Du Baril au Gîte du Pas de Bellecombe par les Puys Ramond

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 23 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2347 - 35 m
Dénivelé positif 2400 m
Dernière mise à jour 29/12/2018

Visiter les petits volcans en passant

Cette longue randonnée permet de rejoindre directement la route nationale 2 au volcan en n'empruntant que quelques dizaines de mètres de route. Elle est longue et monte constamment jusqu'au Piton de Bois Vert et nécessite un assez bon entraînement pour ne pas dépasser la durée de marche minimum avant l'arrivée au gîte. Ne pas oublier de réserver le gîte longtemps à l'avance en fonction de la saison car il est presque impossible d'effectuer l'aller retour en une seule journée. Des variantes sont possibles en passant par la Forêt de Mare Longue en prévoyant deux heures supplémentaires ou par le Sentier Jacques Payet à l'Ouest de la Vallée Heureuse. D'autres explications avec la sortie aux Puys Ramond, Matouta ou le Tremblet depuis la Plaine des Sables.

La randonnée débute à l'église de Basse Vallée qui dispose d'un arrêt de bus. Dans ce cas, on commence la montée par la route jusqu'à la Maison Forestière pour récupérer sur la droite le sentier qui rejoint le Gîte de Basse Vallée. Cette première partie, sur un sentier caillouteux, traverse la forêt de bois de couleurs et ses plans de vanille installés à l'ombre sur les arbustes. Pas de difficulté particulière pour cette portion à peine tortueuse qui coupe par quatre fois la Route Forestière de Basse Vallée. Repérer dans la montée les grottes ou anfractuosités particulières liées à ce type de paysage accidenté. Quelques cultures, principalement de vacoa (pandanus) puis la route pour la 5ème traversée marquent l'arrivée au gîte mais il est trop tôt pour une halte. On tourne alors sur la route pour récupérer, à droite, la RF des Camphriers mais on bifurque aussitôt à gauche sur un raccourci qui monte dans les goyaviers, les bois Noël (Ardisia crenata) et les losto café (Gaertnera vaginata) à l'odeur agréable pour rejoindre la Route Forestière des Camphriers, dans un lacet proche d'un kiosque de pique-nique. Bien profiter de cette partie qui monte lentement sous les camphriers odorants car les choses vont se compliquer à partir du nouveau kiosque trouvé sur la gauche de la route qui indique le départ vers les Puys. Le sentier des Puys Ramond n'est jamais abrupt mais il comporte une suite incalculable de dents de scie qui semblent ne jamais finir. La végétation change très vite passant des bois de couleurs aux branles habituels trouvés sur ce sol volcanique aride. Les panoramas sur l'océan sont de plus en plus larges. Le sentier est parfois étroit, toujours caillouteux et il est facile de s'y tordre une cheville, surtout si les cailloux sont recouverts de lichens et mouillés de la dernière pluie. Le plus difficile prend fin au moment où on aperçoit ces cratères qui dépassent du sol et qui grandissent au fur et à mesure de la marche. Le sentier qui les traverse est beaucoup plus facile car les centaines de passages on trié les cailloux pour les éloigner du bord, ne gardant que les lapillis ou sables d'érosion des puys. L'endroit est curieux car on voit peu ce genre de cratères en dehors de l'Enclos Fouqué à quelques pas de là. Ne pas manquer d'effectuer une halte près de ces puys afin d'en escalader un ou deux. L'ascension est parfois laborieuse ; on monte un mètre pour redescendre 30 cm mais il n'y a guère de danger. Le dernier puy est loin d'être le plus haut mais il est bien proportionné (Photo 17). Avant d'y arriver on en aura rencontré soit des plus hauts, soit des plus déchiquetés. Les panoramas, depuis leur sommet, sont magnifiques, tant vers la Fournaise que vers l'océan. Poursuivre dans un paysage de plus en plus aride et dépourvu de végétation jusqu'au Piton de Bois Vert qui fut l'un des points d'observation des éruptions d'octobre 2010 ayant eu la particularité de jaillir en 4 cratères distincts. Les vues sur l'Enclos et la Fournaise sont toujours aussi impressionnantes si on arrive avant le brouillard qui est un lève tôt dans cette région à plus de 2000 m d'altitude. La fin du trajet est très agréable ; elle longe le Rempart du Tremblet, passe au plus près du Piton Rouge et arrive à la Plaine des Sables sur un sentier large et très praticable. Après une telle ascension, l'arrivée au Gîte du Pas de Bellecombe n'est qu'une formalité. On peut s'y rendre comme on l'a fait depuis 7 heures par le sentier qui passe à la Roche du Diable en ayant longé le Demi-Piton ou le Piton Haüy ou emprunter la route en cas de fatigue. Le lendemain, c'est une demi-douzaine de circuits qui peuvent s'effectuer dans la région désertique du piton de la Fournaise. Si le véhicule a été laissé à Basse Vallée, privilégier le GRR2 qui redescend vers Jacques Payet et rejoint le Gîte de Basse Vallée par une descente assez longue et souvent glissante.
D'autres explications sur les circuits : Camphriers, Puys Ramond, Plaine des Sables au Tremblet.

Balises


Pas de balises partout sur le circuit

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Basse Vallée près de Saint-Philippe - Entre Basse Vallée et le Baril, à l'église, prendre vers le nord la route forestière de Basse Vallée - 500 m après le croisement, se faire déposer ou garer le véhicule près de la maison forestière - Attaquer la montée vers le Gîte de Basse Vallée par la variante du GRR2 - A la route forestière, prendre à droite et marcher environ 100 m - Emprunter le sentier qui démarre à gauche de la route et rejoint le lacet de la route forestière des Camphriers situé à 250 m - Prendre à droite sur la route et effectuer 350 m avant de prendre le sentier qui monte vers la Fournaise, longe la Vallée Heureuse et traverse les Puys Ramond - Prendre à gauche la variante du GRR2 qui descend vers le Tremblet - Suivre le Rempart du Tremblet jusqu'à la Plaine des Sables et la route forestière du Volcan - Couper la route pour atteindre, 250 m plus loin, le sentier Josémont - Prendre à droite jusqu'au Gîte du Pas de Bellecombe.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Def, 29/12/2018 16:55

Rando très jolie et variée, notamment la forêt primaire, les Puys Raymond et l'arrivée au bord de l'enclos. Partis depuis le gite de Basse Vallée, arrivés au gite du Volcan en 7h45.

Sakibrod, 02/05/2018 07:56

Belle et agréable sortie. Sentier propre et juste magnifique mon pti Péī.

Sophie M, 03/04/2018 08:38

Dans le cadre d'un repérage j'ai remonté le GR R2 jusqu'à l'altitude 1 200 m. Sentier en bon état, les ravines étaient à sec (!), quelques flaques de boue à partir de 1 000 m. On a encore quelques belles vues sur le rempart d'en face, le fond de la Vallée heureuse jusqu'à la côte (à l'endroit où le sentier est vraiment au plus près du bord). Avec un peu d'attention on trouve les dernières orchidées de la saison. La forêt est magnifique

Compte supprimé, 21/12/2017 07:07

Randonnée ajoutée le : 01/07/2013