Une agréable boucle dans la tamarinaie de la Ravine Blanche

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1465 - 1396 m
Dénivelé positif 130 m
Dernière mise à jour 01/03/2020

Deux sentiers réunis pour une seule balade

L'association Tamar'haut n'est plus, vive l'association Ti Kaze Bienvenue. Une nouvelle association, forte de 80 personnes, a remplacé celle qui avait mis en valeur toute la zone et poursuit le nettoyage pour le plus grand plaisir des randonneurs. Les importants travaux et nettoyages entrepris depuis la création de la fiche ont nécessité une nouvelle reconnaissance et la mise à jour de celle-ci ainsi que celles du parcours botanique et du Circuit pédestre.

L'Association Ramar'haut avait remarquablement remis en état toute la zone boisée de tamarins entourant le Bras Creux à la Ravine Blanche. Une autre association poursuit cette œuvre naturaliste et entretien 8 kilomètres qui parcourent la petite forêt. Il est rare de passer dans le coin sans voir des ouvriers ou des engins qui poursuivent le travail. Les tamarins sont beaux sans être exceptionnels mais c'est toujours un plaisir de cheminer à l'ombre de cet endémique qui souffre tellement des incendies aux alentours du Maïdo ou des rares cyclones qui abîment les paysages réunionnais. Cinq parcours ont été aménagés et sont balisés de plusieurs couleurs : parcours de santé orange de 3030 m, sentier marmaille mauve de 1030 m, parcours pédestre rouge de 5200 m, sentier botanique blanc de 1270 m et le petit dernier : le très court sentier Zabeille. Cette fiche présente un circuit empruntant le nouveau sentier Zabeille, le parcours santé puis une partie du circuit rouge afin de pouvoir marcher 4 kilomètres. Il longe plusieurs fois le Bras Creux sur ses deux rives et chemine ensuite de tamarins en eucalyptus pour rejoindre de superbes petits coins destinés au pique-nique. Inutile de prévoir un GPS ou une application mobile car les balises et panneaux de situation sont si nombreux qu'il faudrait le faire exprès pour s'égarer. En fin de parcours, on bénéficie d'un beau panorama sur les montagnes du Dimitile, le Grand Bénare et même le Piton des Neiges en partie caché par le Piton de la Ravine Blanche.

La randonnée débute à deux pas du parking aménagé spécialement aux abords du bois. Très vite, on comprend qu'il était inutile de se munir d'un GPS car tout est inscrit sur des panneaux (Photo 1). On peut donc débuter par le sentier Zabeille car, comme il est très récent, il comporte encore peu d'attraits. Il vaut mieux garder les magnifiques tamaris pour la fin. On file immédiatement sur la gauche pour emprunter un sentier très fréquenté qui monte en rive droite du Bras Creux à deux pas des maisons du village. Après avoir franchi le Bras Creux sur une petite passerelle puis longé un grillage, on parvient à des parterres de fleurs qui égayent l'endroit (Photo 2). Un panneau indique le parcours santé, un autre le sentier Zabeille (Photo 3). Ce dernier, très récemment terminé n'est pas le clou de la boucle mais les sportifs le pratiquent tout de même pour l'entrainement. Une fois les plantations terminées et les plantes plus grandes, cette courte boucle deviendra un incontournable. On peut commencer par le parcours santé et rejoindre le sentier Zabeille plus haut car les itinéraires sont souvent séparés de quelques mètres. La montée est faible sous les acacias noirs dans un paysage ordinaire de sous-bois clairsemé (Photo 4). Heureusement, ce paysage banal ne dure que 200 mètres à côtoyer des branches en train de pourrir sur le côté (Photo 5). Une fois la partie haute atteinte, la boucle repart par la gauche vers le point de départ (Photo 7). Plus bas, des aménagements paysagers ne demandent qu'à se développer (Photo 9). Ces plantation installées entre des murettes seront agréables une fois développées (Photo 10). Ce sera encore mieux si de nouvelles plantes remplacent les acacias noirs qui ne résistent pas aux coups de vent. On parvient en un bon quart d'heure à la petite "zabeille" annonçant la fin de cette courte boucle (Photo 12). Repartir immédiatement dans la même direction qu'au départ pour entamer la remontée dans les acacias noirs du parcours de santé, à quelques mètres seulement de précédent circuit. Jusqu'à la traversée du Bras creux, les paysages sont identiques. Dans la descente, on retrouve enfin les premiers tamarins. Certains sont couchés au sol mais poursuivent leur croissance comme si de rien n'était (Photo 13). D'autres n'ont pas eu cette chance mais restent en place comme décoration naturaliste (Photo 14). A l'approche de la route, ce sont les plus beaux spécimens qui égayent le paysage (Photo 16). Quelques zones humides le long des petites ravines sont couvertes de fanjans, rajoutant ainsi un peu de verdure à celles des troncs de tamarins (Photo 17). Les bosquets de fanjans alternent avec ceux de tamarins qui ont tendance à pencher tous du même côté (Photo 18). Des panneaux sont régulièrement espacés pour se situer sur une carte et renseignent sur la distance effectuer ou restant à faire (Photo 19). On traverse de plus en plus de terrain occupé par de très vieux tamarins aux branches démesurées (Photo 20). Par endroits, les fougères ont pris possession du sous-bois (Photo 21). A l'approche des serres de culture maraîchère, les tamarins sont remplacés par des eucalyptus aux feuilles odorantes (Photo 24). Plus bas, la ravine, qui n'a jamais d'eau, est couverte d'herbe et bordée d'acacias noirs (Photo 25). On retrouve une dernière fois les tamarins à l'approche de la route. Quelques tables attendent les marcheurs pour un petit casse croûte (Photo 27). Un des sentiers se termine à un parking proche de celui installé au début du parcours (Photo 28). Pas de difficulté pour poursuivre de l'autre côté de la route pour visiter le bas du bois de tamarins ou profiter des pancartes du circuit botanique si on a prévu le temps nécessaire.

Particularités

Balises


Poteaux peints

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

1 - Se rendre au Tampon et rouler en direction de Bourg Murat - Traverser le village de la Plaine des Cafres, passer la route de Bois Court et tourner à droite au prochain virage en direction de le Ravine Blanche - Dépasser le Piton de la Ravine Blanche et une partie du village - Passer près de la chapelle et d'un "casseur" de bois - Tourner à gauche sur la Rue du Père Favron - Rouler un peu et arriver au parking de la tamarinaie de la Ravine Blanche.
2 - Se rendre au Tampon et rouler en direction de Bourg Murat - Au rond point du 17ème KM, en venant de Saint-Pierre, tourner a droite sur la Route du Géranium - Suivre longuement cette route, couper le Bras Creux et prendre plus loin le Chemin Tamar-Haut utilisé pour la fin de la boucle venant de la Rivière d'Abord - Traverser les prairies de Terrain Hammerer - Prendre à gauche à la réserve d'eau et terminer aux parkings de la tamarinaie.


Commentaires sur cette randonnée (22)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 03/01/2023 11:34
Randonnée complétée le 17/10/2022 en 1h10

Merci Martial pour ces informations. Je me doutais bien de l'origine du problème. J'aime ces sentiers, les riverains ont bien de la chance d'avoir de tels parcours à 2 pas de chez eux. Mais je serai optimiste : vu l'importance du site, et à moins d'un budget calamiteux , je suis sûr que la nouvelle équipe ne laissera pas tomber cette tamarinaie. Du moins pas complètement je l'espère ! Je reste sur une belle image, sans doute réhaussable d'après ce que j'ai compris .

Martial, 03/01/2023 07:01

Pour JoélaR, qui nous l'avait précisé dans son précédent commentaire, ainsi que pour Christian et walking dog, ainsi que pour tout ceux qui apprécient cet endroit. voici ce qu'on peut lire sur la page Facebook de "ti kaz bienvenue " qui entretenait le site jusqu'à maintenant :
Bonjour à tous.
Petit message car vous êtes en droit de savoir...

Nous avons passés 6 belles années à entretenir et valoriser la magnifique forêt des tamarins situé au piton Ravine Blanche plus connus sous le nom de TamarHaut.
Mais l'aventure s'arrête pour nous, nous avons été abandonné par la nouvelle majorité Régionale.
Une autre association d'une autre commune à obtenu les subventions pour reprendre le chantier.

Je tenais à remercier tout le personnel avec qui on a travaillé pendant ses 6 ans, les encadrants, et le conseil d'administration.
Sans vous l'aventure n'aurait pas été aussi belle.

Une page se tourne, mais l'histoire n'est pas terminée, nous vous préparons de très belles choses pour l'avenir, restez connectés...

Pour le moment , nous vous souhaitons à tous de très belles fêtes de fin d'années, prenez soin de vous et à bientôt..."
Je ne sais pas quelle est cette nouvelle association, mais elle ne semble pas très efficace pour le moment ; et , si elle ne vient qu'une fois de temps en temps, il va être logique que le site se dégrade.

JoélaR, 02/01/2023 21:15

Bonjour à tous..
Ce n'est pas une vision catastrophique, mais habitant le coin et y étant au moins une fois tous les quinze jours, je ne peux voir sa dégradation au fil du temps et son changement. Le sentier est bien tracé effectivement mais les alentours ( les différentes plantations laissées à l'abandon). Quand aux sachets poubelles déchiquetés, et déchets éparpillés se trouvaient au niveau des deux kiosques présents, mais tant mieux si celui ci à été nettoyé. Effectivement, je recommande à tous d'y aller découvrir.

Walking Dog 974, 02/01/2023 17:58
Randonnée complétée le 17/10/2022 en 1h10

Merci Christian pour ce retour....pour ma part, lors de ma 1ère visite, j'ai trouvé les sentiers très corrects... des sentes dégagées, aucun déchet et des herbes très courtes ! Après, si on s'attend à voir les jardins de Versailles, forcément on risque d'être déçu ! Une chose est sûre : les sentiers n'ont pas tous la même physionomie de mois en mois...je considère donc que j'ai eu de la chance lors de mon exploration de cette tamarinaie dépaysante.

Christian L, 02/01/2023 15:24
Randonnée complétée le 19/05/2022 en 2h00

@JoelaR (commentaire d’il y a 3 jours): Pour ce 1er jour de l’année j’ai parcouru une nouvelle fois la totalité des sentiers recensés sur les 3 fiches concernant cette extraordinaire tamarineraie. Je résume ici. Le sentier botanique au sud, présenté dans une autre fiche, est large et propre mais les panneaux explicatifs continuent à mal vieillir, et c’est de plus en plus pitoyable. Le sentier n’a plus de botanique que le nom. Le sentier balisé en rouge qui fait plus de 5 kilomètres est aussi en parfait état. La partie sud ne concerne pas cette fiche. Les autres sentiers dont au nord le dernier aménagé chronologiquement (le sentier zabeilles) sont tout aussi beaux . L’ensemble fait plus de 12 kilomètres …donc 3 heures pour tout visiter, et tout le long, je n’ai heureusement trouvé que très peu d’ordures. Entre ces sentiers bien propres il y a des sentes pour ceux qui aiment un peu d’aventures, et là et c’est normal, l’herbe pousse…Sinon, je n’ai pas eu du tout la vision catastrophique que vous donnez, Cependant je rejoins totalement Martial dans son commentaire de ce jour, Il ne faudrait pas tout laisser tomber. La tamarineraie est immense et l ‘entretien doit sans cesse se poursuivre. Les panneaux à l’entrée du site notent le partenariat de la mairie du Tampon, du Parc National et de la Région Réunion…qui je l’espère, a gardé un peu d’argent de côté pour l’association Ti Kaze Bienvenue qui a déjà accompli un travail formidable…et qui je l’espère également ne s 'est pas volatilisée comme tant d’autres. Je recommande vivement une fois de plus cette très agréable rando. Plusieurs tables de pique-nique pour bien terminer la journée.

Martial, 02/01/2023 11:18

Pour rebondir sur le commentaire de JoélaR, Je suis passé ce matin du coté du piton de la ravine blanche, je n'ai pas pratiqué les sentiers mais je me suis bien rendu compte qu'effectivement l'herbe est très haute partout, de plus, aucuns personnels n'étaient présents sur le site, il semblerait qu'effectivement il n'y ai plus d'entretien dans la zone.
J’espère que toute cette zone qui était jusqu'à présent un des endroits les mieux entretenus de l'île ne va pas finir comme tous ces sentiers, mis en valeur et abandonnés quelques années après, comme le sentier des petits Tamponnais Ruraux.

JoélaR, 30/12/2022 11:51

Depuis Juin 2022, ce parc n'est plus entretenu. On peut voir ici et la les déchets des pique niqueurs laissés sur place et fanés par les chiens errants.. Je ne vois pas ou c'est très bien entretenu actuellement précisé par les visiteurs???
Les herbes continuent à poussés et il y a même un sentier qui commence à être bouché par les herbes hautes..
Problème avec la Région à ce qui parait. Je trouve très dommage que ce bel endroit deviens un dépotoir.

Walking Dog 974, 17/10/2022 20:24
Randonnée complétée le 17/10/2022 en 1h10

Une belle boucle valant par ses essences, mais aussi par la diversité de ses chemins.
Les sentiers étaient secs, les fleurs étaient de la partie avec quelques arums ici et là.
Marche sympathique que j'ai arpentée de bout en bout dont le fameux sentier "zabeille".

Merci Randopitons, et bravo à ceux qui entretiennent l'ensemble des parcours du Piton de Ravine Blanche.

willi0409, 13/08/2022 18:56
Randonnée complétée le 13/08/2022 en 2h30

Un parc magnifique et très bien entretenu ! Félicitations aux équipes qui oeuvrent à l'entretien.

Christian L, 19/05/2022 18:39
Randonnée complétée le 19/05/2022 en 2h00

Refait ce jour en « bouclant la boucle » de tous les circuits possibles dans la tamarinaie du Piton de Ravine Blanche, Voir mes commentaires élogieux sur les autres fiches dédiées à ce lieu exceptionnel.

Randonnée ajoutée le : 29/01/2020