Le tour de la Vallée Heureuse par les Puys Ramond et le Piton de Bois Vert

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 9h
Distance 22 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2265 - 580 m
Dénivelé positif 1800 m
Dernière mise à jour 29/09/2018

Des puys sur les flancs d'un volcan

Quand on roule de Saint Joseph à Saint Philippe, l'attention est attirée par des aspérités du terrain au dessus de la Vallée Heureuse. Pourquoi ne pas aller jeter un coup d'oeil de plus près pour découvrir ces volcans à l'extérieur du Volcan, âgés de 5 millénaires et que la végétation n'a pas encore pu coloniser à cause de l'épaisseur des incultes lapillis qui les recouvrent. Leur escalade est peu aisée en raison du glissement sous le pied et les cratères sont peu profonds mais permettent une belle vue sur l'ensemble de la région. Le Plateau Foc-Foc est un classique de la région avec ses cailloux et ses brandes essayant désespérément de récupérer l'eau de pluie qui file dans le sous-sol par les millions de fissures. Il faut rejoindre la forêt de la Crête pour retrouver une végétation plus haute de tamarins ou de goyaviers. Attention aux glissades possibles par endroits. On bénéficie de belles vues sur la forêt de cryptomerias de Basse Vallée à partir du Piton Lardé.

La randonnée débute au gîte de Basse Vallée où il est plus facile de se garer qu'au croisement plus bas. On commence par redescendre vers le croisement de la RF des Camphriers qu'on emprunte sur quelques dizaines de mètres. Prendre à gauche le raccourci abrupt qui évite un grand lacet de la route forestière en traversant de belles zones boisées. Pour une meilleure mise en jambes, certains seront tentés d'emprunter la Route Forestière des Camphriers ; c'est une solution qui rallonge un peu la boucle mais présente l'avantage d'économiser des forces dès le début de la randonnée. Le sentier surgit sur la RF près d'une aire de pique-nique et on poursuit sur le sol agréable de la piste en marchant jusqu'au prochain kiosque près duquel débute le sentier des Puys Ramond. Ne pas manquer, lors de cette montée facile, de marcher en écrasant des feuilles de camphriers entre ses mains pour se régaler de l'odeur naturelle de cette sève très utilisée en pharmacopée. La montée vers les Puys Ramond s'effectue tout d'abord sur une série de dents de scie successives avant de suivre une assez forte pente sur les coulées de laves anciennes. Le sol est toujours caillouteux et il ne faut pas trop lever le nez lors de certains passages. Il n'y a pas de précipice dangereux mais une chute sur la lave laisse en général des souvenirs de plusieurs semaines qui ont du mal à cicatriser. Il faut lever le pied aux Puys Ramond car on rencontre partout des cratères plus ou moins réguliers ou plus ou moins hauts et profonds. Ce serait dommage de traverser cette zone sans profiter du spectacle. Comme tout le retour sera effectué en descente, ne pas hésiter à flâner entre les puys pour mieux les photographier ou les étudier. Certains sont petits et de la forme classique du cratère (Photo 10), d'autres se sont effondrés et présentent des failles, promontoires abrupts ou cassures dangereuses. Un petit col entre deux cratères (Photo 7) permet de poursuivre vers le Nord pour aller à la rencontre de la Fournaise, inaccessible depuis le bord du rempart de l'Enclos Fouqué. On retrouve plus loin le classique paysage des abords du Volcan avec des arbustes rabougris qui tentent désespérément de survivre dans ce milieu hostile. Plus haut, on rencontre le sentier venant du Nez Coupé du Tremblet puis on rejoint le modeste Piton de Bert (ou de Bois Vert). Les panoramas sur le Volcan n'en finissent plus en longeant la caldeira sur un sentier agréable qui passe parfois assez près du bord. On laisse ce sentier pour saisir à gauche le GRR2 qui redescend vers l'Océan. C'en est fini des montées. On chemine presque à plat sur un terrain aride où toutes les plantes ont du mal à survivre avant d'entamer les premières pentes. La végétation augmente de taille au fur et à mesure de la descente. Les branles verts laissent la place aux Tamarins puis au bois de couleurs en se rapprochant du Piton Lardé. Le sentier y est boueux, couvert de racines aériennes qu'il faut enjamber mais la végétation, plus basse, permet quelques points de vue vers la mer. Puis ce sont les goyaviers qui l'emportent et bordent un sentier large et propre qui peut s'avérer très glissant par temps de pluie. Heureusement des marches le rendent moins dangereux. Profiter des superbes panoramas sur la Vallée Heureuse en empruntant quelques courtes sentes sur la gauche ou en utilisant de modestes points de vue aménagés dans la végétation. On arrive, près de 7 heures après le départ au croisement vers Jacques Payet et il suffit de prendre à gauche et d'entreprendre les lacets qui plongent vers la Ravine de Basse Vallée qu'on traverse en évitant les grosses roches si elles sont glissantes. Une échelle en sous bois, un adorable sentier moussu sous les cryptomerias malgré les racines saillantes et on surgit sans s'y attendre sur la route à quelques pas du Gîte de Basse Vallée, fin de la boucle.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Basse Vallée, entre St Joseph et St Philippe - Remonter la route forestière 36 en direction du Gîte de Basse Vallée - Y garer le véhicule - Débuter la marche par la route forestière des Camphriers puis bifurquer immédiatement à gauche et rejoindre le kiosque par le sentier servant de raccourci - Retrouver la route et continuer jusqu'à l'embranchement du sentier au prochain kiosque - Suivre le sentier jusqu'au Puys Ramond que l'on peut escalader (lapillis glissants) pour un meilleur point de vue sur la région - Poursuivre jusqu'au Piton de Bois Vert pour profiter du panorama sur la face sud de la Fournaise - Contourner les landes du Foc-Foc en poursuivant sur la variante du GRR2 - A l'embranchement du GRR2, filer plein sud vers le Piton Lardé en traversant la Forêt de la Crête - Le sentier longe ensuite le rempart de la Vallée Heureuse (quelques points de vue) - Tourner à gauche et descendre vers le Gîte de Basse Vallée pour retrouver le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (11)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
gadiambe480, 29/09/2018 18:33
Randonnée complétée le 29/09/2018

Bonjour, un petit check météo (j'y étais hier en voiture au pas des sables, à peu près la même météo aujourd'hui, TOP****), chargement du téléphone, de la montre "gps", trace gpx en place et en avant ce matin (départ 7h20 du gîte) pour cette Magnifique boucle. L'objectif principal té pou monté voir les Puys Ramond (Ouuui!), au passage caldeira, etc.. Une chouette montée par Jacques Payet (La strate forestière entre piton Lardé et la transition vers le paysage éricoïde est superbement variée, amateur d'Orchidées épiphtye, saxicole youhouh), encore quelques pas, voilà la caldeira et le sommet du piton de la fournaise se cache derrière un banc de nuage, ce n'est qu'un peu plus que je pouvais l'observer dans son entier, magique avec la lumière à cet instant!!! Le temps d'un tie pause snack et quelques photos zouh j'entame la descente roulante et ai été tellement émerveillé par le spectacle, l'endroit, oublié de checké la trace sur la montre, j'ai emprunté un bon morceaux de la variante (Pic 4 -__-) et je me retrouve parallèle au sentier de la boucle, à ce moment là je vois au loin les Puys hihi et les photos du site me reviennent à l'esprit (Mais, on est sensé passer entre ces petits monts ahah) la petite flèche du tracé-gps m'a aidé à couper, avec la plus grande précaution de ce ptit bout de "hors sentier" involontaire, à travers les branles et blocs éparses de basalte et >(Pic 5) me voici pas loin des Puys (Eh bien ils sont assez hauts pour certains, étonnantes structures) je ne traîne pas trop, la portion dans le bush, appréciable, m'a fait perdre une bonne heure et je descends en courant la très technique portion graton GRR2 (Attention chevilles, rotules et guibolles...) Une boucle découverte, que je referai, qui vaut son peson d'effort peut importe le sens, mémorable en ce week end :) Merci aux passionnés de ce site, bon week end!

riton1959, 02/09/2018 17:19
Randonnée complétée le 02/09/2018 en 6h30

Fait ce jour avec un temps exécrable. Départ à 7h15, le temps était maussade avec alternance de pluie et de soleil. Donc on décide quand même de faire la randonnée. Toute la montée ce fait dans ces conditions, c'est presque agréable un peu glissant mais comme on monte c'est pas trop gênant. Par contre quand on arrive sur le plateau du foc foc, c'est autre chose! Vent, pluie,brouillard et le froid toutes les conditions réunies pour nous pourrir la randonnée! La descente par le GR2 ce fait dans les mêmes conditions. A mi-descente, le soleil réapparaît et la vue ce dégage. Et là , on ne regrette plus notre sortie, on en prend plein la vue!

michelM, 15/05/2018 18:17
Randonnée complétée le 15/05/2018 en 7h30

fait ce jour avec un temps magnifique. Départ 6h30. belle montée sur un sentier bien raviné par les pluies. Vue sur l'activité volcanique et quelques petites coulées de lave.La descente par J payet est longue et délicate car bien humide et ravinée. je le referai mais dans l'autre sens; cela doit etre plus sympa pour les visuels.

jerome d'étang-salé, 03/04/2018 10:31
Randonnée complétée le 02/04/2018 en 10h00

Effectué en sens inverse et sans regret : montée par Jacques Payet moins démotivante que par le GR et surtout vue plongeante sur les puys Ramond . GR très creusé par les pluies, prudence en descente ! Soleil pendant les 3/4 de la rando : le pied !

Christian Léautier, 17/05/2017 12:02
Randonnée complétée le 13/12/2016 en 9h00

Pour jerome d'étang salé et pour le consoler (?) j'ai fais la même boucle et dans les mêmes conditions! j'en garde des souvenirs exceptionnels car avec la pluie , en plus les 2 dernières heures à la lampe de poche!! Rando à (re)faire: par beau temps, dans l'autre sens....En tout cas mis plus de 9h !! mais "vues(s'il fait beau), volcan,végétation et intérêt sportif (oh oui!) (sic Fanch du 17/02/2017).

jerome d'étang-salé, 17/05/2017 10:56
Randonnée complétée le 02/04/2018 en 10h00

Merci Météo France ! au lieu du beau temps annoncé, pluie parfois intense pendant deux tiers de la sortie et froid parfois vif… Moralité : toujours prévoir des vêtements adaptés dans ce secteur. Malgré tout, Sentier Payet toujours superbe même en mode patinoire. Envie de refaire la boucle en essayant l'autre sens.

run97450, 10/03/2017 14:24
Randonnée complétée

Fanch, 17/02/2017 14:53
Randonnée complétée le 17/02/2017 en 8h00

Puy Ramond Pérez atteint en 4h (départ à 2h), levé de soleil balbutiant sur le Piton de Rick et Piton de Bert 30min après. Le sentier est raide mais sans difficulté, même la nuit. Les vues sur St JOSEPH magnifiques. Le retour par le Piton Lardé est plus technique car moins emprunté et plus glissant. Une très belle boucle à laquelle il ne manque que de l'eau car pour le reste : Vues, volcan, végétation (de sacrés tamarins) et intérêt sportif, ya de quoi faire.

Oriane Lavogez, 06/02/2017 09:26
Randonnée complétée le 04/02/2017 en 6h10

Boucle effectuées en mode léger! Boucle agréable et sentiers bien dégagés, l'imperméable n'était pas de trop avec froid glaciale et la pluie au niveau de la caldeira. Dommage que les nuages nous ai empêché de voir l'éruption du moment! Belle découverte!

Stéphane, 02/08/2016 10:26
Randonnée complétée le 01/08/2016 en 10h40

Effectivement très difficile avec un sac de 15 kilos j'ai mis pour 10h40 min descente très éprouvante tout comme la montée.

Randonnée ajoutée le : 01/05/2010