sur le chantier. Le petit pont sur la ravine Patent Slip supportait encore, au siècle dernier, les rails du chemin de fer.


Commentaires sur cette randonnée (27)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Surfeurfou, 02/05/2021 15:42
Randonnée complétée le 02/05/2021 en 5h00

Superbe randonnée une énorme découverte pour nous merci 1000 fois pour ce site le tracé GPS qui était indispensable entre les milliers de petits sentiers dans la savane l’accès à la grotte par contre est très dangereux puisque les cables sont cassés mais ça vaut quand même la peine d’aller voir, À choisir j’aurais plutôt débuté la boucle depuis le Cap lahoussay ce qui permet de se baigner à la fin de la boucle

Walking Dog 974, 10/04/2021 19:38
Randonnée complétée le 20/03/2021 en 2h50

Randonnée réalisée le 20 mars 2021. Belle marche, surtout pour la première partie. Le bitume, ainsi que la proximité des voitures et des vélos passant régulièrement ne me laissaient pas l'esprit serein, même si le point de vue était appréciable. La dernière partie, en plein soleil, m'a bien ralenti je dois dire. Si je devais le refaire, je passerai par un autre itinéraire en deuxième partie, ainsi que le suggère Randopitons (c'est vrai que plusieurs sentiers partent dans tous les sens).

FloG15, 18/12/2020 20:43

Effectivement la trace permet de ne pas se perdre car elle part souvent à des endroits qui ne semblent pas logiques si on se fie uniquement aux sentiers. Très très sec donc à faire en période peut être un peu plus humide car là le paysage est monotone. Long passage sur la route quand même... Dommage

Michel Jourdan, 20/11/2020 14:43
Randonnée complétée le 14/09/2020

Un petit détail 😎
À la fin du chemin Pavé, on arrive dans la Ravine Petite Anse et il est plus simple de passer sous le pont pour arriver directement sur la plage, sans avoir besoin de traverser la route ⛱️

fabgui, 05/10/2020 15:28
Randonnée complétée le 05/10/2020

Belle balade un peu dommage la partie le long de la route.

alléchons, 30/07/2020 06:03
Randonnée complétée le 29/07/2020

Jolie balade sans difficulté
Paysages type savane étonnants. Longue portion en bord de route.

Jean-Marie66, 24/07/2020 11:58
Randonnée complétée le 24/07/2020 en 1h40

bonjour, petite balade de 7,5 km fait ce jour. Remise en forme avec une partenaire. très heureux d'avoir partagé la balade avec un membre du site. a refaire j'espère.

Katmandou, 07/06/2020 08:48
Randonnée complétée le 01/06/2020 en 3h00

Une très jolie balade dans un cadre dépaysant. Notre petit groupe comptait un enfant de trois ans qui nous a bien ralenti, donc nous avons bien fait les 3h de marche indiqués. Cela dit, sans enfant, cette balade peut prendre moins de temps en marchant à un bon rythme et c'est une bonne chose : le soleil est présent tout au long de la balade, les coins d'ombre sont extrêmement rares. Mon conseil : commencer la marche très tôt le matin pour éviter le gros soleil sous les coups de 9h et surtout ne pas oublier eau, chapeau & lunettes !

maxxeric, 29/02/2020 11:57
Randonnée complétée le 29/02/2020 en 2h45

Je me suis un peu perdu dans le début et la fin, je ne pensais pas qu'on devait descendre sur la route..une chaleur horrible sur le trajet, j'ai fini dans la mer, obligé..Belle balade, a refaire..

Allonsmarcher, 03/11/2019 17:32

Raccourcie avec un départ à Helilagon (1h ar) jusqu'à la route.

Randonnée ajoutée le : 18/12/2020