Le tour de la Pointe par la Pente Gaétan depuis Terrain Fleury au Tampon

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 10.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 600 - 400 m
Dénivelé positif 330 m
Dernière mise à jour 20/03/2019

Sentier lontan dans les cannes

Voici une courte boucle proche du Tampon pour suivre à nouveau la Rivière d'Abord près des grottes et arches de la cascade du Chien, refaire le circuit de Bel Air le long de cette même rivière, contourner la Pointe et rejoindre la route Hubert Delisle en empruntant le sentier de la Pente Gaétan. Perdu dans les cannes à sucre, il a certainement du servir souvent pour permettre aux ouvriers agricoles de quitter la Pointe pour les champs situés au sud de la Ravine Jean Payet. Depuis que les routes et pistes sillonnent la région, ce sentier sert surtout pour aller remercier Saint-Expédit des vœux qu'il a exhaussés suite aux prières. Cette agréable boucle qui comporte assez peu de difficultés s'adresse à tous. Les abords de la Rivière d'Abord ont a nouveau été nettoyés par l'Association des Petits Tamponnais Ruraux (voir ci-dessous). Il faut marcher sur la route mais sur d'agréables tronçons. Se méfier cependant de la circulation importante sur les deux lacets de la Route Hubert Delisle sur le retour mais aucun sentier ne permet de raccourci. On bénéficie de superbes panoramas de la mer jusqu'au Piton des Neiges à partir des champs de canne et d'ananas de la Pointe.

La randonnée débute au désormais classique radier utilisé pour les randonnées vers le Nord en longeant au plus près la Rivière d'Abord. Après s'être garé (de préférence au début de la Rue Azéma), repérer en rive gauche le sentier qui part sous la grosse touffe de bambous jaunes, longe le grillage de la déchèterie et redescend vers le lit de la rivière, très rocheuse à cet endroit. La boucle étant courte, on a largement le temps de rejoindre le fond de la rivière et admirer les arches naturelles (Photo 2) et nombreuses grottes. Des chiens très bruyants sont heureusement enfermés derrière un grillage. Les immenses cavernes situées en amont sont plus difficiles d'accès, surtout si certains bassins ne sont pas totalement évaporés (Photo 1). Le sentier caillouteux et ombragé sillonne toujours en rive gauche. Il se termine aux terrains de tennis à l'arrière du collège de Terrain Fleury. On emprunte alors une courte portion de la rue des Eucalyptus puis d'Evariste de Parny qui coupe un peu plus loin la route venue de la Petite Île et rejoint la zone sportive de Bel Air par la rue Kerveguen. Afin de ne pas suivre la route constamment, bifurquer à droite vers le Parc Marc Rivière s'il est ouvert (Photo 3). Si c'est le cas, cette très agréable balade ne prendra que quelques minutes supplémentaires (Photo 4). Poursuivre en descente vers les parkings du parcours de santé. Les voitures et coureurs partent ici dans tous les sens, quels que soient l'heure et le jour de la semaine. Rattraper la route, partir sur la droite et retrouver le sentier de l'autre côté de la route, dans un virage, avant le radier. Durant plus d'un kilomètre, le sentier longe les rochers de la rivière d'Abord en rive gauche, au fond du lit puis en rive droite (Photo 5 et 6). Le sentier vient d'être remis en état par l'association des Petits Tamponnais Ruraux (mars 2019). Les ouvrages créés par les membres dans les années 2013 ont été emportés par les crues mais le nouveau balisage orange se voit de loin et il est difficile de s'égarer. On se retrouve vite près d'une cascade à sec pour changer de rive (Photo 8) et on entame une longue descente sur un sentier en bon état comportant quelques courtes portions raides et enracinées. Les derniers mètres empruntent le lit de la rivière avant d'arriver au radier, fin de la descente. Prendre à gauche vers la Pointe. La pente est raide dans les lacets qui remontent vers le village mais de courte durée. Profiter de cette balade en agglomération pour repérer l'ylang ylang (Photo 9), d'adorables cases typiques ou des jardins fleuris. Suivre ainsi la route principale sur 700 m à partir du radier et tourner à un embranchement vers la droite pour éviter le Chemin Auguste de Villèle. Un peu plus de 200 mètres plus loin, bifurquer sur le Chemin Papangues qui se termine rapidement dans les cannes à sucre (Photo 10). Suivre la piste principale qui se rapproche plus loin du rempart de la Ravine Jean Payet. Au moment où la piste tourne fortement à gauche, filer tout droit vers le rempart en traversant quelques cannes marquées par les passages fréquents (Photo 12 - voir § ci-dessous). Le sentier de la Pente Gaétan débute très vite et plonge dans les chocas, poivriers et fougères vers la Ravine Jean Payet en frôlant un oratoire peint en rouge à la gloire de St-Expédit (Photo 15). Attention de ne pas glisser sur les ordures laissées là après la prière !!! Poursuivre vers le fond de la ravine sur un sentier agréable qui effectue quelques lacets dans les fougères (Photo 17). Une cascade à sec empêche de poursuivre vers l'aval (Photo 18). En amont, quelques bassins et une autre petite chute à sec peuvent également se rejoindre aisément sur les plaques lisses et parfois glissantes. Le sentier, plus étroit, se poursuit légèrement sur la gauche pour emprunter quelques courts lacets caillouteux puis grimper en forte pente rectiligne vers une piste bordant un champ de canne. Partir sur la gauche, sous les longanis et manguiers, jusqu'au prochain croisement. Débuter sur une large piste au fond herbeux qui passe près des champs de canne à sucre (Photo 19). Elle longe également de vastes champs d'ananas (Photo 21). Cette piste, très fréquentée devient terreuse mais reste facile et agréable, surtout qu'elle permet de splendides panoramas vers le Dimitile (Photo 20). On parvient ainsi sans effort à la Route Hubert Delisle près de la Chapelle Ste-Thérèse, désaffectée en raison sans doute de sa proximité avec la route (Photo 23). Attention à la circulation en longeant la route qui franchit par deux longs lacets la ravine Jean Payet et le Bras Leclerc. Le mieux consiste souvent à marcher sur la large murette. Après la deuxième ravine, très profonde, plusieurs routes partent sur la droite. Marcher jusqu'à la Rue des Palmiers qui porte bien son nom car elle est bordée de plusieurs variétés de ces arbres dont certains palmiers royaux impressionnants (Photo 26). Dans la montée, ne pas manquer la Rue des Saules Pleureurs qui part sur la gauche en direction de l'immense cimetière du Tampon (Photo 27). A la fin de la rue, tourner à droite et passer le prochain rond point en direction du véhicule. Cette route qui comporte palmiers et champignons de bougainvillées est superbe en période de floraison et finit agréablement cette portion de bitume (Photo 28).

Balises

Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Terrain Fleury près de la déchèterie du Tampon - Trouver à se garer dans les parages du radier sur la Rivière d'Abord (conseil : début de la rue Georges Azéma) - Gagner la touffe de bambous près de l'entrée de la déchèterie - Prendre le sentier qui longe le grillage - Poursuivre jusqu'aux terrains de tennis - tourner à droite sur la rue des Euclyptus et rejoindre la Route Hubert Delisle - Couper la route et poursuivre en direction du parcours de Bel Air par la Rue Kerveguen - Prendre à droite à la CAHEB et marcher jusqu'au parking en ne manquant pas de traverser le Parc Marc Rivière - Rejoindre la route et marcher jusqu'au radier pour prendre le sentier partant en rive gauche de la Rivière d'Abord - Longer les rochers, berges, bords de cascades jusqu'au radier suivant en bas du village de la Pointe - Remonter les lacets et suivre la route - Bifurquer à droite au Y puis de nouveau à droite sur le Chemin de Papangues - Continuer dans la canne jusqu'au rempart (voir § ci-dessous) - Plonger vers la Ravine Jean Payet en passant devant l'oratoire par la Pente Gaétan - Remonter le flanc de la ravine jusqu'aux cannes - Prendre à gauche et suivre la piste jusqu'à la Route Hubert Delisle - Bifurquer à gauche et suivre la route Hubert Delisle qui coupe deux ravines - Laisser la Route de Notre Dame de la Paix et tourner plus loin à droite sur la rue des Palmiers puis à gauche dans la Rue des Saules Pleureurs - Regagner le cimetière et rejoindre la rue près du collège - Tourner à droite et retrouver le véhicule à Terrain Fleury.

Le sentier de la Pente Gaétan

Dans le sens proposé ici, suivre la piste herbeuse sur 280 mètres à partir du Chemin des Papangues et repérer le virage à gauche de la piste. Ne pas partir sur la gauche mais emprunter le sentier assez large qui pénètre dans les cannes et se perd très vite en raison des longues feuilles qui se touchent. Regarder le sol où l'herbe ne pousse pas en raison du passage des fidèles se rendant à l'oratoire et regagner la lisière du bois. Le sentier la longe une vingtaine de mètres avant de descendre vers l'oratoire puis la Ravine Jean Payet.

Merci aux Petits Tamponnais Ruraux

L'association, qui avait remarquablement édifié les 14 kilomètres de sentier reliant Bel Air (Le Tampon) à Notre Dame de la Paix en suivant la Rivière d'Abord était en sommeil depuis quelques années, faute de financement. Le sentier, envahi par les vignes marronnes, galaberts et bringeliers était, quant à lui, plus mort qu'en sommeil. Fin 2018 et début 2019, une poignée de bénévoles s'est réunie plusieurs vendredis matins et a entrepris un travail titanesque pour redonner à cette longue et difficile trace son aspect de 2013. Merci à toute l'équipe au nom des randonneurs qui devraient s'y rendre le plus souvent possible et plus nombreux afin de conserver à ce magnifique sentier la qualité obtenue après ces importants travaux.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Lucien, 18/08/2018 19:37
Randonnée complétée le 18/08/2018 en 3h20

rando faite ce jour mais de mon avis à éviter, vraiment aucun intéret. N'allant pas souvent marcher dans le coin je me réjouissais de découvrir une belle boucle au Tampon. hélas. Début de sentier au mileu des ordures et des crottes de chien, puis certaines parties difficilement pratiquable à cause du manque d'entretien (certains passage sur les genoux pour passer en dessous des ronces ou alors coller au grillage à cause des bambous). La seule partie agréable est la pente Gaetan et le petit bout de sentier au mileu des ananas mais aprés c'est dangereux. On a le choix entre se faire renverser par une voiture ou tomber dans la ravine en marchant sur le muret en très mauvais état et par endroit encombré de ronces... bref une déception.

Christian Léautier, 08/06/2018 14:36
Randonnée complétée le 08/06/2018 en 3h00

Retour ce jour à la pente Gaetan: impossible de manquer le sentier si depuis le chemin des Papangues on va le plus droit possible, entouré de cannes de 3 m de haut: laisser de côté les pistes cannières qui vont à dr ou à g...; même le début de la descente vers la ravine J.Payet a été nettoyé (chocas coupés récemment). Ravine J. Payet et Bras Leclerc, juste un peu explorées- à sec-dommage. Retour de suite à g aux champs d'ananas -et non à dr: je pense que iwataki dans son commentaire du 04/06/17 a du se tromper?- puis rte H.Delisle -D3- sans végétation inextricable (cela aurait été un moindre mal !) mais avec du goudron et plein de voitures (le pire!!) Au niveau des ponts sur la ravine J.Payet et Bras Leclerc ,des remparts verticaux qui ne permettent pas une descente. Conclusion :pour remonter ces ravines-et pourquoi pas!!!- partir plus bas, de la pente Gaetan?? ou alors beaucoup plus en amont.

Martial, 26/04/2018 15:29
Randonnée complétée

Il devient très compliqué de suivre le sentier de la rivière d'abord, ce n'est plus entretenu et très végétalisé, mais c'est encore possible.
Le sentier de la pente Gaëtan est encore en très bon état sur les deux remparts malgré toutes les tempêtes de cette année; le soucis est d'en trouver l'accès à la partir de la pointe. Suivre les explications du site jusqu'à ma photo 1, 2 et 3, cela peut paraître compliqué mais il y à seulement 200 mètres de cannes à traverser pour retrouver le sentier; bien regarder au sol, le passage est marqué.
Ma photo 4 est prise au pied du cassé de la photo 18 du site, et en eau, ce qui ne gâte pas le plaisir.

iwataki, 04/06/2017 16:54
Randonnée complétée le 04/06/2017 en 4h00

Une rando effectuée presque à l’identique de l’original de Rando Pitons. La photo indique en bleu foncé celle de Rando Pitons et en bleu clair celle que j’ai réalisée. Je suis parti du parking du marché forain du Tampon et en arrivant au Parcours sportif, j’ai évité la descente de la Rivière d’Abord en coupant à travers la Pointe pour rejoindre le sentier de la Pente Gaétan. Après la Ravine Jean Payet, j’ai bifurqué tout de suite à droite pour remonter à travers les champs de cannes jusqu’à Terrain Fleury.



À la sortie de la Pente Gaétan, j’ai rencontré un habitant de Bérive qui connaît bien les environs et randonne souvent dans le coin. Je lui ai demandé s’il connaissait un ou d’autres sentiers en amont pour repasser de l’autre côté du Bras Leclerc et de la Ravine Jean Payet afin d’éviter de prendre la Route Hubert Delisle pour rejoindre la Bergerie, Terrain Fleury ou le Petit Tampon. Il n’en connaissait aucun et n’avait jamais entendu dire qu’il en existait.

Martial, 16/04/2017 21:43
Randonnée complétée

Les 30 derniers mètres avant de rempart de la pente Gaëtan sont dans les cannes mais le passage est bien marqué à terre.
Après, le sentier est bien tracé est en excellent état jusqu'à l'autre côté de la ravine

Christian L, 29/10/2016 17:22

29/10/16 Rando très sympathique -pas longue(3h), pas trop rude :... juste ce qu'il faut de petites difficultés pour rendre le circuit intéressant:un bon décrassage! .Rivière d'Abord et pente Gaetan:sauvages;champs de canne et d'ananas:une idée de l'agriculture tamponnaise; la route H.Delisle :toute une histoire...bordée par une murette pas toujours en bon état;quand elle est arrondie,ça devient limite pour y marcher dessus....Boucle trop méconnue ,si près de la ville du Tampon.Donc à recommander si vous habitez dans les environs.

Martial, 26/09/2016 17:21
Randonnée complétée

J'ai fait ce parcours ce matin, en rallongeant un peu puisque je suis parti du 12eme kilomètre au Tampon, ça me donne environ 16 kilomètres pour un temps de 2h56.
Le sentier sous bel air est en excellent état, bien sur les ouvrages en bois très fragile, comme la passerelle de la photo 10 se sont écroulés, mais ce n'est pas plus mal, on passe quand même sans problème et au moins ça ne risque pas de casser lorsqu'on se trouve dessus. Il subsiste encore 2 petites passerelles après celle de la photo 10; pour la 1ere bien marcher à gauche, le pied sur la plus grosse branche de soutien, la 2eme à été renforcé avec des branches posées dessus à l'horizontal.
Le sentier jusqu’à sa sortie au fond de la pointe ne pose aucun soucis, il est propre et aucune vigne marronne ne vient troubler la marche.
Le sentier de la pente Gaëtan est propre également et s'effectue en descente et en montée très facilement.
La partie risquée de l'itinéraire est la partie route hubert delisle dans la traversée des 2 ravines, jean payet et le bras leclerc, la circulation étant incessante en fonction de l'heure et aucune place prévue pour un piéton.
Je conseillerai donc, pour augmenter tant soit peu ses chances de survie sur cette route de marcher sur le muret qui la borde; testé ce matin sur tout le muret, mais faire attention, à certain endroit, il est arrondi, alors vigilance est de mise, ne pas se laisser distraire afin de ne pas faire un grand plongeon dans les bras de ravine.
Le sentier qui mène vers la cascade mouton est lui aussi en bon état.

tango974, 19/03/2016 21:23

Merci pour cette ballade sympathique. La route Hubert Delisle en direction de Bérive est assez "risquée" à mon avis.Je chercherai prochainement un passage du chemin de la bergerie à la rue du paille en queue.

jpv97410, 24/01/2016 15:57
Randonnée complétée le 24/01/2016 en 3h30

le 24 janvier 2016: sur le sentier "bel air" les "ouvrages d'art PEI" sont en piteux états mais praticables en faisant très attention!!!!

Randonnée ajoutée le : 03/02/2019