Du Pas de Bellecombe au Cratère Kapor

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2359 - 2161 m
Dénivelé positif 200 m
Dernière mise à jour 05/10/2019

Lave cordée et bouches à feu

Voici une courte promenade dans l'Enclos Fouqué afin de découvrir un sentier ouvert officiellement en 2009 pour se rendre au pied du Cratère Kapor mais qui se situe sur le sentier de secours faisant le tour complet du Piton de la Fournaise. Le Cratère Kapor est le fruit de plusieurs mois de coulées en 1998. On rencontre le même paysage que lors de la montée au Dolomieu ou de la très belle sortie au Château Fort avec différents types de laves à traverser, de la peau d'éléphant lisse et usée par la pluie et le vent aux pointes acérées des coulées récentes en passant par les gratons instables ou les scories glissantes. Quelques écarts sont possibles en hors sentier vers de petits cratères tellement visités que des sentiers naturels s'y sont formés. Attention à la glissade qui ne pardonne pas car le moindre contact avec la lave crée des blessures profondes qui saignent abondamment (expérience douloureuse vécueà cause d'un lacet bloqué net par une solide aspérité de lave !).

La randonnée débute au parking du Pas de Bellecombe-Jacob d'où l'on observe déjà facilement le piton de la Fournaise à partir du très long belvédère (Photo 1). Se diriger vers le belvédère et partir à gauche sur la piste très caillouteuse qui descend lentement vers la porte officielle, fermée en cas d'éruption. On peut se rapprocher du bord du rempart et profiter des larges vues sur l'enclos (Photo 3). La piste se transforme en sentier plus pentu, principalement constitué de marches, qui rejoint en quelques minutes la porte métallique barrant l'accès à l'enclos. Repérer avant d'entreprendre la descente le fin dyke dans le prolongement de la porte puis le Formica Leo (Photo 4). Il faut compter une bonne dizaine de minutes sans trop se presser pour atteindre le fond. Le sentier n'est pas très large et comporte parfois quelques marches un peu hautes (Photo 5). On trouve parfois la descente dangereuse ou difficile (Photo 6) et on ne peut s'empêcher de penser à l'esclave Jacob qui descendit dans l'enclos dans le seul but de trouver cette voie. Ce sera la seule difficulté de la randonnée lors du retour au Pas de Bellecombe car tout le monde n'a pas l'entraînement pour remonter en moins de 10 minutes comme certains sportifs. Après cette descente classique au fond de l'Enclos, le marcheur n'est ralenti par aucun obstacle jusqu'au belvédère du Kapor. Trois directions se présentent aux alentours du Formica Leo : tout droit vers la Fournaise, à droite vers les Cratères Rivals et le Château Fort et à gauche vers le Piton de Partage et le Kapor. Le sol est constitué de laves larges et anciennes recouvertes par endroits de branles verts qui tentent de pousser malgré la rudesse du climat et l'aridité du sol (Photo 7). Après avoir frôlé le Formica Leo, le sentier longe tout d'abord au plus près le rempart de Bellecombe sur de larges plaques de lave sans grand danger. Les plaques instables qui recouvraient des tunnels de lave sont tombées depuis longtemps et les fissures ne représentent que le danger de se prendre le pied et tordre douloureusement la cheville. Les balisages blancs sont omniprésents pour une aide précieuse en cas de brouillard, fréquent et rapide dans son installation sur toute la zone du Volcan. On peut cependant, s'il n'y en a pas, se payer le luxe d'un petit hors sentier vers le Piton de Partage car la végétation est quasi inexistante pour gêner le passage (Photo 9). Le cheminement sur le sentier officiel est rapide puis le sentier commence doucement à monter. La lave est bientôt remplacée par des gratons et des scories glissantes dans les montées. Le parcours est bordé de toute part par des sculptures de lave (Photo 12) ou de petits cratères quand ce ne sont pas de larges étendues de gratons acérés et friables (Photo 14). On remarque, vers le bas de la pente des cratères de toutes tailles entourées de petits sentiers dus aux passages incessants des randonneurs en hors sentier. Si le lieu était dangereux quelques mois après l'éruption, il n'en est plus de même maintenant et en restant prudent, on peut oser un petit écart. Un dernier effort amène au belvédère édifié par l'ONF qui permet de contempler tous les autres cratères dont le fameux Kapor. Pas le moindre brin d'herbe ni un seul oiseau dans les parages. Seules quelques araignées installées intelligemment entre deux cailloux attendent l'insecte de passage. C'est ici le domaine du minéral qui peut changer du jour au lendemain en cas de nouvelle éruption. Il n'est pas conseillé de quitter le sentier autour du Kapor ou la moindre petite chute peut indisposer pour plusieurs jours. C'est pourtant là qu'on retrouve le sentier qui vient de l'autre face de la Fournaise en passant au Château Fort et qui a fait le tour complet du Volcan. Cette magnifique randonnée non officielle, voire fermée officiellement, est pourtant unique à la Réunion car elle permettait, en quelques heures, de tout connaître des abords de la Fournaise sur un sentier bien balisé et sans danger réel. Depuis 2010, plusieurs éruptions ont eu lieu dans l'enclos sur toutes les faces de la Fournaise et ce sentier a tellement souffert des traversées de lave qu'il ne faut plus l'entreprendre même si on le distingue très bien depuis le Kapor.
Le retour au Pas de Bellecombe s'effectue par le même itinéraire qui présente l'avantage de proposer de très beaux panoramas, mieux visibles dans cette direction que lors de l'aller.

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Bourg Murat puis suivre la route forestière du Volcan jusqu'au Pas de Bellecombe - Garer le véhicule - Emprunter la piste puis le sentier qui longent l'enclos et franchir la grille du Pas de Bellecombe - Descendre jusqu'au Formica Léo puis prendre le sentier qui commence immédiatement vers la gauche avant le Formica Léo - Suivre ce sentier jusqu'au pied du Piton de Partage - Continuer en montant légèrement les pentes de la Fournaise, passer au nord du Piton Mi-Côte et au sud du Piton Magne - Traverser une zone assez longue de gratons coupants avant d'arriver au cratère Kapor dominé par un belvédère - Le retour emprunte le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (6)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Suomy Nona, 31/05/2019 16:46
Randonnée complétée le 29/05/2019 en 3h00

Le sentier est ouvert. Un arrêté nous l'assure en début de parcours.

Christian L, 15/02/2018 17:53
Randonnée complétée le 17/02/2018 en 4h00

Direction le Kapor puis l'aventure vers les nouvelles éruptions de septembre 2016, en plus ou moins hors sentier car des balisages existent malgrè tout pour s'approcher du piton Jacob ainsi baptisé récemment . -Jacob est l'esclave qui a découvert le passage pour pénétrer dans l'Enclos et qui porte pourtant le nom de Pas de Bellecombe- Scories,grattons,laves cordées,plaques de basalte,des couleurs magnifiques! A réserver aux inconditionnels :pour ceux qui "prennent leurs responsabilités" car on se promène sur des sentiers toujours fermés ou carrément sur aucun sentier. Á ne pas faire par temps de brouillard et,est il utile de le rappeler (?) en étant à tout pas effectué, très prudent. Mon commentaire ne se veut pas malgrè tout une incitation à faire pareil. Á chacun de voir...où commence la folie et où s'arrête la sagesse ."Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit" La Rochefoucauld

NicodeCarcassonne, 18/10/2017 18:53

Le 18/10/2017, le sentier est toujours fermé.

Marie33, 13/07/2017 19:47

Le 12/07/2017, le sentier est toujours fermé. Du coup nous avons été jusqu'à la chapelle de Rogemont avec un enfant de 4 ans.

Yvanez, 09/07/2017 22:47

le 23/06/2017, le sentier Kapor était toujours fermé par arrêté préfectoral. Nous avons été au cratère dolomieu.

Xavier47, 27/10/2016 07:27

Le 24/10/16, ce sentier était encore fermé par arrêté préfectoral.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2014