Une boucle du Verger Rosthon aux carrières entre les deux ravines des Lataniers

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 6.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 271 - 4 m
Dénivelé positif 340 m
Dernière mise à jour 13/04/2020

Nouvelle boucle au pays de la liane papillon

Cette nouvelle boucle au Parc Elizabeth Rosthone (Batptisé Rosthon sur les pancartes posées par la municipalité) est plus sportive que celle présentée à partir du même point de départ. La randonnée familiale emprunte les mêmes pistes et sentiers jusqu'à la Petite Ravine des Lataniers et revient tranquillement au point de départ. Cette boucle se poursuit le long de la ravine, devient plus difficile et ne s'adresse plus à tous les marcheurs en raison de certaines difficultés rencontrées le long du sentier. Il est parfois étroit, encombré de lianes papillon et comporte des parties rocheuses qui créent des marches impressionnantes de plus de 50 cm. Une fois la crête atteinte, c'est une agréable descente qui mène à d'anciennes carrières qui pourraient fournir les pierres manquant à la construction de la Nouvelle Route du Littoral si l'endroit n'était pas aussi proche de la ville. Les rochers surchauffés par le soleil font paraître la température encore plus forte. Ne pas oublier d'emporter autant d'eau que pour une grande sortie.

La randonnée débute à la Possession, au pont qui enjambe la Grande Ravine des Lataniers, peu avant qu'elle atteigne la mer. Une entrée officielle incite à venir se promener ici. Un superbe sentier passe entre la rivière et les habitations (Photo 1). En rive droite, des cases en tôle abritent sans doute des animaux ou volailles. Après une courte marche à plat passant près d'un terrain de sport, on arrive à une rue et au gué qui traverse la rivière (Photo 2). Le verger est juste en face, propre, vaste et bien entretenu. Des pistes bordées de cailloux partent un peu dans tous les sens. Les premières pancartes, très grandes et claires donnent plusieurs directions (Photo 3). Prendre à droite et suivre la plus large qui est bordée à un moment de cailloux peints en jaune. A la sortie du verger, la piste se poursuit et se rapproche des galets de la Grande Ravine des Lataniers. La pente est faible et le cheminement agréable sur l'herbe courte de la piste (Photo 4). Un croisement à droite se présente. Il n'est pas obligatoire de le parcourir mais une petite reconnaissance permet de voir qu'il rejoint les maisons de la Grande Montagne et le départ du sentier de la Kala (ou Kalla en fonction du document consulté). Cela peut s'avérer utile pour une prochaine balade dans la zone. Tourner à gauche sur une belle piste herbeuse et laisser la prochaine piste de droite montant aux carrières qu'on devine dans les trouées (Photo 5). Marcher en direction du gué sur la Petite Ravine des Lataniers, obliquer sur la gauche puis à droite à un croisement un peu plus loin pour rattraper le sentier qui remonte vers l'aire de repos de la RD41. La pente est forte et très caillouteuse (Photo 6). Quelques sentiers partent dans plusieurs directions mais on voit très vite les descentes menant à la ravine ou les plus plats allant vers les habitations. La ravine, à sec 50 semaines par an et extrêmement caillouteuse, voire rocheuse. Poursuivre dans la montée jusqu'à l'aire de repos surchauffée et entourée de barrières en bois (Photo 7). Repérer les lézards verts de Madagascar qui se baladent un peu partout dans la région ou qui se cachent dans les infrastructures en bambou de l'aire (Photo 8). La circulation dans le lacet de la route est assez importante mais on la quitte pour rechercher le calme vers la Petite Ravine des Lataniers en prenant la passerelle qui enjambe un fossé sous de grands tamarins. Le sentier, très bien réhabilité, part assez facilement le long de la courbe de niveau en traversant des chocas et petits arbustes (Photo 9). La plongée débute sans avertissement et une pente forte et caillouteuse descend rapidement vers la ravine à sec (Photo 10). Le sentier partant à droite est utilisé dans la boucle familiale alors que celui-ci s'enfonce à gauche dans la végétation après le passage du gué. Commence une longue traversée dans les sous-bois, les chocas et les énormes cailloux. A chaque lacet, on pense qu'on va bientôt remonter vers le haut de la crête mais on retrouve aussitôt une petite descente ramenant vers la ravine et ses abords parfois rocheux. Les lianes papillon n'en finissent jamais ; elles ont envahi toute la région (Photo 12) mais heureusement elles ne piquent pas. Sans passages fréquents de randonneurs, elles auront tôt fait de poursuivre leur colonisation impossible à freiner. Après l'éperon rocheux (Photo 13) et après avoir épousé la courbe de la rivière (Photo 14), le sentier commence enfin à remonter. La pente est irrégulière, tantôt bordée d'herbes, de chocas mais surtout de gros rochers (Photo 15). De grandes marches transforment la randonnée en escalade approchant parfois le mètre de hauteur. Plus haut, le sentier oblique sur la droite et le regard porte désormais vers la mer (Photo 16). A partir de cet instant, le sentier est très agréable, presque plat par endroits et on rejoint facilement les pylônes qui servent de points de repères (Photo 17). Débute alors une longue descente le long de la crête avec de belles vues sur le Port (Photo 18). On se rend compte que la surface du port est égale à celle de la ville (Photo 19). Le sentier rencontré à droite redescend vers le gué du circuit familial. Poursuivre sur la crête bordée de très beaux rochers (Photo 21). Certains sont en équilibre instable ou créent de belles natures mortes (Photo 22). La dernière descente s'effectue en ligne de crête en assez forte descente sur terrain caillouteux (Photo 23). Quelques grands tamarins ont réussi à pousser dans ce sol pauvre (Photo 24). On se rapproche de la ville et du quartier de la Grande Montagne (Photo 25). On parvient très vite au point de vue sur les carrières abandonnées (Photo 26) qu'on rejoint pour les traverser sans danger (Photo 27). La fin de la boucle est une longue balade entre les différents niveaux de l'aire d'extraction où la piste, plate et facile, rejoint celle utilisée en début de parcours (Photo 28). Prendre le chemin inverse et regagner le véhicule en reprenant le sentier et la piste employés en début de boucle puis en traversant à nouveau les manguiers du Verger Rosthon.

Balises

Plusieurs couleurs en fonction des tronçons

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Possession et rouler sur la Rue Hubert Delisle jusqu'au pont sur la Grande Ravine des Lataniers - Se garer sur un parking entre la route et la rivière et rejoindre le sentier très proche du pont - Longer la Grande Ravine des Lataniers sur un beau sentier bordé de rambardes - A la fin de ce sentier, prendre à gauche et traverser la ravine - Arriver au Parc Rosthon et le traverser vers la droite en suivant les pancartes et les cailloux jaunes - Tourner à gauche vers le pylône électrique qu'on aperçoit à l'horizon - Monter jusqu'à l'aire de repos puis poursuivre sur le sentier - Descendre dans les cailloux jusqu'à la Petite Ravine des Lataniers puis prendre à gauche au premier croisement - Suivre ce sentier qui serpente en rive gauche de la ravine puis monte vers la crête - Rejoindre la ligne haute tension et bifurquer à droite en longeant l'arête - Redescendre vers les carrières et obliquer à droite pour les traverser - A la piste utilisée en début de boucle, repartir à gauche vers le verger puis le long de la ravine pour retrouver le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (21)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sam Roy, 26/07/2020 20:35
Randonnée complétée le 26/07/2020 en 0h50

Mon terrain de jeu, habitant juste à côté, c'est tjrs un plaisir de venir sur ces sentiers bien entretenus 👍

Sabine05, 18/07/2020 15:39
Randonnée complétée le 18/07/2020 en 2h30

Sympa. Belle vue sur le littoral. Découverte à partager et à refaire.

Vetch Antoine, 10/07/2020 18:32

Découverte du sentier ce jeudi 9 juillet, sentier formidablement bien entretenu, BRAVO aux acteurs de cette association et continuez comme ça !

lafleche974, 21/06/2020 21:35
Randonnée complétée le 11/06/2020 en 2h30

Sentier bien entretenu par l’association ADP, entre le sentier lianes papillons et sentier cheval pour arriver au bassin gabriel aucun soucis avec un enfant. La montée raide dans les bras de papa et le reste sera une formalité.

maxxeric, 31/05/2020 10:14
Randonnée complétée le 31/05/2020 en 2h00

Je l'ai refait ce jour, avec un mal au genoux, j'ai commencé par les carrières pour des descendre de l'autre côté c'était physique pour mes genoux. Dommage aucune goutte d'eau au p'tit bassin..

Aimery, 02/05/2020 14:41
Randonnée complétée le 02/05/2020 en 3h00

Sentier bien entretenu en ce moment. Et il y a un petit filet d'eau au niveau du bassin.

maxxeric, 14/12/2019 11:22
Randonnée complétée le 31/05/2020 en 2h00

J'y suis en ce moment sur le sentier..plutôt bien indiqué, je me suis trompé un moment au dessus des carrières j'aurais du prendre a droite sur les rochers.la je suis en haut de la crête, il fait hyper chaud, je m'apprête à descendre de l'autre côté.bon entrainement

nicolasC, 24/08/2019 14:46
Randonnée complétée le 24/08/2019 en 2h00

Boucle faite ce jour (aout 2019). Bien débroussaillé, chemin bien balisé avec de multiples traces blanches (grande amélioration comparé à 2 ans en arrière).
Prévoir de l'anti moustique (dans les bas, même si le bassin était sec) et des protections contre le soleil. Enfin, il fait très chaud, sans point de ravitaillement en eau.

Samuel Hoareau, 11/06/2019 18:52

Du coup j'ai prus direction vers les pylones , les herbes sont tres hauttes, mais j'ai du redescendre car la nuit tombait , est ce que certains d'entre vous ont continues et savent ou cela mene?

Samuel Hoareau, 30/04/2019 22:33

boucle faite ce jour , attention a la descente , non debrousaillee , attention aux chevilles

Randonnée ajoutée le : 20/12/2016