Le tour de la Pointe par la Pente Gaétan depuis Terrain Fleury au Tampon

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 10.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 600 - 400 m
Dénivelé positif 330 m
Dernière mise à jour 21/02/2021

Sentier lontan dans les cannes

Suite à quelques commentaires négatifs sur le cheminement sur route, j'ai tenu compte de celui de Fifi40 du 15/2/2021 et suis allé le jour même refaire la trace et reconnaître le Chemin de la Bergerie. On gagne effectivement un peu de goudron et on remarche un peu dans la canne.

Voici une courte boucle proche du Tampon pour suivre à nouveau la Rivière d'Abord près des grottes et arches de la cascade du Chien, refaire le circuit de Bel Air le long de cette même rivière, contourner la Pointe et rejoindre la route Hubert Delisle en empruntant le sentier de la Pente Gaétan. Perdu dans les cannes à sucre, il a certainement dû servir souvent pour permettre aux ouvriers agricoles de quitter la Pointe pour les champs situés au sud de la Ravine Jean Payet. Depuis que les routes et pistes sillonnent la région, ce sentier sert surtout pour aller remercier Saint-Expedit des vœux qu'il a exhaussés suite aux prières. Cette agréable boucle qui comporte assez peu de difficultés s'adresse à tous. Les abords de la Rivière d'Abord ont a nouveau été nettoyés par l'Association des Petits Tamponnais Ruraux (voir ci-dessous). Il faut marcher sur la route mais sur d'agréables tronçons. Se méfier cependant de la circulation importante sur les deux lacets de la Route Hubert Delisle sur le retour mais aucun sentier ne permet de raccourci. En revanche, on peut prendre le Chemin de la Bergerie pour diminuer les distances sur goudron. On bénéficie de superbes panoramas de la mer jusqu'au Piton des Neiges à partir des champs de canne et d'ananas de la Pointe.

La randonnée débute au désormais classique radier utilisé pour les randonnées vers le Nord en longeant au plus près la Rivière d'Abord. Après s'être garé (de préférence au début de la Rue Azéma), repérer en rive gauche le sentier qui part sous la grosse touffe de bambous jaunes, longe le grillage de la déchèterie et redescend vers le lit de la rivière, très rocheuse à cet endroit. La boucle étant courte, on a largement le temps de rejoindre le fond de la rivière et admirer les arches naturelles (Photo 2) et nombreuses grottes. Des chiens très bruyants sont heureusement enfermés derrière un grillage. Les immenses cavernes situées en amont sont plus difficiles d'accès, surtout si certains bassins ne sont pas totalement évaporés (Photo 1). Le sentier caillouteux et ombragé sillonne toujours en rive gauche. Il se termine aux alentours des terrains de tennis à l'arrière du collège de Terrain Fleury. On emprunte alors une courte portion de la rue des Eucalyptus puis d'Evariste de Parny qui coupe un peu plus loin la route venue de la Petite Île et rejoint la zone sportive de Bel Air par la rue Kerveguen. Afin de ne pas suivre la route constamment, bifurquer à droite vers le Parc Marc Rivière s'il est ouvert (Photo 3). Si c'est le cas, cette très agréable balade ne prendra que quelques minutes supplémentaires (Photo 4). Poursuivre en descente vers les parkings du parcours de santé en zigzagant sur une piste sinueuse qui prolonge la balade dans la parc Marc Rivière. Les voitures et coureurs partent ici dans tous les sens, quels que soient l'heure et le jour de la semaine. Rattraper la route, partir sur la droite et retrouver le sentier de l'autre côté de la route, dans un virage, avant le radier. Durant plus d'un kilomètre, le sentier longe les rochers de la rivière d'Abord en rive gauche, au fond du lit puis en rive droite (Photo 5 et 6). Le sentier vient d'être remis en état par l'association des Petits Tamponnais Ruraux (mars 2019). Les ouvrages créés par les membres dans les années 2013 ont été emportés par les crues mais le nouveau balisage orange se voit de loin et il est difficile de s'égarer. On se retrouve vite près d'une cascade à sec pour changer de rive (Photo 8) et on entame une longue descente sur un sentier en bon état comportant quelques courtes portions raides et enracinées. Les derniers mètres empruntent le lit de la rivière avant d'arriver au radier, fin de la descente. Prendre à gauche vers la Pointe. La pente est raide dans les lacets qui remontent vers le village mais de courte durée. Profiter de cette balade en agglomération pour repérer l'ylang ylang (Photo 9), d'adorables cases typiques ou des jardins fleuris. Suivre ainsi la route principale sur 700 m à partir du radier et tourner à un embranchement vers la droite pour éviter le Chemin Auguste de Villèle. Un peu plus de 200 mètres plus loin, bifurquer sur le Chemin Papangues qui se termine rapidement dans les cannes à sucre (Photo 10). Suivre la piste principale qui se rapproche plus loin du rempart de la Ravine Jean Payet. Au moment où la piste tourne fortement à gauche, filer tout droit vers le rempart en traversant quelques cannes marquées par les passages fréquents (Photo 12 - voir § ci-dessous). Le sentier de la Pente Gaétan débute très vite et plonge dans les chocas, poivriers et fougères vers la Ravine Jean Payet en frôlant un oratoire peint en rouge à la gloire de St-Expédit (Photo 15). Attention de ne pas glisser sur les ordures laissées là après la prière !!! Poursuivre vers le fond de la ravine sur un sentier agréable qui effectue quelques lacets dans les fougères (Photo 17). Une cascade à sec empêche de poursuivre vers l'aval (Photo 18). En amont, quelques bassins et une autre petite chute à sec peuvent également se rejoindre aisément sur les plaques lisses et parfois glissantes. Le sentier, plus étroit, se poursuit légèrement sur la gauche pour emprunter quelques courts lacets caillouteux puis grimper en forte pente rectiligne vers une piste bordant un champ de canne. Partir sur la gauche, sous les longanis et manguiers, jusqu'au prochain croisement. Débuter sur une large piste au fond herbeux qui passe près des champs de canne à sucre (Photo 19). Elle longe également de vastes champs d'ananas (Photo 21). Cette piste, très fréquentée devient terreuse mais reste facile et agréable, surtout qu'elle permet de splendides panoramas vers le Dimitile (Photo 20). On parvient ainsi sans effort à la Route Hubert Delisle près de la Chapelle Ste-Thérèse, désaffectée en raison sans doute de sa proximité avec la route (Photo 23). Attention à la circulation en longeant la route qui franchit par deux longs lacets la Ravine Jean Payet et le Bras Leclerc. Le mieux consiste souvent à marcher sur la large murette quand le haut n'est pas arrondi, donc glissant. Après la deuxième ravine, très profonde, plusieurs routes partent sur la droite. Marcher jusqu'au Chemin de la Bergerie qui traverse les cannes à sucre. Bifurquer à la première piste à gauche et marcher en direction de quelques habitations isolées (Photo 26). Après avoir rejoint la Rue des Palmiers, ne pas manquer la Rue des Saules Pleureurs qui part sur la gauche en direction de l'immense cimetière du Tampon (Photo 27). A la fin de la rue, tourner à droite et passer le prochain rond point en direction du véhicule. Cette route qui comporte palmiers et champignons de bougainvillées est superbe en période de floraison et finit agréablement cette portion de bitume (Photo 28).

Balises

Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Terrain Fleury près de la déchèterie du Tampon - Trouver à se garer dans les parages du radier sur la Rivière d'Abord (conseil : début de la rue Georges Azéma) - Gagner la touffe de bambous près de l'entrée de la déchèterie - Prendre le sentier qui longe le grillage - Poursuivre jusqu'aux terrains de tennis - tourner à droite sur la rue des Euclyptus et rejoindre la Route Hubert Delisle - Couper la route et poursuivre en direction du parcours de Bel Air par la Rue Kerveguen - Prendre à droite à la CAHEB et marcher jusqu'au parking en ne manquant pas de traverser le Parc Marc Rivière - Rejoindre la route et marcher jusqu'au radier pour prendre le sentier partant en rive gauche de la Rivière d'Abord - Longer les rochers, berges, bords de cascades jusqu'au radier suivant en bas du village de la Pointe - Remonter les lacets et suivre la route - Bifurquer à droite au Y puis de nouveau à droite sur le Chemin de Papangues - Continuer dans la canne jusqu'au rempart (voir § ci-dessous) - Plonger vers la Ravine Jean Payet en passant devant l'oratoire par la Pente Gaétan - Remonter le flanc de la ravine jusqu'aux cannes - Prendre à gauche et suivre la piste jusqu'à la Route Hubert Delisle - Bifurquer à gauche et suivre la route Hubert Delisle qui coupe deux ravines - Laisser la Route de Notre Dame de la Paix et tourner plus loin à droite sur le Chemin de la Bergerie puis à gauche dans les cannes jusqu'à la Rue des Palmiers. Partir à droite puis à gauche dans la Rue des Saules Pleureurs - Regagner le cimetière et rejoindre la rue près du collège - Tourner à droite et retrouver le véhicule à Terrain Fleury.

Le sentier de la Pente Gaétan

Dans le sens proposé ici, suivre la piste herbeuse sur 280 mètres à partir du Chemin des Papangues et repérer le virage à gauche de la piste. Ne pas partir sur la gauche mais emprunter le sentier assez large qui pénètre dans les cannes et se perd très vite en raison des longues feuilles qui se touchent. Regarder le sol où l'herbe ne pousse pas en raison du passage des fidèles se rendant à l'oratoire et regagner la lisière du bois. Le sentier la longe une vingtaine de mètres avant de descendre vers l'oratoire puis la Ravine Jean Payet.

Merci aux Petits Tamponnais Ruraux

L'association, qui avait remarquablement édifié les 14 kilomètres de sentier reliant Bel Air (Le Tampon) à Notre Dame de la Paix en suivant la Rivière d'Abord était en sommeil depuis quelques années, faute de financement. Le sentier, envahi par les vignes marronnes, galaberts et bringeliers était, quant à lui, plus mort qu'en sommeil. Fin 2018 et début 2019, une poignée de bénévoles s'est réunie plusieurs vendredis matins et a entrepris un travail titanesque pour redonner à cette longue et difficile trace son aspect de 2013. Merci à toute l'équipe au nom des randonneurs qui devraient s'y rendre le plus souvent possible et plus nombreux afin de conserver à ce magnifique sentier la qualité obtenue après ces importants travaux.


Commentaires sur cette randonnée (24)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian L, 21/07/2022 17:41

@Steph11, je pense que vous auriez dû insister malgré une végétation un peu envahissante mais très facile à « dompter »car si effectivement le début de cette rando est un peu délicat ça s’arrange par la suite et lorsque vous arrivez aux terrains de tennis, pas bien loin du départ, c’est alors gagné !!

Steph11, 20/07/2022 11:49

Bonjour , nous avons voulu faire cette randonnée aujourd'hui mais arrivé dans les premiers mètres de celle-ci nous avons été contraint de faire demi-tour car le chemin indiqué nous paraissait impraticable. Dommage au vu du descriptif qui avait l'air plutôt sympa

JP Goursaud, 07/02/2022 18:36

@Martial : Un seul mot : Superbe !

Martial, 07/02/2022 17:27

C'est le bon moment pour effectuer cette sortie, quelques arbres tombés mais le pénitent pourra passer, c'est en eau et encore pour 1 ou 2 jours. Voilà ce qu'on peut apercevoir en cherchant un peu.

Sophie M, 31/01/2022 07:49
Randonnée complétée le 30/01/2022 en 4h00

Martial je me suis décidée la veille au soir donc difficile de te prévenir. Mais devant refaire une reco avant le 10 avril (sortie SLP), j'y penserai à ce moment-là ! Merci

Martial, 30/01/2022 17:35

@Sophie M, Comme je le répète souvent, nous sommes 2 bénévoles pour entretenir le sentier des Petits Tamponnais Ruraux entre la pointe et la rd30 de Notre Dame de la Paix, la tâche est impossible; à une époque 40 personnes payées travaillaient sur ce sentier. Nous faisons donc ce que nous pouvons, mais il ne faut pas rêver ce ne sera jamais dégagé et propre partout. J'espère que tu as quand même vu la magnifique arche sous la cascade du Chien, juste derrière les terrains de tennis, il est possible qu'en évitant cette partie, tu l'es raté et c'est bien dommage. Dommage que tu ne m'est pas contacté pour cette sortie. La partie que tu as évité entre la déchetterie et les terrains de tennis est une partie très sauvage que j'adore. Tu dois être très sensible aux moustiques.
La prochaine fois que tu reviens dans le sud, contact moi, je te ferais faire un circuit de la pointe au bassin ti feuilles, avec visite de toutes les curiosités et beautés à découvrir dans cette ravine.
Ces passages seront bientôt perdus à jamais si les randonneurs qui fréquentent ce sentier n'entretiennent pas un peu en passant.

Sophie M, 30/01/2022 17:14
Randonnée complétée le 30/01/2022 en 4h00

9 mois après le dernier commentaire, je suis allée faire ce circuit inconnu pour moi.Je me doutais bien qu'il risquait d'être un peu encombré mais sait-on jamais...
Le départ se trouve facilement juste derrière les panneaux pour les élections. Le sentier descend sec et soudain, c'est herbes de plus de 2 mètres, rochers glissants et une armada de moustiques affamés qui surgissent de toutes part (malgré le tupic mis à plusieurs reprises). Impossible de faire une pause de 2 secondes pour une photo ou pour vérifier la trace !
Je décide de faire la boucle dans l'autre sens et je remplacerai ce petit morceau par la route ! Donc pas de souci pour la suite dans les cannes avec de superbes panoramas, de l'océan au PdN. Les lacets sur la route se passent en marche rapide, les voitures vont vite malgré les nombreux cyclistes ! Le retour dans les cannes et champs d'ananas est très agréable (au final je conseille donc de faire la route passante au début !).
La Pente Gaétan est plus ou moins encombrée d'herbes mais ça va, par contre impossible de faire une pause car c'est "moustik attack" le retour ! L'oratoire ne doit pas voir grand monde en ce moment.
Je ressors donc de l'autre côté, le soleil i pouak, j'arrive au gué, je ne vois pas tout de suite le passage mais une rubalise délavée sur un poteau me sauve la mise sinon j'aurais dû finir sur la route qui longe la 4 voies.
Ce tronçon est très sympa mais attention, alternance de passages parfaitement dégagés et d'autres complètement masqués par des cannes et galaberts enchevêtrés, à se demander si ça va quelque part. La trace GPS me permettait régulièrement de savoir dans quelle direction m'enfoncer à tâtons dans la végétation quand je ne voyais plus rien... Et toujours les nuées de moustiques, donc toujours rester en mouvement !
Petite pause enfin, dans le parc, à l'ombre ! La montée sur le bitume chauffe le coco et les pieds. Près des terrains de tennis, je trouve le sentier près du grillage (pas vu la dernière fois), c'est correct et un peu avant la fin (là où j'ai fait demi-tour le matin) il y a une échappatoire qui remonte sur une impasse tout près du gué. Sur ce dernier tronçon, j'ai adoré la double arche puis les bassins un peu plus haut, quelle surprise ! Et au total, seulement 3 piqûres de moustiques et 2 de fourmis de feu (dans le parc). :o)
Par contre j'ai mis 4 heures avec une seule pause dans le parc ; ok il fait chaud et je ne suis pas très rapide, mais on est pas mal ralenti ; indice de fiabilité, très moyen !

Martial, 16/04/2021 16:59

Nettoyage ce matin de la partie du sentier des Petits Tamponnais Ruraux, incluse entre la côte 392 et le parcours sportif, partie incluse dans cette boucle.
Cette partie du sentier est praticable par tous, du balisage à été rajouté.
Nous avons complètement renversé la passerelle en bois signalé dans le commentaire de Phiphi40, en effet, il était devenu trop dangereux de la franchir, le passage est facile sans.

Phiphi40, 15/02/2021 16:09
Randonnée complétée le 15/02/2021 en 3h30

Fait ce jour depuis le depart et le sens indiqué. Nous avons effectivement, l'annexe de la decheterie a parcourir, le passage dans les ravines avec un passerelle renversee et remplacee par des bouts de bois mais cela passe à gauche. Le marquage ruebalise et fleche orange fonctionne assez bien mais nous ne sommes pas passes assez vite dans cette premiere partie et avons été attaqués par une armee de moustiques. La deuxieme partie est plus agreable(sentier, chemin ananas et cannes) la troisieme , la route est à parcourir au petit trot car meme la murette est dangereuse. Pour reduire un peu la partie route nous sommes passes par le chemin de la bergerie peut etre modifier la trace dans ce sens.Passage le long de champs de cannes et retour le long du cimetière en plein entretien.
Mention bien pour le passage dans le parc Marc Rivière.
Un panneau de l'assos est accroché au depart dans les branches mais peut etre serait il mieux, si possible, sur le grillage de la déchetterie ( sentier pluie ?).
Avis mitigé dans le couple....

Joëlle d, 08/11/2020 19:48
Randonnée complétée le 08/11/2020 en 2h38

On s est perdu ds la Ravine, pas moyen d arriver au radier alors on a repris le même chemin dommage.... Joëlle

Randonnée ajoutée le : 03/02/2019