Le sentier de la Caverne Gendarme

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 2.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 130 - 40 m
Dénivelé positif 100 m
Dernière mise à jour 24/05/2020

Ces lieux doivent absolument être préservés

Quelques mois après avoir publié cette fiche, j'en supprimais pour deux ans les principaux renseignements permettant de s'approcher de la caverne car on m'avait signalé des détritus et des odeurs d'urine dans la grotte. Je remets en ligne mais n'hésiterai pas à refaire de même au premier signalement.

Voici une très courte balade en sous-bois pour rejoindre la Caverne Gendarme, un ancien tunnel de lave caché dans les bois et les plantations de vanille. Ces plantations, qui occupent une grande partie des lieux doivent être respectées et il est recommandé de toujours suivre le sentier qui est large et très bien entretenu grâce aux fréquents passages. Le sentier suit un long champ de canne à sucre qu'on aperçoit dans les trouées. Il est donc impossible de s'égarer sur un aussi court circuit. La randonnée est facile et accessible à tous. On peut toucher la vanille autant qu'on veut avec les yeux en laissant les mains dans les poches. On ne pénètre pas dans une plantation car c'est une propriété privée. Le fond rouge débute dès les premiers mètres et il ne sera pas obligatoire de pénétrer plus avant si on a oublié sa lampe frontale.

La randonnée débute à une vingtaine de mètres de la petite route menant au Puits Arabe. Des bananiers et des bambous proches d'un poteau télégraphique abritent le départ du sentier (Photo 1). Bien qu'un peu encombré d'herbe et de fougères, il est facile à suivre et très visible (Photo 2). Les goyaviers, comme partout, font très vite leur apparition en bordure du sentier qui devient caillouteux (Photo 3). Ailleurs, ce sont les racines qu'on retrouve en travers du passage mais sans rajouter de difficulté (Photo 4). Attention à quelques trouées dans les petits tunnels de lave qui bordent le passage car une chute peut faire mal à la jambe (Photo 5). S'il n'y avait pas autant de goyaviers, les sous-bois seraient agréables (Photo 6). On trouve même quelques bois de couleurs difficilement identifiables en raison des fougères poussant sur leurs troncs (Photo 8). Le champ de canne à sucre n'est jamais loin ainsi que quelques bananiers envahis de lianes (Photo 10). Le sentier est toujours correct en raison des passages réguliers du propriétaire des plantations de vanille empêchant la végétation d'envahir. La montée est faible et régulière en sous-bois. Plus haut, après un passage sur des cailloux moussus (Photo 12), on est obligé d'emprunter le fond d'une si petite ravine qu'elle n'est pas indiquée sur la carte (Photo 13). Il y a rarement de l'eau dans cette rigole même si on y repère des petits bassins créés lors des forts épisodes pluvieux (Photo 14). On arrive ainsi à une pancarte interdisant de pénétrer dans la plantation, mais un randonneur a-t-il besoin de pancarte puisqu'il reste constamment sur le sentier (Photo 16) ? Suivre ce sentier avant d'arriver à quelques roches qu'il faut escalader. L'entrée de la grotte est là, impossible à manquer même si quelques troncs tentent de la boucher (Photo 18). L'accès est facile et le plafond assez haut (Photo 19). Le sol, rougi par les oxydes de fer, débute à même l'entrée (Photo 20). Pénétrer de quelques mètres pour mieux apprécier la taille du tunnel. La partie marmaille, s'ils accompagnent, se termine ici avant de faire demi-tour.
Pour les autres, munis de lampes et si possible casqué, la sortie dans le tunnel n'est en rien dangereuse. Le boyau est court, beaucoup plus sec que certains autres, et ne comporte qu'un embranchement. Le sol est une pure merveille de couleurs chaudes (Photo 21). Plus loin, un rai de lumière indique un puits de sortie mais la cavité devient de plus en plus étroite, à laisser aux spéléologues (Photo 24). Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Balises


Vieilles traces rouges

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Philippe et rouler en direction de Sainte-Rose - Repérer la route de la Pointe de la Table et stationner aux alentours du croisement - Revenir de 50 m vers Saint-Philippe et partir à droite sur le discret sentier qui longe la limite du parc - Marcher 1 kilomètre en suivant le sentier et trouver l'entrée du tunnel sur la droite - Faire demi-tour par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (16)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 31/05/2021 20:41
Randonnée complétée le 14/05/2021 en 1h20

A l'intention de Alexrun48 : à part les graffiti que j'ai vu le 14 mai (photo 2 de mon commentaire du 14 mai), je n'ai pas vu d'autres marques du genre. En tout cas dommage pour le lieu qui devrait être préservé.

Alexrun48, 27/05/2021 13:57
Randonnée complétée le 26/05/2021

Randonnée faite hier pour la 2e fois en 2 semaines, le cadre est magnifique, pas de déchets à signaler mais des petits malins ont trouvé marrant d'écrire sur une paroi du tunnel à une quinzaine de mètres de l'entrée.
Soit nous n'avons pas remarqué la première fois, soit ça a été fait entre temps.

Walking Dog 974, 14/05/2021 21:02
Randonnée complétée le 14/05/2021 en 1h20

Bonjour. Voilà une randonnée originale que j'ai découverte ce 14 mai : un court sentier de forêt, une belle caverne Aucun souci avec les moustiques, absents, mais quelques difficultés pour trouver l'entrée de la caverne. Sinon, ce fut une randonnée facile et atypique , avec au retour quelques goyaviers qui accompagnent le petit déjeuner matinal....

Franky988, 12/05/2021 09:00

Rando faite le 10/05/2021. Des difficultés pour trouver l'entrée de la caverne, heureusement le GPS nous recadre sur sa position. Tunnel magnifique, hormis l'attaque incessante des moustiques voraces. Cela étant, c'est un régal de traverser cette forêt primaire, seuls au monde et de visiter cette pépite. Attention, terrain parfois bien glissant (rochers couverts de mousse). Le retour s'est fait par la trouée dans les champs de cannes, plus rapide et moins glissante.

Judananas, 22/04/2021 12:59
Randonnée complétée le 13/04/2021 en 1h15

Un peu difficile à trouver je trouve la caverne. En tout cas, il était propre.
Un conseil toujours rester à droite de la ravine.
Le retour, on l'a fait par le chemin de canne.

Prévoir de l'anti moustique.

LauraParisot, 25/03/2021 11:25
Randonnée complétée le 25/03/2021

Au top! Merci pour la rando ! Le tunnel est magnifique. Attention aux moustiques pour la marche d'approche dans la forêt.

Alainhdd, 13/03/2021 21:51
Randonnée complétée le 13/03/2021 en 1h20

Merci à Vedaly pour les repères ( le jaquier et le passage dans la pierre) car la fin du sentier a complètement disparu. Le tunnel de lave est vraiment sympa et très grand (et propre, ça fait plaisir). Nous avons aussi fait le retour par le chemin dans les champs de cannes : rapide et moins glissant !

Vedaly, 02/01/2021 16:36

Pas aussi facile à trouver que le laisse supposer la fiche, d’autant que la pancarte qui indique l’endroit a disparu! Qques conseils pour éviter les pièges dans lesquels ns sommes tombés: quand on arrive à la ravine, il ne faut pas prendre le chemin qui part sur la droite après qques mètres, mais rester dans la ravine en passant sous le tronc incliné; il faut ensuite rester dans la ravine, passer les blocs moussus, longer des bambous sur qques mètres; la trace se divise alors en 2: la ravine part sur la gauche, il faut prendre le sentier à droite (un jacquier sur la droite marque la jonction); après environ 50m,sur la droite, une « échancrure » dans des pierres de lave encadrée par de petits troncs marque l’entrée du sentier qui mène à la caverne que l’on découvre après une dizaine de mètres.
Pour le retour, nous avons rejoint le champ de cannes sur la droite dont le chemin ramène à la route moins de 50 mètres en amont du départ, ce qui nous a évité la descente dans les pierres humides...mais gare au soleil!

Fanch, 29/12/2020 06:03
Randonnée complétée le 28/12/2020 en 1h10

Merveilleuse caverne. Je réaliserai la sortie en boucle en revenant par le chemin de canne, ma descendance étant lasse des sols glissants et chaotiques. J'aurai augmenté tout de même la difficulté à moyen. En cette saison, la montée dans la superbe forêt s'effectue à l'étouffée.

Sophie M, 17/11/2020 15:43
Randonnée complétée le 20/07/2007

Faite ce jour. C'est le premier tunnel de lave que j'ai fait ici avec un guide en 2009! J'étais contente de pouvoir y revenir seule. La premiere partie se suit facilement même si le sentier n'est pas aussi large qu'il y a 11 ans. Après les quelques mètres sur la route caillouteuse, j'ai fait des écarts à cause de troncs
en travers de la ravine. Mais comme je me retrouvais rapidement au milieu des pieds de vanille, c'était demi tour ou couper tout droit dans la forêt pour retrouver la ravine. Les couleurs juste à l'entrée et les formes de lave sont superbes. Au retour je me suis posé moins de questions car en descendant la trace était beaucoup plus évidente. Et surtout, le site est propre 😁

Randonnée ajoutée le : 05/06/2017