Une boucle vers la Ligne d'Equerre depuis le Piton Nathalie

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 907 - 598 m
Dénivelé positif 380 m
Dernière mise à jour 27/03/2020

A faire par beau temps pour les panoramas

Cette randonnée dans les cannes à sucre et cultures maraîchères de la région de Bérive permet de se balader sur l'agréable Piton Nathalie couvert de filaos ainsi que de refaire l'agréable sentier de la Forêt de la Ligne d'Equerre. Ces deux sentiers se relient en traversant de longues étendues de canne, de prairies ou de champs d'ananas en profitant de splendides points de vue sur les montagnes ou l'océan. Pas de difficulté tout au long du parcours excepté quelques hautes marches à la Ligne d'Equerre. Le circuit propose des pistes qui ont été testées et il est donc conseillé de télécharger la trace et de l'intégrer au GPS. Beaucoup d'autres pistes partent dans tous les sens et peuvent donner l'occasion de rallonger cette boucle. En revanche, rien n'indique qu'il ne faudra pas faire demi-tour à un moment car la piste empruntée se termine en cul de sac au milieu des champs ou près d'une case habitée. Quelques hectomètres de route, bétonnée ou goudronnée, sont inévitables mais ces tronçons sont très agréables, étroits et sans beaucoup de circulation.

La randonnée débute au stade de Bérive, facile à trouver près de la rue du Paille en Queue. Un grand parking permet de stationner à une cinquantaine de mètres du grillage entourant le terrain de sport. Rejoindre ce grillage et obliquer immédiatement sur la droite pour le longer entre le stade à gauche et des élevages de volaille à droite. On rejoint l'orée d'un grand bois de filaos où poussent également beaucoup de troènes. Le sentier se divise très vite en plusieurs autres indiquant qu'on peut se promener ici à sa guise tout en gardant les autres itinéraires pour la fin de la boucle. Les traces de roues de VTT montrent que l'endroit est également connu des cyclistes qui y ont installé des tremplins. Les roues ont parfois créé des semblants de fossés (Photo 1) et on imagine les sportifs penchés pour ne pas déraper. Quelques trouées dans la végétation permettent de voir le terrain qu'il faudra parcourir au retour (Photo 3). Filer au plus droit sur un sentier bordé de verdure afin de rejoindre les cannes (Photo 4). Pour cela, repérer sur la droite des sentes plus discrètes qui débutent après une descente un peu glissante (Photo 5). Vingt mètres plus loin, on parvient à l'orée du bois et du piton au plus près d'eucalyptus couchés au sol ou encore debout. Certains ont des troncs impressionnants (Photo 6). Une large piste part sur la droite entre les cannes et se poursuit jusqu'à l'Impasse des Tourterelles Pays qu'on emprunte sur la gauche dans le virage. On bénéficie de superbes panoramas qui iront en grandissant au fur et à mesure de la montée (Photo 7). Aux premières maisons, bifurquer à droite puis suivre la piste qui frôle des serres sur une piste herbeuse (Photo 8). Les cannes à sucre et cannes fourragères bordent la piste (Photo 9). Poursuivre en longeant plus haut une petite ravine certainement toujours à sec. Les plantes empêchent d'en voir le fond. Obliquer à gauche vers des cases en longeant bringeliers, acacias et cannes fourragères ou à sucre. On arrive à un endroit d'où partent plusieurs vieilles pistes. Poursuivre tout droit en forte montée dans ce qui semble être une ancienne piste longeant une ravine dans les prairies. C'est l'endroit le plus délicat car on ne voit plus trop la piste pourtant présente sur la carte. Plus haut, en obliquant légèrement sur la gauche on rencontre la vraie piste terreuse qui se termine à un château d'eau sur la droite, au plus près des maisons du premier village de la Ligne d'Equerre. Les panoramas permettent maintenant de voir jusqu'à l'océan et vers les Makes (Photo 11). Prendre la route à droite jusqu'à un croisement avec le Chemin Léopold Braband. La montée est faible entre de magnifiques champs d'ananas (Photo 12) ou des prairies (Photo 10). On rejoint enfin le petit village de la Ligne d'Equerre près d'une croix blanche proche d'une curieuse chapelle et d'un terrain de boules (Photo 13). Un panneau en coin de rue précise la direction à prendre. Plus loin, un autre oblige à bifurquer sur la droite pour saisir le début du sentier. Voir ce circuit pour obtenir plus d'informations sur les sentiers courant dans ce sous bois sombre à la recherche des plus belles racines (Photo 14) ou plus gros troncs d'arbres (Photo 15) entre sentiers faciles et escaliers aux hautes marches. Une partie de ce parcours s'effectue sous les jamrosas (Photo 17). A la fin de la boucle, rejoindre la route de Bérive baptisée Ligne d'Equerre en partant sur la droite et en marchant jusqu'à la chapelle et en ignorant les chiens bruyants (Photo 18). La route goudronnée, tout en descente, est très agréable (Photo 22). Elle est le plus souvent bordée de canne (Photo 21) mais également de prairies (Photo 19) qui permettent de profiter de très larges panoramas sur la magnifique région. A mi-pente, prendre à gauche une piste qui dessert quelques maisons (voir carte). Poursuivre comme dans la montée en longeant des cannes ou en traversant une belle prairie (Photo 23). On domine également de grandes surfaces dédiées au maraîchage (Photo 25). On retrouve très facilement une partie de la boucle empruntée à l'aller et on rejoint le Piton Nathalie en obliquant sur la droite. Aux gros eucalyptus, reprendre une des sentes qui remonte le piton et retrouver le sentier abandonné en début de boucle. Prendre sur la droite et suivre ce beau sentier (Photo 26). D'autres sentiers partent également dans tous les sens sous les filaos (Photo 57) et chacun prendra l'itinéraire en fonction de la météo ou de l'heure. La trace proposée revient vers le village de Bérive en partant sur la droite pour rejoindre le stade par l'est (Photo 28). Le véhicule est très facile à repérer sur le parking à quelques dizaines de mètres de là.

Balises


Quelques traces orages à la Ligne d'Equerre. Rien ailleurs

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Petite Île ou Saint-Pierre et rouler en direction de Mont Vert les Hauts - Se diriger ensuite vers Bérive pour trouver le terrain de sport - Se garer au plus près et débuter la montée du Piton Nathalie par l'ouest - Traverser le piton et redescendre de l'autre côté pour récupérer la première piste et partir vers la droite - Suivre les nombreuses pistes décrites ci-dessus pour rejoindre le Chemin Léopold Braband et la Ligne d'Equerre - Effectuer les boucles du sentier de la Ligne d'Equerre et reprendre la route vers Bérive - Bifurquer à gauche à mi-pente et rejoindre le Piton Nathalie - Terminer la visite des sentiers non utilisées en début de boucle et rejoindre le véhicule.

Randonnée ajoutée le : 25/08/2016