De l'Entre-Deux à Cilaos par le Piton de l'Entre-Deux et le Sentier jacky Inard

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 22.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2493 - 1110 m
Dénivelé positif 1700 m
Dernière mise à jour 25/12/2018

Escalade et échelles

Cette randonnée très sportive qui rejoint l'Entre-Deux à Cilaos demande de sérieux efforts mais offre de splendides points de vue sur la Chaîne du Dimitile, la Plaine des Cafres, le Piton des Neiges et le Cirque de Cilaos. Elle s'adresse à des randonneurs expérimentés et impose de partir très tôt car la montée de plus de 1500 mètres jusqu'au Gîte de la Caverne Dufour comporte des portions difficiles et des passages d'échelles. Il ne faut pas perdre de vue que plus on est nombreux pour effectuer un trajet avec échelles, plus il faut rajouter du temps aux prévisions car on attend souvent que le marcheur précédent ait atteint le bas pour prendre à son tour l'échelle. C'est encore plus vrai avec des enfants qu'on encadre avec plus d'attention. Il faut compter plus de deux minutes supplémentaires par échelle ce qui peut rallonger le circuit d'une bonne heure. La descente vers Cilaos est également éprouvante et les muscles sollicités en montée durant plus de 5 heures risquent de provoquer des crampes lors la descente. Il faut donc boire une bonne quantité de liquide. Ce sentier a très bien été réhabilité fin 2013 sans pour cela en diminuer les lacets ou le pourcentage de la pente. Il peut s’avérer glissant ou boueux en cas de pluie.

La randonnée débute par une montée sérieuse, parfois glissante par temps de pluie, vers le Dimitile par l’agréable  sentier de la Chapelle qu'on trouve à gauche après la ravine à sec située après le parking. Pas de panorama dans cette végétation assez dense pour distraire du sentier déjà très boueux et couvert de feuilles en putréfaction. Quelques lacets à l'ombre des grands arbres permettent de s'élever rapidement pour atteindre un rein où la vue se dégage vers le Tampon. La végétation devient plus courte et les fougères envahissent les abords du sentier qui circule parfois à flanc de coteau sans pour cela devenir trop dangereux. La piste 4x4 est parfois très proche ainsi que plusieurs croisements ou jonctions qui peuvent créer un peu d'hésitation. Bien prendre à gauche à la rencontre d'une belle pierre gravée pour poursuivre vers la Chapelle. Nouveaux lacets, nouvelles portions glissantes sous les acacias qui ont pris le relais, distillant d'agréables odeurs à la saison de la floraison. On arrive au sommet en général trop tôt pour effectuer une visite au Musée du Marronnage mais on peut voir la chapelle et le petit cimetière des victimes d'un cyclone. Le rempart de Cilaos est tout proche. On le longe alors pour se régaler du lever de soleil sur les ilets du Cirque. La pente est faible et le cheminement agréable, voire reposant après la courte montée vers la Chapelle. Les branles verts ont pris possession de l'ensemble du massif et on ne les quittera que beaucoup plus loin. On parvient, plus tard, à une grande échelle presque verticale (Photo 5 mais repeinte en vert depuis) qui marque le début de certaines difficultés où les gens souffrant de vertige redoubleront de prudence et se forceront à l’arrêt pour profiter des splendides panoramas sur le  cirque, le Piton des Neiges ou la Fournaise au-dessus de la Plaine des Cafres. Du haut de cette échelle, on a l'impression d'un plongeoir vers le Bonnet de Prêtre, 900 m en dessous. A partir de cette grande échelle, ce sera une succession d'échelles plus ou moins hautes qui permettront d'atteindre le Sommet de l'Entre Deux. Du sommet de ce discret piton que le sentier effleure, on peut admirer le Coteau Kerveguen et ses plaques marécageuses recouvertes d’herbes et de petites plantes ressemblant à du thym qui créent des trouées claires dans la végétation de la région essentiellement constituée de branles verts.  Après une rapide descente vers ce plateau humide, la montée du Coteau vers le Gîte de la Caverne Dufour, comme d'habitude, est très éprouvante pour les chevilles et les semelles. On saute de roche en roche quand on n’évite pas quelques courtes portions boueuses. De petites sentes mènent en quelques pas au bord du rempart pour profiter de merveilleux paysages sur le Cirque de Cilaos. Si le chrono est encore bon, faire une petite halte au Gîte pour une boisson bien méritée ou une visite de la caverne avant de reprendre la longue descente vers le Plateau du Petit Matarum et le Bloc. Les lacets sont serrés, la pente assez forte et certaines marches sont très hautes. Quelques points de vue sur Cilaos ou les remparts du Piton des Neiges méritent de courts arrêts. On peut effectuer une autre halte aux abris situés sous les cryptomerias et près d’une agréable source d’eau fraîche ou plus bas sur un plancher de point de vue. Mais, 7 heures après le départ, les nuages sont souvent présents et bouchent l’horizon. L'arrivée à Cilaos peut s'effectuer de multiples manières car les routes et les sentiers sont nombreux dans cette zone. Le circuit proposé passe par la Roche Merveilleuse et le Plateau des Chênes. Si la fatigue est trop forte, prendre le bus jusqu’à Cilaos à partir du Bloc ou marcher sur la route goudronnée.
Cette randonnée est à réserver à des marcheurs aguerris car de nombreux passages sont assez techniques. Heureusement, la portion la plus difficile s'effectue en descente vers le Bloc. Les temps indiqués ci-dessous, comme toujours, n'incluent pas les haltes diverses.
La beauté des paysages et du sentier Jacky Inard laisseront pour longtemps d'excellents souvenirs qui feront très vite oublier les efforts fournis.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre au village de l'Entre-Deux, poursuivre sur la route vers la Ravine Citrons et rouler jusqu'au bout de la route - Garer le véhicule ou se faire déposer au départ du sentier de la Chapelle - Suivre ce sentier jusqu'à la Chapelle et poursuivre par la Piste jusqu'au Rempart pour un panorama sur le Cirque de Cilaos - Prendre à droite, toujours sur la piste jusqu'au sentier Jacky Inard qu'on suit jusqu'au Kerveguen en franchissant plusieurs échelles - Effectuer la descente vers le Kerveguen puis prendre à gauche sur le sentier du Piton des Neiges jusqu'au Gîte de la Caverne Dufour – Laisser le sentier partant à gauche vers Bras sec et continuer vers le Piton des Neiges - A la Caverne Dufour, bifurquer sur le sentier de gauche vers Cilaos et descendre au Bloc - A la route, prendre à droite sur 400 mètres jusqu'au sentier qui part à droite en direction du Plateau des Chênes - Passer la Roche Merveilleuse, le Plateau des Chênes et rejoindre l'église de Cilaos par les Thermes


Commentaires sur cette randonnée (19)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Damien Vidal, 01/03/2019 17:09

Merci beaucoup pour ces infos précises Martial !

Martial, 28/02/2019 16:15

Damien Vidal, si le but est de rejoindre Cilaos, je te conseille comme la fiche de rejoindre directement le bord du rempart et le sentier Jacky Inard, tu auras accès plus vite au point de vue, et en cas de brume, tu y seras plus vite; en fonction de tes capacités physiques, tu peux aussi rejoindre Cilaos par le Bayonne (très difficile) ou par le Zèbre et Jument. Personnellement, j'aime bien passer par le Zèbre car cela permet de partir directement du village de l'entre deux, sans rouler des kilomètres vers la ravine des Citrons pour arriver jusqu'au parking, mais ça fait un peu plus de distance. En ce qui concerne le sentier mal au ventre, qui est intéressant aussi, je te conseille de le faire dans une autre boucle comme la randonnée 1680 par exemple. Bonne sortie.

Damien Vidal, 28/02/2019 00:56

Je me doute bien Martial, je demandais justement l'avis de quelqu'un ayant parcouru ces deux parties du parcours, ne les ayant pas encore parcourus. Peut être auriez vous pu me conseiller un itinéraire plutôt qu'un autre, en fonction de leur spécificités. C'était une simple question et non une critique de l'itinéraire proposé :)

Martial, 27/02/2019 13:06

Damien Vidal, chaque fiche proposée à ses spécificités, et rien ne vous empêche de vous créer une sortie en, en combinant plusieurs en fonction de vos envies et des temps de marche envisagés. Les fiches décrivent précisément le parcours qui à été réalisé par son auteur, après, que ce soit mieux ici où là est laissé à l'appréciation de chacun, chaque parcours effectué pouvant être très différents.

Damien Vidal, 27/02/2019 07:59

Bonjour, l'itinéraire ne serait pas plus agréable et diversifié en montant par le sentier mal au ventre ? Qui à rejoindre la crête et ses points de vues plus tardivement. Finalement qu'elles sont les véritables différences entre la montée par la chapelle et le sentier mal au ventre ? Merci d'avance pour les infos!

JPG, 25/12/2018 14:48

Pleo : En passant par le Kerveguen, vous gagnerez une heure car la descente est plus courte et la jonction vers Cilaos plus plate. Bonne traversée.

pleo, 24/12/2018 00:35

Bonjour, quelqu'un pourrait-il me renseigner ? Cette rando est annoncé à 08h30 / 1700D+ / 22,7km Savez vous combien de temps serait gagné en descendant par le sentier Kerveguen sur Bras sec et non le bloc ?

JPG, 03/12/2018 19:54

Lionel : on est le plus souvent en ligne de crête, loin des ravines ayant de l'eau. Les mares du Plateau Kerveguen conviennent pour se laver ou se rafraîchir mais pas pour boire. On ne trouve les premiers approvisionnements qu'aux gîtes des Hauts de l'Entre Deux. Prenez une bonne réserve.

Lionel Tilmont, 03/12/2018 17:17

Bonjour je voulais savoir si il y avait des points d'eau accessible après le Gîte dans le sens Piton des Neiges > Entre-Deux?

obara, 12/11/2018 07:58

Rando faite le 11/11/2018. Une découverte de plus avec ce magnifique plateau de Kervegen. Deux remarques: La première échelle (sens dimitile Cilaos) est impressionnante. Les suivantes plus simples. Nous sommes descendu par Kervéguen. Une erreur. La descente est très glissante et dangereuse. Au final vraiment une belle randonnée

Randonnée ajoutée le : 01/01/2009