Du Pavillon à la Plate Forme par le Sentier Burel et celui de la Roche Pendue

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h30
Distance 7.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1020 - 430 m
Dénivelé positif 730 m
Dernière mise à jour 02/06/2020

Plus facile dans l'autre sens

Depuis sa remise en état, le sentier de la Roche Pendue est en assez bon état et il vaut mieux le pratiquer le plus possible car les multiples passages suffisent souvent au bon entretien des itinéraires. Une randonnée sportive, un peu aventureuse, l'emprunte en descente avant de remonter par le Bras Rouge vers Cilaos. Depuis la fermeture du sentier de la Cascade du Cap Noir, ce circuit représente un belle alternative pour des tours du cirque sans passer par l'Îlet à Cordes. Les sportifs pourront d'ailleurs poursuivre sur Cilaos en arrivant à la Plate Forme et redescendre au Pavillon par le circuit classique passant par Palmiste Rouge et l'Îlet Haute. A partir de Trois Bras, la remontée est régulière avec de rares coups de reins de courte durée. L'endroit est sauvage et offre de superbes points de vue sur les cascades et le torrent du Bras de Benjoin. La Ravine de la Roche Pendue, quant à elle, est un modeste ruisseau bordé par les filaos. Ce circuit a été effectué à partir de l'arrêt de bus du sentier Burel. A la Plate Forme, un autre arrêt permet d'attendre le bus et de revenir au point de départ.

La randonnée débute au parking situé à quelques mètres du sentier Burel. Le sentier descend légèrement avant de suivre le plus souvent la courbe de niveau (Photo 1). Quelques courtes portions sont herbeuses mais c'est plutôt la terre qui recouvre le sentier (Photo 2). Il ondule pour franchir les petites ravines à sec qui descendent vers le Grand Bras de Cilaos qu'on devine souvent au fond du profond ravin. Si on ne le voit pas, on l'entend. Certains passages glissants, étroits et à flanc de falaise peuvent intimider les personnes sujettes au vertige mais des câbles sont situés aux meilleurs endroits (Photo 3). Attention tout de même au faux pas. Après ce long circuit à plat et tortueux, la descente dans les chocas amène sans difficulté au Grand Bras de Cilaos. Pas de passerelle ni de gué à cet endroit. Il faut donc se mouiller les pieds pour rejoindre le sentier qui longe la rivière en rive droite. Une astuce consiste à marcher simplement dans le lit en rive gauche à travers les galets (Photo 5). Les galets ralentissent plus que sur le sentier mais on est tout de même certain de retrouver Trois Bras sans danger. Les falaises de chaque côté sont déchiquetées par l'érosion, principalement sur la droite en montant (Photo 6). Les panoramas sur le Grand Bénare et le Gros Morne sont magnifiques (Photo 7). Cette rivière a toujours de l'eau toute l'année et le bruit est agréable (Photo 9). A l'époque de la floraison, on aperçoit sur les pentes les centaines de mâts de chocas qui créent des taches vertes (Photo 10). Trois Bras doit son nom aux trois torrents qui se rejoignent ici pour former le Grand Bras de Cilaos (Bras de Saint-Paul, Bras de Benjoin et Bras Rouge). Ces trois cours d'eau on créé trois vallées sauvages aux parois friables (Photo 11). Prendre à droite et remonter le Bras de Benjoin sur le sentier ou les traces en rive gauche (Photo 12). Certaines portions de la rivière sont plus calmes sous les filaos (Photo 13). Guetter l'autre rive pour y dénicher le cairn discret qui indique le départ du sentier de la Roche Pendue (Photo 15). Avant d'entamer la montée, il est possible de rejoindre un beau bassin en amont (Photo 15). Coincé entre deux petites falaises verticales, le spectacle est garanti. Comme le cairn est en équilibre instable, espérons que personne ne viendra le pousser et le faire chuter. Dans ce cas, repérer, à quelques mètres le tronc couché en travers qu'il faudra enjamber. Le sentier grimpe sous les filaos et les chocas verts en pente moyenne et caillouteuse par endroits (Photo 16). On parvient assez rapidement à un plateau recouvert d'herbe haute et sèche et de chocas jaunes. Profiter des magnifiques points de vue sur la vallée du Grand Bras de Cilaos ou, plus sauvage, du Bras de Benjoin (Photo 17). Une courte descente sableuse comporte quelques petits éboulis sans conséquence (mais qui pourront inquiéter certains) et se termine à la Ravine de la Roche Pendue. Le gué, bordé de grosses roches est insignifiant (Photo 19). La petite ravine file vers le Bras de Benjoin sous les filaos (Photo 20). Avant d'entamer la longue remontée vers les champs de lentilles, on peut effectuer une balade le long du ruisseau et même y retrouver des anciennes traces de sentier. Attaquer le sentier qui longe la ravine en rive gauche et s'en éloigne parfois pour passer des zones de falaises ou de talus friables (Photo 22). Quelques gros cailloux obligent parfois à lever la jambe. Le cheminement, la plupart du temps est assez aisé sur une pente régulière. Beaucoup de chocas, quelques jouvences et des filaos constituent l'essentiel de la végétation. Attention, après une heure de montée, de ne pas manquer la sortie de la forêt qui s'effectue en passant dans des plantes un peu touffues obligeant à baisser la tête. Les herbes et chocas jaunes remplacent la verdure et il faut attaquer une pente assez forte pour atteindre le bord du plateau (Photo 23). Le sentier est étroit, comporte des lacets et quelques marches par endroits (Photo 24). Les friches ont été remplacées par des champs de lentilles depuis la prise de la photo 25. On arrive au fameux manguier qui sert de repère pour le départ dans l'autre sens (Photo 26). Le sentier se transforme en route presque à plat dans les champs de lentilles qui recouvrent toutes les surfaces cultivables des environs. Des ficelles portant boites et bouteilles vides traversent ces champs ; en tirant sur l'une d'elle, l'ensemble bouge, créant du bruit de casseroles pour fait fuir les oiseaux venant voler les graines. Comme la randonnée est courte et bientôt terminée, ne pas hésiter à marcher vers le Cap Noir et le Gros Morne de Gueule Rouge pour étudier cette culture particulière et spécialité du Cirque de Cilaos (Photo 27). Attaquer la montée par la route bétonnée jusqu'à la RN 5 et l'arrêt de bus ou vers Cilaos.

Balises


Balises uniquement sur Burel

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis puis à la Rivière Saint-Louis et entamer la longue montée vers Cilaos - Passer le Pavillon et remonter quelques lacets jusqu'à l'arrêt de bus du Sentier Burel - Débuter par le sentier Burel jusqu'au Bras de Cilaos - Suivre la rivière en rive gauche ou le sentier en rive droite jusqu'à Trois Bras - A Trois Bras, remonter le Bras de Benjoin de quelques dizaines de mètres et entamer la montée à la Plate Forme par le Sentier de la Roche Pendue - Aux champs de lentilles, emprunter la petite route jusqu'à la RN5 et l'arrêt de bus de la Plate Forme.


Commentaires sur cette randonnée (22)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
slovene, 17/09/2021 08:26
Randonnée complétée le 16/09/2021 en 3h10

Randonnée faite le 16/09/21, paysages variés, rivières, montagnes, savane et au niveau de la ravine de la Roche Pendue, filaos, jouvences fleuries, des chocas très vert et des fougères géantes, j'ai adoré ce lieu paisible, enchanteur...
De beaux points de vue sur le cirque en arrivant au manguier.
Sentier bien fléché, propre mais un court passage délicat, voir photos, commentaire de Sébastien du 01/07 qui est toujours d'actualité.
Pour toutes mes randonnées d'une journée sur Cilaos, Bus 60 gare routière de St Louis.

Christian L, 08/09/2021 20:32
Randonnée complétée le 20/07/2021 en 4h00

@apes Pour chaque rando la fiche précise par un pictogramme toutes les particularités dont la présence éventuelle d ‘échelles ce qui n est pas le cas pour cette rando, donc parfait pour un chien

apes, 08/09/2021 19:55

Bonjour,
Y a-t-il des échelles ? Pensez-vous que la randonnée est praticable avec des chiens ? Merci d'avance et bonne journée à tous !

Christian L, 21/07/2021 18:11
Randonnée complétée le 20/07/2021 en 4h00

D'abord 2 précisions : 1/ Pour franchir le gué à la fin du sentier Burel, ne pas suivre le balisage blanc qui fait franchir ce gué pas au meilleur endroit (courant assez fort et passage plus ou moins difficile mais continuer en amont 100 m rive gauche pour traverser: c'est plus facile et l'on retrouve vite le sentier officiel. 2/ Pour franchir le Bras de Benjoin, plus question de chercher le cairn ou le tronc couché (qui n'existent d'ailleurs plus-photos 13 et 14 du site) mais suivre le tout neuf balisage blanc et les nouveaux panneaux indicateurs ! (sur le site il est noté "balisage blanc sur Burel uniquement" ce qui est donc maintenant obsolète)
Ce jour j'ai testé une "variante" autour du sentier Burel ce qui laisse de côté la Roche Pendue pour 1/ approcher le dernier bassin du Bras de St Paul. 2/ approcher le dernier bassin du Bras de Benjoin ...Mais pas allé jusqu'à la fameuse Roche Pendue ...un peu "trouillard" par rapport au niveau de l'eau car j'étais seul. 3/ pour approcher la cascade du sentier Burel juste en aval du gué. 4/revenir en empruntant le lit du Grand Bras de Cilaos jusqu'au Pavillon (pile à l'arrêt de bus Alternéo 60 pour l'aller et le retour) au lieu de refaire tout le sentier Burel. Sur la carte un canyon barre ce Grand Bras mais "on passe" et c'est grandiose!. Vérifier bien sûr le niveau des eaux. Pour descendre dans le grand Bras depuis le gué, remonter Burel 200m environ pour rencontrer à droite un sentier qui dévale vers la rivière mais super bien équipé de cordes sécurisantes. L'ensemble permet donc en partie une boucle où l'on rencontre des lieux enchanteurs pour de beaux clichés; le tout en moins de 4 heures, nombreux arrêts photos compris.

JPG, 01/07/2021 20:00

Merci Sébastien pour les photos. C'est toujours au même endroit que le sable et les gravillons dévalent la pente. Attention à la glissade car le terrain est très pentu à cet endroit.

Sébastien Stuhec, 01/07/2021 19:00

Rando faite ce week-end, quelques éboulis sur le sentier de la roche pendue qui n'empêchent pas l'évolution. À l'exception d'un qui n'est vraiment pas génial, beaucoup de gravillons, friable, plus vraiment de trace et à peine l'espace d'un pas. J'ai gratouillé un peu avec un bâton, enlevé le surplus de gravillon à la main donc c'est un peu mieux mais ça reste pas terrible. J'ai mis quelques photos pour illustre mais je ne suis pas sûr qu'on se rende bien compte sur les photos.
Pour le reste la rando est magnifique, tout est praticable et bien entretenu.

Sophie M, 04/12/2020 11:25

N'ayant que la matinée, j'ai fait l'aller retour du Burel jusqu'au point de vue sur la cascade. J'ai suivi les conseils et suis restée en rive gauche, il n'y a ainsi qu'un franchissement de rivière avant de retrouver le sentier. De nombreuses empreintes de baskets dans le sable indiquent la direction. Puis on voit 2 où 3 balises blanches qui mènent au gué qu'on peut passer sans mouiller les pieds, avec un peu d'agilité. Le cairn est grand mais masqué par la végétation. La montée est surchauffée mais les paysages font oublier cette difficulté. Et une longue pause les pieds dans l'eau avant de retrouver la voiture. À refaire en totalité la prochaine fois !

Alain DURAND-OMARJEE, 02/08/2020 17:41
Randonnée complétée le 02/08/2020 en 5h00

Belle randonnée mais un éboulis environ 1km avant la Roche pendue nous a empêché d’aller au bout
Nous avons eu quelques petits problèmes pour Retrouver le sentier en traversant la rivière : 6 passages
Un bon souvenir tout de même car les gorges et les cascades sont spectaculaires

le boo, 28/06/2020 21:50
Randonnée complétée le 27/06/2020 en 4h00

Descente sans problème. Deux bifurcations un peu difficiles à trouver. Un dans le sous bois de la Roche Pendue : repérer le cairn pour passer en rive gauche. Une autre dans la pente après la cascade : repérée les marches en rondin, le sentier plonge dans la pente. Très belle savane. Les quelques éboulis sont sans danger.

Pascalfly, 11/06/2020 20:38

Randonnée faite le 10 et 11 partie de CILAOS détour par La Chapelle puis ilet a cordes nuit au gite chez GRONDIN 5* accueil et repas très bon et le lendemain Sentier Burel sur'les deux jours quelques éboulis mais faisable toujours aussi beau

Randonnée ajoutée le : 16/06/2017