Le tour de la Plaine des Cafres par le Col de Bébour et Duvernay

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 19.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1982 - 1362 m
Dénivelé positif 750 m
Dernière mise à jour 15/11/2018

La boucle pour amateurs de cures boueuses

Prairies, forêts de cryptomerias ou primaires, ravines, routes ou sentiers boueux, cailloux, racines, échelles, splendides vues sur le Bras de Sainte-Suzanne ou le Piton des Neiges et bien sûr des vaches partout : tout un cocktail réuni pour se souvenir longtemps de cette agréable marche parfois sportive et boueuse par endroits. Difficile dans cette région recouverte souvent de brouillard, de savoir quand partir. Partir très tôt peut signifier arriver avec le brouillard de la nuit qui n'est pas encore parti. Arriver plus tard, c'est l''assurance d'avoir ce même brouillard qui arrivera alors qu'on chemine dans les prairies. La meilleure manière de randonner sous le soleil est d'attendre une bonne saison sèche et de guetter le bulletin météo la veille du départ pour être certain de la clémence du temps. Une chose est sûre sur ce circuit, il ne faut pas y étrenner ses nouvelles chaussures qui reviendront crottées, quelle que soit la saison. En revanche, ne pas oublier l'appareil photo pour immortaliser certaines portions magnifiques de forêt primaire.

La sortie débute au croisement du Chemin Doré et du GRR2 près du Piton Mare à Boue. La large piste plate et droite traverse les Pâturages durant près de deux kilomètres et se transforme rapidement en sentier Forestier de Bébour, plus étroit, plus sinueux, plus boueux parfois (Photo 4) mais des bassins permettent de se rincer les pieds (photo 5). Les prairies font place aux branles moussus puis aux bois de couleurs. Plus loin il traverse une belle forêt primaire avant d'arriver au cassé du Piton de la Plaine des Cafres (1639 m), juste avant la descente vers le col de Bébour. Cette descente est très acrobatique et il faut souvent utiliser le bâton comme frein ou les branches pour ceux qui n'emportent pas cette 'troisième patte' (Voir profil). Quelques cailloux sont assez hauts et des racines peuvent accrocher les pieds et rendre douloureuse une éventuelle chute. La même randonnée dans le sens inverse sera beaucoup plus technique lors de la remontée depuis le col. A partir du col et après avoir étudié la table d'orientation, c'est le grand repos de près de 3 km avec la portion de route de Bélouve en descente et la Route forestière 22 de Duvernay (Photo 8) qui chemine dans les cryptomerias (photo 9). Il est encore trop tôt pour profiter des tables de pique-nique réparties le long de la piste. Une fois cette marche reposante terminée, il va falloir grimper le long du Bras Chanson sur un sentier étroit, abrupt parfois avec des marches impressionnantes dans un terrain moussu et glissant (Photo 13). Les racines sont aériennes et glissantes et on alterne sans discontinuer les acrobaties pour lever la jambe et les éclaboussures de la boue à "l'atterrissage". On longe tout d'abord le Bras Chansons en rive droite sous des bois de couleurs avant de franchir un gué (Photo 14)et trouver des branles verts, dont les hautes racines obligent également à lever la jambe (Photo 15). On repasse un nouveau gué pour retrouver les bois de couleurs et un sol plus caillouteux jusqu'à l'embranchement vers le Kerveguen. Il est tentant de poursuivre dans la direction du Piton des Neiges mais il faut tourner à gauche sur le GRR2, grimper un peu, passer quelques échelles et enfin admirer les vues sur le Piton Tortue, Bois Court, Grand Bassin et le Bras de Sainte-Suzanne au fond de sa profonde vallée (photo 14). Quelques passages peuvent incommoder les gens sujets au vertige mais les échelles facilitent grandement ces passages (Photo 17). A partir de ces points de vue, tout le reste du circuit s'effectuera en descente, dans les branles et sur un sentier très boueux pour revenir aux prairies de la Plaine des Cafres. On passe une grande partie de son temps à chercher où mettre les pieds les plus au sec mais c'est parfois sans succès (Photo 21). Une fois l'échelle qui enjambe les clôtures franchie, il reste moins d'un kilomètre dans les prés, les brandes, ambavilles ou ajoncs d'Europe pour rejoindre le point de départ (Photo 28).
Malgré la boue présente presque toute l'année, cette randonnée reste très agréable et permet de traverser plusieurs types de végétation. Certaines portions sont des étapes pour se rendre au Piton des Neiges ou au Gîte de Bélouve.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Sur la Route des Plaine, entre le Col de Bellevue et Bourg-Murat, prendre la route forestière (à gauche en allant vers St Benoît) - Se garer peu après l'embranchement d'une seconde route - Suivre la variante du GRR2 qui chemine dans les prairies et redescend à pic vers le Col de Bébour - Prendre la route vers Bélouve - Tourner à gauche sur la route forestière Duvernay et la suivre jusqu'à la reprise du sentier qui monte vers le Bras Chansons - Au croisement du GRR2 qui vient du Piton des Neiges et de sa variante, bifurquer à gauche vers la Plaine des Cafres en longeant les remparts du Bras de Sainte-Suzanne (échelles) - Terminer par quelques chemins boueux jusqu'au parking.

Randonnée ajoutée le : 01/07/2010