Une boucle vers la Ligne d'Equerre depuis le Piton Nathalie

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 8.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 914 - 592 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 28/04/2021

A faire par beau temps pour les panoramas

Fiche revue et corrigée en mars 2021 suite à la disparition de certaines pistes et à l'abandon de sentiers. La randonnée a perdu du coup deux cœurs et intéressera surtout les coureurs désireux de s'entraîner dans les cannes, hors des fumées d'échappement, tout en bénéficiant de splendides panoramas sur les montagnes ou la mer. Les travaux au stade sont terminés (avril 2021) et le départ ne pose aucun problème.

Le sentier de la Forêt de la Ligne d'Equerre a été délaissé et ne mérite plus de voyage particulier pour l'effectuer. Celui du Piton Nathalie, en revanche, est toujours en bon état et pratiqué régulièrement par les vététistes. Bérive et le petit village de la Ligne d'Equerre se relient facilement en traversant de longues étendues de canne, de prairies et de champs d'ananas en profitant de splendides points de vue sur les montagnes ou l'océan. La boucle proposée emprunte les sentiers du Piton Nathalie, les pistes plus ou moins marquées dans les cannes à sucre et quelques portions inévitables de route. Testée une première fois pour prendre ses repères, cette boucle peut très vite devenir un terrain d'entraînement ou de footing pour les sportifs de la région. Afin d'éviter de longues descriptions des pistes successives, il est fortement conseillé de télécharger la trace. Il est assez fréquent que des pistes disparaissent sous le soc de la charrue mais il y en a toujours une dans les parages pour retrouver la trace. Quelques hectomètres de route goudronnée sont inévitables mais ces tronçons sont agréables, étroits, avec peu de circulation et offrent toujours de beaux panoramas.

La randonnée débute au stade de Bérive, facile à trouver près de la rue du Paille en Queue qui est aussi la D3. Un grand parking permet de stationner à une cinquantaine de mètres du grillage entourant le terrain de sport. D'autres emplacements peuvent se trouver près de la chapelle et de la mairie annexe. Rejoindre le grillage entourant le stade et le longer sur quelques mètres. Repérer le sentier qui part sur la droite et rejoint ensuite la lisière du bois occupant le Piton Nathalie. On rejoint l'orée du grand bois de filaos où poussent également des troènes et des goyaviers (Photo 1). Le sentier se divise très vite en plusieurs autres indiquant que l'on peut se promener ici à sa guise tout en gardant les autres itinéraires pour la fin de la boucle. Les traces de roues de VTT montrent que l'endroit est également connu des cyclistes qui y ont installé des tremplins. Les roues ont parfois créé des semblants de fossés et on imagine les sportifs penchés pour ne pas déraper. Prendre le sentier le plus à droite avec, parfois, de fortes montées glissantes. Le passage est de bonne qualité entre les grands filaos (Photo 2). Il oblique plus haut vers la gauche et emprunte une petite descente sableuse où il faut éviter de glisser (Photo 3). Marcher vers l'ouest en longeant les installations de saut des vététistes. Guetter le petit sentier partant sur la droite et descendre vers de grands eucalyptus de la lisière nord. Enjamber le gros tronc couché de l'un d'entre eux et arriver en bordure des champs offrant déjà les premiers panoramas sur les plus hauts sommets (Photo 4). Escalader le tronc d'un énorme eucalyptus terrassé par un cyclone (Photo 5). La piste qu'on emprunte par la droite est assez envahie de hautes herbes mais elle se suit tout de même sans hésitation ni colle-colle désagréables venant s'accrocher habituellement aux vêtements (Photo 6). Elle longe et ondule en même temps que la petite ravine, affluent de la Ravine des Roches. On arrive à l'Impasse goudronnée des Tourterelles Pays qu'on suit sur moins de 500 mètres à travers les cannes et quelques habitations. Plus haut, emprunter l'agréable piste qui se dirige vers de grands eucalyptus (Photo 7). On parvient près de magnifiques champs d'ananas tout en profitant de larges panoramas sur les hauts sommets (Photo 8). A l'arrière, c'est sur l'océan que porte le regard ainsi que sur le Piton Nathalie qu'on a quitté il y a peu (Photo 9). L'état des pistes diffère en fonction de l'altitude ou des cultures. Certaines sont larges et très roulantes (Photo 10) tandis que d'autres sont un peu plus envahies (Photo 11). A l'approche des 800 m, plusieurs pistes partent dans tous les sens au milieu des cultures. C'est là qu'il faut dénicher la piste très envahie de grandes herbes qui donnent l'impression que l'endroit est abandonné. Le bouchon n'est long que d'une vingtaine de mètres mais ne doit pas décourager à poursuivre. Une fois cet écueil franchi, on se retrouve sur une piste large et creusée qui se termine au Chemin Léopold Brabant. Partir sur la gauche et marcher en direction de la Ligne d'Equerre. De l'autre côté de la Ravine des Roches, on aperçoit parfois la route qu'on utilisera pour la descente à travers les cannes (Photo 12). Laisser à gauche la Ruelle des Cormorans puis la Route des Pinsons et poursuivre en montée jusqu'à apercevoir les cryptomerias de la Ligne d'Equerre (Photo 13). Marcher jusqu'à l'école proche de ces conifères abritant un boulodrome (Photo 14). Longer l'Impasse des Mandarins et décider ou non de pénétrer dans la petite forêt où le magnifique sentier créé il y a quelques années a hélas été délaissé (Photo 15). Les curieux apprécieront les beaux arbres et tenteront de retrouver le sentier plus ou moins visible en sous-bois (Photo 16). Rejoindre le boulodrome en poursuivant sur l'Impasse au milieu des habitations (Photo 17). Rejoindre le calvaire (Photo 18) et partir à droite sur la route en direction de Bérive par une longue descente constante. Ne pas s'effrayer des épouvantails installés dans une cour par un collectionneur aux goûts originaux (Photo 19). Les détracteurs de la marche sur goudron tenteront de se consoler en cherchant les points d'intérêt de chaque côté de la route. Il n'y a pas que de la canne à sucre et l'on peut rencontrer des troupeaux de bovins et de magnifiques paysages (Photo 20). On longe des habitations isolées entourées de jardins fleuris, de nouvelles cultures diverses ou de grands eucalyptus (Photo 21) tout en profitant des points de vue sur le Piton Mont Vert et le Piton Nathalie (Photo 22). La route est étroite, la circulation faible et les cannes l'emportent largement sur le reste (Photo 23). Après une série de virages, ne pas manquer la piste partant sur la gauche en longeant une prairie (Photo 24). Le Piton Nathalie grossit à vue d'œil. Les pistes sont toujours aussi agréables malgré quelques herbes (Photo 25). La piste se termine à l'Impasse des Tourterelles Pays où l'on retrouve celle empruntée au départ. Reprendre le chemin inverse sur la piste très herbeuse et rejoindre ce qui reste de l'eucalyptus déjà enjambé au départ. Partir immédiatement sur le sentier sous les filaos et les goyaviers puis retrouver le sentier du Piton Nathalie toujours bordé des installations pour vététistes (Photo 26). Délaisser le sentier partant sur la droite à l'approche du stade car des travaux d'urbanisme l'ont détruit. Terminer sous les filaos sur un sol parfois glissant à cause des aiguilles tombées au sol (Photo 27). En repartant vers la gauche, on rencontre le sentier pris au tout départ. Rejoindre le grillage du stade d'où l'on bénéficie d'un beau point de vue sur le village de Bérive (Photo 28) puis terminer vers le parking.

Balises

Pas de balisage

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Petite Île ou Saint-Pierre et rouler en direction de Mont Vert les Hauts - Se diriger ensuite vers Bérive pour trouver le terrain de sport - Se garer au plus près et débuter la montée du Piton Nathalie par l'ouest - Traverser le piton et redescendre de l'autre côté pour récupérer la première piste et partir vers la droite - Suivre les nombreuses pistes décrites ci-dessus pour rejoindre le Chemin Léopold Braband et la Ligne d'Equerre - Effectuer ou non une incursion dans la forêt de la Ligne d'Equerre puis reprendre la route vers Bérive par la Ligne d'Equerre - Bifurquer à gauche à mi-pente et rejoindre le Piton Nathalie - Terminer la visite des sentiers non empruntés en début de boucle puis rejoindre le véhicule.