Le sentier de Grand Case par la Pièce Jeanne et la D3

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 12 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1076 - 393 m
Dénivelé positif 740 m
Dernière mise à jour 18/09/2018

Beaucoup de route, mais agréable

Petit écart dans les forêts au-dessus de la Pièce Jeanne sur un sentier déniché et conseillé par Ludovic, grand connaisseur de la région (ORANDO974 - Voir sa page).
21/2/2018 : Le début du sentier Grand case a été nettoyé par Martial quelques jours après la publication de cette fiche, c'est donc le moment d'aller le consolider pour créer un nouveau parcours.
La moitié de la randonnée en boucle s'effectue sur la Route Hubert Delisle, les routes des Pièces Louise et Jeanne ou sur piste dans les cultures. Elle pourrait donc rebuter les allergiques au béton et au goudron. Il n'en est rien car les zones verdoyantes traversées, les différents champs, les panoramas sur les montagnes et vers la mer sont très agréables.

Le sentier Grand Case, non marqué sur les cartes, est étonnamment en très bon état et ne nécessiterait que quelques heures de nettoyage pour le rendre aussi praticable que celui de la Pièce Jeanne. Il est surtout utilisé pour se rendre à la Source la Boue en venant de la Pièce Louise. Un sentier, rencontré à 980 m d'altitude part sur la droite et se dirige de manière acrobatique vers le Petit et le Grand Bras. Il sera reconnu lors d'un prochain passage vers le Bras des Merles en utilisant ce sentier. Le reste de la boucle emprunte longuement routes et pistes à travers champs d'ananas ou bananeraies. Le sentier de la Pièce Jeanne grimpe régulièrement vers les Makes et le Sentier du Malabar Mort en offrant de beaux points de vue sur les Makes, la Chaine du Bois de Nèfles ou le Dimitile au loin. Il est conseillé aux premiers randonneurs qui effectueront ce parcours de se munir d'un sabre pour retracer les 30 premiers mètres si envahis qu'il faut ramper sous les branches. Une fois ce petit travail exécuté,quel plaisir de parcourir la boucle dans les deux sens.

La randonnée peut débuter n'importe où sur les routes empruntées selon que l'on désire commencer ou terminer par le goudron ou le béton. La fiche propose un stationnement un peu avant la Pièce Louise. La circulation n'est pas très importante sur la RD3. Seul le gros gabarit des bus impose plus d'attention. Ces deux kilomètres s'effectuent sans difficulté en profitant des panoramas sur les villes littorales, les champs de canne et d'ananas (Photo 1). Après la Ravine du Grand Maniron, bifurquer sur la gauche et entamer une pente moyenne vers la Pièce Jeanne, un paisible hameau entouré de cannes à sucre (Photo 3). On peut emprunter l'une ou l'autre des deux routes qui mènent aux habitations. Les pistes sont si nombreuses que le GPS est recommandé. De plus, il est très aléatoire d'emprunter des pistes clairement définies sur la carte mais qui finissent immanquablement en cul de sac car obstruées par la haute végétation. Il faut donc rester le plus longtemps possible sur la route. Ce n'est qu'à la fin du béton qu'on cherche la meilleure piste qui part vers la gauche (Photo 6). Profiter des derniers panoramas sur la côte avant de pénétrer en forêt (Photo 5). Les pistes qui mènent au sentier sont de bonne qualité (Photo 7) et la pente assez faible. Un premier panneau de l'ONF rassure sur la direction choisie. Prendre à droite à l'enclos où une vache esseulée a pour compagnie une dizaine de chèvres peu farouches qui tendent le museau à travers le grillage. Prévoir de cueillir de l'herbe verte avant d'arriver à l'enclos pour quelques instants ludiques et odorants ! Poursuivre sur la piste jusqu'aux nouveaux poteaux de l'ONF (Photo 8) et débuter la montée vers les Makes sur un sentier constitué de lacets et de quelques marches (Photo 9). La montée est assez facile et comporte très peu de raidillons. Les bois sont groupés par espèces. On traverse ainsi des surfaces couvertes de bois de perroquet, de jamrosats (Photo 10) ou de bois de remparts (Photo 11). Les fougères sont nombreuses, très hautes et les longoses de plus en plus présentes. On aperçoit les Makes dans les premières trouées de la végétation qui envahit le haut de la crête (Photo 12). Le sentier s'élargit par endroits (Photo 14) et la végétation permet de plus larges points de vue (Photo 15). On entend couler des cascades dans la Ravine de Bellevue. Les longoses deviennent de plus en plus touffues (Photo 16) avant d'être remplacées par les lisandras Nom donné à la Réunion à Tibouchina urvilleana. Plante ornementale originaire du Brésil, introduite pour la beauté de ses fleurs mais qui s'est très vite naturalisée jusqu'à devenir envahissante de classe 4/5. Sa croissance est très rapide et elle peut facilement atteindre 5 m de haut. Egalement appelée Fleur araignée en raison de ses 10 étamines.(Photo 17). Autant la fleur est magnifique, autant les tiges poussent vite et dru, empêchant tout passage sans coupe-coupe (Photo 18). Des surfaces très importantes recouvrent le haut de la crête. Le sentier grimpe un peu, effectue quelques lacets et plus loin un coude à 90°. Cet angle droit est remarquable et ne peut se manquer cependant le sentier qui débute exactement au coin est plus difficile à imaginer (Photo 19). Cette reconnaissance a été effectuée sans "outils destructeurs d'envahissantes" et c'est en rampant que les 15 mètres de lisandras ont été franchis. Après deux ou trois passages de randonneurs prévoyants, ce sentier deviendra un grand classique de la région. Une fois l'obstacle franchi, le sentier apparaît (Photo 20). Il devient de plus en plus agréable et de plus en plus large au fur et à mesure de la descente. On retrouve lors de cette descente les mêmes types de paysages et végétation que ceux rencontrés lors de la montée. A la saison, des tronçons recouverts de pétales de lisandras sont du plus bel effet (Photo 21). Plus loin, les curieux seront sans doute tentés de descendre le sentier aperçu à droite qui plonge dans le Petit Bras vers les sources la Boue. Quelques marches (Photo 23), quelques glissades sur la terre humide (Photo 22), des portions plates (Photo 27), une croix commémorative de la mort de Mario Payet (Photo 26) et le sentier se termine à une cabane métallique et son antivol pour motos. On retrouve, comme de l'autre côté, les pistes qui débutent dans une immense bananeraie fort bien entretenue (Photo 28). Suivent quelques cultures et de la canne à sucre jusqu'à la petite route bétonnée qui rejoint la RD3 à l'arrêt de bus du N° 199, fin de la boucle.

Balises

Peu de balises blanches

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Rejoindre la Pièce Jeanne en venant de la Rivière, de l'Etang Salé les Hauts ou des Avirons en empruntant la Route Hubert Delisle - Stationner entre la Pièce Louise et la Pièce Jeanne sur les rares emplacements en bordure de route (quelques emplacements sont plus faciles à trouver vers la Pièce Louise) - Marcher vers la Pièce Jeanne par la RD3 et bifurquer à gauche vers le village - Le traverser par une des deux routes qui l'entourent - Poursuivre par les pistes vers le début du sentier qui part en direction des Makes - Emprunter le sentier Grand Case en bifurquant à gauche juste après la Ravine du Grand Maniron - Redescendre vers la RD3 par le sentier puis par les pistes dans les cultures.

La Caverne Thomas

Si, pour se rendre à la Pièce Jeanne, on emprunte la D110 entre l'Etang Salé les Hauts et la Route Hubert Delisle, on passe très près du petit village du Lambert, ce qui permet d'effectuer une courte halte à la Caverne Thomas. Au premier croisement, prendre la D110 vers le Lambert et stationner au plus près de la Ravine des Cafres. La grotte se rejoint par un très court sentier en lacets qui débute près du radier en rive gauche. On rejoint en moins de 5 minutes cette bouche de tunnel qui est assez profonde et se poursuit dans l'obscurité. Ne pas oublier d'emporter sa frontale pour profiter des couleurs chaudes de la grotte et hélas de quelques détritus laissés là. Il faut dire que la table-palette fixée à l'entrée incite au pique-nique et que la cavité pourrait contenir des années de déchets laissés après le casse-croûte !!


Commentaires sur cette randonnée (8)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
jerome 83, 18/09/2018 14:14
Randonnée complétée le 18/09/2018 en 3h30

N'ayant pas lu de commentaires récents j'avais pris le sabre que je n'ai sorti que pour la satisfaction de contribuer à l'oeuvre collective de nettoyage. En ce mois de septembre bien sec le sentier (en temps : 50% de la rando) est très agréable et bien roulant. Les courts raidillons sont espacés on peut reprendre son souffle. Si un randonneur trouve ma paire de lunettes de soleil tombé d'une boucle il peut me contacter jusqu'au 26 septembre. Pour rejoindre le départ j'ai pris camp du Gol, Bellevue, cela amène directement à la route de dame Jeanne. La photo est à comparer au passage sous couvert signalé par JPG

Christian Léautier, 01/05/2018 18:14
Randonnée complétée le 27/04/2018 en 7h00

Fait en partie le joli sentier Grand Case pour ensuite rejoindre Source la Boue...et Petit Bras -sauvage et coloré-et plus loin encore car affinités.... Peu intéressé par le bitume proposé dans la fiche...!

Fanch, 17/03/2018 18:40
Randonnée complétée le 17/03/2018 en 4h00

Je confirme les dires de JPG, ce sentier peut devenir un classique. Evidemment, il n'a rien d'un GR mais le cheminement s'effectue sans trop de difficultés. J'ai poursuivi l'oeuvre de mes devanciers en coupant quelques Lissandras. Le son de la belle cascade photographiée par Martial et ses dalons m'a donné envie d'aller voir de plus près. Cà valait le coup de descendre le rempart.

Martial, 15/03/2018 19:24
Randonnée complétée le 20/02/2018 en 5h50

Surement une belle sortie mais pas grand chose à voir avec la fiche proposée. Si j'ai bien compris le site "randopitons" n'est pas un concours des sorties inédites découvertes par tel ou telle, mais bien un condensé des randonnées effectuées par son auteur, et il faut le respecter en tant que tel.

Christian Léautier, 15/03/2018 18:19
Randonnée complétée le 27/04/2018 en 7h00

Rando inédite dénichée par orando974 -pas encore sur randopitons-placée ici vu la proximité avec la Pièce Jeanne.(2kms environ plus à l'ouest de la caverne Thomas) Parcourir la ravine Deschenez , sauvage avec petits bassins et petites chutes à contourner et arriver 2 h après, à une superbe cascade de 30m- du moins en période de pluies. Partir de la D 111 entre les Canots et le Lambert au radier sur ladite ravine. C'est en rive droite qu'il existe des petites bribes de sentier. Pas spécialement difficile pour les habitués à ce genre de sport.Noter que pas très loin de la grande cascade une vieille kaz-rive dr- et un sentier très encombré qui semble remonter en haut du rempart vers Canots les hauts. A explorer? Ps: pour tout savoir sur les ravines à la Réunion, une expo textes, photos,vidéos, etc à la médiathèque de St Joseph jusqu'à la fin mars. Avis aux aventuriers.....(je n'y suis pas encore allé)

Herve Benard, 04/03/2018 15:21

une tres jolie balade meme avec un sentier retour sous des trombes d'eau c'est super

Martial, 21/02/2018 07:12
Randonnée complétée le 20/02/2018 en 5h50

Une très belle boucle, que nous pousserons en descendant dans le petit Bras et en poursuivant jusqu'au captage des sources de la boue (attention réservé aux randonneurs en quête d'aventure). Au départ, ne pas se garer sur ce qui semble être un parking juste à coté de l'arrêt de bus, en effet, il s'agit d'une aire de contournement et le bus des écoles vient faire son demi tour à cet endroit. Partir tôt, la portion de goudron et de béton qui rejoint le sentier dans les hauts de la pièce Jeanne est très agréable au lever du jour, fleurs magnifiques, belles vues sur la côte. Nous mettrons 5h50 pour la boucle en raison de notre incursion vers la source de la boue. En photo ci dessous, cascades dans le petit bras, captage de la source et grotte Thomas.

jpv97410, 17/02/2018 08:18
Randonnée complétée le 14/02/2018 en 4h00

Fait le 14/02/18: La découverte de sentier à la Réunion est inépuisable, la preuve avec se sentier de la grande case, qui aurait imaginé le découvrir derrière un mur de végétation. Ne pas oublier d'aller voir la caverne Thomas avec ses très belles couleurs.

Randonnée ajoutée le : 16/02/2018