Le tour de Maison Rouge et Macabit à Bellemène depuis le Tour des Roches

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h45
Distance 10.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 407 - 7 m
Dénivelé positif 420 m
Dernière mise à jour 09/09/2018

Macabit, Bois Joli ... de tamarins sans doute

Cette agréable sortie permet de poursuivre après le chemin Lougnon, par une longue boucle, une visite de la Région de Maison Rouge et de Macabit, à la recherche d'autres sentiers ou chemins pavés. C'était ici la mode depuis les débuts de l'occupation de l'île de paver de laves plates tous les sentiers de la région. Certains ont été oubliés, d'autres sont petit à petit remis en état au grand plaisir des randonneurs qui veulent, une fois n'est pas coutume, voir autre chose que les cirques ou le volcan. Merci à l'Association Bellemène Pavé pour le travail accompli et surtout pour la qualité de ce travail.
La région est très sèche et se compose de savanes herbeuses parsemées de nombreux tamarins qui donnent des kilos de fruits début décembre. C'est également en décembre que l'on peut découvrir des quintaux de cèpes qui poussent sur les bords de ravines comme ceux de la Photo 15 près de la Ravine Laforge. Ils sont comestibles, un peu acides après cuisson mais vivent ici sans crainte des cueilleurs. Cette boucle emprunte une courte portion de route à Bellemène et une plus longue sur le Tour des Roches. Ces deux routes, pourtant proches, contrastent : l'une est en région sèche, l'autre traverse les marécages de l'Etang Saint-Paul où l'on peut même se baigner en fin de parcours pour se débarrasser de la poussière. La descente vers le Moulin à Eau emprunte une portion du circuit de la Megavalanche, cette course de VTT qui réunit les meilleurs de ce sport en novembre de chaque année.

La randonnée commence par une forte pente sur le magnifique Chemin Pavé Lougnon, déjà décrit pour cette sortie familiale. Un sentier qui débute au terrain de football de Bellemène longe le terrain puis traverse un petit affluent de la Ravine Athanase avant de rejoindre la partie pavée du Chemin Cassis (Photo 7). Bordé de chocas, il chemine sous les faux poivriers en pente douce jusqu'à la portion goudronnée du Chemin Cassis. Se succèdent alors plusieurs routes faciles à suivre : Chemin Morel tout d'abord qui comporte de grands virages avant de retrouver la RD4 (ou Rue Montrouge) qu'on longe sur environ 300 mètres pour bifurquer à gauche sur le Chemin Macabit. Suivre cette nouvelle route jusqu'à la très discrète Impasse Tropicale qui sert de repère pour trouver un peu plus loin le sentier qui entame la descente vers Macabit. On retrouve plus bas le sentier de la Mégavalanche qui descend en lacets jusqu'au village du Moulin à Eau. Certaines portions sont très propres, bordées d'herbe et à l'ombre, d'autres sont plus exposées et ont souffert des passages répétés des concurrents de la course cycliste. La fin du sentier comporte de nombreux lacets dans une végétation typique de ces zones semi-arides qui permettent quelques points de vue sur l'Etang Saint-Paul. Certains coins plus humides, à l'approche de la ravine, proposent à la saison des quintaux de cèpes de l'Etang Salé à faire pâlir de jalousie les cueilleurs de Corrèze ou de l'Ariège ! Les bruits de basse-cour et les pistes nombreuses guident sans difficulté à la route du Tour des Roches juste avant la Ravine Tête Dure. La dernière partie s'effectue sur la route bordée de papyrus, de songes sauvages et de canaux d'eau claire se jetant dans les marécages de la Réserve Naturelle Nationale de l'Etang de Saint-Paul. Il faut se méfier de la circulation routière sur ces trois kilomètres car il n'y a que peu de fossés ou bandes latérales à cause des marécages qui suintent même parfois sur la route. Ce n'est pas la partie la plus agréable de la boucle mais c'est la plus facile car il est difficile de faire plus plat si près de l'eau. A la saison, c'est au milieu des mangues tombées des arbres que l'on retrouvera la voiture à la passerelle.

Particularités

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint Paul et emprunter la route du Tour des Roches (soit vers Plateau Caillou, soit depuis Savanna) et se garer à la passerelle de la Ravine Divon - Prendre la route en direction de Savanna et bifurquer à la première route à droite dans le village de Bouillon - Tourner à gauche et monter la forte pente de la route bétonnée qui mène directement au début du Chemin pavé de Lougnon - Suivre le Chemin Lougnon jusqu'à Bellemène - A la fin du chemin, prendre, légèrement à gauche, une route qui monte également fortement jusqu'à un calvaire, un abri bus et le terrain de football - Contourner le terrain par la droite et le longer sur toute sa longueur jusqu'au départ du sentier qui traverse plus loin une ravine et retrouve le Chemin Cassis - Longer cette voie puis le Chemin Morel jusqu'à la D4E - Prendre à gauche et suivre la route principale jusqu'au croisement avec le Chemin Macabit - Suivre cette dernière rue jusqu'à un lotissement privé à l'Impasse Tropicale - Le sentier démarre sur la gauche après le mur du lotissement (photo 9) - Descendre alors ce sentier vers l'étang de Saint-Paul, obliquer sur la droite - Le sentier se transforme en piste pavée large et en lacets jusqu'à la Ravine Laforge - Tenir compte des récentes modifications autour de la Station de pompage - Obliquer à gauche aux premières cases en tôle et retrouver la route du Tour des Roches - Tourner à gauche, passer le radier immergé du Moulin à Eau (photo 18) et retrouver 3 km plus loin le véhicule à la passerelle de Divon.

Basculement des Eaux

Voici quelques images transmises par Jean Pierre Varangles le 10 mai 2014 pour montrer à quel point une partie du circuit a changé à l'approche de la Ravine Laforge. La carte (Photo 21) comporte un point noir qui représente la station, un trait noir la nouvelle route et un trait mauve qui peut servir de raccourci. Cependant, aucune difficulté pour trouver le circuit rouge. Pour le mauve, marcher 100 mètres sur la route.


Commentaires sur cette randonnée (11)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Fanch, 27/02/2019 18:41
Randonnée complétée le 27/02/2019 en 2h00

Très bien décrite par la fiche, la boucle est agréable malgré les portions de route. Big up à un gentil Monsieur de Bellemène qui a bien voulu remplir ma gourde, indispensable par cette chaleur

SaSyRando974, 09/09/2018 16:57
Randonnée complétée le 04/08/2018 en 3h00

Un peu perdu avant de redescendre vers le tour des roches

klooug, 09/04/2018 19:42
Randonnée complétée en 3h00

Randonnée faite ce matin. Pas de grande difficulté descente un peu boueuse mais rien de méchant. Très sympa surtout le chemin pavé. Ça monte mais superbe vue.

klooug, 09/04/2018 11:49
Randonnée complétée en 3h00

Phiphil, 27/12/2017 00:02
Randonnée complétée le 08/10/2017 en 4h00

Je n'avais pas envie de faire de voiture, j'étais sur St-Paul, par défaut, j'ai choisi ce tracé. Bonne pioche !! La montée est rude pour commencer mais le chemin pavé est un régal, pour l'histoire et le point de vue. La traversée des quartiers est très sympa, habitat local et jardins pleins de fleurs, sans voitures, un vrai plaisir. La trace est assez facile à suivre. La descente vers l'étang est moins agréable, par une piste sans flore d'un grand intérêt. Le tour de l'étang est très agréable. Au final, une balade à ne vraiment pas faire par défaut et un bon moyen de connaître les quartiers populaires des Hauts. Bon apprentissage de La Réunion.

mamijosi, 03/09/2017 19:42
Randonnée complétée le 28/08/2017 en 4h00

Faite avec des très moyens marcheurs, passage par la Source avec retour sur le sentier pavé. Très beau. Un peu long le retour par la route mais on a vu des poules d'eau que beaucoup de connaissaient pas.

Martial, 15/02/2017 08:53
Randonnée complétée le 14/02/2017

Une belle boucle qui commence par le magnifique chemin pavé Lougnon, aller faire un tour en passant sur le sentier pavé de la source et au moins jusqu’à la source et les ti-bon dieu, nous avons testé la remonté de l'autre coté, on peut arriver sur la rd4 mais ce n'est pas nécessaire dans le cadre de cette boucle, voir commentaire de Jt3b. Le sentier de la photo 9 est barré par une chaîne et il suffit d'emprunter la grande piste, probablement construite pour l'implantation des pylônes edf, on retrouve le passage un peu plus bas. Cumuler cette boucle avec le tour du bassin vital, ce qui permettra un bain rafraichissant avant d'attaquer la route du tour des roches.

Jt3b, 25/09/2016 12:26

Attention ! Les derniers mètres sur le chemin la source avant d'arriver à la rd4 traverse une propriété privée , on s'est fait grondé par la propriétaire, alors il vaut mieux continuer sur le chemin la source pour ne pas gâcher la rando

ASSOSENTPOS, 26/07/2016 16:34
Randonnée complétée le 15/07/2016 en 3h00

on a suivi la boucle, il y a 10 jours; un chouette parcours, avec une montée pavée très bien entretenue , et des cases en paille ou il fait bon faire une halte et admirer la vue , on a mis 3 h en regardant plantes et paysage, et en traversant petits hameaux lontan; merci pour le tracé que l'on avait téléchargé dans le GPS qui nous a permis de trouver toujours le bon passage. bravo pour ce site randopitons que l'on commence à découvrir. christian

Sophie M, 04/06/2016 18:27
Randonnée complétée le 04/06/2016 en 2h10

Fait dans l'autre sens aujourd'hui. Je n'y étais pas venue depuis 6 ans... quels changements sur le chemin Macabit ! Il n'y a plus d'ornières profondes ni de pavés de travers, tout a été comblé par de la terre pour le passage des bulldozers qui ont permis la constructions de plusieurs pylônes haute tension... Le sentier est maintenant très large Après passage sous un dernier pylône, on retrouve sous quelques centaines de mètres le sentier d'origine, puis on débouche sur une large saignée qui permet de rejoindre directement la route sans longer le grand mur. Quelques rares panneaux montrent le chemin. Les points de vue, eux, n'ont pas changé, toujours très chouettes ! J'ai mis 2h06, sûrement car la progression sur Macabit est plus facile.

Randonnée ajoutée le : 01/12/2011