De l'église de Cilaos au Pavillon par Palmiste Rouge et l'Îlet Haute

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h30
Distance 17.4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1410 - 398 m
Dénivelé positif 800 m
Dernière mise à jour 29/11/2018

Plus difficile dans l'autre sens

Cette magnifique sortie débute symboliquement à l'église de Cilaos. En réalité, si on prend le bus comme proposé sur cette fiche, elle commence à l'arrêt "Cilaos centre", là où tous les voyageurs descendent. La sortie est assez longue mais une bonne partie s'effectue en descente. Pourtant, il ne faut pas s'y tromper, il y aura également de belles montées, heureusement réparties sur le trajet. Cette longueur est propice aux changements de paysages entre Cilaos et le Pavillon. La randonnée en ville (Cilaos, Bras Sec ou Palmiste Rouge) est agréable car il y a toujours de belles cases ou de magnifiques jardins à découvrir. On longe ou traverse tour à tour le Bras de Benjoin, le Bras des Calumets ou le Petit Bras de Cilaos avec la possibilité d'apercevoir plusieurs cascades ou faire trempette dans quelques bassins si le débit de l'eau n'est pas trop fort. Les paysages le long du sentier sont également changeants et le contraste est grand entre la plaine humide de la Mare à Montfleury, la forêt de bois de couleurs lors de la descente vers Palmiste Rouge ou l'aridité des prairies sèches de l'Îlet Haute. Cet îlet, tantôt appelé Haut, tantôt Haute en fonction des cartes ou pancartes de l'ONF, abrite près d'une dizaine de petites cases en tôle qui semblent plus retirées du monde que certaines rencontrées dans Mafate (Photo 22). Bien sûr les panoramas sont également très variés, passant de la très classique ligne de séparation du Cirque de Mafate aux paysages déchiquetés du troisième tiers du parcours. Enfin, dernier contraste : la fraîcheur en sortant du bus de 7h et la chaleur insupportable du dernier tiers où les cailloux et rochers surchauffés ne peuvent même pas être touchés. Magnifique randonnée que les sportifs préfèreront emprunter dans l'autre sens à condition de prévoir une à deux heures de plus.

La randonnée débute à Cilaos après être descendu du bus venant de Saint-Louis (premier départ à 6h13 au Pavillon ; mais le bus arrive souvent plusieurs minutes avant !). Un petit sentier bétonné part au plus près de l'arrêt de bus et passe entre les cases pour rejoindre plus rapidement la route de la Mare à Joncs. On contourne le petit lac aux berges bien aménagées pour gagner l'Hôpital de Cilaos qui dispose d'un magnifique cadre (Photo 1) qui donnerait presque envie d'y être admis ! Le Sentier de Bras Sec est court et sans grande difficulté et c'est moins d'une heure après l'arrêt de bus qu'on trouve le D241. Encore de belles cases le long de cette petite route sans issue et c'est la petite montée en lacets vers le Bonnet de Prêtre. Ne pas oublier de se retourner souvent pour bénéficier des superbes panoramas sur Cilaos et la Crête des Salazes qui s'étend du Grand Bénare jusqu'au Piton des Neiges (Photo 6). La traversée de la Mare à Montfleury (Photo 9), à l'ombre du Rempart des Calumets, permet de gorger les chaussures de rosée avant d'attaquer la descente dans les bois de couleurs vers Palmiste Rouge. Après une forte pluie, la falaise abrupte des gorges étroites du Bras des Calumets ruisselle tellement sur le sentier qu'on dirait qu'il pleut encore par beau temps. La traversée de Palmiste Rouge permet un repos de courte durée. En arrivant à Palmiste rouge, prendre la rue qui monte à droite en face de l'arrêt de bus. Continuez toujours tout droit en laissant 2 rues à gauche et au virage, s'enfoncer sur un petit sentier qui longe des bananiers au milieu de champs, passer la Ravine Morel et remonter en face. Si les pancartes de l'ONF sont bien visibles 20 mètres après le Bras Morel, il en va autrement à la fin de la voie sans issue. Prendre à droite de la case qui marque la fin de la rue en longeant la clôture. Le sentier est d'abord facile parmi quelques champs, plantations, prairies ou friches (Photo 12). Très vite la pente devient plus forte et glissante et il faut se méfier des passages étroits où la chute est rapide par manque d'attention (Photo 15). C'est en arrivant au Bras des calumets qu'on rencontre les seules difficultés de la randonnée pour le passage de nouveaux ou d'anciens éboulis où il faut chercher un peu les balises blanches des yeux sur un sentier modifié qui emprunte parfois le fond d'une petite ravine caillouteuse. On parvient enfin au croisement du sentier de Peter Both et on file à gauche retrouver le Petit Bras de Cilaos. Ne pas manquer, au passage, les petites cascades rafraîchissantes ou les toboggans classiques du Cirque de Cilaos qu'on rencontre ça et là. Le Petit Bras de Cilaos se traverse sur de gros cailloux, près d'une belle chute en amont. Débute alors une pente qui semble interminable à cause de la chaleur, de l'étroitesse du sentier et des dizaines de courts lacets. Les paysages deviennent de plus en plus déchiquetés et chaotiques et la végétation se raréfie par endroits (Photos 9 & 10). Les panoramas vers le Gros Morne de Gueule Rouge sont sauvages et impressionnants. Quelques détours, quelques portions plates, d'autres glissantes amènent doucement à l'Îlet Haute qu'on traverse dans un silence presque inquiétant. Il est difficile d'y rencontrer un habitant même si on aperçoit une chèvre qui broute ou du linge qui sèche. A la fin de l'îlet, on remarque plus bas les lacets du Pavillon et on entend les moteurs qui peinent déjà dans la montée vers Cilaos. Il faut alors emprunter les derniers lacets qui amènent rapidement vers le Pavillon. Ne pas manquer, en continuant vers la droite le nouveau sentier créé en 2013 pour rejoindre la route de Cilaos. Il franchit tout d'abord un gué près d'un grand Toboggan (Photo12) avant d'attaquer en quelques lacets la petite pente qui mène à la route puis au Pavillon pour retrouver le véhicule qui attend depuis 7 heures.

Balises


Nombreux vestiges de balises blanches à point rouge mais dominante de balises blanches

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre au Pavillon, sur la route de Cilaos, et se garer au alentours du gîte - Prendre le bus vers Cilaos et rouler jusqu'au terminus (Cilaos centre) - Trouver le sentier bétonné, près de l'arrêt, qui rejoint la route de la Mare à Joncs et marcher jusqu'au petit lac - Prendre la direction de l'hôpital et retrouver un peu plus loin le Sentier de Bras Sec - Passer le Bras de Benjoin et remonter au village de Bras Sec - Prendre la route de droite et rejoindre la D241 - Prendre à droite vers Gueule Rouge et bifurquer à gauche au sentier du Bonnet de Prêtre - Monter vers la Mare à Montfleury et marcher entre le Rempart des Calumets et le Bonnet de Prêtre - Descendre vers Palmiste Rouge en laissant à gauche le Sentier de Gueule Rouge - Traverser le village de Palmiste Rouge jusqu'à la Ravine Morel puis prendre immédiatement à gauche la première petite rue - Marcher jusqu'au cul de sac et trouver dans les herbes le sentier qui longe les clôtures et murettes pour plonger vers les champs puis vers la Bras des Calumets - Poursuivre vers le Petit Bras de Cilaos et le sentier de Peter Both qu'on laisse sur la droite - Continuer jusqu'au gué qui franchit le Petit Bras de Cilaos et attaquer la pente qui mène sur les plateaux de l'Îlet Haut - Passer les maisons isolées puis le gîte puis redescendre vers le Pavillon - Au bas de la pente prendre à droite le nouveau sentier créé en 2013 puis franchir le gué (Photo 25) - Poursuivre de l'autre côté par quelques lacets qui amènent à la route de Cilaos - A la route, bifurquer à gauche et arriver au Pavillon puis au véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (17)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Fanch, 29/11/2018 17:10
Randonnée complétée le 05/05/2016 en 7h00

Attention pour ceux qui veulent emprunter la RN5 et monter à CILAOS : barrage des Gilets Jaunes avant Ilet FURCY. Il s'agit d'un barrage bloquant selon les "responsables". Ils ont avoué ne laisser monter personne sauf véhicules "médicaux". Au surplus, ils sont quelque peu virulents et n'hésitent pas à malmener ceux qui oseraient leur rappeler que les blocages sont interdits par la loi

Ousarsiph2, 13/07/2018 20:29

Partis hier de Palmiste Rouge mais remontés à Peter Both apres Petit Bras car le sentier de l'Ilet Haute est actuellement fermé pour d'obscures raisons. Les deux eboulis apres Palmiste Rouge (le premier peu de temps après avoir rejoint la rivière, puis le second dans la ravine un peu raide) se traversent sans peine si l'on prend soin de repérer des cairns utilement placés. Quelques branchages en travers par ailleurs mais ca passe sans souci.

fxav, 10/01/2018 13:24
Randonnée complétée en 3h30

Randonnée effectuée le 8/1/17 en partant de pavillon. Attention ébouli dans une ravine avant d’arriver à Palmiste rouge, le sentier a été emporté donc prudence.

Fanch, 18/12/2017 18:14
Randonnée complétée le 05/05/2016 en 7h00

LOLITA86 : JPG a été très précis. Personnellement, je pousserai jusqu'à 3 Bras car j'imagine que si vous faites le tour, vous passerez par BUREL, puis le Reposoir vers ensuite Ilet à CORDES. A 3 Bras ya de la place et c'est à 1h max du Pavillon. En plus vous ne serez qu'à quelques mètres de la belle cascade sur l'aval du Bras de ST PAUL

JPG, 18/12/2017 17:03

Lolita86 : En bas de la descente en venant de l'Îlet Haute, on se retrouve en sous-bois où il y a peu de places mais, près du toboggan de la photo 25, il y a certainement moyen de trouver deux mètres carrés, quitte à pousser un petit choca de côté. Sinon, voir les autres emplacements sur la photo ci-dessous. Bonne boucle.

Lolita86, 18/12/2017 16:46

Bonjour, nous envisageons de faire le tour du cirque de Cilaos sur 2 jours en commençant par ce tronçon le 1er jour. Est-ce quelqu'un sait où l'on pourrait camper une fois arrivés au Pavillon ? Merci d'avance pour tous vos conseils ! :-)

pleo, 17/10/2017 19:17
Randonnée complétée le 15/10/2017 en 6h00

Superbe randonnée. Effectuée en famille. Passages préférés entre palmiste rouge et ilet haute Environ 06h00 sans les pauses restauration et baignades (2h00 environ)

Willy Leplunul, 12/09/2017 14:22
Randonnée complétée le 06/09/2017 en 3h50

Rando toujours aussi belle et variée. Tout passe sans difficultés techniques, sentiers propres et bien entretenus. 3H50 en rando-course, en sens montant du Pavillon au centre-ville de Cilaos. A faire et à refaire!

Céline Durand, 16/01/2017 17:56
Randonnée complétée le 15/01/2017 en 5h00

Rando réalisée le 15/01/2017 dans le sens inverse de celui proposé avec un détour au Palmiste Rouge par le piton Morel et le Bassin Ti Chien (en fait une bonne partie du tour de Palmiste Rouge par le Piton Morel, Gros Galets et Bassin Ti Chien) le tout en 9h avec les pauses. J'aime beaucoup cette partie du cirque de Cilaos : c'est beau, calme, les panoramas grandioses, je recommande vivement ! Tous les sentiers sont en très bon état ( et plutôt très sec en ce moment).

Sophie M, 11/12/2016 18:12
Randonnée complétée le 10/12/2016 en 5h00

Faite avec une variante pour le départ (pour faire un peu moins de bus !) qui raccourcit légèrement le circuit (15 km). Descendre à l'arrêt "Pente d'Abord", juste après le dernier tunnel. Il y a une route-piste qui monte à Gueule Rouge. On retrouve facilement le sentier qui passe au pied du Bonnet de Prêtre. Les sentiers sont bien entretenus, mais la partie délicate dans la ravine a de nouveau souffert des fortes pluies (beaucoup de terre meuble). Dans Palmiste Rouge, un panneau indique la direction et au bout de cette voie sans issue, aller tout droit en suivant le petit passage bétonné qui longe une clôture de maison, en fait le panneau ONF est à l'ombre de l'arbre donc pas très visible... Une partie de la remontée depuis le gué a été refaite (marches). De nombreux paysages fabuleux et variés, un coin à voir et revoir absolument !

Randonnée ajoutée le : 01/01/2014