Une boucle au Domaine Telmard à partir du Colorado

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h15
Distance 6.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 805 - 656 m
Dénivelé positif 300 m
Dernière mise à jour 12/03/2020

Sortie ombragée mais boueuse sous les jamrosats

Tous les habitants de l'île connaissent sans doute l'aire de loisirs, de sport ou de repos du Colorado pour y avoir un jour passé quelques heures à se prélasser sur l'herbe rase de ses grandes prairies. D'autres connaissent cet endroit car ils passent au plus proche en reliant Saint-Denis aux différentes destinations vers la Roche Ecrite en empruntant le GR qui débute à la Redoute. En revanche, moins connus, plusieurs sentiers parcourent toute la zone de l'Espace Telmard et relient le Colorado à plusieurs points de la RD41. Il faut d'ailleurs faire attention de ne pas s'égarer et marcher la carte à la main, surtout pour la boucle proposée ci-dessous qui croise une bonne dizaine de sentiers venant ou partant dans toutes les directions. Aucune chance pourtant de se perdre car tous ces sentiers se situent entre le rempart de la Rivière Saint-Denis et la route de la Montagne. Un simple coup d’œil sur la carte ci-dessous montre d'ailleurs ces traits en pointillés rouges très parlants. La balade est boueuse sur le GRR2, en bord de rempart mais les points de vue sur la vallée sont magnifiques, surtout ceux sur le Grand Bras et le Bassin Diable. Les panoramas sur la mer sont beaucoup plus modestes. La végétation est essentiellement constituée de jamrosas qui créent des futaies très sombres empêchant l'eau de s'évaporer. Il vaut mieux donc effectuer cette boucle familiale par période sèche et de fructification des goyaviers qui commencent également à coloniser l'espace Telmard.
Tous les sentiers rencontrés lors de cette courte boucle peuvent donner des idées de sorties pour une prochaine fois, ne serait-ce que pour mettre en appétit avant le pique-nique près de la station météo.

La randonnée débute au premier parking en arrivant au Colorado, proche d'un restaurant qui marquera également la fin de la boucle. On débute la sortie sur la route qui traverse l'aire boisée toute en longueur qui comporte déjà quelques tables pour le casse croûte du retour (Photo 1). Elle monte vers les zones dénudées des prairies de pique-nique en longeant quelques parkings (Photo 3). On profite parfois de points de vue sur la mer en direction de Saint-Bernard (Photo 4). Une longue et haute haie de bambous masque le bord du rempart. On peut aller au plus vite en traversant les zones dénudées mais un petit tour vers le rempart permettra de profiter de superbes panoramas sur la vallée de la Rivière Saint-Denis. Il est également possible d'effectuer ces visites après la fin de la boucle si on part trop tôt pour bénéficier d'une bonne lumière. Ne pas manquer le belvédère, protégé par une barrière en bois, qui donne l'occasion d'admirer la vallée et la ville vers Rolland Garros (Photo 6). En face, c'est le rempart découpé qui accueille plusieurs petites ravines venant du Brûlé (Photo 7). On commence à deviner les chutes du Grand Bras venant du Bassin du Diable (Photo 8). Un sentier part dans la pelouse et rejoint rapidement le radar météo qui domine la colline (Photo 9). On passe au plus près de l'installation si on emprunte la piste bétonnée qui mène aux installations (Photo 10). Un petit détour ramène à un autre point de vue sur des rochers. De là, on a juste en face la totalité de cette vallée encaissée du Grand Bras. L'eau, après être tombée du Bassin Diable, se jette par une haute cascade en direction de la Rivière Saint-Denis (Photo 11). On a également une vue imprenable sur le haut de la vallée en direction de l'Îlet à Guillaume (Photo 13). Le GRR2 est facile à emprunter à partir de ce point. Il débute à plat dans un tunnel de jeunes jamrosas (Photo 14) puis s'élargit au moment où affleurent des tronçons de tuyauteries de transport de l'eau (Photo 16). Il commence à plonger le long de l'arête du rempart jusqu'à la parallèle du Grand Bras d'où l'on peut apercevoir à nouveau les cascades et les bassins. Quelques portions sont caillouteuses alors que d'autres ont été aménagées de marches rendant plus facile la marche en descente (Photo 17). On retrouve quelques zones couvertes de jamrosas (Photo 18). Il monte et descend au gré du relief jusqu'au croisement des sentiers venant de Saint-Bernard, partant vers l'Ilet à Guillaume ou vers la Route Forestière de la Plaine d'Affouches. Au croisement des 4 sentiers, sous les filaos, prendre immédiatement à droite (la carte indique une bonne dizaine de mètres alors qu'en réalité il y en a moins de 5). Entreprendre la descente de Saint-Bernard qui comporte de nombreuses portions boueuses et glissantes (Photo 19). Prendre à droite le premier sentier rencontré. Il est assez discret mais suffisant pour ne pas se tromper (Photo 20). Suivre la courbe de niveau qui serpente tout d'abord sous les jamrosas sur un sentier étroit encombré de cailloux (Photo 22). Poursuivre dans les branles verts et les goyaviers en direction des bambous du Colorado. Le sentier est de très bonne qualité, comporte quelques portions glissantes sur du sable, longe un tuyau métallique, est bordé parfois de cailloux et surtout, croise d'autres sentiers venant principalement de la RD41 (Photo 23). Certains tronçons sont reposants, totalement plats dans un paysage de brandes (Photo 24). Plus loin, la végétation s'épaissit et on rencontre quelques filaos et beaucoup de poivriers (Photo 25). Il grimpe une petite colline couverte de brandes et de fougères (Photo 26). Du sommet, on voit la station météo et on devine les aires de jeux, fin de la boucle. Traverser à nouveau ces grandes étendues d'herbe bien entretenues (Photo 28). Il suffit de continuer sur le sentier qui se poursuit vers le golf en passant à proximité du restaurant. Ne pas oublier de tourner alors à droite sous les grosses touffes de bambous afin de rejoindre le véhicule tout proche.
Attention, on rencontre une douzaine de sentier, tous fréquentés ; il faut parfois couper, parfois longer ou en emprunter certains. La carte est alors indispensable car la qualité du sol est identique en raison des multiples passages des joggeurs. En cas d'erreur on risque se retrouver plus proche du rempart ou tout simplement sur la RD 41 et il est dommage de marcher sur la route pour rejoindre le Colorado.

Balises


Balises uniquement sur le GRR

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Montagne au-dessus de Saint-Denis puis bifurquer sur la route qui se termine à l'aire de loisirs du Colorado (panneaux) - Se garer au premier parking et débuter la randonnée en passant devant le restaurant, quelques aires de jeux puis une barrière et enfin les prairies avec en ligne de mire, la boule blanche de la station météo – Grimper et longer par la gauche le grillage de la station puis prendre aussitôt le GRR2 qui longe le rempart et rejoint en moins d'une heure le seul croisement important depuis la station Météo – A la clairière, bifurquer immédiatement à droite sur un sentier peu visible au départ mais de bonne qualité jusqu'au Colorado – Couper plusieurs fois d'autres sentiers et rejoindre le Colorado aux alentours d'une grosse touffe de bambous qui jouxte le restaurant – La route et le parking sont quelques mètres au-dessus.


Commentaires sur cette randonnée (7)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
randobanane, 08/09/2019 21:31
Randonnée complétée le 08/09/2019 en 2h30

La trace GPS est impérative !!
Eviter absolument en période de pluie. Bien ombragé donc peu de visibilité sur l'horizon.

Rico59, 05/01/2019 11:38

Bonjour , ma femme et moi nous faites il y a 3 jours en partant du bas du chemin du colorado , heureusement que le temps était de la partie , une grande portion est vraiment glissante tant en montée qu' en descente , sinon c etait sportif mais sympa , un peu trop ombragée à notre goût , mais on a apprécié.
A bientôt sur d autres chemins...

JPG, 02/11/2017 18:16

Photo 7 mise à jour. Merci Orando. Pas eu le temps de le faire avant.

orando974, 04/10/2017 18:14

Petite rectification pour la photo 7 : Le Bassin du Diable est juste au dessus. La chute que l'on voit n'est pas celle qui alimente le Bassin du Diable mais celle en aval qui fait 144 mètres.

saphyr, 13/03/2017 11:42
Randonnée complétée le 12/03/2017 en 2h40

Faite par temps sec mais une bonne partie restait boueuse sans que ça ne casse le charme de cette belle randonnée à la fraiche. De nombreux sentiers croisés, prévoyez une carte IGN ou un tracé pour éviter la perdition (bien que tourner à droite le plus souvent est salvateur).

Caroline Hoareau, 10/12/2016 14:47

Je l'ai faite en un peu plus de temps (2h45) à cause du sol boueux sur une bonne partie du tracé. Le téléchargement du tracé permet de ne pas se tromper car il y a de nombreux croisements tout le long. On a également poursuivi un peu sur le sentier de l'ilet Guillaume pour mieux profiter de la vue sur le rempart.

Patjean, 17/06/2016 20:35
Randonnée complétée le 11/06/2016 en 2h00

Belle ballade effectuée par temps sec, donc très agréable car pas de boue du tout.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2012