Le chemin de la Forêt des Hauts de Mont Vert à Notre Dame de la Paix

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h45
Distance 6.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1688 - 1508 m
Dénivelé positif 300 m
Dernière mise à jour 03/03/2020

Entre anciennes prairies, forêt primaire et rempart

Cette courte randonnée emprunte une partie du trajet menant du Relais de Petite Île à la Chapelle de Notre Dame de la Paix et permet une incursion peu connue dans la forêt des Hauts afin de rejoindre le sentier botanique de Notre Dame de la Paix. La randonnée est facilitée par la largeur du chemin et la faible pente. Les abords ont été aménagés et replantés d'essences endémiques qui devraient bientôt grandir malgré la fraîcheur du climat à 1600 m d'altitude. On longe sur une moitié du parcours le Rempart de la Rivière des Remparts et quelques emplacements permettent d'admirer la région de Grand Coude si le brouillard n'est pas de la partie. Quelques sentes partent du chemin pour se rendre à des panoramas moins fréquentés. Mais c'est au retour qu'il ne faut pas hésiter à pénétrer dans la forêt sur le sentier qui débute près de la barrière métallique. Il serpente dans une magnifique forêt primaire et permet de rejoindre le sentier botanique de Notre Dame de la Paix (les derniers mètres qui rejoignent la boucle sont assez difficiles à trouver mais le cheminement est possible). Quelques raidillons sont facilités par l'installation de câbles électriques qui aident la montée. Toute la région est recouverte d'arums et c'est un régal pour les yeux si la randonnée est effectuée en hiver.

La randonnée débute à la route de Notre Dame de la Paix en venant du Tampon (route de Petite Île). Une barrière en bois a été installée au début de la petite route qui part sur la droite et on doit se garer le long de la D36 près de la pancarte marron indiquant la Forêt des Hauts de Mont Vert. Emprunter la route qui s'enfonce dans la forêt primaire. On marche en se régalant déjà des belles vues sur la forêt envahie de grandes fougères arborescentes et de toutes les essences classiques de ces altitudes. La pente est faible et le parcours très propre. On va ainsi jusqu'au bout de cette petite route forestière qui mène à une barrière métallique marquant le début du parcours (Photo 1). Comme il n'y a plus guère de troupeaux, elle est le plus souvent ouverte. Repérer sur la gauche la trace discrète d'un sentier s'enfonçant dans le sous-bois. Les plus curieux y tenteront une incursion en fin de randonnée. Après avoir franchi la barrière, suivre simplement cette piste herbeuse qui peut mouiller les chaussures de rosée au petit matin (Photo 2). Là également la pente est faible et ne demande aucun effort ni préparation sportive. Les abords semblent infranchissables tant la végétation pousse dru (Photo 3). On retrouve les classiques plantes poussant en forêt primaire avec une bonne dose de fanjans, ambavilles ou fleurs jaunes (Photo 5). Des plantations sur le bord de la piste ont depuis des années beaucoup de mal à prendre racine à 1600 mètres d'altitude (Photo 6). On peut facilement reconnaître les essences végétales en étudiant les feuilles. Parfois les arbres sont morts ou couverts de longues barbes de Jupiter (Photo 8). Aucun panorama n'est directement visible depuis le chemin ; il faut toujours pénétrer de quelques mètres dans le bois sur la gauche. Plusieurs fois, des sentiers étroits partent sur la gauche et mènent à des points de vue dans les fougères ou branles. De là, on distingue très bien l'étroit plateau de Grand Coude (Photo 9). Sur la gauche, c'est l'amont de la vallée vers le Nez de Bœuf quant l'ensemble n'est pas déjà pris dans les nuages (Photo 11). La piste poursuit tranquillement sa descente et s'approche des anciennes prairies. On remarque d'ailleurs une diminution de la forêt primaire remplacée petit à petit pas des fougères arborescentes et quelques acacias noirs (Photo 14). Heureusement, les goyaviers n'ont pas commencé à coloniser cette partie du rempart. Quelques tronçons de piste en descente plus marquée et moins recouverts d'herbe sont souvent très glissants (Photo 15). Le bâton s'avère utile quand on se sent partir vers l'avant ! Sur le bord de la piste, des campagnes d'éradication de l'ajonc d'Europe ont été entreprises mais l'opération est certainement vaine quand on voit les jeunes pousses repartir de plus belle (Photo 16). Puis viennent les anciennes prairies où l'on voyait fréquemment les vaches brouter à la fin du siècle dernier. Elles sont désormais recouvertes d'une multitude de touffes d'arums (Photo 17). Si les bovins revenaient, ils ne trouveraient même plus d'herbe par endroits (Photo 18). On remarque ça et là quelques essences endémiques, signe d'une réinstallation de la forêt mais il pousse également certaines plantes invasives comme le bringelier, beaucoup plus prolifique (Photo 19). Il aura vite fait de recouvrir les parties vides en chassant arums et fougères. On passe près d'un banc vieillissant qui permet de se reposer, surtout que de l'autre côté, on profite de superbes panoramas sur le Piton des Neiges et une partie des principaux points culminants (Photo 20). On devine encore très bien certaines prairies de l'époque (Photo 21). Profiter également de larges panoramas sur le Tampon et sa région (Photo 22). La piste, toujours recouverte d'herbe courte, oblique vers la droite pour éviter le Piton de la Mare (Photo 23). Les acacias noirs se multiplient avant de parvenir au croisement avec le sentier menant à Mont Vert les Hauts (Photo 24). C'en est fini de la piste qui se termine à une clôture de propriété tout près de la mare entourée de hautes fougères et d'arums (Photo 26). C'est la fin symbolique de cette balade en forêt des Hauts. Le sentier se poursuit par un escalier qu'on remarque entre la mare et la clôture. Il pénètre dans la forêt primaire de la Petite Île. Faire demi-tour et regagner le véhicule laissé sous les cryptomerias de la RD36.
. Au retour, les randonneurs un peu aventureux repèreront, quelques dizaines de mètres avant le point 1692, un sentier remontant un talus et pénétrant dans la forêt primaire. Ne pas hésiter à y passer une demi-heure pour admirer quelques magnifiques sous bois par un sentier bien marqué. Plus tard, quelques mètres après la barrière, ces mêmes aventuriers prendront sur la droite le sentier qui monte en direction du rempart puis redescend dans la forêt pour rejoindre plus loin le sentier botanique de Notre Dame de la paix. Quelques petites sentes laissées par les tisaneurs, chercheurs de larves ou chasseurs de tangues peuvent laisser des doutes sur les 100 derniers mètres avant le sentier botanique. Cet écart ravira les amateurs de belles photos naturalistes (Photo 27), de forêts profondes (Photo 28) ou de nouveaux beaux panoramas sur la vallée et Grand Coude. Il est ainsi possible de rejoindre le véhicule en effectuant la moitié du sentier botanique et en longeant la route vers le Sud. En cas de demi-tour, faire attention aux glissades lors d'un passage délicat et bien maintenir les câbles électriques qui servent de main courante.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre au Tampon puis prendre la route Hubert Delisle vers Saint-Joseph et la Petite Île - Tourner à gauche 2 km plus loin sur la D36 en direction de Notre Dame de la Paix - Rouler jusqu'à l'altitude de 1600 mètres et se garer à la route forestière marquée de la pancarte du Conseil Général indiquant à droite la Forêt des Hauts de Mont Vert - Longer la piste goudronnée jusqu'à une barrière et poursuivre sur un large chemin qui descend jusqu'à la Forêt Communale de Petite Île - Faire demi-tour et tourner à droite sur le sentier qui débute à quelques mètres de la barrière métallique - Suivre ce sentier jusqu'au sentier botanique de Notre Dame de la Paix ou avant en cas de doute et faire demi-tour pour parcourir le chemin inverse jusqu'au véhicule. Il est également possible de poursuivre sur le sentier botanique de Notre Dame de la Paix et de rejoindre la route pour retrouver plus bas le véhicule en longeant la route qui serpente sous les cryptomerias.


Commentaires sur cette randonnée (8)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Kerhourlo290, 15/05/2020 19:52

Chemin très bien entretenu et juste magnifique entre forêt,montagne et océan... Calme et plaisir des yeux. Nous n'avons pas trouvé non plus le passage pour faire le tour du piton la Mare.

Fanch, 06/12/2019 15:51
Randonnée complétée le 06/12/2019 en 2h30

Très bien entretenue. Réalisé ce jour avec en prime un tournage de fiction au début du chemin. Par contre je n'ai pas trouvé le passage pour faire le tour du piton de la Mare. Une prochaine fois sans enfant, je m'y aventurerai

Martial, 31/12/2018 11:29
Randonnée complétée

Il est possible sur cette sortie, arrivée au niveau de la côte 1589, de rejoindre le piton la Mare, et de retrouver le sentier plus bas au niveau de la côte 1532; ça rallonge un tout petit peu mais renforce l'intérêt général.

Marinelab, 31/12/2018 07:45

Fait hier avec un chien, balade agréable, facile, un peu glissante sur quelques rares portions.
Il faut couper à travers la végétation sur la droite pour profiter de la vue sur Grand coude, certains sont faciles d'accès car déjà bien piétinné donc on ne peut pas se tromper.
Arrivé au bout, on peut remonter vers Petite Ile ( pancarte indiquant 3h ).

orando974, 09/07/2017 15:48
Randonnée complétée le 09/07/2017 en 2h10

Fait le 9/07/17 en 2h14 en famille et en évitant l'aller-retour au sentier botanique. Randonnée agréable et très facile bien que un peu gras suite aux dernières pluies. De superbes panoramas sur le Sud, le Grand Bénare, la Plaine des Cafres et le Piton des Neiges avant d'arriver à la Mare. Pour profiter des superbes vues sur la Rivière des Remparts et sur Grand Coude il faudra effectivement couper à travers la végétation. Je conseil de faire cette balade en combinaison avec le sentier botanique de Notre Dame de la Paix.

Lionel et Danielle, 24/06/2017 22:00
Randonnée complétée le 24/06/2017 en 1h40

Belle randonnée facile, par contre avons beaucoup eu de mal à trouver le sentier pour rejoindre le sentier botanique.

Céline Durand, 03/05/2016 16:20
Randonnée complétée le 01/05/2016 en 1h30

Rando pas difficile, très beau panorama sur l'océan et les montagnes au Piton de la Mare.
La végétation reprend ses droits sur le sentier qui rejoint le sentier botanique de Notre Dame de la Paix, ça devient difficile de passer... Ce sentier est même difficile à trouver si on ne télécharge pas la trace GPS !

Nini, 27/04/2016 17:43
Randonnée complétée il y a -34975 jours en 2h00

Il pleuvait dommage !!!! mais randonnée bien sympathique et facile

Randonnée ajoutée le : 01/08/2014