Rando croquis et cases créoles à l'Entre Deux

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 6.6 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 514 - 351 m
Dénivelé positif 220 m
Dernière mise à jour 01/07/2018

Sac dans le dos, carton à dessin à la main

La jolie petite ville de l'Entre Deux est située dans un cirque formé par les multiples flancs de crêtes descendant du Dimitile. C'est le départ de nombreux sentiers qui font le plaisir des randonneurs. L'office de tourisme et la municipalité font tout pour attirer les touristes et marcheurs. Cette boucle présente les trois portions de Randocroquis (voir § ci-dessous) et quelques écarts afin de rechercher les plus belles cases de la ville. Des circuits sont organisés quotidiennement sur réservation et présentent de manière plus ludique et détaillée l'environnement rencontré durant cette randonnée familiale.

Outre le plus long parcours qui emprunte les sept principaux sentiers de l'Entre Deux pour contourner la ville, il est également très agréable de marcher dans les rues bordées de belles ou très anciennes demeures plus ou moins modestes. L'itinéraire ci-dessous se propose d'effectuer la totalité de Randocroquis, un parcours pédagogique séparé en trois portions et d'y rajouter une balade vers le Grand Bras et une flânerie en ville pour y rechercher les plus belles cases. Il est destiné aux marcheurs qui ne désirent pas suivre un guide entouré parfois d'une quinzaine de personnes. Un itinéraire est présenté mais l'on peut se promener ou bon nous semble, certain de trouver à tout moment la case, le panorama sur le Dimitile, l'arbre original, la ruelle ombragée, le petit coin sympathique pour se désaltérer ou déguster un petit cari. Il est vivement conseillé de réserver au moins une fois le tour des cases afin d'y glaner des informations moins orientées sur la randonnée.

La randonnée débute sur le parking des bus en face de l'arboretum. L'arboretum étant tout proche il est possible d'en faire le tour avant de partir ou comme ici en milieu de boucle. L'endroit abrite les trois premiers stands de dessin. La première case rencontrée près du parking abrite une association de la ville. A la fin de la rue Fontaine, après avoir profité des premiers panoramas sur le Dimitile (Photo 1) et de quelques cases, on parvient au petit Jardin Fontaine. Ne pas chercher d'eau courante car le patronyme Fontaine est un des plus communs de l'île. L'endroit, très bien entretenu, est fleuri, calme, reposant (Photo 2) et entouré de belles cases entourées de jardins. Revenir sur ses pas et descendre en direction de la rivière en empruntant l'escalier situé à la fin de la rue Fontaine (Photo 4). Il y a peu de route à grande circulation jusqu'à la bifurcation vers le stade et les terrains de tennis au début du Coteau Sec. Pour éviter le goudron et le béton, poursuivre sur le chemin Grand Fond et trouver facilement le sentier qui attaque le coteau (Photo 5). La pente est sérieuse mais le sentier ombragé. Il s'approche de la route puis s'en éloigne pour suivre le circuit sportif par quelques lacets et escaliers de terre et de bois (Photo 6). On rencontrera trois nouveaux spots de dessin dans les lacets recouverts de pierres (Photo 10). Ces lacets sont la seule courte difficulté de la boucle ; il suffit de marcher lentement si on manque d'entraînement. Pour voir la onzième station de croquis, il faut partir sur la droite en arrivant sur le Chemin du Coteau. Repartir vers le bas et suivre cette petite route jusqu'au croisement avec la RD 26. La Rue Vienne n'est qu'à quelques pas sur la droite. Partir sur cette rue, prendre la première à gauche puis marcher jusqu'à la fin de la route qui semble un cul de sac mais se termine en réalité par un escalier métallique. On passe de la rue goudronnée aux maisons fleuries à un sombre verger en forte pente. Le sentier, étroit et abrupt, mène à la rivière que l'on entend depuis le haut (Photo 12). Les 5 derniers mètres ont subi les assauts du dernier cyclone mais le passage est bien marqué. Si la boucle s'effectue dans l'autre sens, le départ est moins visible. Retenir que la suite du sentier est exactement en face de l'autre portion, tout près de la petite cascade de la Source Rémy (Photo 13). Une montée sur terre et racines (Photo 14) amène en quelques minutes aux premières habitations. Reprendre alors le chemin de la ville par la Rue Hoareau et remarquer, juste avant la RD26, le cacaoyer couvert de fruits et de minuscules fleurs à même le tronc de l'arbre (Photo 22). La pente sur route est faible jusqu'au parking où se termine la première partie de la boucle, plus végétale. L'autre partie, plus urbaine va débuter par une incursion dans le parc arboretum pour y trouver quelques beaux spécimens d'arbres (Photo 15) et bien sûr des panneaux pour apprendre à les dessiner. Comme il n'y a qu'une entrée au petit parc, ressortir par la même grille, située en face de l'office du Tourisme et prendre à gauche. Une rue longe le parc et se termine en ruelle (Photo 16). A partir de la mairie, flâner à l'envie ou suivre cet itinéraire qui, reconnu, assure de trouver de magnifiques et vieilles cases (Photo 21) ou de splendides panoramas sur le Dimitile (Photo 20). Profiter aussi de quelques monuments (Photo 17) ou décorations urbaines (Photo 18). Ne pas manquer l'Impasse des Orchidées (Photo 24) pour s'approcher de la Case Pamplemousse qui porte très bien son nom quand l'arbre qui la flanque est couvert de gros fruits jaunes (Photo 25). De nouvelles cases bordent la route jusqu'à l'église Saint-Vincent de Paul qui signe la fin proche de la balade (Photo 28). Remarquer, juste en face de l'église, le cinéma qui porte la croix sur sa façade. Elle date de l'époque ou le bâtiment abritait les offices religieux durant la construction de l'église. Rejoindre la mairie puis le parking.

Balises

Signaux divers

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à l'Entre Deux à partir de Pierrefonds - Se garer au centre ville sur le grand parking en face l'office du Tourisme - Longer la Rue Fontaine et rejoindre le jardin éponyme - En faire le tour et revenir pour emprunter l'escalier qui descend vers le stade - Remonter la Rue Grand Fond Extérieur mais ne pas bifurquer vers les tennis - Poursuivre d'une centaine de mètres au croisement et emprunter le parcours sportif - Rejoindre le Coteau Sec et emprunter le Chemin du Coteau Sec jusqu'à la RD 26 - Remonter un peu et tourner à gauche sur la Rue Vienne puis la Rue Melin - A la fin de la rue, emprunter l'escalier puis le sentier qui rejoint le Bras Long - Franchir le gué et poursuivre vers l'Impasse des Hibiscus puis la rue Julius Hoareau - Reprendre vers la ville par la RD 26 - Rejoindre l'office du Tourisme et pénétrer dans le parc de l'Arboretum - Le longer ensuite par l'Impasse des Gréviléas qui se termine en ruelle - Partir à gauche vers la mairie puis effectuer un tour de la ville par les rues Payet et Grand Fond Intérieur - Poursuivre par la Rue Lauret sans oublier l'Impasse des Orchidées - Terminer vers l'église par la rue de l'Eglise avant de revenir au parking situé en face de l'arboretum.

Randocroquis, c'est quoi ?

L'Office du Tourisme de l'Entre Deux (02 62 39 69 80) propose des visites guidées sur le thème des cases (Entre Lambrequin et Patrimoine") ou "L'Entre Deux et le café ou l'Arôme d'une Histoire".
Le dépliant sur Randocroquis stipule : "Premier sentier Randocroquis sur l'Île de la Réunion, ce parcours d'initiation au dessin pour tous est situé dans le magnifique village créole aux portes du parc national de la Réunion. Au fil des 11 stations, grâce aux conseils et astuces du Randocroqueur, vous apprendrez à réaliser facilement vos propres dessins sur des thèmes du patrimoine et de la nature".

Comme le montre la carte ci-contre, trois petits parcours comportent des stands avec parfois des sièges et toujours des explications pour réaliser les meilleurs croquis. Cette boucle emprunte les trois courts tronçons qui sont intégrés dans le circuit.
Voir le site de l'O.T.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 01/07/2018 21:50
Randonnée complétée le 01/07/2018

L'Entre deux, ce très agréable village du sud se met en quatre pour accueillir les touristes ; des sentiers régulièrement entretenu et toujours une pointe d'innovation pour plaire à tous. En témoigne ces randos croquis, idée fabuleuse qui plaira à tous en rendant la sortie très ludique : ces sentiers de randos croquis, et quelques autres passages regroupés sur cette rando vous ravira, ne ratez rien, tout est merveille. Malheureusement, le banc de ma photo, prise il y à maintenant quelques années, et qui se trouvait avant la descente vers la source Rémy à disparu, c'est comme ça, le présent efface petit à petit le passé.

Christian Léautier, 10/06/2018 15:46
Randonnée complétée le 09/06/2018 en 3h00

Quel plaisir de flâner au hasard-je n'ai pas nécessairement suivi randopitons- dans les rues de l'Entre Deux, village propre et fleuri aux mille kaz créoles, les unes plus jolies que les autres...-un régal pour les yeux et pour les photos- Pas pris ce jour le Coteau sec -qui devait être bien mouillé. Bien besoin de randocroquis vu mon niveau en dessin mais plein de découvertes de fleurs et de fruits: vavangues, cabosses de cacaoyers vues pour la 1ère fois en 12 ans à la Réunion (bien dénichées par JPG rue J.Hoarau!) ...Bien aimé!...

Randonnée ajoutée le : 07/06/2018